CATAPILLA (Bio)

Venez lire ou déposer ici vos biographies de musiciens ou de groupes, vos chroniques d'albums ou votre album de la semaine.
Répondre
Avatar du membre
alcat01
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 283
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:51
Localisation : campagne

CATAPILLA (Bio)

Message par alcat01 » ven. 2 août 2019 23:51

Image

Catapilla est un groupe Britannique de Prog Rock, Jazz Rock experimental, originaire de Londres. Actif dans les années 1960 et la première moitié des années 1970, le groupe compte deux albums studio au label Vertigo Records.
Les leaders du groupe furent Anna Meek et le saxophoniste Robert Calvert.
Bien que créatif, le groupe est dissout peu après la sortie de son second album.

Le groupe s'est formé à la fin des années soixante à Londres: Il est alors constitué de Malcolm Frith à la batterie, Dave Taylor à la basse, Graham Wilson à la guitare et Hugh Eaglestone, Robert Calvert et Thierry Rheinart aux saxophones. Jo Meek est la premiére chanteuse, mais le temps passé par Jo avec le groupe fut bref et c'est sa sœur Anna qui la remplacera au moment des premiers concerts du groupe.

Le groupe a été découvert par Cliff Cooper de la société Orange Music Electronic, qui a pris en charge la gestion de Catapilla et leur a donné la possibilité de se produire lors d’une manifestation devant un public de personnalités de l’industrie de la musique.
Parmi eux se trouvait Patrick Meehan, manager de Black Sabbath, qui fut suffisamment impressionné pour que Catapilla obtienne un contrat d’enregistrement avec le label Vertigo Records.

Image

Meehan produisit même le premier album éponyme du groupe sorti à la fin de 1971 sur lequel apparait Anna Meek.
La couverture de "Catapilla" rappelle un peu la pomme des Beatles, mais mangée par une chenille.
La production n’est peut-être pas aussi forte qu’elle aurait été nécessaire. L'album est composé de quatre pistes avec des passages instrumentaux étendus où la guitare, le saxophone et les claviers bénéficient de beaucoup d'espace solo.

C'est un petit bijou sous-estimé mélangeant des éléments de Jazz, de Folk avant-gardiste, de Heavy Prog et de Psychédélisme. effet tout à fait étrange mais pourtant très satisfaisant.
La musique elle-même est, en gros, un mélange entre un son très original, du Blues Rock et du Jazz Rock.

Ce qui frappe, c'est la voix délibérément maniaque d’Anna Meek, qui piaffe, chante, crie, gronde et hurle tout au long de l’album dans un spectacle de passion pure et débridée qu’il faut entendre pour le croire.
Mention spéciale pour "Embryonic Fusion" qui révèle le groupe dans ses aventures les plus aventureuses avec des saxophones, des guitares énervées et des percussions créant une sorte de Jazz tourbillonnant quasi mystique.

Cet album est fortement recommandé à tous les fans de Fusion ainsi qu'aux amateurs de Rock Progressif classique, c'est une relique merveilleusement obscure des temps passés.

Après cette sortie, le groupe entama une tournée du Royaume-Uni sponsorisée par Vertigo, aux côtés de Graham Bond et Roy Harper, qui n'arriva pas à gagner leur public traditionnel.

Après la tournée, Eaglestone, Frith, Rheinart et Taylor quittent le groupe. Ils sont remplacés par Briand Hanson (batterie), Ralph Rolinson (claviers) et Carl Wassard (basse).

Image

Ainsi recomposé, le groupe retourne en studio pour enregistrer son second album, "Changes" qui sortira en 1972.

"Changes" est un album sensiblement plus mature, qui garde la même qualité que le premier album, mais qui est de loin supérieur à celui-ci. C'est un concentré de musique très atmosphérique. Le son est plus éthéré et plus spacieux, mais reste un formidable mélange de Jazz Rock / Brass Rock avec une petite touche psychédélique occasionnelle.
Le son est presque identique à celui du premier et la section de cuivres est omniprésente sur les quatres morceaux qui composent l'album avec beaucoup de solos de saxes et d'improvisation.

"Changes" est une bonne expérience dans son ensemble, malgré quelques défauts. Ses caractéristiques sonores font de Catapilla un groupe unique, beaucoup trop sous-estimé, véritablement talentueux et qui aurait mérité une autre chance.

C'est un album essentiel qui est considéré comme le travail le plus abouti du groupe et qui aura une grande influence sur les musiciens de l’époque même s’il n’est pas un succès commercial.

Un peu plus tard, le groupe est dissous.
Calvert jouera dans les groupes associés à Gong, The Invisible Opera Company of Tibet et Mother Gong avec Daevid Allen et Gilli Smyth. Taylor formera le groupe Liar avec Clive Brooks, ancien batteur de Egg

Discographie
1971 : Catapilla
1972 : Changes

Sources: wikipedia, progarchives
Modifié en dernier par alcat01 le ven. 13 sept. 2019 21:31, modifié 5 fois.
“Personne n'accepte de conseils ; mais tout le monde acceptera de l'argent : donc l'argent vaut mieux que les conseils.”
Jonathan Swift

Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 99
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: CATAPILLA (Bio)

Message par Silence » sam. 3 août 2019 06:11

J'aime beaucoup ce groupe. J'avais d'ailleurs acheté, il y a pas mal de temps, la superbe réédition de "Changes" sur Akarma.
Vous aurez sûrement noté que Robert Calvert est l'homonyme d'un autre célèbre musicien que j'affectionne aussi tout particulièrement.
Alors oui, maintenant c'est facile, un p'tit saut sur Google et on est vite fixé, mais avant c'était beaucoup plus compliqué. Ce qui fait que j'ai
longtemps pensé qu'il s'agissait de la même personne. Et donc un jour, me rendant à un concert de Gong où Mother Gong assurait la première partie
j'était sûr de me retrouver face au Rob Calvert .... d'Hawkwind. :ghee:
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 73
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: CATAPILLA (Bio)

Message par Cooltrane » sam. 3 août 2019 10:03

j'ai les deux albums et j'aime bcp... Par contre faudra que je les réécoute un de ces 4

Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 99
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: CATAPILLA (Bio)

Message par Silence » sam. 3 août 2019 15:04

D'ailleurs .... j'en profite pour faire mon râleur .... ben oui.
Je suis souvent un peu désagréablement surpris par ce que j'appellerai la paresse de certains membres du forum.
Catapilla donc, excellent groupe comme on l'a dit qui plaît j'en suis sûr à de nombreuses personnes ici. Groupe que l'on peu, parce qu'il est commode de ranger les groupes dans des cases, classer dans la case "Canterbury"

Il en est plusieurs ici qui, je le sais, adore ce genre. Et j'en fait partie. Et il en est aussi beaucoup qui ne feront jamais l'effort de jeter une oreille à ceci :

dont je parlais tout à l'heure car ils ont .... quelle honte ... le toupet de sortir un album durant la mauvaise décennie. Hors je met au défi quiconque ici dans un blind test (moi y compris) de faire la différence.

woala woala .... ça fait logtemps que ça me trottait dans la tête. Rien de grave mais ça me travaille parfois.

:vieuzzz:
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

Avatar du membre
Witchy
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 136
Enregistré le : sam. 27 juil. 2019 15:42

Re: CATAPILLA (Bio)

Message par Witchy » sam. 3 août 2019 15:22

Je ne pense vraiment pas qu'il s'agisse de paresse. Dans bien des cas, c'est tout simplement une question de temps. Les sources de découvertes musicales sont infinies avec Internet, et il est normal qu'on en vienne à saturer, qu'on ait dix mille albums en retard à écouter. Et qu'on ne puisse pas tout écouter. ;)

Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 99
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: CATAPILLA (Bio)

Message par Silence » sam. 3 août 2019 15:38

Oui mais ça c'est parce que toi tu est gentille et que moi j'ai un mauvais fond ! :modo:

.... je l'aime bien ce nouveau smiley !
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

dada52
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 43
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 05:36

Re: CATAPILLA (Bio)

Message par dada52 » sam. 3 août 2019 15:40

Très bon groupe en effet et merci pour cette bio Alain, toujours aussi intéressante;
J'ai les deux magnifiques rééditions Akarma et je viens de les réécouter suite à ta bio.
C'est excellent et le chant fait parfois penser à Curved Air et la musique à Colosseum, mais en moins technique.
Superbe mélange en tout cas de Prog, Jazz, Fusoin, Blues avec des cuivres, comme on savait en faire lors de ces années bénies. J'adore ce genre de musique et de groupe qui font effectivement penser à du Canterbury par moment et notamment à Supersister, en un peu moins fin tout de même. A conseiller fortement.

Avatar du membre
Leutte
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 63
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 07:28

Re: CATAPILLA (Bio)

Message par Leutte » dim. 4 août 2019 20:09

Découvert l'été dernier grace à vous(Roulie ou alcat, voir les deux). j'ai pas mal écouté les deux albums depuis. Et je suis fan de ce style "melting-pot" nimbé de psychédélisme et de la voix"maniaque" de la chanteuse.
merci pour la bio Alain.

Répondre