FUSE / CHEAP TRICK (Bio)

Venez lire ou déposer ici vos biographies de musiciens ou de groupes, vos chroniques d'albums autres que l'album de la semaine.

FUSE / CHEAP TRICK (Bio)

Messagepar alcat01 » 05 Fév 2013, 23:21

FUSE

Image

Fuse est un groupe formé de Robert "Stewkey" Antoni (né le 17 Novembre 1947 à Newport, Rhode Island), l'ancien chanteur et claviériste de Nazz, une formation de Philadelphie avec des remarquables futures rock stars tels que Todd Rundgren, de Thom Mooney (né le 5 Janvier 1948, à Altoona, Pennsylvanie), à la batterie, également ancien membre de Nazz, Tom Petersson (né le 9 Mai 1950, à Rockford, Illinois), à la basse (le premier bassiste à jouer de la basse à 12 cordes) et Rick Nielsen (né le 22 Décembre 1948 à Rockford, Illinois) lead guitariste, et second chanteur.

Stewkey reçoit un appel de la part de Rick Nielsen, lui demandant si lui et Tom Mooney serait interessés pour se joindre à un groupe de travail appelé Fuse, qui comprend déjà le bassiste Tom Petersson. Peut-être que Todd Rundgren a parlé à Nielsen de Stewkey et le guitariste obtient le numéro de téléphone du père de Stewkey.

Le groupe ne dure qu'environ six ou sept mois s'appelant eux-mêmes Fuse ou Nazz, selon l'endroit où ils jouent.

Ils ont joué dans le Wisconsin où Petersson est venu voir Stewkey et lui a dit que Nazz avait sorti un troisième album. Cette nouvelle n'était pas prévu et le chanteur marque le coup.

Stewkey a alors du vague à l'âme, car ces masters inédits ont été publiés à son insu. Bien que le label lui avait demandé de chanter sur les morceaux, il ne pensait pas qu'ils allaient sortir le disque.

La légende veut que Stewkey ait intentionnellement chanté sur les bandes pour supprimer la participation vocale de Rundgren, mais ce n'est qu'une légende qui n'est pas fondée, en fait.

La sortie de ce disque donne à Stewkey un réel besoin de partir sur la route, en particulier parce que Nazz ne l'avait jamais vraiment fait (il n'avait qu'à peine 20 ans pour le Hit "Hello It's Me").

Image

Ils enregistre un seul et unique album, "Fuse" sur Epic Records en 1969, mais quel disque!

Fuse offre un aperçu fascinant de la musique des débuts de Rick Nielsen et Tom Petersson avant de devenir des vedettes en tant que membres de Cheap Trick, mais il a également sa propre vie et sa propre musique et c'est un excellent exemple comme moteur pop psychédélique aux environs de l'année 1969.

C'est ainsi que le seul album de Fuse a été publié avant que le guitariste Rick Nielsen et le bassiste Tom Petersson, ne s'allient eux-mêmes avec les anciens membres de Nazz que sont le chanteur Robert "Stewkey 'Antoni et le batteur Thom Mooney pour une version "révisée" de Nazz.

Rick Nielsen joue principalement des claviers, mais il montre déjà les premiers signes de sa capacité d'écriture de chansons comme dans "Show Me" et "To Your Health".

Le chanteur a seulement 17 ans quand sort ce disque, mais il a vraiment une voix forte pour un enfant!

Tom Peterson doit être l'un des bassistes les plus sous-estimés dans le rock populaire. Ecoutez son jeu de basse sur cet album, et pourtant, lui aussi était encore tout jeune car il n'avait que 19 ans!

Chaque morceau est différent, rien ne semble répétitif. C'est-à-dire que la guitare et les claviers sonnent à chaque fois différents sur chacun des morceaux.

Il ne faut pas vous attendre à reconnaitre des réminiscences de Cheap Trick sur cet album, il n'y en a pas. C'est du Hard-rock, un peu progressif par moment et c'est du bon!

C'est un très bon album, joué par un groupe d'enfants de Rockford, mais, quelle claque!!!

Malheureusement, ils se séparent autour de l'année 1972.

Fuse s'est finalement transformé en un groupe appelé Sick Man of Europe avec Bun E. Carlos en remplacement de Tom Mooney.

Les trois quarts de Cheap Trick sont désormais en place, Rick Nielsen, Tom Petersson, Carlos, et Stewkey, car Fuse (et Sick Man of Europe) est, dans les faits le groupe prédécesseur effectivement du célèbre groupe de Hard Rock Américain des années 70, précédemment appelé The Grim Reapers.

CHEAP TRICK

Image

Cheap Trick, quand à lui, est un groupe de Hard Rock Américain formé en 1973 à Rockford, Illinois (près de Chicago) composé de Robin Zander au chant et à la guitare rythmique, Rick Nielsen à la lead guitare, Tom Petersson à la basse, et Bun E. Carlos à la batterie qui connut un succès très important à la fin des années 70, particulièrement au Japon et qui obtint son plus grand succès avec l’album live "Cheap Trick at Budokan" en 1979. A l'origine donc, le groupe se compose des trois quarts du groupe Fuse.

Il est souvent décrit musicalement comme un mélange de mélodies pop d'influence Beatles et de guitares hard-rock. Il est officiellement toujours en activité en 2008 (avec une nouvelle tournée qui débute au mois de juin 2008). Cheap Trick s'est créé une noyau de fidèles grâce à des disques tranchant avec un son pop mélodique dans un style proche des Beatles marié avec la vitesse et l'énergie du Rock.

Le groupe continue aujourd'hui de tourner dans son line up original, et leur plus récente publication, "Rockford", a été aclamé la critique. Le groupe est plus populaire au Japon, où ils demeurent des superstars depuis leur tout premier album. La presse Japonaise les ont été souvent baptisé de "Beatles Américains".

En 1969, le groupe adopte le nom de Sick Man of Europe.

En 1974, Rick Nielsen, Tom Petersson, et Bun E. Carlos remplace le chanteur Randy "Xeno" Hogan par Robin Zander. Le groupe est alors rebaptisé Cheap Trick.

Image

Cheap Trick joue autour de Rockford, dans le sud du Wisconsin, et dans la région de Chicago, ils ont développé tout un spectacle. Tom Werman, l'homme de Epic Records A & R a signé le groupe sur la recommandation du producteur Jack Douglas, bien connu pour son travail avec Aerosmith.
Entre 1975 et 1977, le groupe multiplie les apparitions sur scène et donne plus de 200 représentations par année.

Image

http://www7.zippyshare.com/v/82547062/file.html
muro

Leur premier album "Cheap Trick", produit par Douglas, est publié en Février 1977. Alors que l'album reçoit beaucoup de bons avis de la critique, il ne se vend pas à de nombreux exemplaires. Un simple a été publié, "Oh, Candy", mais il ne rentre pas dans les Charts.

Ils ont souvent fait l'ouverture pour The Kinks, Boston, Santana, Kiss, Queen et bien d'autres, et ils tournent constamment, jouant parfois jusqu'à environ 250 concerts par an.

Image

http://www65.zippyshare.com/v/98677982/file.html
muro

L'album suivant, "In Color", est sorti plus tard dans l'année, et il comporte certaines chansons laes plus connues comme "Big Eyes", "Downed", "Clock Strikes Ten" et "Come On, Come On". L'album affiche également le début de "I Want You Want Me", qui avait déjà été enregistré pour le premier album, mais il n'a pas été retenu pour le pressage final, et le producteur Tom Werman a retravaillé la chanson avec un piano honkey-tonk, à la grande consternation du groupe. L'album se vend un peu mieux que le premier LP, et "I Want You Want Me", "Southern Girls" et "So Good To See You" ont été publiés en simples mais n'atteignent pas non plus les Charts.

Le groupe s'est souvent plaint du style de production de l'album, car le producteur Tom Werman essaie de mettre en évidence leur côté léger et pop.

Alors que l'album ne marche pas particulièrement bien aux États-Unis, ils deviennent des superstars au Japon, où l'album est disque d'or et le simple "Clock Strikes Ten" devient numéro un.

Image

http://www17.zippyshare.com/v/2621368/file.html
muro

"Heaven Tonight", également produit par Tom Werman, sort en 1978.
Werman trouve la touche parfaite cette fois-ci, combinant les éléments des deux précédents albums pour produire un ensemble rempli de puissantes perles pop qui est non seulement l'album studio définitif du groupe, mais aussi quelque chose comme un classique du genre.

Tom Petersson passe à ce moment-là à la basse 12 cordes guitare, ce qui fait que "Heaven Tonight" le premier album jamais enregistré avec cet instrument. L'hymne pour adolescents "Surrender", l'une des marques de fabrique de Cheap Trick, sort en tant que premier simple tiré de l'album et est le premier simple du groupe à atteindre les Charts aux Etats-Unis, avec une percée jusqu'au numéro 62. L'album de plus met en vedette les plus connues des chansons, comme le deuxième simple, "California Man", une reprise de The Move ainsi que "High Roller" et "Auf Wiedersehen". Il devient leur premier disque d'or aux Etats-Unis et par là même cimente définitivement leur statut de superstar au Japon.

Aucun des trois premiers albums de Cheap Trick n'apparait dans le Top 40 aux États-Unis. Pourtant, au Japon, tous les trois sont certifiés disques d'or.

Lorsque Cheap Trick est allé au Japon en tournée pour la première fois, en 1978, ils ont été reçus avec une frénésie qui rappelle la Beatlemania. Au cours de celle-ci, en Avril 1978, Cheap Trick a enregistré un spectacle pour ses fidèles fans japonais au Nippon Budokan. Le show est publié comme un album live intitulé "Cheap Trick at Budokan", qui est destiné exclusivement au Japon. L'album devient soudainement populaire en raison des importations aux États-Unis, et la demande de l'album devient si grande que finalement Epic Records décide de publier l'album aux États-Unis en 1979.

Image

"Cheap Trick at Budokan" lance le groupe dans la célébrité internationale, et l'album devient triple disque de platine aux États-Unis. Ce succès est suivi par la version live de "I Want You to Want Me", qui avait initialement été publié In Color. Il atteint le numéro 7 au Billboard Hot 100, et devient la plus grande vente de simples pour Cheap Trick. Le deuxième simple, "Ain't That A Shame", ne culmine qu'au numéro 35.

Image

http://www42.zippyshare.com/v/41337831/file.html
muro

La chanson "Need Your Love" avait déjà été enregistré pour le prochain album studio, "Dream Police", qui est publié un plus tard en 1979. Le morceau titre de l'album est un Hit, comme l'est "Voices", mais le travail est fustigé par la critique qui exprime sa préoccupation au sujet d'une apparente diminution de la qualité des morceaux. "Dream police" nous montre le groupe dans une direction plus expérimentale en intégrant des cordes et flirtant avec le Heavy Metal sur des titres comme "Gonna Raise Hell".

Image

http://www55.zippyshare.com/v/35345987/file.html
muro

En 1980, alors que "All Shook Up" sort, Cheap Trick est tête d'affiche un peu partout. Le LP, réalisé par l'ancien producteur des Beatles, George Martin atteint le numéro 24 dans les Charts et est certifié or, mais il gène de nombreux fans car trop bizarre et expérimental. Un morceau des sessions de "All Shook Up", "Everything Works If You Let It", apparait sur la bande originale de "Roadie" et Nielsen et Carlos participent aux sessions de John Lennon et Yoko Ono pour l'album "Double Fantasy".

Peu après la sortie du disque, Petersson part et forme un groupe en compagnie de sa femme Dagmar.

Image

http://www74.zippyshare.com/v/814328/file.html
muro

Le EP "Found All The Parts" a également été publié en 1980 composé de matériel inédit, avec même une fausse reprise en live du "Day Tripper" des Beatles. Pete Comita remplace Petersson pour la tournée de "All Shook Up" et le groupe enregistre cinq morceaux avec Comita afin de contribuer à la bande originale de deux films.

"I'm The Man," "Born To Raise Hell," et "Ohm Sweet Ohm", produits par Jack Douglas, étaient réservés au film Rock And Rule". "Reach Out" et "I Must Be Dreamin '" produits par Roy Thomas Baker l'étaient pour le film "Heavy Metal"et Bob James.

Comita quitte le groupe après seulement quelques mois, au cours de la pré-production du prochain album du groupe. Jon Brant devient le remplacement régulier de Petersson.

Image

http://www68.zippyshare.com/v/89368862/file.html
muro

En Juillet 1981, CBS Inc poursuit Cheap Trick et son manager Ken Adamany pour 10 millions de dollars, alléguant qu'ils tentaient de contraindre CBS de renégocier leur contrat et refusaient d'enregistrer tout nouveau matériel pour le label depuis Octobre 1980. Cela a été réglé au début de l'année 1982 et le travail recommence pour le prochain album "One on One", produit par Roy Thomas Baker. L'album donne naissance à deux petits Hits, "If You Want My Love" et "She's Tight". Les vidéos musicales de ces deux chansons passent alors énormément sur MTV. Le disque se retrouve rapidement certifié platine.

Image

http://www33.zippyshare.com/v/70377381/file.html
muro

L'année suivante, 1983, Cheap Trick sort "Next Position Please" avec Todd Rundgren en tant que producteur. Rundgren minimalise le côté dur du groupe et leur peaufine un son plus propre, plus orienté pop, similaire par bien des points à celui de "In Color". L'album ne marche pas beaucoup et la fortune commerciale de Cheap Trick amorce un réel déclin. L’opus n’atteint que la 132e position du Billboard 200. Le premier simple est une reprise de "Dancing The Night Away" de The Motors.

Epic Records, désespéré du manque de Hit du groupe, le force à enregistrer ce morceau. Rundgren refuse alors de produire la chanson, et, en désespoir de cause, il est donc produit par Ian Taylor. Il n'atteint pourtant pas les Charts, ainsi que le deuxième simple "I Can't Take It", celui-ci un des morceaux favoris des fans du groupe.

"Spring Break", produit par Ian Taylor, une contribution sonore du groupe à la comédie filmographique du même nom en 1983, a également été publié comme un simple, mais ce morceau ne réussit pas à percer dans les Charts.

En 1984, le groupe enregistre le morceau titre pour la comédie de Tim Matheson "Up The Creek", que Neilsen appelera plus tard "l'une des pires chansons qu'il ait jamais écrites". Cette chanson atteint le numéro 36 du Billboard Top Tracks, mais en sort au bout de deux semaines.

Image

http://www42.zippyshare.com/v/65173977/file.html
muro

En 1985, ils sont réunis par Jack Douglas, le producteur de leur premier album, pour la réalisation d'un nouveau LP "Standing on the Edge". Le groupe à l'origine voulait faire un retour à ses racines pour cet album, mais Douglas appuya le processus de mixage à cause de questions juridiques qu'il avait alors avec Yoko Ono à ce moment-là. Ce mixage, fait par Tony Platt rajoute malheureusement plus d'éléments de production typiques des années 1980.

Cet album a été appelé leur "best collection of bubblegum bazooka rock in years." Il met également en vedette Mark Radice sur les claviers, et il a même également été mobilisé pour aider dans le processus d'écriture des chansons. Le premier simple, tiré de ce LP, "Tonight It's You", atteint le numéro 8 au Billboard Top Rock Tracks Chart et la vidéo passe souvent sur MTV, mais les simples suivants "Little Sister" et "How About You" ne grimpe pas dans les Charts.

En 1986, le groupe enregistre "Mighty Wings", le morceau de fin pour le film "Top Gun".

Image

http://www31.zippyshare.com/v/28503263/file.html
muro

Ils sortent ensuite "The Doctor", qui s'est avéré être le dernier album avec Brant le bassiste. Certaines des chansons contiennent des éléments de funk, et le groupe utilise pour la première fois des femmes en back-up vocal. Malheureusement, les synthétiseurs et les effets sonores des programmes informatiques noyent la plupart des instruments importants, surtout la guitare. Produit par Tony Platt, il est largement considéré comme le pire album du groupe. Le seul simple tiré de l'album, "It's Only Love" n'atteint pas les Charts, mais beaucoup rejete la faute du peu de succès sur le manque de promotion de l'album sur le label.

Image

http://www59.zippyshare.com/v/73151550/file.html
muro

Petersson rejoint le groupe en 1987, et aide à la réalisation du disque de 1988 intitulé "Lap of Luxury", produite par Ritchie Zito.

En raison de son déclin commercial, Epic Records force le groupe à collaborer avec d'autres auteurs-compositeurs professionnels. "The Flame", une ballade typique des années 80 a été publié comme premier simple et devient leur tout premier numéro 1 dans les Charts. Le deuxième simple, une reprise du "Don't Be Cruel" d'Elvis Presley atteint également le top 10. Trois autres simples tirés de l'album sortent par la suite: "Ghost Town", "Never Had A Lot To Lose", et "Let Go". Chacun obtient beaucoup de succès et monte dans les Charts, et "Lap of Luxury" devient disque de platine et est marque le grand retour de Cheap Trick.

Image

http://www33.zippyshare.com/v/6549477/file.html
muro

"Busted" est publié en 1990 et est également produit par Ritchie Zito, que le groupe a tenté de capitaliser sur le succès de "Lap of Luxury". Cette fois, cependant, le groupe est autorisé à plus de créativité et les auteurs professionnels n'ont été utilisés que sur une poignée de chansons. Le premier simple "Can't Stop Falling Into Love" atteint le num'ro 12 dans les Charts, mais ne réussit pas à atteindre le plus haut comme espèré. Le deuxième simple, "Wherever Would I Be" que Diane Warren a écrit subit un sort bien pire pour ne parvenir qu'au numéro 50. Les simples suivants, "If You Need Me" et "Back N 'Blue" n'ont pas été couronnée de succès, alors que le simple d'après atteint le numéro 32 sur les États-Unis Mainstream Rock Charts.

Au cours des années 1990, le groupe a connu plusieurs nouveaux bas quand Sony Music, le successeur de CBS Records avec son contrat, sort plusieurs compilations de Cheap Trick, reprenant "Voices", "I Want You To Want Me", "Don't Be Cruel", et plusieurs autres sans accord préalable ni, bien entendu aucun consentement.

Image

En 1993 sort "Budokan II". Il met en vedette les morceaux qui avaient été mis de côté pour l' album live original, ainsi que trois autres morceaux de la tournée qui avait suivi en 1979. Sa sortie n'a pas été autorisée par le groupe, et il est maintenant épuisé.

Cette même année, Robin Zander sorti son premier disque en solo "Robin Zander" sur Interscope, produit par Jimmy Iovine. Le guitariste Mike Campbell, plus connu pour son travail avec Tom Petty And The Heartbreakers, collabore avec Zander sur la plupart des morceaux de l'album. L'album a en grande partie échoué, mais le simple "I've Always Got You" atteint le numéro 13 dans les US Mainstream Rock Charts.

Le groupe quitte Epic après les résultats décevants des ventes de "Busted" pour signer avec Warner Bros Records.

Image

http://www8.zippyshare.com/v/74570650/file.html
muro

En 1994, le groupe sort "Woke Up With A Monster", qui est produit par le légendaire producteur Ted Templeman. Le morceau titre de l' album, publié comme premier simple, atteint le numéro 16 dans les US Mainstream Rock Charts. Les ventes de l'album sont pauvres, et il ne culmine seulement qu'au numéro 123. Au moment où l'album sort, il y a une série de changements importants aussi bien dans la musique que dans l'apparence sage du groupe. Le style de musique tire plus sur le côté "grunge", en raison de la main plutôt lourde très critiquée du producteur Ted Templeman.

Le groupe contribue également à une reprise de la chanson "Cold Turkey' de John Lennon sur l'album "Working Class Hero: A Tribute to John Lennon".

Le groupe prend rapidement ses marques avec Warner Bros et décide qu'il est temps de revenir à l'essentiel.

Ils se concentrent notament sur la force de leurs spectacles, qui sont on ne peut plus légendaires, et ils décident de sortir de nouveaux enregistrements sur des labels indépendants au lieu des "major companies".

Au cours des années suivantes, Cheap Trick tourne avec plusieurs groupes qui ont été influencé par eux, tels que The Stone Temple Pilots et Pearl Jam.

En 1996, le groupe publie de façon indépendante "Gift", un double CD de Noël au profit des organismes de bienfaisance de la région de Chicago. Ils sortent aussi le simple en vinyle 7 pouces "Baby Talk/ Brontosaurus" sur le label indie Sub Pop Records de Seattle. Cette même année, Epic Records publie "Sex, America, Cheap Trick", un coffret de quatre disques qui comprend des dizaines de morceaux rares et inédits en studio et en live avec quelques-uns des simples favoris du groupe. La collection, cependant, est critiquée pour le fait qu'il manque plusieurs des plus connues des chansons.

Image

http://www51.zippyshare.com/v/39152421/file.html
muro

En 1997, Cheap Trick signe avec le label indie Red Ant Records et sort "Cheap Trick", produit par Ian Taylor, qui avait déjà travaillé avec le groupe en 1983. Le groupe tente de se ré-introduire à une nouvelle génération, ainsi, l'album auto-intitulé et l'œuvre enregistrée est semblable à leur premier album qui était sorti vingt ans plus tôt. Onze semaines après cette sortie, la société mère de Red Ant, Alliance Entertainment Corporation déclare faillite et l'avenir du label demeure incertain. Alors que l'album est encensé par la critique, le simple "Say Goodbye" n'atteint que le numéro 119 dans les Charts.

