Label Vapeur Mauve Productions

Parlons ici des labels qui ont un lien avec les années 60 et 70, anciens et récemment créés.
Répondre
Avatar du membre
Christang 29
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 770
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:37

Label Vapeur Mauve Productions

Message par Christang 29 » jeu. 12 nov. 2020 19:58

Je m'aperçois que le label ne figure pas dans cette dernière mouture du Forum .

Il est vrai que depuis la sortie d'EVOHE en 2018 nous n'avons pas d'actualité pour le moment , mais cela ne devrait plus tarder

L'album d'EVOHE ( LP +CD ) sorti à l'été 2018 a eu un gros succes et s'est retrouvé épuisé assez rapidement

Image

Si bien qu'une version US est sortie en 2018 par un Label Américain

Et depuis ce jour Muséa a réédité l'album en double CD avec les morceaux figurant sur le vinyl et le CD que nous avons sorti , augmenté de 2 autres morceaux .
C'est à dire l'intégrale de ce qu'ils avaient enregistré en 1977

Image
Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de vous

Avatar du membre
Pablitta
Modérateur
Modérateur
Messages : 1962
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 10:03

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par Pablitta » ven. 13 nov. 2020 17:06

J'ai l'impression que vous avez fait tout le boulot et que d'autres en profitent, non ?

Bon, remarque, j'ai vu que Musea était aussi à but non lucratif.

Ca me fait penser : à quand une notice Wikipedia pour Vapeur Mauve Productions ? Musea s'en est fait une ...

Avatar du membre
Christang 29
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 770
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:37

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par Christang 29 » ven. 13 nov. 2020 19:58

Pablitta a écrit :
ven. 13 nov. 2020 17:06
J'ai l'impression que vous avez fait tout le boulot et que d'autres en profitent, non ?

Bon, remarque, j'ai vu que Musea était aussi à but non lucratif.

Ca me fait penser : à quand une notice Wikipedia pour Vapeur Mauve Productions ? Musea s'en est fait une ...
C'est un peu vrai . et en plus on a été consulté qu'indirectement via les musiciens , mais le plus important est que le travail des musiciens soit reconnu , nous nous n'avons rien à gagner ni à perdre .

Par contre je suis très déçu par Muséa et sa façon de travailler ( les musiciens d'EVOHE aussi d'ailleurs )

Dans le contrat dument signé le label s'engage à rémunérer les artistes à partir de 500 ventes et comme par hasard ils éditent 500 exemplaires alors que verbalement ils avaient promis d'en sortir le double

Ils leur ont gracieusement offert 10 exemplaires au total (pour exemple nous leur avons fourni 60 ex. gratos pour un peu plus de 300 de tirés )

Muséa n'a pas daigné nous contacter directement contrairement à ce que les musiciens avaient demandé . Je me suis permis de leur écrire pour demander une dizaine d'exemplaires en reconnaissance de nôtre travail effectué . j'ai eu une fin de non recevoir me disant de m'arranger avec le groupe pour avoir quelques exemplaires.
Logiquement Muséa est aussi à but non lucratif mais dans la réalité ce n'est pas du tout le cas , ils sont là pour se faire du pognon au détriment des musiciens . Ils revendent 20 euros un double CD qui leur a couté entre 3 et 4 euros sachant que le mastering était déjà fait et que le visuel de la pochette a été fait par un membre du groupe . je vous laisse calculer le bénef.

