SWEATHOG (Bio)

Venez lire ou déposer ici vos biographies de musiciens ou de groupes, vos chroniques d'albums ou votre album de la semaine.
Répondre
Avatar du membre
alcat01
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1953
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:51
Localisation : campagne

SWEATHOG (Bio)

Message par alcat01 » lun. 29 juin 2020 17:00

Image

Image

Formé en 1967, Sweathog a été un quatuor de Southern Rock, Blues Rock éphémère originaire de la baie de San Francisco, célèbre au début des années 1970, mais, étonnement, leur son était assez éloigné de la musique normalement associée à cette ville.

Ils composaient un ensemble puissant sur le plan instrumental, le claviériste chanteur Lenny Lee (alias Lenny Lee Goldsmith), le guitariste chanteur Bob Jones, le bassiste chanteur Dave Johnson et le batteur Frosty (alias Barry Smith, alias Bartholomew Smith, né Barry Eugene Smith le 20 Mars 1946 à Bellingham, dans l'État de Washington) étaient tous les meilleurs musiciens de leur domaine: Frosty avait joué avec Lee Michaels sur ses troisième et quatrième albums, alors que Jones avait joué sur "Cristo Redentor" d'Harvey Mandel et juste à la fin des années 60, Goldsmith était un ancien membre de the Five Americans.
Ils n'étaient pas mauvais en tant que chanteurs non plus, avec Goldsmith s'occupant des lead vocaux.
Leur musique était un mélange de Soul de style sudiste, de Funk du début des années 70 et de Blues, le tout enveloppé dans un son Rock virtuose.

Les membres du groupe Lenny Goldsmith et David Leonard Johnson s'étaient rencontrés pour la première fois en 1967 alors que Johnson jouait dans un groupe appelé The Persuaders à la discothèque boîte de nuit Wayne Manor à Sunnyvale, en Californie. Après que Johnson ait fait un passage avec les Beach Boys et Dr John, il avait repris ses travaux avec Lenny et formé Sweathog avec Barry "Frosty" Smith qui, à cette époque jouait avec Lee Michaels et avait été dans le groupe de Lenny à San Jose. Robert Morris "BJ" Jones avait joué avec Johnson dans Blue Mountain Eagle et avait été invité à rejoindre Sweathog.

En Octobre 1970, Sweathog est devenu le groupe maison de The Chronicle, un night club de la vallée de San Fernando dirigée par Ed Jordan.

Le groupe a été signé par Columbia Records au moment de la fixation de ce label sur les groupes de la côte ouest, sous le régime du président, Clive Davis; ils étaient toujours à la recherche d'un autre Big Brother & the Holding Company, ou quelque chose pour remplacer cette formation sur leur liste.

Frank Barsalona avait signé Sweathog à la Premier Talent Agency et le groupe est devenu un groupe d'ouverture pour Black Sabbath, Emerson, Lake & Palmer, The J. Geils Band, Edgar Winter's White Trash, Grand Funk Railroad et bien d'autres.

Image

Image

Le premier album éponyme du groupe est passé principalement sans laisser de trace musicale, sans passer à la radio pour stimuler les ventes, bien que son image de couverture de fesses nues ait été censurée dans divers pays.

En 1972, ils semblaient enfin tenir leur Hit single avec "Hallelujah", écrit par Gary Zekley, Mitch Bottler et Roberta Twain, un morceau de Southern Rock & Roll explosif avec un côté Soul qui était une véritable référence pour les quatre musiciens (en particulier Frosty), qui a atteint le numéro 33 dans le Billboard Hot 100 en 1971.
Mais cette performance relativement modeste n'indique pas à quel point il était populaire à la radio, où il s'est rapproché de celui d'un hit du Top 20.

Image

La chanson a propulsé l'album, également intitulé "Hallelujah", dans les magasins, au moins, mais il n'a jamais été vendu en grand nombre, malgré un effort de promotion respectable et beaucoup d'exposition pour le groupe, en tournée derrière Black Sabbath, entre autres grands groupes de la période.

Ils se sont séparés en 1973 et Goldsmith a ensuite joué sur le premier album solo de Martha Reeves après Motown avant de rejoindre Stoneground.

En 1973, Johnson et Jones ont reformé Sweathog avec Warren Rex Ludwick et Bobby Burns.
Johnson avait rencontré Burns au cours de la tournée de 1965 Shindig!.

Ludwick a ensuite joué avec Willie Nelson. Des quatre membres originaux, Frosty résida ensuite à Austin, au Texas, Goldsmith trouva sa voie dans le secteur immobilier d' affaires à Malibu, en Californie et ses fils Taylor et Griffin sont dans le groupe Dawes.
Jones est décédé le 15 Juin 2013 dans le Dakota du Sud et Johnson est propriétaire d'une agence de publicité, ReMIX Media Group, à Aspen, dans le Colorado.

Barry "Frosty" Smith est décédé des suites d'une longue maladie le 12 Avril 2017, à l'âge de 71 ans.

Discographie

Sweathog (CBS Records, 1971)
Alléluia (CBS, 1972)

Sources: wikipedia, Bruce Eder
La police est sur les dents, celles des autres, évidemment!

Boris Vian

Répondre