Tickets de concerts !

Venez discuter ici de tout ce qui n'entre pas dans les autres catégories et concerne les années 60 et 70, de sujets divers mais musicaux.
Avatar du membre
Jo Bolais
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1040
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:18

Re: Tickets de concerts !

Message par Jo Bolais » sam. 12 oct. 2019 15:33

Tofflou a écrit :
sam. 12 oct. 2019 14:05
Image
Ouch !, deux groupes (renversants) au top à l'époque, avec des albums incontournables. J'étais un peu jeune en 1979 mais c'est le genre d'affiche dont on rêve :]
Les sensass silllons : https://leboncraignos.blogspot.com

Tofflou
Membre
Membre
Messages : 27
Enregistré le : lun. 30 sept. 2019 17:17

Re: Tickets de concerts !

Message par Tofflou » sam. 12 oct. 2019 16:19

J’etais Très jeune aussi, mes deux grands cousins m’avaient amené.. L’annee d’apres Back in black est sorti.... cela fait plus de 40 piges que je suis fan de ce groupe..!!

lienard
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 762
Enregistré le : ven. 2 août 2019 18:28

Re: Tickets de concerts !

Message par lienard » dim. 13 oct. 2019 19:29

En tout cas .. c'était mieux avant, même pour les tickets .. vu que maintenant, c'est plutôt

Image

Tofflou
Membre
Membre
Messages : 27
Enregistré le : lun. 30 sept. 2019 17:17

Re: Tickets de concerts !

Message par Tofflou » lun. 14 oct. 2019 14:58

E95FFD6F-6D03-4A84-9AE9-CB9CC69E1969.jpeg
E95FFD6F-6D03-4A84-9AE9-CB9CC69E1969.jpeg (297.28 Kio) Vu 4794 fois
ah quelle belle époque
Fichiers joints
A9F74660-C6E4-4ABB-A276-9278EDECDF44.jpeg
A9F74660-C6E4-4ABB-A276-9278EDECDF44.jpeg (297.28 Kio) Vu 4794 fois

Avatar du membre
Danzik
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1726
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:17
Localisation : Zanzibar

Re: Tickets de concerts !

Message par Danzik » lun. 14 oct. 2019 16:10

Echoes a écrit :
sam. 12 oct. 2019 15:17
Merveilleux souvenir d'une journée exceptionnelle, Genesis, Paul MC Cartney, Pink Floyd, Robert Plant avec une visite de Jimmy Page, Dire Straits reformé pour l'occasion, Status Quo, Elton John etc etc :ghee:


IMG_5004.jpg
Bizarre, Pink Floyd est cité et... Dark Pink n'a pas rappliqué ! :ghee:
Le Grand Bazar Vinylique des 45 tours EP's & SP's: "Elle est pas électrique ta guitare... c'est une vieille, elle est encore à vapeur !" Dupont et Pondu (1964)

andy
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 248
Enregistré le : jeu. 12 sept. 2019 17:15

Re: Tickets de concerts !

Message par andy » lun. 14 oct. 2019 16:27

maiden , trust et les autres , j y étais a celui la ! une belle période pour les concerts de hard rock , on avait souvent plusieurs concerts dans le mois a voire

Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3007
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Tickets de concerts !

Message par nunu » lun. 14 oct. 2019 18:16

Danzik a écrit :
lun. 14 oct. 2019 16:10
Echoes a écrit :
sam. 12 oct. 2019 15:17
Merveilleux souvenir d'une journée exceptionnelle, Genesis, Paul MC Cartney, Pink Floyd, Robert Plant avec une visite de Jimmy Page, Dire Straits reformé pour l'occasion, Status Quo, Elton John etc etc :ghee:


IMG_5004.jpg
Bizarre, Pink Floyd est cité et... Dark Pink n'a pas rappliqué ! :ghee:
Je crois que c'est celui la dont mon pere a une VHS. :hehe:

Juste parce qu'il y avait McCartney

Tofflou
Membre
Membre
Messages : 27
Enregistré le : lun. 30 sept. 2019 17:17

Re: Tickets de concerts !

Message par Tofflou » lun. 14 oct. 2019 19:37

andy a écrit :
lun. 14 oct. 2019 16:27
maiden , trust et les autres , j y étais a celui la ! une belle période pour les concerts de hard rock , on avait souvent plusieurs concerts dans le mois a voire
Les premiers monsters français..... :frime1: :frime1: :frime1:

Avatar du membre
Echoes
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 2221
Enregistré le : mer. 2 oct. 2019 13:16
Localisation : Les Paccots

Re: Tickets de concerts !

Message par Echoes » mar. 15 oct. 2019 08:55

nunu a écrit :
lun. 14 oct. 2019 18:16
Danzik a écrit :
lun. 14 oct. 2019 16:10
Echoes a écrit :
sam. 12 oct. 2019 15:17
Merveilleux souvenir d'une journée exceptionnelle, Genesis, Paul MC Cartney, Pink Floyd, Robert Plant avec une visite de Jimmy Page, Dire Straits reformé pour l'occasion, Status Quo, Elton John etc etc :ghee:


IMG_5004.jpg
Bizarre, Pink Floyd est cité et... Dark Pink n'a pas rappliqué ! :ghee:
Je crois que c'est celui la dont mon pere a une VHS. :hehe:

Juste parce qu'il y avait McCartney
Et si mes souvenirs sont bons McCartney passait juste avant Pink Floyd en soirée. Soit dit en passant le concert de Lynda et Paul était superbe, en Angleterre avec 130'000 personnes qui entonnent les tubes des Beatles les poils se dressent! :love1:
"La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil." F. Nietzsche

Avatar du membre
bushi
Super contributeur
Super contributeur
Messages : 202
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 09:38
Localisation : Paris 18

Re: Tickets de concerts !

Message par bushi » mar. 15 oct. 2019 09:55

Jo Bolais a écrit :
sam. 12 oct. 2019 15:33
Tofflou a écrit :
sam. 12 oct. 2019 14:05
Image
Ouch !, deux groupes (renversants) au top à l'époque, avec des albums incontournables. J'étais un peu jeune en 1979 mais c'est le genre d'affiche dont on rêve :]
J'y étais à celui-là.
Si je me rappelle bien, le chanteur était arrivé sur scène en Harley, avec des flammes qui sortaient des pots, genre Ghostrider :confusezzz:

Et AC/DC ensuite, ça fait que j'ai eu les oreilles qui sifflaient pendant 2 jours ensuite.
Mais pas pire que Ted Nugent...
On travaille pour gagner sa vie, alors pourquoi se tuer au travail ?

Avatar du membre
Jo Bolais
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1040
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:18

Re: Tickets de concerts !

Message par Jo Bolais » mar. 15 oct. 2019 12:02

bushi a écrit :
mar. 15 oct. 2019 09:55

Et AC/DC ensuite, ça fait que j'ai eu les oreilles qui sifflaient pendant 2 jours ensuite.
Mais pas pire que Ted Nugent...
Moi c'est à Kreator que je dois le petit sifflement des mes oreilles, qui ne s'est pas passé par contre. Concert pourri ! Hyper fort. Une vrai bouillie sonore :faché2:
Les sensass silllons : https://leboncraignos.blogspot.com

Avatar du membre
Danzik
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1726
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:17
Localisation : Zanzibar

Re: Tickets de concerts !

Message par Danzik » mer. 16 oct. 2019 12:41

Echoes a écrit :
mar. 15 oct. 2019 08:55
nunu a écrit :
lun. 14 oct. 2019 18:16
Danzik a écrit :
lun. 14 oct. 2019 16:10


Bizarre, Pink Floyd est cité et... Dark Pink n'a pas rappliqué ! :ghee:
Je crois que c'est celui la dont mon pere a une VHS. :hehe:

Juste parce qu'il y avait McCartney
Et si mes souvenirs sont bons McCartney passait juste avant Pink Floyd en soirée. Soit dit en passant le concert de Lynda et Paul était superbe, en Angleterre avec 130'000 personnes qui entonnent les tubes des Beatles les poils se dressent! :love1:
Quoi qu'il en soit superbe affiche ! :chapozzz:
Le Grand Bazar Vinylique des 45 tours EP's & SP's: "Elle est pas électrique ta guitare... c'est une vieille, elle est encore à vapeur !" Dupont et Pondu (1964)

Avatar du membre
Echoes
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 2221
Enregistré le : mer. 2 oct. 2019 13:16
Localisation : Les Paccots

Re: Tickets de concerts !

Message par Echoes » mer. 16 oct. 2019 14:12

Danzik a écrit :
mer. 16 oct. 2019 12:41
Echoes a écrit :
mar. 15 oct. 2019 08:55
nunu a écrit :
lun. 14 oct. 2019 18:16


Je crois que c'est celui la dont mon pere a une VHS. :hehe:

Juste parce qu'il y avait McCartney
Et si mes souvenirs sont bons McCartney passait juste avant Pink Floyd en soirée. Soit dit en passant le concert de Lynda et Paul était superbe, en Angleterre avec 130'000 personnes qui entonnent les tubes des Beatles les poils se dressent! :love1:
Quoi qu'il en soit superbe affiche ! :chapozzz:
Oui vraiment et j’ai oublié Clapton!
Bon j’ai volontairement oublié Tears for Fears, Cliff Richard et les Shadows :rollin: :hehe:
"La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil." F. Nietzsche

Tekilla1953
Membre
Membre
Messages : 10
Enregistré le : dim. 25 août 2019 22:20

Re: Tickets de concerts !

Message par Tekilla1953 » jeu. 17 oct. 2019 05:25

Lundi 14 Octobre 2019, ma moitié et moi avons assisté au concert de John Mayall au Casino Barrière à Toulouse. C'est le 3ème concert de cette légende du British Blues auquel j'assiste; le premier dans les années 70 à l'olympia, le second à Portet sur garonne avec Kill de Bleu (groupe Toulousain) en ouverture. Ce brave Mayall n'a pas eu de groupe en ouverture pour chauffer la salle, et il n'en a pas eu besoin. En effet pour l'accompagner et le soutenir, il y avait à la section rythmique Jay Davenport (batterie) et Greg Rsab (Bass) qui on largement assuré avec une touche d'humour particulièrement agréable de la part de ce Bassiste. Mais la cerise sur le gâteau, ce fut la présence en tant que lead guitar de Carolyn Wonderland!!!!!!!! Au début du concert, on avait du mal à entendre Carolyn et quelques spectateurs ont interpellé Mayall pour lui faire part de ce problème et ce fût résolu pour notre bonheur. C'est la première fois que John Mayall donne le Lead guitar à une femme dans toute sa carrière et Carolyn mérite tout à fait cette place avec son jeu très particulier. Mais elle chante aussi, et quelle voix didiou!!! Maître Mayall a ce talent particulier d'avoir toujours su s'entourer d'excellent musiciens et de savoir les mettre en valeur notamment lors de ses concerts; ce fut le cas encore lors de ce concert qui a pris fin après 1 unique rappel vers 22h30.
En gros, une excellente soirée en compagnie de ce bohomme de 85 piges qui se porte à merveille; comme quoi le blues çà conserve :rollin:
je ne mets pas de ticket, je sais pas faire pis j'ai pas le temps, je suis à la retraite et à la ramasse :langue1:

Avatar du membre
dark pink
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 741
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:56
Localisation : Zombie Zoo

Re: Tickets de concerts !

Message par dark pink » jeu. 17 oct. 2019 09:51

C'était mon premier concert…

Image

Pink Floyd – Ile des Vannes, Saint Ouen – Décembre 1972.

C’est le concert de Pink Floyd, c’est pas trop tôt. C’est ce soir, tout à l’heure, dans bientôt. On est dans la R5 de Mathieu, plutôt la R5 de son père, le père de Sandrine et de Mathieu. Je voulais monter à l’arrière avec Sandrine mais Mathieu a trouvé que si nous étions à l’arrière tous les deux et lui devant pour conduire, ça faisait comme s’il était notre chauffeur et il ne voulait pas être pris pour notre larbin. J’ai dû monter devant à côté de lui. Je vais attraper un torticolis à force de me retourner pour parler à Sandrine.

Nous sommes tous très excités par le concert. Nous n’avons jamais vu le groupe en public. Il paraît qu’ils jouent leur prochain disque en entier et personne ne sait quand il sortira, certainement l’année prochaine. Ca va être difficile de se souvenir de quoi que ce soit, mais nous ferons un effort. J’ai enregistré le concert d’hier qui a été diffusé par Jean Bernard Hebey sur Radio Luxembourg. La qualité du son n’est pas très bonne mais ça m’aidera à me souvenir des morceaux en attendant l’album. C’est étonnant de voir Mathieu aussi enthousiaste que nous deux. D’habitude, il joue le mec blasé, que rien n’étonne. Là, il parle fort, tape sur son volant, un large sourire aux lèvres :
- Vous vous rendez compte ! On va enfin les voir ! Ils jouent leur dernier disque en entier, on va l’entendre avant tout le monde, enfin avant tous ceux qui n’iront pas au concert. Il paraît qu’il est formidable. On va se mettre devant, on va aller au bord de la scène, je ne veux pas en perdre une note ! C’est historique les enfants ! Il fallait être là et on y va. On fait drôlement bien !
Nous sommes de son avis. Ca va être un samedi soir comme je n’en ai jamais connu.

On se gare n’importe-où comme la plupart des gens. Aux abords de la salle de concert, il y a un bordel de bagnoles qui semblent être arrivées là par les airs tant l’endroit où elles se trouvent est incongru. Elles sont comme déposées en vrac par un hélicoptère. Notre R5 est à cheval et en biais sur un trottoir et une pelouse. Si les flics veulent donner des contraventions, il n’y a pas une seule voiture qui y coupera. Ca crée une ambiance de liberté anarchique qui est renforcée par des dizaines de mecs, pas de filles avec eux, qui veulent entrer gratuitement et qui poussent les gens et tentent de sauter par-dessus les barrières. Les types du service d’ordre les refoulent et sont déjà énervés. Le manège doit durer depuis un bon moment. Quand on arrive dans le conglomérat qui ne mérite pas le nom de queue tant il est bordélique, on est bousculés dans tous les sens. Je suis obligé de prendre la main de Sandrine pour ne pas la perdre. J’en suis tout heureux. Son frère remarque ma promptitude à l’agripper et la ramener contre moi. Il est sincèrement touché par mon attitude et le dit à sa sœur :
- Eh bien, encore quelques mois et tu n’auras plus besoin de moi pour sortir. Ton copain, il prend soin de toi comme s’il était ton grand frère. Bravo mon vieux !
- C’est normal de faire attention aux filles, non ?
Le passage devant les mecs qui vérifient les tickets me choque. Le type qui s’occupe de moi déchire une partie de mon billet et la jette dans un sac. Je dois réprimer mon réflexe de lui coller une tarte car je vois que personne ne moufte. Je suis étonné et je le dis à Mathieu :
- Eh ! Le mec m’a déchiré mon billet ! Il en a gardé un bout !
- Ouais, c’est normal, c’est le talon. Tu as le reste. Si tu veux récupérer un talon, tu en trouveras à la sortie, le sol en est jonché, souvent.
-
On arrive dans la salle, elle est immense et déjà bien pleine. Un épais nuage de fumée flotte au-dessus du public et l’odeur de joint est forte. On repère des trous dans l’occupation du sol assez près de la scène. Il est difficile de les atteindre car la foule est dense mais après des dizaines de pardons et de contorsions nous arrivons dans l’aire que convoitait Mathieu. De toute façon, on ne peut pas s’avancer plus, la foule est compacte à partir de ce point. Nous nous asseyons par terre comme tout le monde et nous organisons notre occupation du petit mètre carré qui est désormais à nous. Nous sommes assis très inconfortablement. Sandrine devant et nous deux derrière elle. Il reste un peu d’espace devant mes jambes en tailleur et le mec devant moi décide de s’allonger. Sa tête se pose sur mes chevilles. Il a les yeux vitreux et déclare la bouche pâteuse :
- C’est cool ! Ca te gêne pas, c’est super cool pour moi…
Avant même que j’aie le temps de lui dire que pour moi c’est pas cool, justement, il se relève et constate :
- Ben non, c’est pas cool… C’est dur, tes os. C’est normal, remarque, les os, c’est pas mou.
Mathieu mime dans son dos le mec qui tient un cou d’une main et qui colle des baffes à la tête qui surmonte le cou de l’autre. Ca fait rire tout autour de nous. La femme qui doit avoir pas loin de quarante ans et qui, selon mes estimations, est la plus vieille du public est saisie d’un fou-rire qui n’est pas naturel. Le machin en forme de cône qu’elle fume y est sans doute pour beaucoup.

Je suis au concert de Pink Floyd pour la première fois. Je m’attendais à autre chose. Tout me semble tellement bordélique, que pendant un instant, j’ai un doute sur ce que je suis en train de faire. Sandrine, Mathieu et tous ces gens sont vrais mais le reste ? Quand on lit les comptes rendus de concerts dans Rock & Folk, rien ne laisse deviner ce côté irréel de l’endroit où ça se produit. On est assis sur un sol qui ressemble à celui d’un gymnase, collés les uns aux autres comme dans le métro aux heures de pointe, on a la fumée des cigarettes et de tout ce qui part en fumée à ce moment précis dans les yeux le nez et la bouche en même temps même si on ne génère pas une partie de la combustion généralisée qui fournirait une journée de chauffage à une petite ville.

Est-ce que les mecs de Pink Floyd vont vraiment jouer dans cet endroit ? Est-ce qu’ils ne vont pas envoyer des sosies à leur place pour mimer les gestes des musiciens ? Est-ce qu’on ne va pas entendre une bande enregistrée à la place du vrai son des instruments ? Qui se rendrait compte de la supercherie ? On est si loin de la scène. Même les premiers rangs ne pourraient pas affirmer que les gens qu’ils voient sur scène ne sont pas des imposteurs.
Je me trouve imbécile de me poser toutes ces questions. Je suis censé exulter enfin de voir mon groupe préféré jouer la musique que j’adore et je pense ça. Quel con ! Mais l’endroit semble si peu fait pour la musique. Je me souviens qu’il y a écrit « centre sportif » sur le ticket. Je viens de comprendre pourquoi en plus des toutes ces sensations peu réjouissantes je ne me sens pas à l’aise : cet endroit me rappelle les gymnases où j’ai participé à des compétitions sportives. Les odeurs ne sont pas le mêmes mais elles sont aussi désagréables.

Quand la musique diffusée pour faire patienter le public s’arrête, une clameur géante sort des gorges irritées des spectateurs. Les musiciens font leur entrée. Mason et Wright s’assoient. Le premier derrière sa batterie, le second au milieu de ses claviers et Gilmour et Waters chaussent leurs guitares face aux gens. Ils se mettent à jouer sans attendre. Je cherche pendant quelques secondes à me rassurer sur leur véritable identité. Mais j’oublie. La musique, que pourtant je n’ai jamais entendue, me prend et je l’identifie clairement comme du Pink Floyd. C’est forcément eux, ça ne peut être qu’eux ! Personne d’autre que ces mecs-là ne peut jouer ça. D’ailleurs, je finis par les reconnaître à coup sûr un par un. Je suis pour de vrai à un concert de Pink Floyd. C’est comme d’avoir une copine, je pensais que ça ne m’arriverait jamais.

J’oublie où je suis. J’oublie même que Mathieu est à côté de moi. Je regarde Sandrine avec des yeux de merlan frit mais elle ne s’en aperçoit pas. Elle est comme moi, fascinée. Heureusement pour moi, son frère est aussi absorbé que nous par le spectacle et n’a rien vu. Il n’y a que la vieille dans les vaps qui s’est rendu compte de quelque chose. Elle est allongée, les jambes repliées faute de place, face à nous. Elle ne regarde pas le concert mais semble prendre son pied, comme disent les terminales. Je ne sais pas si je prends mon pied car je ne suis pas certain du sens exact de l’expression. Je ne sais pas si on doit avoir consommé une drogue quelconque pour qu’on dise de quelqu’un qu’il « prend son pied ». Si c’est le cas, je ne suis pas en train de prendre mon pied alors que ma voisine vautrée l’est bel et bien…
Toujours est-il que je sens un plaisir important à l’écoute de cette musique. Les sensations désagréables dues au lieu peu hospitalier pour la musique et les gens sont toutes disparues, il n’y a plus que guitare-basse-batterie-clavier-chant qui vit et résonne dans ma tête. Jean Bernard Hebey a dit hier soir que tout ça s’appelait : « The dark side of the moon ». Dans Roquet, ils disaient que ça allait s’appeler : « Eclipse ». Je ne sais pas si mon voyage du côté obscur de la lune aurait été plus beau si j’avais fumé la même chose que la vieille d’à côté mais je sais que je ne l’oublierai pas de sitôt. Quand le morceau est fini, les Pink Floyd prennent une pause. J’ai besoin de réfléchir pour évaluer la durée de ce « dark side ». Si j’écoute mes sensations, ça a pris le temps d’un éclair et si je raisonne ça a été bien plus long, une bonne demi-heure sans doute. Il y a eu tellement de passages extraordinaires que je ne pourrai pas me souvenir de tous. Avec l’enregistrement d’hier, j’arriverai à tout reconstituer.

Mathieu déclare qu’il a soif :
- Alors, ça vous a plu, le lycéen et la lycéenne ? Moi, ça m’a plus que plu ! Qu’est-ce qu’ils vont nous jouer ensuite ? Ca m’a donné soif, je vais nous chercher à boire. Toi Sandrine, je sais que tu veux un Orangina mais toi, le gars, tu veux quoi ?
- Rien, j’ai pas un rond. J’ai déjà eu du mal à te rembourser la place, alors je suis à sec jusqu’à la fin du mois.
- Tu rigoles, c’est moi qui régale ! Putain ce que je suis content ! Alors tu veux quoi, une bière, comme moi ?
- Non merci, pas de bulles, de la flotte, ça ira très bien.
- Ok, bougez pas les cocos, je vais nous chercher ça et je reviens.
Nous le regardons s’éloigner en silence dans la foule à moitié assise à moitié debout. Seul avec Sandrine, je ne sais pas trop quoi lui dire et le bruit de la foule m’oblige à lui parler à l’oreille. La vieille doit croire que je l’embrasse. Elle ne voit pas très bien, ce qu’elle a fumé l’a embrumée profondément. Elle m’applaudit et crie : « Bravo ! ». Les gens autour croient qu’elle a vu quelque chose du côté des musiciens et l’imitent tout en scrutant la scène qui reste totalement vide. Nous nous sourions et reprenons nos places.

Le groupe revient. Il se remet à jouer. Cette fois, c’est la basse de Waters saturée d’écho qui entame le riff de One Of These Days. La foule crie et je démarre la phrase centrale du morceau en même temps que Sandrine en la regardant droit dans les yeux : « One of these days i’m going to cut you into little pieces ». Nous éclatons de rire juste après. La vieille ne nous lâche plus du regard, elle attend sans doute un nouveau baiser dans la fumée. Elle nous applaudit à nouveau quand nous répétons la phrase en même temps que Mason dans son micro.

Mathieu revient les mains vides. Il n’y a plus de boissons à vendre. Il n’est pas content mais voit nos mines réjouies et se met au diapason.

C’est encore la basse de Waters qui démarre le morceau suivant : « Careful with that axe Eugene ». Le cri déchirant qui marque ce qui pourrait servir de « bande originale à un film d’horreur », dixit mon père, est encore plus impressionnant en direct. Des gens se lèvent pour danser sur la partie rapide, certains semblent en transe. Nous le sommes un peu aussi. Ecouter ces morceaux en vrai, joués par les vrais musiciens, est plus que troublant. C’est comme tous les moments fantastiques de la vie, on voudrait que ça ne s’arrête pas.
Ensuite, c’est le si au piano passé dans la cabine Leslie de Wright qui installe « Echoes ». On vient juste d’applaudir comme des malades « Careful » et l’ovation du public qui reconnaît cette note caractéristique est encore plus forte. Sandrine me regarde, elle a les yeux humides. Quand Gilmour et Wright se mettent à chanter, elle me fait signe de me rapprocher pour entendre quelque chose qu’elle veut me dire. Elle me dit à l’oreille :
- C’est sur « Echoes » qu’il faudrait le faire.
- Hein ? Quoi, faire quoi ?
Elle répète avec un sourire narquois en attendant que je comprenne :
- C’est sur « Echoes » qu’il faudrait le faire.
Pigé ! Je ne suis pas rapide parfois. On en avait parlé avec les autres amateurs de musique de la classe sans arriver à un choix définitif. Ici et maintenant, l’évidence est… évidente ! Elle a raison, c’est sur « Echoes » qu’il faudrait « le » faire. C’est le morceau qui s’y prête le mieux. Avoir la révélation de cette intime conviction au milieu de milliers de personnes nous paraît gênant et incongru. Nous nous retournons vers la scène comme si de rien n’était.

Ce qu’il y a de bien avec Pink Floyd, c’est que les morceaux durent longtemps. On a le temps de s’évader dans sa tête.
Ce qui me plaît particulièrement dans cette possibilité, c’est qu’on peut se rendre compte de ce qu’on vit au moment où on le vit. Quand c’est ce que j’appelle un moment parfait, c’est bien de le savoir quand ça se produit, ça augmente le plaisir. En réalité, les moments parfaits ne sont pas parfaits, il ne faut pas l’oublier sinon il n’y a jamais de moment parfait. Il n’y a que les moments où on fait l’amour qui sont toujours parfaits. On n’a pas besoin de faire d’effort pour le sentir.
Dans ce grand gymnase étouffant, je suis en train de vivre un moment parfait. J’en suis conscient et ça en rajoute à la perfection présente. Il m’arrive de ne pas reconnaître un instant comme celui-là, en tout cas pas tout de suite, mais des jours, voire des mois après, et je le regrette à chaque fois. Merci Pink Floyd. Mais merci Sandrine, surtout. C’est elle qui a demandé à son frère de m’acheter une place. Je mime sur mes lèvres le mot « Merci » en la regardant. Elle comprend. Elle comprend toujours.
Tout en profitant de la musique, je peux profiter de la respiration qu’elle permet. Je peux relier ce moment à tous ceux de ma vie qui ont été parfaits. J’aime beaucoup d’autres musiques, quasiment toutes, mais aucune comme celle de Pink Floyd ne me permet cette réunion de famille de mes moments parfaits.
Je me rappelle l’exposé de Sandrine et Marjolaine en quatrième sur la Pop Music. Mes joies de gamin. Quand j’étais sur scène pour le théâtre. Les jeux avec mes frères et sœur, etc… Ca n’est jamais exhaustif, c’est selon mon humeur et la musique, mais ça fait ressurgir des images. C’est comme si le moment présent passait son test pour être admis dans les moments parfaits. S’il fait remonter assez de bonnes choses, il obtient son diplôme. « Licence de moment parfait » attribuée au concert de Pink Floyd sur l’Ile des Vannes dans un grand gymnase en 1972.
Pour celui-là comme pour les autres, il lui faut sa « licence » mais aussi son truc en plus : un truc inconnu de moi jusque-là. Ici et maintenant, c’est la sensation incomparable que produit la musique jouée en direct par de vrais musiciens. C’est aussi cette ambiance de concert géant avec tous ces gens qui réagissent comme moi. Même la vieille me semble adorable. Elle n’est pas loin d’avoir l’âge de mes parents et elle vient écouter la même musique que moi. Peu importe si elle embrasse son poignet dans un geste ridicule en mimant notre supposé baiser, je l’aime bien. Elle fera partie de ce moment parfait.
Comme nous, le reste du public ne veut pas que ça s’arrête. Nous avons droit à deux rappels : « Childhood’s end » et « Set the controls for the heart of the sun ».

Quand la voiture, pilotée par un Mathieu calme et béat, finit par s’extraire sans égratignure du bordel où nous l’avions mise, nous parlons très peu. Chacun revit son concert en pensée. J’ai pu monter à l’arrière avec Sandrine, Mathieu n’a pas tiqué. Il a des fées Clochette dans les yeux.
Sandrine pose sa tête en arrière sur la banquette puis dérive sur mon épaule. Elle s’endort comme un bébé. Elle est à croquer.

Je ne veux plus dormir. Je veux retourner au concert, demain, après-demain, tous les jours. Je veux donner des concerts moi-aussi. Peut-être pas dans un gymnase, même grand. Mais des vrais concerts devant des gens. C’est pour bientôt.
Dans plusieurs années, quand avec mon groupe je rencontrerai mes collègues de Pink Floyd lors d’un festival Pop, je leur dirai que j’étais à leur concert à Saint Ouen en 1972 et nous ferons peut-être un bœuf.

Avatar du membre
Echoes
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 2221
Enregistré le : mer. 2 oct. 2019 13:16
Localisation : Les Paccots

Re: Tickets de concerts !

Message par Echoes » jeu. 17 oct. 2019 10:05

Superbe récit Dark pink! :amen: J’y étais presque :super:
"La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil." F. Nietzsche

Avatar du membre
Pablitta
Modérateur
Modérateur
Messages : 1740
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 10:03

Re: Tickets de concerts !

Message par Pablitta » jeu. 17 oct. 2019 12:08

Une histoire, ça change tout ! :winner1:

Tofflou
Membre
Membre
Messages : 27
Enregistré le : lun. 30 sept. 2019 17:17

Re: Tickets de concerts !

Message par Tofflou » sam. 19 oct. 2019 11:40

308A3C73-C0B9-494E-9824-35FBEBB24013.jpeg
308A3C73-C0B9-494E-9824-35FBEBB24013.jpeg (180.25 Kio) Vu 4633 fois
.
J’allais voir anthrax qui jouissait d’une réputation terrible en live, d’ailleurs ce jour là Bernie était venu taper le bœuf avec eux sur antisocial... mais la gifle est venue de suicidal tendencies. Totale découverte pour moi, le lendemain direction la Fnac, j’ai acheté tout ce qu’ils avaient enregistré jusque là...!!

Avatar du membre
Jo Bolais
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1040
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:18

Re: Tickets de concerts !

Message par Jo Bolais » sam. 19 oct. 2019 12:12

"State Of Euphoria" n'est pas du niveau des albums précédents, mais ça reste du bon Anthrax première période. Par contre Suicidal Tendencies venait de sortir "Controlled By Hatred...", un album incroyable !!! Quelle claque !!! Le groupe est d'ailleurs toujours très bon, vu la prestation donnée au Hellfest 2019. Par contre Anthrax avec Joey Belladonna... Pas sûr que ce soit une bonne idée de l'avoir repris.
Les sensass silllons : https://leboncraignos.blogspot.com

Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3007
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Tickets de concerts !

Message par nunu » sam. 19 oct. 2019 12:14

Jo Bolais a écrit :
sam. 19 oct. 2019 12:12
Par contre Anthrax avec Joey Belladonna... Pas sûr que ce soit une bonne idée de l'avoir repris.
C'est le meilleur chanteur d'Anthrax. J'adore Jon Bush mais je l'a jamais trouvé a sa place dans le groupe.

Répondre