D'autre part Muséa a fait le choix de la distribution par la F... et A..... au détriment des disquaires indépendants
Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de vous

Avatar du membre
dada52
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 158
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 05:36

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par dada52 » sam. 14 nov. 2020 08:59

Je ne peux pas te laisser dire des choses comme cela concernant MUSEA que je connais bien dans ses actions et son fonctionnement.
C'est une association à but non lucratif avec aujourd'hui un seul salarié qui gère tout: les stocks, les nouveautés, l'envoi aux disquaires et aux particuliers.
Le site de ventes et de nouveautés est mis à jour quotidiennement; Les envois sont rapides et super bien protégés etc... De plus le catalogue est
absolument énorme et beaucoup de produits sont introuvables ailleurs ou bien plus chers.
Je ne sais pas quels ont été les rapports avec le label Vapeur Mauve et encore moins avec Evohé mais dire que MUSEA fait du profit sur le dos des musiciens, ça
je ne peux pas laisser dire. c'est faux. Le label a édité de très nombreux disques et ce qui a toujours fait la force de MUSEA, c'est que justement ce ne sont
pas des professionnels qui cherchent à faire du profit, mais avant tout des amateurs de musique comme nous.
Bien sûr il y a des marges sur les CDs et LPs diffusés car il y a des gros frais de fonctionnement dans un hangar assez immense qui sert de local
en plein Metz où sont stockés des dizaines de milliers de produits en tous genres. Et tout cela a un coup bien entendu qui est à peine compensé par les ventes.
L'argent gagné (en dehors du seul salarié) est réinjecté dans les autres productions, l’achat des nouveautés et le fonctionnement de l'association.
Je connais très très bien l'ancien patron de MUSEA et la personne qui a repris les reines aujourd'hui et je ne peux pas laisser salir leur image.
Tu ne sais pas de quoi tu parles, car si tu connaissais bien le patron de MUSEA tu saurais qu'il a œuvré pendant 40 ans à la diffusion sous toutes ses formes
des musiques que nous aimons, hors des entiers battus et rabattus par les médias, qu'il a réédité de très nombreux disques introuvables français et étrangers,
que c'est un des plus grands connaisseurs de Rock Progressif que je connaisse et qu'il est avant tout un collectionneur passionné.
Bien sûr le nerf de la guerre est l'argent et il en faut pour maintenir cette entreprise qui a fait un super boulot et qui continue à essayer de survivre
malgré le marasme actuel. Plutôt que de critiquer et de donner une mauvaise image de MUSEA il faut déjà se renseigner avant.

Avatar du membre
Cooltrane
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 983
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par Cooltrane » sam. 14 nov. 2020 09:57

Bon, je crois qu'il faut dissocier le label de sortie (et parfois producteur) et le grossiste revendeur aussi, non? (ce que tu fais, en partie, je l'admet)

Le premier est une ASBL, cela me parait indiscutable, mais le second, à moins que ses profits soient redirigés vers le label, on peut douter un peu, non?

==================

En effet, j'ai l'impression que VM semble se faire un peu rouler dans la farine sur ce coup, déjà avec le label ricain, et maintenant ceci.

mais sont-ce les labels ou les musiciens qui sont indélicats??

==============

Sinon, d'où viennent les deux pistes supplémentaires sur le premier CD de Musea?
CD1 : Sharga (16'14) - K'a (18'12) - Aïra (13'44) - Seth (13'02)
CD2 : K'a (42'16)

Avatar du membre
yenyen
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 124
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 19:10

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par yenyen » sam. 14 nov. 2020 11:02

Elles proviennent des mêmes enregistrements que ceux parus par Vapeur Mauve, le groupe nous les avait mis à disposition
à l'époque, mais nous ne pouvions tout sortir. C'est bien pour le groupe que leur musique soit diffusée le plus massivement
possible, comme ce fut le cas pour Jimmer Glynn par exemple, je ne rentrerai pas dans un débat autour de Muséa, la seule
chose que je regrette comme Christian, c'est le manque de communication avec nous et qu'on nous demande de supprimer
de la vente nos produits ainsi que de ne plus les diffuser sur les plateformes de streaming !

Avatar du membre
Cooltrane
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 983
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par Cooltrane » sam. 14 nov. 2020 20:05

je reste sur l'idée que c'est plutôt les musiciens qui ont été indélicats, plutôt que Musea.
Maintenant pour le ricain, il a foncé vu l'amateurisme ambiant.
yenyen a écrit :
sam. 14 nov. 2020 11:02
Elles proviennent des mêmes enregistrements que ceux parus par Vapeur Mauve, le groupe nous les avait mis à disposition
à l'époque, mais nous ne pouvions tout sortir.
C'est bien pour le groupe que leur musique soit diffusée le plus massivement
possible, comme ce fut le cas pour Jimmer Glynn par exemple, je ne rentrerai pas dans un débat autour de Muséa, la seule
chose que je regrette comme Christian, c'est le manque de communication avec nous et qu'on nous demande de supprimer
de la vente nos produits ainsi que de ne plus les diffuser sur les plateformes de streaming !
c'était p-ê un erreur, non?? :gratzzz: Pourquoi ne pas avoir mi les deux pistes manquantes sur le CD, puisqu'il y avait plein de place inutilisée?


c'est un peu le jeu des licences, non??Je pourrais me tromper, mais je crois que les éditeurs achètent les droits d'exploiter l’œuvre pendant X temps.

A priori, Cuneiform peut encore vendre son stock d'albums Univers Zéro qui lui reste, mais ne peut plus en re-presser , parce que Daniel Denis (le chef de UZ) a retiré ses billes et les a mises chez Sub-Rosa. Et il en sera de suite jusqu'au prochain label, que je sache. Idem donc, pour le streaming.

Avatar du membre
Christang 29
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 770
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:37

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par Christang 29 » sam. 14 nov. 2020 22:06

Cooltrane a écrit :
sam. 14 nov. 2020 20:05
je reste sur l'idée que c'est plutôt les musiciens qui ont été indélicats, plutôt que Musea.




Non , sur ce coup là les musiciens ont été correct . Des qu'ils ont été approché par Muséa ils ont dit qu'ils étaient d'accord mais qu'il fallait que le label nous appelle pour avoir le nôtre d'avis
Chose qu'ils n'ont jamais fait . pourquoi ???
Comme de nôtre côté on avait donné nôtre accord sur le principe aux musiciens le deal a été fait comme celà .

Sur le coup c'est le label qui a été indélicat .

De plus les musiciens se sont fait avoir sur le contrat qu'ils ont signé sans trop vérifier toutes les clauses . Et je peux dire qu'ils sont furax après le label. Ils n'ont pas été mis au courant de la date de sortie du CD non plus

De fait Muséa les rétribue en tout et pour tout de 10 CD gratos car la participation aux ventes courrait à partir de 500 vendus et comme il y a eu que 500 d'édités...
De plus ils se réservent le droit unique d'exploiter les morceaux durant 5 ans .

En sachant qu'ils ont eu peu de boulot sur le projet , tous les morceaux ayant été remasterisés par nos soins et toute les maquettes pour la pochette ont été faites par le groupe .
Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de vous

Avatar du membre
Christang 29
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 770
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:37

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par Christang 29 » sam. 14 nov. 2020 22:17

Cooltrane a écrit :
sam. 14 nov. 2020 20:05



c'est un peu le jeu des licences, non??Je pourrais me tromper, mais je crois que les éditeurs achètent les droits d'exploiter l’œuvre pendant X temps.



C'est le principe en effet .

Quand le groupe nous a refilé les morceaux notre but n'était pas d'exploiter l'oeuvre des artistes et on n'a rien exigé de ce côté . Normal dans un sens car on n'a pas acheté les droits .
Mais de fait en étant éditeurs on devenait propriétaire des droits et Muséa aurait du signer un contrat avec nous .mais on n'est pas dans cet état d'esprit
Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de vous

Avatar du membre
Piranha
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 399
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 22:13
Localisation : Angers
Contact :

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par Piranha » sam. 14 nov. 2020 22:21

Muséa comme VMP est une asso certes. A but non lucratif, sauf que son mode de fonctionnement est professionnel et que VMP reste dans une démarche amateur.

Il n'y a rien de péjoratif dans l'un ou l'autre des fonctionnements. Muséa doit générer du profit pour continuer à exister en tant que label mais aussi distributeur / revendeur et cela reste tout à fait louable,pas de souci là dessus.
Le Hellfest par exemple est sur ce type de structure pour une bonne partie de son activité et personne n'a rien à redire là dessus tant en terme de résultats que d'éthique

Pour Muséa, c'est plus sur cet aspect que cela est génant.
Ne pas rémunérer les artistes, y compris en copies c'est limite 10 sur 500 ça fait du 2% alors que dans ce type de pratique on est en général sur du 20%, ce que fait VMP.
Et là nous le faisons en âme et conscience et proposons de nous mêmes aux artistes cette possibilité. Muséa semble en décidé autrement et profiter de la gentillesse des artistes pour ne pas dire autrement...

Je ne parle même pas des revenus tirés de la vente des 500cd. Même Spotify rémunère mieux les artistes


Quant aux rapports avec VMP, Muséa n'a effectivement aucune obligation sinon celle de la politesse / courtoisie et surtout l'intelligence de ne pas se mettre à dos quelques personnes de plus...

Avatar du membre
Piranha
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 399
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 22:13
Localisation : Angers
Contact :

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par Piranha » sam. 14 nov. 2020 22:27

Cooltrane a écrit :
sam. 14 nov. 2020 20:05
je reste sur l'idée que c'est plutôt les musiciens qui ont été indélicats, plutôt que Musea.
Maintenant pour le ricain, il a foncé vu l'amateurisme ambiant.
yenyen a écrit :
sam. 14 nov. 2020 11:02
Elles proviennent des mêmes enregistrements que ceux parus par Vapeur Mauve, le groupe nous les avait mis à disposition
à l'époque, mais nous ne pouvions tout sortir.
C'est bien pour le groupe que leur musique soit diffusée le plus massivement
possible, comme ce fut le cas pour Jimmer Glynn par exemple, je ne rentrerai pas dans un débat autour de Muséa, la seule
chose que je regrette comme Christian, c'est le manque de communication avec nous et qu'on nous demande de supprimer
de la vente nos produits ainsi que de ne plus les diffuser sur les plateformes de streaming !
c'était p-ê un erreur, non?? :gratzzz: Pourquoi ne pas avoir mi les deux pistes manquantes sur le CD, puisqu'il y avait plein de place inutilisée?


c'est un peu le jeu des licences, non??Je pourrais me tromper, mais je crois que les éditeurs achètent les droits d'exploiter l’œuvre pendant X temps.

A priori, Cuneiform peut encore vendre son stock d'albums Univers Zéro qui lui reste, mais ne peut plus en re-presser , parce que Daniel Denis (le chef de UZ) a retiré ses billes et les a mises chez Sub-Rosa. Et il en sera de suite jusqu'au prochain label, que je sache. Idem donc, pour le streaming.

Nous ne sommes pas éditeurs, nous sommes un label, une démarche complètement différente et donc avec des pratiques différentes.
Cette histoire de droits n'est qu'une application stricte par YTd'une réclamation globale d'un distributeur.

Il aurait été judicieux pour l'artiste de contrôler la diffusion de son oeuvre mais tout comme pour Evohé, l'appétit de certains acteurs a pris de cours les artistes. Pour VMP, nul envie et nul besoin de signer de quelconques droits au moment de la sortie. Ce n'est pas la politique du label et une action au bénéfice très/trop limité

Avatar du membre
Cooltrane
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 983
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par Cooltrane » lun. 16 nov. 2020 13:58

Piranha a écrit :
sam. 14 nov. 2020 22:27
Cooltrane a écrit :
sam. 14 nov. 2020 20:05
je reste sur l'idée que c'est plutôt les musiciens qui ont été indélicats, plutôt que Musea.
Maintenant pour le ricain, il a foncé vu l'amateurisme ambiant.
yenyen a écrit :
sam. 14 nov. 2020 11:02
Elles proviennent des mêmes enregistrements que ceux parus par Vapeur Mauve, le groupe nous les avait mis à disposition
à l'époque, mais nous ne pouvions tout sortir.
C'est bien pour le groupe que leur musique soit diffusée le plus massivement
possible, comme ce fut le cas pour Jimmer Glynn par exemple, je ne rentrerai pas dans un débat autour de Muséa, la seule
chose que je regrette comme Christian, c'est le manque de communication avec nous et qu'on nous demande de supprimer
de la vente nos produits ainsi que de ne plus les diffuser sur les plateformes de streaming !
c'était p-ê un erreur, non?? :gratzzz: Pourquoi ne pas avoir mi les deux pistes manquantes sur le CD, puisqu'il y avait plein de place inutilisée?


c'est un peu le jeu des licences, non??Je pourrais me tromper, mais je crois que les éditeurs achètent les droits d'exploiter l’œuvre pendant X temps.

A priori, Cuneiform peut encore vendre son stock d'albums Univers Zéro qui lui reste, mais ne peut plus en re-presser , parce que Daniel Denis (le chef de UZ) a retiré ses billes et les a mises chez Sub-Rosa. Et il en sera de suite jusqu'au prochain label, que je sache. Idem donc, pour le streaming.

Nous ne sommes pas éditeurs, nous sommes un label, une démarche complètement différente et donc avec des pratiques différentes.
Cette histoire de droits n'est qu'une application stricte par YTd'une réclamation globale d'un distributeur.

Il aurait été judicieux pour l'artiste de contrôler la diffusion de son oeuvre mais tout comme pour Evohé, l'appétit de certains acteurs a pris de cours les artistes. Pour VMP, nul envie et nul besoin de signer de quelconques droits au moment de la sortie. Ce n'est pas la politique du label et une action au bénéfice très/trop limité
C'est un peu là où je voulais en venir en prenant l'exemple du Cuneiform en comparant en même temps tant vous (VM) que Muséa. C'est un label d'abord et avant tout et son business de distribution s'appelle Wayside (mais c'est le 2è qui fait vivre le label). Ce qui me fait bcp penser à Muséa. Même chose pour Laser's Edge (label+business distribution)
C'est d'autant plus adéquat que Muséa et Cuneiform font dans les nouvelles productions, mais aussi des archives ou "déterrages" de bandes qui n'avaient jamais été publiées.
Je pense à Arkham pour Cunei et Pazop pour Muséa, les deux ayant perdu leur monopole, puisque les deux groupes se sont vus republiés par Arcangelo et Replica respectivement, au grand dam des défricheurs. Dans les deux cas, les sorties ultérieures se sont vu affublées de matos supplémentaire aussi.

Mais pour moi, même s'il y a des indélicatesses venant de négociations amateures (encore que...), mettre Muséa dans le camps des grands méchants labels abuseurs et abusifs, c'est un pas que je ne franchirais pas.

Avatar du membre
Cooltrane
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 983
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par Cooltrane » lun. 16 nov. 2020 13:59

edit: je viens de voir que Réplica est un sous-label de Muséa, donc cela met un peu à mal ma comparaison, mais le principe reste. :gratzzz: :chapozzz:

Avatar du membre
Christang 29
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 770
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:37

Re: Label Vapeur Mauve Productions

Message par Christang 29 » lun. 16 nov. 2020 16:41

Cooltrane a écrit :
lun. 16 nov. 2020 13:59
edit: je viens de voir que Réplica est un sous-label de Muséa, donc cela met un peu à mal ma comparaison, mais le principe reste. :gratzzz: :chapozzz:
Oui Replica est rattaché à Muséa .
les rééditions vinyles se font chez Réplica et les réed. CD chez Muséa
Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de vous

Répondre