MAYFIELD'S MULE (Bio)

Venez lire ou déposer ici vos biographies de musiciens ou de groupes, vos chroniques d'albums autres que l'album de la semaine.

MAYFIELD'S MULE (Bio)

Messagepar alcat01 » 19 Juil 2017, 20:12

Image

Mayfield's Mule a été un groupe de Rock Britanique formé en 1968 et composé des guitaristes Chris Mayfield et Steve Bradley, du batteur Sean Jenkins, du bassiste et saxophoniste Mike Scott, du claviériste chanteur Ted Yeadon, bientôt rejoint par le guitariste Andy Scott...
Ils ont fait un total de trois singles en Angleterre, "(Drinking My) Moonshine / Double Dealing Woman" en 1969, "We Go Rollin' / My Way Of Living" et "I See A River / 'Queen' Of Rock 'N' Roll" en 1970, et ils ont ensuite enregistré un album, qui a été publié seulement en Uruguay, probablement dû au fait que le groupe se séparait!
John Peel fut leur producteur et Alan Parsons, alors ingénieur du son, a conçu la plupart de leurs enregistrements.

Image

Le guitariste, chanteur et auteur-compositeur Chris Mayfield a commencé à jouer au début des années soixante dans le groupe local du Kent, The Moral Set, puis a continué avec la pléthore habituelle de groupes et de séances, jouant, entre autres, avec le groupe Britannique Nirvana, John Gustafson, Gene Latter, et un Ian Hunter pré Mott the Hoople et même Freddie Fingers Lee dans le groupe At Last the 1958 Rock and Roll Show.

En 1968, après ces quelques aventures musicales plus ou moins décevantes, Chris a rejoint Amen Corner en tant que roadie / conducteur de van, mais sa petite amie de l'époque a transmis quelques-unes de ses demos au saxophoniste de Amen Corner, Mike Smith (qui deviendra le manager de Mayfield par la suite) qui les a immédiatement proposées à divers labels, EMI a approuvé et a immédiatement signé Chris pour un contrat d'enregistrement.
Le claviériste Pete Saunders, le bassiste Steve Bradley et l'ancien batteur de The Elastic Band, Sean Jenkins l'ont rapidement rejoint et Mayfield's Mule est né.

Image

http://narod.ru/disk/19316403001.8fa7da ... 7.rar.html

Trois singles sur le label Parlophone ont été enregistrés en quelques mois et le groupe a également commencé à travailler sur un album dans les studios Abbey Road. Mais quelque chose a mal tourné et le LP a été apparemment mis à l'écart, obtenant au lieu de cela une sortie incroyable en Uruguay sur le label Emi-Odeon local, sans aucune implication et connaissances du groupe.

Ce CD contient tous les meilleurs enregistrements de Mayfield's Mule, tirés à la fois des singles et de l'album. La musique est essentiellement Rock, mais avec des traces de Prog, de Blues et même un peu de Soul. Toutes les pistes ont été remasterisées numériquement à partir des bandes originales.
Cet album est dédié à la mémoire de Sean Jenkins qui fut le batteur sur ce disque et qui est mort tristement juste avant sa sortie.
Les pistes "Double Dealing Woman" et "(Drinking My) Moonshine" ont été enregistrées aux Trident Studios, toutes les autres pistes aux Abbey Road Studios à Londres et mis à part PP Arnold, qui apparait deux fois comme chanteuse de soutien, le nom le plus célèbre présenté est l'ingénieur du son, Alan Parsons.

Le morceau d'ouverture, "Oh Lady" est une sorte de super jam de Hard rock sans véritable surprise, mais agréable à écouter.
Sur "Double Dealing Woman" qui est un des quatre singles incorporés, on sent un côté Atomic Rooster entre autres influences...
De même que "My Way of Living", un autre single où l'orgue Hammond est mis en avant et les tonalités façon Chris Farlowe chantées par Mayfield racontent ses propres histoires.
Le single "I See A River" révéle le côté un peu plus folky du groupe dans une ambiance très Creedence Clearwater Revival.
Pour "Down from the Country", son Folk Rock est joué à la manière de Badfinger;
Le dernier single, "(Drinking My) Moonshine" laisse apparaitre une ambiance très Creedence qui gère davantage les compétences de guitariste de Mayfield.
Le morceau suivant, "Abracadabra", ressemble à une sorte de croisement entre Creedence Clearwater Revival et Allman Brothers Band.
"Here Comes The Rain" est un slow Rock de bonne facture.
L'harmonica sur "Rolling Down The Highway" fait apparaitre un autre côté musical plus bluesy.
"My One For You Two" débute avec une jolie introduction à l'orgue pour un bon petit slow qui continue avec une jam entre orgue et guitare.
Le morceau de clôture, "Life's Been Good To Me", est un court instrumental intéressant avec une flute quasi omniprésente.

A noter que ce groupe est le lien manquant dans la carrière d'Andy Scott.
Celle-ci avait commencé avec la sortie du LP "Expansions on Life" avec The Elastic Band.
Les autres membres de ce groupe étaient Sean Jenkins, à la batterie, Ted Yeadon au chant et à l'orgue et Mike Scott (frère d'Andy) à la basse.
Cette formation s'est séparée lorsque Ted Yeadon est parti pour se joindre à Love Affair.
"Expansions on Life" est maintenant un LP prog très recherché.

Image

Après la scission de The Elastic Band, les membres restants se sont donc joints à Chris Mayfield pour former Mayfield's Mule.
Le groupe a continué pendant un certain temps, recrutant alors Andy Scott, puis il a été dissous.

Alors que Sean Jenkins jouait pendant un moment dans "Henry Cow" (il est mort peu de temps avant la sortie de cet album), et Andy Scott refaisait surface dans The Sweet, Chris Mayfield avait uni ses forces avec John Kongos pour enregistrer quelques demos de son nouveau matériel.
Il avait ensuite rencontré un ancien ami du Kent, Noel Redding (plus tard dans le Jimi Hendrix Experience et Fat Mattress) et ils avaient formé l'éphémère Brain Police, qui deviendra, sans Chris, Road et enfin The Noel Redding Band.

Chris a déménagé en Hollande pendant un moment, puis aux États-Unis, où il a continué à jouer de la musique pendant les 20 années suivantes, avant de revenir en Angleterre où il a donné vie au brillant Bluze The Band en 1998.
Après sept ans sur la route, ce groupe n'exista plus, mais Chris est toujours en train de jouer et il a lancé un nouvel album solo "Standing In The Light" en 2007.

Source; Blabberless, ezhevika
Dernière édition par alcat01 le 07 Aoû 2017, 17:55, édité 3 fois.
Dans la vie, ce qui est grave, c'est pas tellement d'être con, c'est de le rester

mes Bios:
viewtopic.php?f=18&t=1559
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4961
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Re: MAYFIELD'S MULE (Bio)

Messagepar inoxydable » 07 Aoû 2017, 17:24

Juste une petite rectification, cet album n'est pas le lien manquant dans la carrière d'Andy Scott car il ne joue pas dessus, ni sur aucun des enregistrements de Mayfield's Mule d'ailleurs, contrairement à Sean Jenkins qui avait rejoint le groupe plus tôt. Andy Scott n'est resté que quelques mois avec le groupe avant d'auditionner avec succès pour Sweet en août 1970.

Pour le reste, je confirme que Mayfield's Mule est un sacré bon groupe et que l'album vaut son pesant de grattons !
inoxydable
 
Messages: 30
Inscription: 16 Fév 2013, 18:01

Re: MAYFIELD'S MULE (Bio)

Messagepar alcat01 » 07 Aoû 2017, 17:48

Merci pour le correctif...
Dans la vie, ce qui est grave, c'est pas tellement d'être con, c'est de le rester

mes Bios:
viewtopic.php?f=18&t=1559
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4961
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise


Retourner vers Chroniques d’albums – Biographies

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité