CARPE DIEM (Bio)

Venez lire ou déposer ici vos biographies de musiciens ou de groupes, vos chroniques d'albums ou votre album de la semaine.
Répondre
Avatar du membre
alcat01
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 297
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:51
Localisation : campagne

CARPE DIEM (Bio)

Message par alcat01 » dim. 4 août 2019 15:39

Image

Carpe Diem est un groupe Français de Rock Progressif Symphonique qui s'est formé à Nice en 1970 (Initialement sous le nom de "Deis Corpus"), et il comprenait à cette période Christian Truchi (claviers), Gilbert Abbenanti (guitare), Alain Bergé (basse), et Claude Méchard (batterie).
Carpe Diem est considéré, aujourd'hui, comme un des groupes majeurs de la scène Rock Progressif des années 70 par la qualité et l'originalité de sa musique.

Influencé par la rencontre entre le Classique et le Rock, Christian Truchi fonda à la fin des années 60 à Nice un premier groupe avec des amis d'enfance, Claude Méchard et Roger Farhi.
Après quelques concerts dans les lycées, cette formation se recomposa avec de nouveaux musiciens, à savoir Gilbert Abbenanti, à la guitare et Alain Bergé à la basse.
Au tout début des années 70, le groupe décida de changer de nom et il s'appellera définitivement Carpe Diem.

En 1970, ce fleuron de la baie des Anges sort un 45 tours,"Le mangeur d'herbes / Attila" qui n'a, semble-t'il, pas laissé de trace...

Après une participation avec succès au Tremplin du Golf Drouot à Paris, Carpe Diem fait une rencontre tout à fait fortuite, celle de Jean-Claude Pognant, manager d'Ange et patron du label Arcane,
Sans Danièle Gilbert, alors présentatrice de télévision, pas sûr que les Niçois auraient pu dépassé le stade du 45 tour initiatique. Car c’est en effet l’icône des ménagères des années 70 qui invita un jour de 1974 Carpe Diem à se produire dans son incontournable émission de milieu de journée "Midi première". Et comme beaucoup de Français, Jean-Claude Pognant, patron du label Arcane et accessoirement manager d’Ange, est devant son poste. Celui-ci leur proposa de participer à un festival qu'il organisait et de signer sur son label.

C'était l'époque durant laquelle la scène progressive française connut une véritable mais courte euphorie (environ deux ans).

Le groupe évoluera, entre autres, pendant quatre ans dans des clubs comme le Gibus ou le Golf Drouot, alternant reprises et ses propres compositions.

On peut dire qu'ils avaient ce son progressif symphonique français typique de la deuxième partie des années 70, un peu comme Pulsar ou Atoll.
En 1974, un changement d'effectif intervient, Alain Faraut remplaçant Méchard à la batterie, et Claude-Marius David au saxophone et à la flûte intègrant le groupe.
Carpe Diem décide alors de se consacrer essentiellement à ses compositions et de ne se produire qu'en concert.
Au début de 1975, le groupe, désormais passé sous statut de professionnel, se stabilise autour de Christian Truchi (claviers, chant), Gilbert Abbenanti (guitare) et Alain Bergé (basse), et de ses deux derniers membres, Claude-Marius David (saxophone soprano, flûte) et Alain Faraut (batterie).
C'est avec cette formation que le groupe publie deux albums: "En regardant passer le temps" et "Cueille le jour".

Image

Le premier album, "En regardant passer le temps", est publié en 1975 chez Arcane-WEA. Il sortira également au Canada sous le titre "Way Out as the Time Goes By" en 1976.
Bien que certaines influences évidentes d'anciens groupes puissent être clairement identifiées, leur son est très complexe et réellement original.
Leur musicalité unique peut être divisée en deux styles:
- Les parties les plus douces suivent la veine du Rock Symphonique pastoral, caractérisé par l'utilisation sombre du mellotron, des guitares acoustiques de premier plan, des flûtes complexes, voire même d'un clavecin, qui apparaissent à certains moments, et quelques synthés plein d’atmosphère spacial pour compléter ce paysage sonore tout à fait attrayant.
- Par contre, la musique est dirigée par les saxes de Claude-Marie David et ses incroyables solos mélodiques, appuyés par les belles pauses et la dynamique de la section rythmique. On ne peut s'empêcher de penser à Van Der Graaf Generator ou même, par moments, à Magma.
Le résultat final dépasse de loin toute imagination et l’album est vivement recommandé aux fans de musique audacieuse, stimulante et originale!

Image

"Cueille le jour", leur deuxième opus est publié en 1977 chez Crypto-RCA.
Il comprend le morceau "Couleurs", qui
restera comme l'une des plus belles réussites progressives françaises de l'époque, réussissant la prouesse de combiner une inspiration mélodique exceptionnelle (thèmes épurés et évidents) et une interprétation parfaite et personnelle
.

C'est cette même année que Gilbert Abbenanti quitte le groupe et est il est remplacé par Gérald Macia, également violoniste. Alain Bergé se consacre au management et c'est Georges Ferrero qui le remplace à la basse.

A noter que sous le management de Jean-Claude Pognant, le groupe aura effectué de nombreuses tournées à travers la France et il aura participé à plusieurs festivals avec des groupes comme Magma, Ash Ra Temple, Henry Cow, Zao, Ange, Little Bob, Pulsar, Tangerine et d'autres.
Suivront deux années de tournées (1978 et 1979) et la préparation d'un troisième album.

Hélas, un changement de label pour EMI n'aboutira pas et l'absence de distribution laissera cet album inachevé.
Cela entrainera même la séparation du groupe en 1979.
Carpe Diem aura donc donné quelques 400 concerts à travers la France entre 1970 et 1979.

Après cela, Christian Truchi composera et réalisera des musiques pour original-musics-colors.com, Gilbert Abbenanti deviendra représentant de commerce en vêtements, Alain Bergé deviendra décorateur pour le cinéma, Claude Marius David mourra de maladie au début des années 1980, Alain Faraut deviendra artiste peintre et sculpteur, et Claude Méchard deviendra représentant en matériel électronique et vidéo.

Leurs deux premiers albums sont réédités régulièrement en CD par Musea depuis 1993.
En Mai 2009, le morceau "Notre silence" a toujours son mot à dire en atteignant la 162e place des charts Français.
Le titre éponyme atteint aussi les charts Français, à la 107e place en Octobre 2011.

Image

A l'initiative de Truchi, et sous sa direction musicale, le groupe se reforme au début de 2015 pour compléter et achever le troisième album: Tous ont répondu présents : Abbenanti, Faraut, Ferrero, Macia sont là. Seul manque Claude-Marius David décédé en 1980.
Contribuent également, à titre d'invités, David Amar, Manu Dicostanzo, saxophonistes-flûtistes et Melodie Rose, percussionniste et choriste.

Le 5 Novembre, Carpe Diem sort donc ce nouvel album, intitulé "Circonvolutions", chez Musea. Il comprend 50 minutes de musique inédite enregistrée en studio en 2015, dont deux titres enregistrés live en 1978 et remasterisé en 2015.

Discographie

1975 : En regardant passer le temps
1976 : Cueille le jour
2015 : Circonvolutions

sources: wikipedia, Progarchives, original-musics-colors.com
“Personne n'accepte de conseils ; mais tout le monde acceptera de l'argent : donc l'argent vaut mieux que les conseils.”
Jonathan Swift

En ligne
Avatar du membre
Titis
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 79
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:31
Localisation : Pays de Loire

Re: CARPE DIEM (Bio)

Message par Titis » dim. 4 août 2019 16:08

Merci pour cettte bio , ça m'a permis de découvrir qu'ils avait sorti un troisième album , j'avait zappé l'info ou oublié .
Je possède les deux premiers en vinyl et cd , un groupe comme tu l'écrit plus haut original et inventif musicalement qui m'avait été chaudement recommandé par un disquaire d'occase à Nantes dans les années 80 qui les avait connus personellement :chapozzz:

dada52
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 43
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 05:36

Re: CARPE DIEM (Bio)

Message par dada52 » lun. 5 août 2019 05:12

J'ai aussi les deux premiers en CD pour l'un et en LP pour l'autre.
Très bon groupe prog français très mélodique et très bien joué.
Les paroles paraissent un peu désuètes aujourd'hui mais musicalement ça tiens la route.
Merci Alain pour cette bio que je vais lire en détail. Je ne savais pas du tout qu'il y avait eu un
troisième album et surtout sorti chez MUSEA. Je me le commande ce jour.

dada52
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 43
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 05:36

Re: CARPE DIEM (Bio)

Message par dada52 » mer. 7 août 2019 05:47

J"ai reçu hier et écouté aussi le 3ème album venant directement de chez MUSEA.
Hormis la surprise occasionnée par le son des 3/4 morceaux de 2015 qui sonnent modernes
et qui ne sont pas très convaincants à 1ère écoute, surtout au niveau du chant et de la batterie,
le reste, soit les morceaux enregistrés en 1978, sont de très bonne facture et rappellent sans
problème les deux premiers albums. Il y a notamment deux morceaux de 10 minutes (ceux qui ont du
être enregistrés en live en 1978) qui valent à eux seuls l'achat du CD. Pas génial mais intéressant.

Avatar du membre
alcat01
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 297
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:51
Localisation : campagne

Re: CARPE DIEM (Bio)

Message par alcat01 » mer. 7 août 2019 09:33

dada52 a écrit :
mer. 7 août 2019 05:47
J"ai reçu hier et écouté aussi le 3ème album venant directement de chez MUSEA.
Hormis la surprise occasionnée par le son des 3/4 morceaux de 2015 qui sonnent modernes
et qui ne sont pas très convaincants à 1ère écoute, surtout au niveau du chant et de la batterie,
le reste, soit les morceaux enregistrés en 1978, sont de très bonne facture et rappellent sans
problème les deux premiers albums. Il y a notamment deux morceaux de 10 minutes (ceux qui ont du
être enregistrés en live en 1978) qui valent à eux seuls l'achat du CD. Pas génial mais intéressant.
Merci pour le ressenti, Daniel!
“Personne n'accepte de conseils ; mais tout le monde acceptera de l'argent : donc l'argent vaut mieux que les conseils.”
Jonathan Swift

Répondre