THE HAPPY DRAGON BAND-1978-

Venez lire ou déposer ici vos biographies de musiciens ou de groupes, vos chroniques d'albums autres que l'album de la semaine.

THE HAPPY DRAGON BAND-1978-

Messagepar alcat01 » 03 Fév 2013, 23:43

Image

Membres du groupe:
Tommy "The Happy Dragon" Court(vocals, synths, guitar, bass, drums, keyboard),
Tom Carson (vocals, guitar, keyboards),
Cicely Lonergan (vocals),
Clem Riccobono (vocals),
Gary Meisner (guitar),
Scott Strawbridge (guitar),
Brian White (guitar),
Dennis Craner (bass),
John Fraga (bass),
Mike deMartino (keyboards),
John "Bee" Badanjek (drums),
Ralph Sarafino (drums),
Mike Orzel (tambourine).

Morceaux:
01. 3-D Free (Tom Court)
02. Positive People (Tom Court)
03. In Flight (Tom Court)
04. A Long Time (Tom Court)
05. Bowling Pin Intro (Tom Court)
06. Lyrics of Love (Tom Court)
07. Disco American (Tom Court)
08. Astro Phunk (Tom Court)
09. Inside The Pyramid (Tom Court)
10. 3-D Free (Electronic) (Tom Court)

The Happy Dragon Band est un groupe formé en 1978, à Detroit, dand le Michigan.
L'album "The Happy Dragon Band" semble en fait l'œuvre d'un certain Tommy "The Happy Dragon" Court, qui avait déjà publié un album presque aussi obscur sur Capitol en 1974 sous le nom de 'Phantom's Divine Comedy'.
Quatre ans plus tard, le batteur John Bdanjeck, le chanteur guitariste Tom Carson, le bassiste Dennis Craner, le claviériste Mike DeMartino et le guitariste Gary Meisner réapparaissent comme The Happy Band Dragon, un nom de groupe complètement lunatique, pour ne pas dire farfelu.
Je suppose qu'il n'y a pas grand monde à en avoir entendu parler mais il paraitrait que ce groupe était très proche des Doors musicalement parlant, mais aussi quelque chose de mystérieux.

Publié par le petit label Fiddlers, installé dans le Michigan, les connaisseurs s'attendant à entendre un deuxième opus de faux Doors d'inspiration psyché ont dû être surpris en 1978 par l'album "The Happy Dragon Band". le LP a été pressé dans en quantité infime, seulement 200 exemplaires ont été imprimés.
Considérant que le précédent LP de Phantom's Divine Comedy tout un matériel d'origine, les morceaux de ce nouvel album ont été écrits par Tommy Court.
Quel qu'il fût, Court a également été crédité de la production, de l'ingénierie et de la direction.

Chargé au niveau des synthés et autres effets électroniques de toute sorte, et engageant de multiples musiciens et chanteurs outre lui-même, l'idée de Tommy d'un retour quelques années plus tard avec ce groupe a été d'enregistrer cet étrange album. Les dix titres composant l'album ont chacun leur charme unique.

Musicalement, l'album crée une sorte de choc majeur. Abandonnant leur position antérieure de pseudo-Doors, le materiel tel que "3-D Free", "In Flight" et l'instrumental "Bowling Pin Intro" place le groupe directement dans l'expérimentation musicale pure et simple. C'est un album très étrange.
Le premier morceau, "3-D, Free" brise instantanément la glace assez bizarrement avec des effets de voix spacieux et un beat de style Reggae léthargique, avec des paroles étonnantes, chantant des phrases comme, par exemple, "J'ai vu la police tirer sur des rats".
Il est repris plus tard à la fin de l'album dans une version encore plus "électronique'.
C'est certainement è l'origine de la musique Rock Psychédélique, mais aussi très futuriste pour l'époque (vers 1977-1978), faisant allusion à la New Wave et au Punk.
Avec le deuxième morceau, "Positive People", les choses deviennent encore plus bizarre. Et il n'y a aucune raison que cela passe de sitôt. Captain Beefheart semble ne pas être loin!
Mais ces gens-là ont un énorme talent pour la mélodie au milieu de cette folie.
Avec des longs morceaux remplis de synthétiseurs, des effets sonores étranges et des vocaux hébétés, les résultats ne sont pas ceux escomptés, notamment au niveau commercial.
Cela dit, l'album nous lance un étrange appel hypnotique qui vaut largement le détour. Sombre, lourd et inquiétant, Court a écrit "Cet album a été fait en memoire de: mon ami Ritchie et de mon enfant Ritchie Joe".
Des comparaisons psyché bizarres peuvent être faites avec Frank Zappa, Arthur Brown Kingdom Come ou encoreTerry Brooks.

Mais, avec l'utilisation de l'électronique, des effets spacieux, des chœurs vocaux d'asile d'aliénés, des crochets précis, etc, et des titres de chansons comme "Astro Phunk", "Inside The Pyramid" et "Disco American", peut-être n'y a-t'il pas de comparaison facile à trouver!

Bref, un album chaotique, confus, excentrique et pourtant, tellement brillant et agréable à écouter!
Dans la vie, ce qui est grave, c'est pas tellement d'être con, c'est de le rester

mes Bios:
viewtopic.php?f=18&t=1559
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4961
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Re: THE HAPPY DRAGON BAND-1978-

Messagepar alcat01 » 29 Jan 2014, 23:28

mise à jour faite!
Dans la vie, ce qui est grave, c'est pas tellement d'être con, c'est de le rester

mes Bios:
viewtopic.php?f=18&t=1559
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4961
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Re: THE HAPPY DRAGON BAND-1978-

Messagepar Leutte » 06 Aoû 2017, 09:21

Sacré tommy Court! En effet sur l'album Phantom divine comedy de 1974, il est crédité du surnom "Phantom" et les autres musiciens X, Y, Z..
Voilà une bande qui aimait jouer avec le mystère.
Avatar de l’utilisateur
Leutte
♪♪♪
 
Messages: 465
Inscription: 09 Avr 2017, 12:41
Localisation: Toulouse


Retourner vers Chroniques d’albums – Biographies

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yahoo [Bot] et 3 invités