Image

Cheap Trick commence alors à se reconstruire en 1998 en essayant de rétablir des relations normales avec Sony / Epic, et ils créent leur propre compagnie de disques, Cheap Trick Unlimited. Ils tournent pour la promotion de la re-re-masterisation des inédits de "Budokan: The Complete Concert", et de leurs trois premiers disques. L'une de ces multi-nuits de folie se retrouve dans Music for Hangovers, un dynamique effort live qui comprend les membres de The Smashing Pumpkins sur deux morceaux.

Au milieu de beaucoup de critiques, Cheap Trick Unlimited vend le CD exclusivement sur Amazon.com pendant huit semaines avant de le mettre en vente dans les magasins. Pour appuyer le disque en tournée, ils sont acompagnés par Guided By Voices, et jouent également un concert avec Pearl Jam. Cette même année, le groupe passe du temps en studio d'enregistrement avec Steve Albini, qui avait produit le simple "Baby Talk/ Brontosaurus".

Le groupe commence alors à ré-enregistrer leur deuxième album, "In Color", ainsi que d'une poignée d'autres divers moeceaux. Les enregistrements ne sont pas finis et n'ont pas encore été publié officiellement, mais ils l'ont été malgré tout sur l'Internet. Le groupe a également révélé dans une interview que cet album de raretés était en cours et initialement prévu en début de l'année 2000. Toutefois, il n'a jamais été publié.

En 1999, le groupe enregistre une reprise de "In the Street" de Big Star pour servir de chanson thème pour le show télévisé That 70's Show. Elle est publiée sur la bande sonore du spectacle, That'70s Album (Rockin').
Au début de 2000, Cheap Trick prend une license auprès de la maintenant défunte Musicmaker.com pour télécharger directement et créer des CD parmi plus de cinquante chansons.

Image

En 2001, le quatuor lance un disque double intitulé "Silver" marquant ses 25 ans de carrière.

Image

http://www73.zippyshare.com/v/11087625/file.html
muro

Après avoir passé une bonne partie de l'année 2001 à écrire des chansons et environ six semaines de pré-production, Cheap Trick rentre aux Bearsville Studios à Woodstock, New York en Mars 2002, où il peaufine son premier album studio depuis six ans, "Special One" en Mai 2003. Dans le même temps, le groupe transforme son label en Big3 Entertainment. Bien que le simple "Scent of A Woman" sonne typiquement Cheap Trick, la plupart des morceaux de l'album s'avèrent plus acoustiques.

Le groupe contribue également à une nouvelle version enregistrée de "Surrender" pour le film comédie "Daddy Day Care".

Ils tournent avec Cake pour le Unlimited Sunshine Tour la même année.
En avril 2005, Cheap Trick publie les cinq morceaux de "Sessions @ AOL PE" pour le téléchargement numérique.

Image

http://www13.zippyshare.com/v/56961248/file.html
muro

En 2006, le groupe sort "Rockford" sur Unlimited/Big3 Cheap Trick Records. Le premier simple de l'album est "Perfect Stranger" (produit par Linda Perry et co-écrit par Cheap Trick et Perry). Le groupe fait la promotion de l'album par le biais d'apparitions sur le réseau de Sirius et XM radio satellite et une tournée Nord-Américaine. Cette même année, "Surrender" est présenté comme un morceau jouable dans le jeu vidéo "Guitar Hero II", et les albums "Dream Police" et "All Shook Upé sont republiés en forme remasteriséq avec bonus, alors que "One On One" et "Next Position Please" (La version approuvée) sortent en tant que téléchargements numériques.

En 2008, Cheap Trick a été choisis pour être mis en vedette dans la campagne publicitaire des vêtements Printemps / Eté 2008 de John Varvatos. Le spot publicitaire en noir et blanc a mis le groupe sur un trottoir avec des vélos avec en toile de fond du tournage une plage pour un look très moderne pour le groupe. "California Man", une chanson écrite par Roy Wood et reprise par le groupe sur "Heaven Tonight" a été utilisé dans la promotion publicitaire.

Le 24 Avril, Cheap Trick a joué en live au Budokan pour le 30e anniversaire de l'album "Live at Budokan" de 1978.
Le 5 Juillet, lors de leur concert à Milwaukee, Rick Nielsen a annoncé à la foule que le spectacle était enregistré pour un futur CD et / ou une sortie en DVD.

Image

Le 11 Novembre, le groupe a sorti "At Budokan: 30th Anniversary Collectors Edition", un coffret qui comporte trois CD de deux concerts du groupe au Budokan enregistrés le 28 et le 30 Avril 1978. Un DVD bonus contenait des images de concert qui fut diffusé à l'origine sur la télévision japonaise, plus des bonus, y compris des extraits de leur retour au Budokan pour le 30e anniversaire de l'album original.

Dans une interview d'Octobre 2008, Rick Nielsen a révélé que plusieurs parutions de Cheap Trick étaient en réserve pour l'avenir, y compris un nouvel album produit par Julian Raymond et Howard Willing, et la version réenregistrée de "In Color".

Image

http://www55.zippyshare.com/v/31696089/file.html
muro

En 2009, le groupe a publié "The Latest". Il était également disponible en vinyle et en bande versions 8 pistes sur le site Web du groupe qui a également interprété la chanson thème pour le film 'Transformers: Revenge of the Fallen'.

Image

Image

http://www28.zippyshare.com/v/77256812/file.html
muro

Cheap Trick a publié "Sgt. Pepper Live", leur interprétation du classique "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band" le 25 Août 2009. Il fut publié à la fois comme un disque compact et en DVD.

2009 a aussi vu Bun E. Carlos lancer un projet distinct, incluant les membres de Smashing Pumpkins, Fountains of Wayne, et Hanson: Tinted Windows, un quatuor Power Pop dont le premier album a rapidement gagné l'éloge critique et beaucoup passé sur les programmes de radio FM syndiqués.

En 2010, "Dream Police", ré-enregistré comme "Green Police", est apparu comme le lit musical dans une publicité Audi diffusée pendant le Super Bowl.
Le 19 Mars 2010, il a été annoncé que Bun E. Carlos n'était pas actuellement le batteur de tournée pour le groupe, mais qu'il en reste membre. Il a été remplacé par le fils de Nielsen, Daxx.
En Novembre 2010, le groupe a joué une série de shows au Royaume-Uni, chacun avec une setlist différente et son album "The Latest" était donné comme disque gratuit avec le magazine britannique, Classic Rock.

Le 17 Juillet 2011 à The Bluesfest à Ottawa, après 20 minutes de Cheap Trick, un orage a soufflé à travers le site du festival.
Le groupe et son équipe étaient sur ​​la scène quand, sans avertissement le toit de quarante tonnes est tombé.
Il est tombé loin de l'auditoire et il a atterri sur le camion du groupe qui était garé à côté de l'arrière de la scène, brisant tout dans sa chute et laissant à chacun environ trente secondes pour s'échapper.
Le 10 Novembre 2011 Cheap Trick a annoncé son intention d'ouvrir un restaurant / musique / musée dans le lieu historique Motor Row dans South Loop de Chicago.

En 2012, Cheap Trick a ouvert pour Aerosmith sur le Global Warming Tour. La tournée a commencé à Minneapolis, dans le Minnesota, le 16 Juin et elle se termina à Nashville, dans le Tennessee, le 13 Décembre 2012.

En 2013, Carlos a déposé une plainte contre ses anciens collègues, affirmant que même s'ils prétendent qu'il est encore un membre du groupe, il n'est pas autorisé à participer aux activités touchant le groupe, y compris l'enregistrement d'un nouvel album.
Les trois autres membres ont déposé une demande reconventionnelle, recherchant une affirmation officielle de leur révocation de Carlos.
La requête a été rejetée par un juge du Delaware à la fin de 2013.

Discographie:

Cheap Trick (1977)
In Color (1977)
Heaven Tonight (1978)
Cheap Trick at Budokan (1979)
Dream Police (1980)
All Shook Up (1980)
One On One (1982)
Next Position Please (1983)
Standing On The Edge (1985)
The Doctor (1986)
Lap of Luxury (1988)
Busted (1990)
Woke Up With a Monster (1994)
Cheap Trick (1997)
At Budokan : The Complete Concert (1998) : réédition du concert de 1979, augmentée de plusieurs titres
Silver (2001)
Music For Hangovers (2001, live)
Special One (2003)
Rockford (2006)
The Latest (2009)
Sgt. Pepper Live (2009)

sources: wikipedia, globe trotter, Joe Viglione
Dernière édition par alcat01 le 30 Mar 2014, 00:07, édité 25 fois.
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5415
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Re: FUSE / CHEAP TRICK (Bio)

Messagepar Myrrkel » 29 Juil 2013, 16:09

Je suis en ce moment même en train d'écouter pour la premier fois l'album Fuse de 1969. Je valide, c'est du très bon hard rock! :respect:
Fuzzy & Groovy Rock Radio http://www.fuzzy-groovy-radio.tk
Blog Back in Purple http://www.backinpurple.tk
L'esprit est comme un parachute : il ne fonctionne pas s'il n'est pas ouvert - Frank Zappa
Avatar de l’utilisateur
Myrrkel
 
Messages: 36
Inscription: 04 Juil 2013, 11:57

Re: FUSE / CHEAP TRICK (Bio)

Messagepar tommy2701 » 29 Juil 2013, 16:12

Quelques albums vraiment chouettes de Cheap Trick !
tommy2701
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2547
Inscription: 06 Fév 2013, 17:43

Re: FUSE / CHEAP TRICK (Bio)

Messagepar Myrrkel » 29 Juil 2013, 16:17

j'ai jamais écouté Cheap Trick, le coté pop qu'on leur prête m'en a dissuadé... Peut être à tord.
Fuzzy & Groovy Rock Radio http://www.fuzzy-groovy-radio.tk
Blog Back in Purple http://www.backinpurple.tk
L'esprit est comme un parachute : il ne fonctionne pas s'il n'est pas ouvert - Frank Zappa
Avatar de l’utilisateur
Myrrkel
 
Messages: 36
Inscription: 04 Juil 2013, 11:57

Re: FUSE / CHEAP TRICK (Bio)

Messagepar tommy2701 » 29 Juil 2013, 16:22

Myrrkel a écrit:j'ai jamais écouté Cheap Trick, le coté pop qu'on leur prête m'en a dissuadé... Peut être à tord.


Surement...
Car si c était de la pop elle était bien électrique et énergique, en tous cas à une époque...(In Color/Heaven/le célèbre At Budokan...)
C est d ailleurs en penchant du coté Hard-Rock de la Force, en perdant l influence "Beatles", en banalisant leur musique donc, qu ils ont perdu pas mal d intérêt, selon moi bien sûr.
tommy2701
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2547
Inscription: 06 Fév 2013, 17:43

Re: FUSE / CHEAP TRICK (Bio)

Messagepar alcat01 » 31 Juil 2013, 19:58

Il faut en priorité écouter les tout premiers albums!
Ce sont ceux-là qui ont rendu le groupe aussi célèbre!
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5415
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Re: FUSE / CHEAP TRICK (Bio)

Messagepar Algernon » 29 Mar 2014, 18:26

sans objet
Dernière édition par Algernon le 23 Avr 2019, 12:03, édité 1 fois.
Keep on schtroumpfing - Il faut survivre avec son temps.
Avatar de l’utilisateur
Algernon
♪♪♪♪♪
 
Messages: 20277
Inscription: 03 Fév 2013, 21:43

Re: FUSE / CHEAP TRICK (Bio)

Messagepar alcat01 » 30 Mar 2014, 00:07

mise à jour effectuée!
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5415
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Re: FUSE / CHEAP TRICK (Bio)

Messagepar Algernon » 23 Avr 2019, 12:30

https://en.wikipedia.org/wiki/Fuse_(band)

En relisant la bio qui concerne Fuse, il faut préciser que Thom Mooney and Robert "Stewkey" Antoni, anciens Nazz de leur état, ne sont arrivés que sur la période post album (d'après les notes Wiki), en 70. Puis, un peu plus tard, Bun E. Carlos.

Image
The group formed in Rockford, Illinois, in 1967, after Rick Nielsen proposed the merging of two local bands: The Grim Reapers (Rick Nielsen and Joe Sundberg) and Toast and Jam (Chip Greenman, Craig Myers, and Tom Peterson later known as Tom Petersson). Managed by Ken Adamany, Fuse's line-up consisted of Rick Nielsen (keyboards/guitar), Joe Sundberg (vocals), Tom Peterson (bass guitar), Craig Myers (lead guitar), and Chip Greenman (drums/percussion)
Keep on schtroumpfing - Il faut survivre avec son temps.
Avatar de l’utilisateur
Algernon
♪♪♪♪♪
 
Messages: 20277
Inscription: 03 Fév 2013, 21:43


Retourner vers Chroniques d’albums – Biographies

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron