MORLY GREY (Bio)

Venez lire ou déposer ici vos biographies de musiciens ou de groupes, vos chroniques d'albums autres que l'album de la semaine.

MORLY GREY (Bio)

Messagepar alcat01 » 26 Juil 2017, 18:27

Image
Image

Morly Gray a été un groupe Américain de Rock Psychédélique originaire de Alliance dans l'Ohio qui s'est formé à la fin des années 1960. Il était composé, alors, des guitaristes Tim Roller et Randy Byron, du bassiste chanteur Mark Roller et du batteur chanteur Paul Cassidy.
Cette formation a enregistré deux singles , "Yas / Sleepy Softness" en 1969 et "I'll Space You / Be Your King" en 1970.

Après le départ de Byron, le groupe a continué sous la forme d'un trio qui a enregistré la première face du LP "The Only Truth".
Quand Cassidy est parti, il a été remplacé par Bob LaNave avec qui ils ont enregistré la face deux du LP.

Image

Pour les frères Mark et Tim Roller, tout s'était parfaitement passé jusqu'à la création de Morly Gray depuis la ville Alliance, en Ohio.
Ils avaient commencer par apprendre à jouer de la guitare, puis les Beatles avaient été leur inspiration initiale et ils en étaient venus à monter une série de groupes à la fin des années 60: the Chads, Popcorn Treaty et Rust.
En tant que premier groupe de frères à jouer à des concerts professionnels, Rust avait été un tournant pour les Rollers (alors encore au lycée), jouant régionalement dans les clubs de Cleveland, Akron, Salem et de leur ville natale alors que le quintet jouait un assortiment de Cream, Hendrix, the Doors ou autres.

Image

C'était un début, mais les frères Roller s'ennuyaient: "...Nous faisions simplement de la musique de reprise comme tout le monde le faisait, mais nous voulions faire quelque chose de différent que nous ne copiions personne, nous faisions toute notre propre écriture..." se rappelle Mark.
Par conséquent, lorsque l'usure du temps a réduit Rust à un trio de base composé de Mark, de Tim et du batteur Paul Cassidy à la fin de 1969, les trois savaient exactement ce qu'ils voulaient faire: de la musique originale.
Ajoutant le guitariste Randy Byron, ancien membre de Coming Generation, le groupe fut rebaptisé Morly Gray.

Image

FLAC (2 parts)
http://dfiles.eu/files/9z9v1dase
http://dfiles.eu/files/0p9e61u2q

MP3 320k
http://dfiles.eu/files/uv2v0wj8a

MP: xara

L'album "The Only Truth" a été publié en 1972:
Certaines discographies et catalogues musicaux continuent à dater cette sortie en 1968 ou 1969...
La confusion de la date de sortie peut provenir du numéro de série de l'album 69000 ( Initialement publié via le label inédit Starshine) et le fait que l'album eut une période de publication très courte.

Un voyage spirituel à travers l'angoisse et le chagrin de la fin des années 60, le batteur Paul Cassidy, le guitariste Tim Roller et son frère Mark à la basse, vous emmènent avec eux dans une aventure mystique, à travers le temps et l'espace avec solos de guitare hurlante, lignes de basse mélodique et roulements de batterie frénétiques. C'est vraiment un classique.

Etant un élément de collection rare, pendant plus de 35 ans, des copies du LP original se sont vendues à plus de 800,00 $.
Toutes les chansons ont été écrites par Paul Cassidy et les Roller Brothers.

Image

À l'origine intitulé "The First Supper", le LP "The Only Truth" contient une affiche de ce qui aurait dû être la couverture de l'album.

Publié à l'origine en 1972 sur le label (inédit) Starshine, cet excellent disque de Rock est un classique étonnant.
La musique semble inattendue, compte tenu du fait que les pistes se sont enregistrées sur bande en 1972.
L'auditeur peut entendre des sons Rock psychédéliques qui rappellent The Doors et Jimi Hendrix, et la Jazz Rock Fusion, comme sur la piste "Our Time".
Pour un trio, leur son était un nouveau son électrifiant plein d'enthousiasme qui commençait à s'emparer de la conscience de jeunes musiciens aventureux.
Ce sont des groupes comme celui-ci qui ont permis le démarrage du début de nombreux changements majeurs dans la musique.

Toutes les chansons ont été écrites par Paul Cassidy et les Roller Brothers et l'album est assez hard rockant du début à la fin, mais il existe des éléments psychédéliques clairs partout et des influences Rock progressives se retrouvent surtout dans la longue piste titre qui est un tour de force de Rock Progressif d'une durée de plus de 17 minutes.

"The Only Truth" est un ensemble cohérent où toutes les chansons sont agréables à écouter, sans aucun déchet.
Le travail instrumental y est impressionnant et les chansons fonctionnent parfaitement bien.

Le morceau d'ouverture "Peace Officer" est une bonne approximation de ce à quoi ressemble l'album entier: une batterie entrainante, des riffs cool et un chanteur qui apparaît juste un peu, mais pour assurer que ce n'est pas un morceau instrumental.
"You Came To Me" s'ouvre avec une basse pulsante reliant un riff de guitare répétitif jusqu'à ce que la chanson se développe et révèle un morceau attrayant et décontracté; un bon standard du Hard Rock.
L'ajout de la guitare acoustique ne perturbe pas la chanson, bien au contraire. Si c'était un peu moins improvisé, Todd Rundgren aurait pu faire ce morceau.
C'est probablement la chanson la plus simple et directe de ce disque.
Un album des années 70 ne serait pas complet sans une piste de Soft Rock, et "Who Can I Say You Are" est celle-ci.
Mais ils ne peuvent résister à la tentation de jammer et de briser ce carcan rapidement, mais ils reviennent pour la dernière minute au Soft Rock pour finir cette chanson en douceur.
Cela compense avec le morceau suivant intitulé "I'm Afraid" où le groupe cherche à créer l'union des esprits, c'est une chanson sur le contrôle de l'esprit. C'est de loin le morceau le plus jovial de ce disque.
En continuant avec l'obscurité de la piste précédente, "Our Time" ne cache pas le fait que tout est sans espoir et que chacun est probablement condamné. Les riffs sont nombreux jusqu'à la fin de la chanson et la basse jazzy y est excellente.
'Nous sommes de retour!' dit la piste intitulée "After Me Again", une petite piste courte mais douce avec une sensation Rock Blues des années 50.
Les vocaux sur ce disque évoquent surtout un sentiment vibrant venant directement des années 70 où tout le monde a les cheveux longs et chacun essaie d'être une personne romantique, mais parfois cela semble trop difficile, en particulier avec la façon dont ils chantent la ligne "I got a feeling for you" ("J'ai eu un sentiment pour vous") dans la piste "A Feeling For You".
La dernière piste

La piste psychédélique de clôture étonnamment efficace est du bon travail, un Opus de Rock, une épopée anti-guerre de dix-sept minutes qui n'a cesser d'être sur la liste de tous les aficionados à la musique Rock pour les années à venir: "The Only Truth" est un effort admirable pour clore le disque. Cela commence avec des riffs de guitare menaçants, qui perdent tout leur pouvoir une fois qu'ils chantent "They say my home is gone but home is where my heart beats" ("Ils disent que ma maison est partie mais la maison est l'endroit où mon cœur bat").
Il y a de bien belles flambées acoustiques sur ce disque, et la plus belle est sur cette piste.
Elle se transforme peu à peu en une piste la plus aventureuse.

Une chose est certaine, Morly Gray a laissé sa marque indéniable sur le début du Rock Progressif Américain et, en même temps "The Only Truth" est un fort album de Hard Rock avec des moments très subtils et une excellente production pour un disque en pressage privée.
Intéressant et créatif dans l'ensemble.
Le premier single tiré de l'album fut "Who Can I Say You Are". La plupart des pressages de ce single énumèrent par ailleurs incorrectement le titre original de l'album comme "The First Supper".

Morly Gray a joué comme groupe d'ouverture pour Bob Seger, The Platters, Brownsville Station, Mitch Ryder, King Crimson, Todd Rundgren, Bloodrock, Gentle Giant, Detroit, Detroit Wheels, Cactus, Wolfman Jack et bien autres. Le groupe L.A.W. a aussi ouvert pour eux.

Depuis sa redécouverte au début des années 80, l'album "The Only Truth" s'est révèlé principalement comme l'objet de collection quintessentiel du Hard Rock Psyché, en pleine croissance et inspirant d'innombrables versions bootleg.
Et dans les années 1980 à 1990, le LP original vinyl est devenu un objet de collection en raison de sa rareté et du fait qu'il était accompagné d'une affiche couleur grandeur nature.

Image

Morly Gray a également enregistré un album live et une vidéo live en 1973 (non publiée), avec Paul, Mark et Tim, et un deuxième album en 1973 sur leur label Vanity (RBB Records) appelé "The Roller Bros. Band", avec Bob, Mark et Tim avec des musiciens invités.

Entre 1995 et 1997, Bob, Mark et Tim ont enregistré du matériel (inédit) en studio.

En 2009, Sundazed Records a signé le groupe pour remasteriser et republier "The Only Truth" avec des titres bonus précédemment inédits.

Discographie:

The Only Truth (Starshine Records, 1972)
The Roller Bros. Band (RBB Records) (Speed Label, 1973)

Sources: wikipedia, Keith"Muzikman"Hannaleck
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5263
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Retourner vers Chroniques d’albums – Biographies

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité