A FOOT IN COLDWATER (Bio)

Venez lire ou déposer ici vos biographies de musiciens ou de groupes, vos chroniques d'albums autres que l'album de la semaine.

A FOOT IN COLDWATER (Bio)

Messagepar alcat01 » 08 Sep 2017, 18:28

Image
Image

A Foot in Coldwater, parfois raccourci simplement en AFIC par les fans, a été un groupe de Rock Canadien actif penant les années 70 et 80. La formation est surtout connue pour la chanson "(Make Me Do) Anything You Want" qui fut un Hit single Canadien d'abord en 1972, puis en 1974.

Les musiciens n'étaient pas des novices, mais de véritables vétérans de la scène locale:
Les membres initiaux dans le line up le plus connu comprenaient le chanteur Alex Machin, ancien membre de Christopher Edward Campaign, d'Island, et de Nucleus, le guitariste Paul Naumann, ancien membre de Buttergarden, de Leather, d'Island, et de Nucleus, le batteur et percussionniste Danny Taylor, ancien membre de Lords Of London, de Nucleus, le bassiste chanteur Hughie Leggat, ancien membres de Lords of London, et de Nucleus, et le claviériste Bob Horne, ancien membre de Lords Of London, et de Nucleus.
Horne était originaire de New York, Naumann de Francfort, en Allemagne, Leggat et Machin, tous deux de Glasgow, en Écosse et Taylor était de Toronto, au Canada.

A Foot in Cold Water fut l'un des plus grands groupes de Rock Canadiens du début des années 70 qui, malheureusement, n'a jamais marché aux États-Unis. Ils combinaient un chant doux et clair, une basse puissante, une batterie sophistiquée, un orgue Hammond classique et l'un des guitaristes les plus sous-estimés du monde.

C'est devenu un groupe culte de légions de gangs de motards.
La combinaison de leur puissant style Heavy Rock et de leur approche quasiment unique des ballades Rock combinaient l'énergie avec les cordes et d'autres éléments acoustiques.
À leur apogée, ils furent parmi les meilleurs groupes que le Canada ait engendrés.

A Foot in Coldwater a été formé à Toronto en 1971 à partir de trois autres groupes: Lords Of London, Nucleus et Island.
Leggat, Taylor et Horne venaient de Lords Of London et Nucleus, alors que Machin et Naumann faisaient partie du groupe Island.

En 1971, Paul Naumann avait quitté son groupe Leather et s'était joint à son collègue de Toronto Alex Machin pour former le groupe Island.

Image
https://dfiles.eu/files/p4q4fsv2p
mp: xara

À la même époque, les restes d'un autre groupe de Rock Progressif appelé Lords Of London, dans lequel se trouvaient le bassiste Hughie Leggat, le batteur Danny Taylor et le claviériste Bob Horne recherchèrent un véritable changement en formant, tout d'abord, Nucleus.
Après la sortie d'un album, ils ont pris contact avec Nauman et Machin.

Image

La rencontre fut plus que fructueuse, et, ensemble, ils attirérent l'attention de Frank Davies, avec qui ils signérent un contrat d'enregistrement pour son nouveau label Daffodil Records au début des années 72. Davies nomma ce nouveau groupe "A Foot in Coldwater".

Image

Image

http://dfiles.eu/files/ptviv2mt2
mot de passe: xara

En 1972, Daffodil a sorti le premier album du groupe, "A Foot in Coldwater" qui est musicalement très intéressant.
Il comprend leur Hit classique le plus connu et le plus aimé "(Make Me Do) Anything You Want", qui contient peut-être le solo de guitare le plus connu dans le monde de la musique Rock Canadienne.
Soutenu par ce futur classique, l'album a reçu d'excellentes critiques, bien que la longueur de la plupart des titres soit trop longue pour les airs passant à la radio.
Cette édition est également remarquable pour la qualité de l'écriture de chansons et des arrangements intéressants.
Le Hit Canadien, "(Make Me Do) Anything You Want", est un élément de base Rock FM classique à ce jour.
Mais ce sont les breaks de guitare qui se distinguent vraiment: un son lourd et surmultiplié qui est aussi incroyablement mélodique.

L'album s'ouvre sur "On The Wind", un excellent Hard Rock mid tempo mélodique avec une grosse rythmique accompagnée par l'orgue, une guitare omniprésente et des vocaux intéressants.
Suit "Yalla Yae", un autre hard rock dans la même veine que le précédent avec un orgue encore plus présent et en avant qui partage la vedette avec la guitare.
Le morceau suivant, "Deep Freeze", est un Hard Rock plus up tempo mais toujours mélodique avec une guitare quasi envahissante et un joli solo de la part de Paul Naumann.
La première face se termine avec "(Make Me Do) Anything You Want" qui est une jolie petite ballade mi acoustique très mélodique sans prétention qui deviendra pourtant le Hit single par excellence!...
Pour ouvrir la seconde face, rien de mieux que "Who Can Stop Us Now" qui est un retour au Hard Rock mid tempo avec une grosse ligne basse et toujours cette superbe guitare omni présente.
Vient ensuite "Alone Together", une autre ballade Hard Rock slow tempo avec toujours cette guitare qui donne un petit plus au morceau. Elle sera la face B du premier single du groupe...
Quant à "Fallen Man", c'est une ballade semi acoustique avec de jolis arrangements musicaux très mélodiques.
Pour clôturer ce premier LP, "In Heat" est un autre Hard Rock mélodique avec un orgue plus présent et une guitare que l'on peut qualifier de tout à fait exceptionnelle!...

Image

Le premier single tiré de cet album, "(Make Me Do) Anything You Want" / "Alone Together" leur donne donc leur premier Hit, et il trouve son chemin directement dans les Canadian Music Charts en atteignant le Top 25 et il est devenu un standard pratiquement constant de partout.

Image

Image

https://dfiles.eu/files/sqwnx8b4r
https://dfiles.eu/files/ktbtvpqyj

En 1973, Daffodil sort un deuxième album, intitulé "The Second Foot in Cold Water", présentant le même line up, qui est tout aussi bon que les débuts, mais qui montre surtout un Hard Rock encore plus mélodique et raffiné.
Il comprend des singles qui ont assez bien réussis "(Is not Love Unkind) In My Life" (n° 34) et, surtout, Il a également engendré son plus grand succès Canadien, "Love is Coming", qui a culminé au numéro 27 dans les Charts.
Le précédent opus avait mis la barre relativement haut, mais celui-ci fait encore mieux et c'est à un groupe pratiquement au sommet de son art qui joue sur ce disque.

Malgré le fait que le groupe soit, comme tous ses contemporains, sous l'influence évidente de pairs Britanniques, sa musicalité est toujours impeccable et les compositions sont largement au-dessus de la moyenne.

L'album s'ouvre avec "Coming Is Love" qui commence avec l'intro tendre d'une guitare classique intitulée "Mose Into E" et éclate en une des pistes les plus Heavy jamais enregistrées par A Foot in Coldwater, alors que l'orchestration, quant à elle, est très riche.
Suit "So Long", une jolie ballade Country mid-tempo très mélodique.
Ensuite, c'est "Suzy" qui est un Hard Rock mid-tempo avec un riff de guitare entêtant avec un excellent solo d'orgue suivi, après un break, d'un super solo de guitare.
Le morceau suivant, "How Much Can You Take", est un Hard Rock de facture tout ce qu'il y a de plus classique.
Quant à "(Isn't Love Unkind) In My Life", c'est une belle ballade Folk qui peut rappeler Led Zeppelin dans sa conception, mais avec toujours une certaine originalité...
"Sailing Ships" est une encore une autre douce petite ballade avec une superbe guitare et une grande orchestration en général! Elle rappelle un peu Procol Harum...
Pour clôturer le disque, "Love Is Coming" est une très bonne chanson d'amour chantée par Hughie Leggat avec une orchestration très riche.

Cet album sera donc accompagné de deux singles réussis:
"(Isn't Love Unkind) In My Life", et par ce single, Daffodil vendra le groupe à Island,
et "Coming Is Love".
"Isn't Love Unkind" sera même leur deuxième entrée dans le Top 25 du Billboard.

Image

Image

https://cloud.mail.ru/public/8aji/mAGcJLcG3

En 1974, Daffodil publie un troisième album intitulé "All Around Us".
Après leur contrat avec Island à l'extérieur du Canada, le label Daffodil a signé le groupe avec Jac Holzman chez Elektra / Asylum aux États-Unis et cet album a été le résultat de cet accord.
Produit principalement par John Anthony, producteur Anglais de Queen, l'album ne contient que cinq nouvelles chansons, ainsi que de nouvelles versions de cinq pistes des deux précédents albums:
"(Make Me Do) Anything You Want", "Love Is Coming", "How Much Can You Take", "Yalla Yae" et "(Isn't Love Unkind) In My Life.

La version de "(Make Me Do) Anything You Want", plus courte que la précédente, frappe fort sur les ondes, et cette fois-ci, le morceau rentre dans le Top 10 du Billboard, tout comme "(Isn't Love Unkind) In My Life" pour la deuxième fois.
Ce fut donc un succès critique certain, mais peu de temps après sa sortie, Jac Holzman a quitté Elektra, David Geffen a pris le relais et le groupe a alors été lâché.
En fait, le succès a plutôt été modéré car, bien que les meilleures chansons du groupe aient été retravaillées avec professionnalisme, elles manquent par trop de spontanéité et du côté rugueux des deux premiers albums.
Et les cinq nouveautés sont, quant à elles, bien moyennes.

la chanson d'ouverture, "I Know What You Need", chantée par Danny Taylor, est un petit Hard Rock sans aucune prétention.
"All Around Us" est une jolie ballade Rock...
"It's Only Love" est un autre Hard Rock mid-tempo qui manque réellement d'un peu de profondeur musicale.
"He's Always There" est une autre ballade mélodique, sans plus!
Et le morceau de clôture,"Para-Dice", est un excellent instrumental intéressant musicalement.

Après ce troisième album, A Foot in Coldwater a rencontré bien des problèmes:
Tout d'abord, le label Daffodil a fait faillite et en raison d'un manque flagrant de concerts, le groupe s'est retrouvé sans aucun contrat en 1974 mais il a, malgré tout, continué jusqu'en 1977 avant de se dissoudre définitivement.
Ensuite, il y a quelques problèmes entre les membres qui leur a coûté Bob Horne qui les laissa à ce moment-là.

Image

En 1975, ils sont récupérés par Anthem, un label pour des groupes aussi Heavy que Rush et Max Webster, ce qui a provoqué la sortie d'un single intitulé "Midnight Lady" en 1976.

A Foot In Coldwater s'est séparé une première fois en 1975, malgré un succès notable dans son pays natal au Canada.

Image

https://cloud.mail.ru/public/8J1d/nBXNdXCXk

Quelques années se sont écoulées avant que ses membres restants ne se réunissent pour un nouvel album, "Breaking Through", en 1977.
La nouvelle direction du groupe est nettement plus stylisée et faite pour la radio AOR, bien qu'il n'y ait plus le son punchy de sa signature initiale.
Sorti sur le label Attic Records, le disque est paru en LP, mais il a vite disparu en raison du peu de ferveur qu'il a engendré; à ce propos, d'ailleurs, il n'est jamais sorti en CD.

C'est pourtant un album bien fait, mais qui est trop souvent négligé même par les fans du groupe.
La raison pour lequel le disque a eu peu d'impact est un peu un mystère, mais il est probable que l'engouement du disco dans le monde entier à cette époque-là a joué un rôle important dans son échec.
Une autre raison à ne pas oublier, c'est que les compositions en elles-mêmes sont nettement moins bonnes et, par conséquent, moins intéressantes que précédemment.
C'est un album qui en vaut bien d'autres, pas mauvais, mais le groupe n'expose plus rien de ce qui avait fait sa réputation.
A noter aussi que les vocaux sont nettement mieux mixés que sur les autres disques.

Bien que le groupe ait seulement refait surface quelques fois au cours de toutes ces années pour effectuer des spectacles de réunion, A Foot In Coldwater n'existe réellement plus.

Image

En 1984, le groupe de Heavy Metal, Helix, a enregistré sa version de "Make Me Do" Anything You Want ". Il est décrit comme 'une ballade endormie' par AllMusic.
En 1988, quelques-uns des membres originaux se sont réunis pour faire quelques dates.

Image

Unidisc Music a réédité à ce moment-là les trois premiers albums de A Foot in Coldwater et beaucoup des chansons les plus connues du groupe se sont retrouvées sur un double CD de compilation intitulé "The Very Best of a Foot in Coldwater".

Après la séparation du groupe:
Paul Naumann, qui a vécu au Texas et à Toronto, a continué de jouer et de produire de la musique dans sa propre société Best Foot Forward de Santa Fe, au Nouveau-Mexique; il s'est joint à un groupe du nom de Character, puis à Steppenwolf en 1979, et il est mort de façon inattendue d'une insuffisance hépatique le 20 Octobre 2009.

Image

Hughie Leggat a formé Thunder Road et ensuite Private Eye avec son frère Gordon, un groupe inspiré par the Rolling Stones en 1979 qui a publié un album auto-intitulé en 1981.
Il a formé également un groupe progressif sous son propre nom, Leggat, toujours avec Gordon, qui a évolué en the Leggat Brothers et, ensuite, il s'est associé à Danny Taylor pour un double LP "Illuminations" en 1982 sur Capitol Records.
Danny Taylor a fait du travail de session et il possède également une entreprise de nettoyage de meubles / tapis; il s'est joint à Gus, puis à Leggat, et znfin, the Ryan Brothers.

Image

Alex Machin a commencé par rejoindre Character; il a fait quelques compositions à L.A., ainsi que des projets de chant en solo et des jingles pour la télévision.
Il a tenté un retour en solo avec un projet appelé Champion qui a sorti un album sur Solid Gold / CBS. À la fin des années 1980, il a déménagé dans une retraite tranquille dans les Rocheuses Canadiennes.
Plus récemment, il est apparu au Capitol Hill à Ottawa lors des célébrations du Canada Day 2000, chantant "Make Make Do Do You Anything You Want" dans le cadre d'une Canadian Classic Rock Revue avec Keith Hampshire, The Stampeders, Ian Thomas et d'autres.
Bob Horne a déménagé à Las Vegas et il est devenu un designer et un créateur de piscine primé.

Le groupe s'est réuni en 1988 pour une tournée du sud de l'Ontario, avec Taylor, Machin, Naumann et Leggat.
Ils ont fait une pause à l'Automne de cette année-là, mais ont continué à faire de courtes tournées par la suite avec le claviériste Rick Lamb (anciens membre de Hellfield) qui est malheureusement décédé d'un cancer en 2004.
Le chanteur Alex Machin est devenu, ensuite, le nouveau chanteur principal d'un autre groupe de Classic Rock, Moxy, et les Frères Leggat jouent maintenant dans une nouvelle formation appelée The Mississippi Hippies.

Discographie:

A Foot In Coldwater 1972
The Second Foot In Coldwater 1973
All Around Us 1974
Breaking Through 1977

Sources: wikipedia, Charlotte Dillon, Golovanov Alexey, Frank Davies et Paul Leask
Dernière édition par alcat01 le 05 Oct 2017, 01:26, édité 18 fois.
Dans la vie, ce qui est grave, c'est pas tellement d'être con, c'est de le rester

mes Bios:
viewtopic.php?f=18&t=1559
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4961
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Re: A FOOT IN COLDWATER (Bio)

Messagepar bratislava1 » 08 Sep 2017, 18:47

Il faut vraiment te remercier pour les découvertes que tu occasionnes.

Donc...merci!

Je ne connaissais aucunement ce groupe.

https://www.youtube.com/watch?v=-C8fFsKdhig
L'ennui en ce monde c'est que les imbéciles sont sûr d'eux et les gens sensés pleins de doutes. B. Russel.
bratislava1
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3123
Inscription: 21 Fév 2013, 17:30

Re: A FOOT IN COLDWATER (Bio)

Messagepar alcat01 » 08 Sep 2017, 19:40

bratislava1 a écrit:Il faut vraiment te remercier pour les découvertes que tu occasionnes.

Donc...merci!

Je ne connaissais aucunement ce groupe.

https://www.youtube.com/watch?v=-C8fFsKdhig


Que veux-tu? c'est l'apanage de mon grand âge! :))

j'essaie de faire découvrir tout ce que j'ai pu découvrir moi-même pendant toutes ces années!...
Dans la vie, ce qui est grave, c'est pas tellement d'être con, c'est de le rester

mes Bios:
viewtopic.php?f=18&t=1559
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4961
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Re: A FOOT IN COLDWATER (Bio)

Messagepar Pablitta » 09 Sep 2017, 18:11

:chapeau:
Avatar de l’utilisateur
Pablitta
Modérateur
 
Messages: 2946
Inscription: 04 Fév 2013, 14:14

Re: A FOOT IN COLDWATER (Bio)

Messagepar zuma » 09 Sep 2017, 23:08

Connaissais pas. Chouette ! Merci Alain.

Je découvre ton nouvel avatar que... j'adore. Robin Trower est un de mes guitar heroes préféré. Sa discographie n'est peut-être pas irréprochable mais quel virtuose !
Love is all you need.
Avatar de l’utilisateur
zuma
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2781
Inscription: 09 Aoû 2014, 10:39
Localisation: Lyon

Re: A FOOT IN COLDWATER (Bio)

Messagepar alcat01 » 09 Sep 2017, 23:52

zuma a écrit:Connaissais pas. Chouette ! Merci Alain.

Je découvre ton nouvel avatar que... j'adore. Robin Trower est un de mes guitar heroes préféré. Sa discographie n'est peut-être pas irréprochable mais quel virtuose !


A propos de Trower, pour moi, Robin Trower is magic!
Il a toujours eu un super son qui en fait un guitariste hors du commun!
Dans la vie, ce qui est grave, c'est pas tellement d'être con, c'est de le rester

mes Bios:
viewtopic.php?f=18&t=1559
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4961
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Re: A FOOT IN COLDWATER (Bio)

Messagepar alcat01 » 10 Sep 2017, 15:09

Pablitta a écrit::chapeau:


Je suis content que cela te plaise!
Dans la vie, ce qui est grave, c'est pas tellement d'être con, c'est de le rester

mes Bios:
viewtopic.php?f=18&t=1559
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4961
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise


Retourner vers Chroniques d’albums – Biographies

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron