Voix bulgares

Tout est dit. Musique des années 50. Et même d'avant si ça vous chante.

Voix bulgares

Messagepar Aldaran » 30 Déc 2016, 20:58

Donc, pour répondre au sujet du Mystère des voix bulgares, je me suis replongé dans cette région du monde et principalement dans la réécoute de l'émission Sanza que l'aussi regretté qu'érudit et captivant Christian Poché (Alep, 1938 - Paris, 2010) lui consacrait il y a déjà bien longtemps sur France Musique et dont j'ai pris le temps de retranscrire ici les propos.
(Sans les illustrations sonores savamment choisies de l'émission, c'est un peu aride. Je me suis donc permis d'ajouter quelques liens dans le texte même.)
Restez assis, ça va être un peu long...


Voix bulgares
« Vers 1988, le monde a eu la révélation des voix bulgares. On les a baptisées « Le Mystère des voix bulgares ». En effet, ce que l'on découvrait, c'était des chœurs de femmes qui chantaient de façon très étrange et qui échappaient à la notion du chant choral classique. Très vite, cette façon de faire est devenue l'emblème de la Bulgarie. Toutefois, ces chœurs de femmes que l'on écoutait avec ravissement n'étaient rien d'autre que des voix formées au conservatoire et qui opéraient en présence d'un chef de chœur. Mais ces voix ont surpris car elles projetaient quelque chose qui provenait d'un passé lointain, passé qui, pour les besoins de la cause, avait été policé selon les canons de la politique culturelle imposée par les états communistes.

À l'origine, le chant des femmes bulgares s'est, entre autres, limité aux activités agricoles. Traditionnellement, en Bulgarie, le travail des champs s'effectuait par les femmes. Afin d'accroître leur rendement ou, si l'on veut, afin d'ordonner les mouvements, les paysannes se stimulaient en chantant. Il y avait plusieurs façon de faire dont la forme antiphonique, c'est-à-dire que le groupe de femmes se scindait en deux chœurs. La seconde moitié reprenait la mélodie énoncée par la première moitié. Tout ceci a été collecté sur le terrain dans les années 60.

Mais il n'y avait pas que les chants de groupe où les voix féminines se divisent en deux chœurs. On y trouvait aussi des chants individuels de plein air et des chants entonnés par deux voix, procédé très fréquent en Bulgarie, que l'on appelle diaphonie. Quant aux hommes, on préférait les voir jouer, de manière générale, des instruments de musique. Tout ceci relevait d'un partage des tâches qui devait avoir une signification très ancienne, signification qui a dû se perdre à travers les âges. Ce qui est sûr, c'est que les voix bulgares dépassaient le cadre de la musique à proprement parler pour entrer dans celui d'une anthropologie générale, d'autant plus que les paysannes bulgares classaient leur répertoire chanté en fonction des saisons et des événements de la vie.

Si les voix de femmes bulgares ont essentiellement relevé de l'anthropologie, il y avait aussi dans leur art une technique toute spéciale qui a fait de ces chants quelque chose d'unique. Par exemple, le fait de terminer la phrase musicale par un cri aiguë. Tout ceci n'est rien d'autre qu'une signature musicale. Par ailleurs, les enchaînements des voix, les intervalles de secondes que l'on trouve dans la marche du chant sont autant de signes qui déterminent une façon de faire très ancienne que les bulgares font remonter aux Thraces, ces anciens habitants de la Bulgarie d'aujourd'hui. Il est vrai que par certains accents, ces chants rappellent quelque peu la technique du chant de l'Épire que l'on trouve de l'autre côté de la frontière, dans la Grèce Continentale où la technique du coup de glotte et du glissement l'emporte.

La naissance des voix bulgares comme phénomène esthétique et scénique, et qui a préparé l'arrivée du label du Mystère des voix bulgares, est essentiellement due à Filip Kutev, décédé en 1982. Ce musicien de formation classique a eu le premier l'idée d'exploiter les chants traditionnels de son pays afin de réaliser un projet national qui serait à la base d'une identité musicale bulgare. En intégrant ces chants de village aux chœurs de la ville, en étudiant leur technique, Filip Kutev a surtout marqué son époque. Il a par ailleurs fondé son propre ensemble où les instruments traditionnels de son pays se sont mis en valeur dans un répertoire de danses qui suit des métriques impaires particulièrement complexes.

Mais la grande originalité de Filip Kutev est d'avoir rapproché les instruments, apanage des hommes, des voix de femmes qui, traditionnellement, chantent
a capela. C'est à Filip Kutev, dans les années 50, qu'on doit la naissance d'un genre traditionnel urbain nouveau qui rassemble instruments et voix. Parmi les instruments qui n'ont pas l'habitude d'accompagner les voix et qui sont d'importation turque, il faut noter la présence du hautbois de plein air zurna qui ne joue qu'en soliste, jamais avec la voix humaine. Les idées développées par Filip Kutev ont fait depuis leur chemin car il existe de nos jours en Bulgarie de nombreux groupes qui allient désormais instruments de musique et voix de femmes.

Les tentatives de Filip Kutev de créer une spécificité bulgare au moyen de chants de paysannes ont très vite été connues à l'étranger et ont dépassé le cadre, à proprement parler, de la Bulgarie. C'est ainsi que s'est créé aux États-Unis, vers 1970, l'ensemble The Pennywhistlers, composé de sept jeunes filles. Il s'était donné pour mission de faire connaître le chant balkanique à une large échelle et, par conséquent, il incluait dans son répertoire le chant bulgare. Cet ensemble a interprété des adaptations écrites de voix de femmes bulgares
a capela réalisées par Filip Kutev en personne.

Mais, surtout en Bulgarie, il s'est créé des formations spéciales qui, bien qu'ayant transité par l'enseignement du conservatoire, ont maintenu avec beaucoup de bonheur la technique du chant ancestral des paysannes bulgares. Parmi les nombreuses formations professionnelles que l'on connaît, on peut citer l'existence du Trio Bulgarka. Bien que formé d'éléments à l'origine issus de villages, il a transité par la capitale Sofia où le trio s'est d'abord fondu au sein de ces fameux chœurs officiels qui ont reçu par la suite l'appellation des Mystères des voix bulgares.

L'idée, en Bulgarie, que le chant est une affaire de femmes et les instruments une question relevant du sexe masculin se vérifie assez aisément sur le terrain. Mais il se peut que l'on tombe sur des surprises. Celle, par exemple, de découvrir un chœur antiphonique composé de voix masculines et de voix féminines. Le premier chœur d'hommes lance le chant, celui-ci est repris par le groupe de femmes et ainsi de suite.

Curieusement, il existe en Bulgarie des chœurs masculins. Ceci échappe à toute explication, d'autant plus que la tradition a séparé depuis une date immémoriale le partage des tâches, appliquant le chant aux femmes et la musique instrumentale aux hommes. La seule explication rationnelle apportée pour expliquer la présence de chœurs masculins bulgares est de les imputer à l'occupation des Turcs. N'oublions pas que la Bulgarie a fait partie de l'Empire Ottoman pendant plusieurs siècles et que l'influence a été très forte.
»

----------

Pour les exemples, je ne sais pas trop... J'écoute beaucoup de rock, en ce moment.
La collection Ocora dont parle Thibaut est très bien. Ici, j'ai surtout l'Anthologie de la musique bulgare qui ne s'arrête pas aux seules voix (et qui, a priori, comporte cinq volumes mais je n'ai pas le dernier).
Quant aux collectages dont parle Christian Poché, je ne les connais pas. Peut-être sont-ils édités par des collections spécialisées dans la musique traditionnelle ?
Dernière édition par Aldaran le 31 Déc 2016, 15:42, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1983
Inscription: 07 Fév 2013, 21:01

Re: Voix bulgares

Messagepar zuma » 30 Déc 2016, 23:16

Le mystère des voix bulgares, c'est un choc pour moi à la fin des années 80 quand j'achète pour quelques euros un cd d'occasion qui porte ce titre là et que je le glisse dans mon discman°. Je n'ai plus le cd mais j'ai conservé intacte l'émotion de ces écoutes. Peut-être mon attrait pour le chant a cappella date-t-il de là ?
Love is all you need.
Avatar de l’utilisateur
zuma
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3241
Inscription: 09 Aoû 2014, 10:39
Localisation: Lyon

Re: Voix bulgares

Messagepar Aldaran » 30 Déc 2016, 23:25

Ce fut un choc pour énormément de monde. Tout du moins pour ceux qui ne s'étaient pas intéressés aux musiques traditionnelles avant de les découvrir par ce biais. Impossible de savoir si leur goût pour les traditions des musiques dans le monde s'est développé par la suite. J'en doute, mais si c'est le cas, même en quantité minime, le pari de Filip Kutev est gagné.
Dernière édition par Aldaran le 31 Déc 2016, 15:48, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1983
Inscription: 07 Fév 2013, 21:01

Re: Voix bulgares

Messagepar coltan » 31 Déc 2016, 15:04

J'ai celui là sur les voix bulgares qui est plus que magnifiques.

Image

https://www.discogs.com/fr/Marcel-Cellier-Pr%C3%A9sente-Le-Myst%C3%A8re-Des-Voix-Bulgares-Le-Myst%C3%A8re-Des-Voix-Bulgares-Volume-1/master/38360

J'ai aussi celui là (en double d'ailleurs) sortie sur harmonie mundi qui est souvent gage de qualité. https://www.discogs.com/fr/Ensemble-National-De-Folklore-Bulgare-Bulgarie-Chants-De-Femmes/release/5319102

Je regarde plus en détails dans mes quelques disques de musique de l'est pour voir si j'ai du bulgare.
Avatar de l’utilisateur
coltan
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2511
Inscription: 15 Fév 2013, 19:24

Re: Voix bulgares

Messagepar Romulien » 08 Jan 2017, 23:36

Le mystère des voix bulgares s'est fait connaitre par plusieurs personnes dans les année 90 suite à la diffusion de l'émission Xena Warrior Princess surtout la chanson Kafal Sivri.
Venez visiter mon forum :
http://www.leforummusique.com
Avatar de l’utilisateur
Romulien
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2714
Inscription: 04 Fév 2013, 21:02
Localisation: Lévis, Dans mon seul et unique pays le Québec

Re: Voix bulgares

Messagepar Silence » 09 Jan 2017, 20:24

Pour Xena je ne sais pas .... mais une chanteuse dont je suis à peu près certain qu'elle a été très marquée par les voix Bulgares : Lisa Gerrard de Dead Can Dance.

Tenez, sur ce morceau (Superbe) par exemple c'est assez flagrant :

"Pour éviter tout débat sur les groupes d'aujourd'hui qui se sont fait piquer leurs idées dans les années 70, il est de rigueur de parler de l'avenir"
Avatar de l’utilisateur
Silence
Modérateur
 
Messages: 3480
Inscription: 04 Fév 2013, 08:19
Localisation: Brest mêm'

Re: Voix bulgares

Messagepar Aldaran » 09 Jan 2017, 21:11

Silence a écrit:[...] une chanteuse dont je suis à peu près certain qu'elle a été très marquée par les voix Bulgares : Lisa Gerrard de Dead Can Dance.

Marquée par tout, Lisa Gerrard. L'Europe de l'Est, l'Afrique, l'Asie, les musiques liturgiques... Elle est incroyable.
Dans l'exemple que tu donnes, c'est l'Europe de l'Est et la liturgie, clairement.

Un grand merci à Romu pour avoir « résumé » si brillamment le long post qui démarre cette « discussion ».
C'est effectivement plus simple comme ça (quoique peut-être faux). J'aurais dû y penser et conserver l'heure que m'a coûté la retranscription à l'oreille.
Résolution de 2017, Romu ? Plus fin qu'en 2016 ?
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1983
Inscription: 07 Fév 2013, 21:01

Re: Voix bulgares

Messagepar Silence » 10 Jan 2017, 13:39

J'ai eu la chance de la voir sur scène, avec Dead Can Dance, et c'est vrai qu'elle est incroyable. J'ai aussi revu, très récemment son ex acolyte, Brendan Perry ... et il n'est pas mal non plus.
"Pour éviter tout débat sur les groupes d'aujourd'hui qui se sont fait piquer leurs idées dans les années 70, il est de rigueur de parler de l'avenir"
Avatar de l’utilisateur
Silence
Modérateur
 
Messages: 3480
Inscription: 04 Fév 2013, 08:19
Localisation: Brest mêm'

Re: Voix bulgares

Messagepar Aldaran » 10 Jan 2017, 20:47

Silence a écrit:J'ai eu la chance de la voir sur scène, avec Dead Can Dance, et c'est vrai qu'elle est incroyable. J'ai aussi revu, très récemment son ex acolyte, Brendan Perry ... et il n'est pas mal non plus.

J'avais découvert assez tard que l'un des percussionnistes recruté systématiquement pour les concerts de Dead Can Dance n'était autre que le leader du groupe irlandais Kíla. Si je n'ai jamais eu l'occasion de voir les premiers, j'ai vu mainte fois les seconds. Des tueurs...

Pour renouer avec le thème : un autre groupe que j'aime beaucoup et qui use des techniques de chants de l'Europe de l'Est (résumé par « Balkan » mais il y a des strates et ça dépasse également ce cadre !) est Stellamara.
Le dernier album s'écoute ici et l'on y retrouve avec un immense plaisir le non moins immense Ross Daly (musicien également irlandais mais qui a jeté son dévolu sur la Grèce et fait office de référence incontournable de la musique Ottomane).
Je recommande chaudement !
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1983
Inscription: 07 Fév 2013, 21:01

Re: Voix bulgares

Messagepar Pablitta » 10 Jan 2017, 22:59

Très intéressant, ton topo sur les voix Bulgares, Aldaran :chapeau:
Avatar de l’utilisateur
Pablitta
Modérateur
 
Messages: 4271
Inscription: 04 Fév 2013, 14:14

Re: Voix bulgares

Messagepar Aldaran » 11 Jan 2017, 18:35

Pablitta a écrit:Très intéressant, ton topo sur les voix Bulgares, Aldaran :chapeau:

C'est Christian Poché qu'il faut remercier.
Le moindre mot entre les guillemets est de lui.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1983
Inscription: 07 Fév 2013, 21:01

Re: Voix bulgares

Messagepar Aldaran » 17 Déc 2017, 22:26

Trouvé ce soir par hasard :

Image
Kitka Women's Vocal Ensemble - Evening Star (2017)

Des polyphonies bulgares, bien entendu, mais aussi ukrainiennes, georgiennes, serbes, grecques, russes, roumaines...
Plaisant.

Image
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1983
Inscription: 07 Fév 2013, 21:01

Re: Voix bulgares

Messagepar Pablitta » 23 Déc 2017, 12:58

Aldaran a écrit:Trouvé ce soir par hasard :

Image
Kitka Women's Vocal Ensemble - Evening Star (2017)


:respect:
Avatar de l’utilisateur
Pablitta
Modérateur
 
Messages: 4271
Inscription: 04 Fév 2013, 14:14

Re: Voix bulgares

Messagepar zuma » 23 Déc 2017, 14:06

Pablitta a écrit:
Aldaran a écrit:Trouvé ce soir par hasard :

Image
Kitka Women's Vocal Ensemble - Evening Star (2017)


:respect:


Tout à fait mon truc. De ce que j'ai pu en écouter, les polyphonies bulgares ont toujours ce je-ne-sais-quoi de plus qui fait leur magie. :lovemauve:
Love is all you need.
Avatar de l’utilisateur
zuma
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3241
Inscription: 09 Aoû 2014, 10:39
Localisation: Lyon

Re: Voix bulgares

Messagepar Maxime » 24 Fév 2018, 01:53

Aldaran a écrit:Trouvé ce soir par hasard :

Image
Kitka Women's Vocal Ensemble - Evening Star (2017)

Des polyphonies bulgares, bien entendu, mais aussi ukrainiennes, georgiennes, serbes, grecques, russes, roumaines...
Plaisant.

Image

Bon, ben j'avais loupé ce sujet... Ça m'a l'air très bien, ça !
:chapeau:

Edit : La voix humaine, c'est quand même le plus bel instrument du monde.
Un état sans police, c'est comme une soupe sans moustache.
http://www.lefolkfrancaisnexistepas.fr/
Avatar de l’utilisateur
Maxime
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2566
Inscription: 03 Fév 2013, 23:09
Localisation: Grenoble

Suivante

Retourner vers Musique d’avant les années 60

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité