ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storytellers

Aussi connu sous le diminutif ADLS. Un album sélectionné par un membre chaque semaine à écouter, noter et commenter.

ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storytellers

Messagepar The Lad » 15 Juin 2016, 20:45

Image

Andrew Wartts & The Gospel Storytellers • There Is A God Somewhere | Champ, 1982


Au départ, j'étais parti sur le disque de Gray sorti en 2010 qui était un projet de Jean-Michel Basquiat et ses potes fin 70, début 80. Sorte de trip-hop, no wave et noise assez stylé. Le disque aurait dormi des lustres et serait finalement sorti sur un petit label donc 40 ans plus tard. Devant la production très propre j'ai eu des doutes sur la véracité du contenu et je me suis rabattu sur un disque qui est un de mes fétiches depuis plusieurs années, j'en ai déjà parlé ici je crois.

J'ai découvert ce disque en écoutant une des nombreuses mixtapes de Gilles Peterson, via le morceau "Peter & John" qui conclut l'album de l'ADLS. Compilation deep soul, tropicale et jazz, on y retrouvait dans la même veine le fameux morceau de Roger Vanderbilt - compilé depuis par Numero Group - "A Message Especially From God".
Pour jouer court, parce qu'il n'y a pas franchement beaucoup de choses à dire à propos d'André Verrue. Il viendrait du même quartier que Donny Hattaway qui l'aurait grandement influencé, puis à bougé en Ohio où il a chanté dans pas mal de formations anecdotique avant d'enregistrer ce disque en 1982 chez Champ, label du Tennessee spécialisé dans les 45 tours de Gospel.

Gospel funk, quoi c'est ? C'est donc un sous-genre de la musique pieuse de paroisses afro-américaines saucée à la mode de l'époque, c'est à dire en piochant dans ce qui faisait du côté des gros labels que ce soit Chess — qui en a sorti, notamment le disque de la mère de Fontella Bass, Martha, le fameux Rescue Me, titre du LP repris par sa fille — ou Motown, Stax, King ou Parkway. À noter que toutes les pochettes de LP se ressemblent assez souvent : Photo de nature, que ce soit cascades ou forêts, sunflares et typographie sobre (Style graphique que Numero Group a réutilisé via ses compilations Good God! Apocryphal Hymns). Le propos est clair, on est dans le jardin d'Eden, il faut se repentir en musique.

Certains la joue clairement funk bien venere à l'instar de Carlton Basco avec ce "Don't Chain My Soul" ou les Gospel Comforters et leurs "Yes God Is Real" voire le carrément orgiaque "If Jesus Came" des Gospel Soul Revivals. D'autres préfère le côté introspectif et dans le registre un peu plus sweet comme le Halleluhia Chorus, voire carrément Deep Soul comme le James Sanders & The Gospel Legends From The East Coast (et leur tuerie absolue "Come On Up To My Glory" écoutable ici à partir de 6:55) ou les Pilgrim Jubilee Singers dont la pochette est similaire à celle d'Andrew Wartts & GST.

Le disque proposé, bien que sorti et produit en 1982 sonne comme un disque sorti dix ans plus tôt : Production dépouillée, orchestre réduit au strict minimum, sans cuivres et un écho de voix tout à fait introspectif. On oscille entre ballade soul classique ("Can You Say Yeah" rappellant les premiers Temptations, ou Smokey) avec batterie jazz, ritournelles plus funky à l'instar de "What Is The Name" ou le carrément Meters "Peter & John", mais les complaintes soul/folk se tirent la part belle du disque. À titre personnel je trouve que c'est dans ces morceaux que le meilleur du disque sort notamment sur "Rich Man Poor Man" ou le carrément ouf "A Man Called Jesus" qui me rappelle le premier Terry Callier sur Prestige.
L'enregistrement passable du disque sert plutôt bien le propos catholique louant l'humilité etc. Et je qualifie la réussite de ce disque grâce cette sincérité désarmante qui se dégage de la plupart des morceaux et qui ferait apprécier ce disque de prêchi-prêcha au pire des mangeurs d'enfants soviétique, anarchiste allemands - les coréens sont hors-concours, on sait bien qu'ils savent pas danser.


Dig it !

Image
Avatar de l’utilisateur
The Lad
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1480
Inscription: 03 Fév 2015, 00:02

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar Bebeto » 15 Juin 2016, 21:58

Ah enfin !
En plus découverte pour moi. Bien cool, je digue, je listene et je telle.
"I took a dead man's Gibson, gonna write the world's last great song
But my muse was out fucking in gutters all night long"
Avatar de l’utilisateur
Bebeto
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4709
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar Pablitta » 16 Juin 2016, 18:13

Je n'ai trouvé le temps que d'en écouter un peu.

Pour le moment, ça me va bien. De toutes façons, les choses issues du negro spiritual me vont forcément.

Je n'aurai pas du tout le temps de l'écouter avant une semaine, mais je le ferai après et s'il est beau, ce que je crois, je reviendrais faire un retour.
Avatar de l’utilisateur
Pablitta
Modérateur
 
Messages: 2935
Inscription: 04 Fév 2013, 14:14

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar Maxime » 16 Juin 2016, 18:38

Merci pour le topo (et les suggestions à l'intérieur; d'ailleurs, je rajoute que la compil' Good God Apocryphal Hymns est géniale) et la proposition d'écoute. Un survol rapide m'a déjà convaincu que j'apprécierai. Je ferai un retour plus tard, le temps d'écouter ça tranquillement.
Un état sans police, c'est comme une soupe sans moustache.
http://www.lefolkfrancaisnexistepas.fr/
Avatar de l’utilisateur
Maxime
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2335
Inscription: 03 Fév 2013, 23:09
Localisation: Grenoble

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar whereisbrian » 16 Juin 2016, 18:46

En écoute. Cà balance super bien, j'apprécie. Merci.
Bien d'accord sur le côté frais, qui ne me dérange pas, au contraire.
Je retrouve aussi dans les voix et les choeurs, le je ne sais quoi qui a inspiré d'autres, du côté du reggae (Wailing Souls de la bonne époque, par exemple).
Musicalement kiffant :)
Avatar de l’utilisateur
whereisbrian
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4713
Inscription: 03 Fév 2013, 21:28
Localisation: BzH Sud

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar Thibaut-Oui » 16 Juin 2016, 22:26

J'ai déjà écouté ce disque, certainement après tes conseils. Il est très beau. Les arrangements sont doux (pour du funk) et d'une classe folle.
Tu connais sûrement cela ?
Avatar de l’utilisateur
Thibaut-Oui
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1562
Inscription: 03 Fév 2013, 22:00

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar Bebeto » 17 Juin 2016, 19:44

Musicalement, vocalement, c'est tout à fait ma came.
Mais c'est vrai que je préfère le côté profane de cette musique, parce que dès que j'entends le mot "Jesus", j'ai tendance à me tendre un peu, le titre "Two Wings", est à cet égard un peu trop prêche pour moi. Sur l'afrobeat de "Peter & John", "Jesus" passe mieux.
Belle découverte en tout cas.
"I took a dead man's Gibson, gonna write the world's last great song
But my muse was out fucking in gutters all night long"
Avatar de l’utilisateur
Bebeto
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4709
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar pierrem » 18 Juin 2016, 06:45

Un album sympa dans un style où l'on peut vite sombrer dans les clichés et les redites... Je me suis pas ennuyé une seconde et j'ai beaucoup apprécié la production, ou plutôt son absence. Ce son brut avec cette touche d'amateurisme bienvenue ça fait son petit effet.

J'aurais mis une bonne note.

Merci pour la découverte !
Avatar de l’utilisateur
pierrem
♪♪
 
Messages: 255
Inscription: 04 Fév 2013, 18:44

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar Dark Pink » 19 Juin 2016, 17:54

Ecouté ! J'aime beaucoup tout ça. Comme pas mal d'entre vous, j'ai toujours du mal avec les bondieuseries sauf en musique où je m'en fous complètement. Je peux même bramer My sweet lord sans aucun problème, c'est dire. Sans faire de la psy de bazar, je pense que mon indifférence vis à vis des paroles vient de mon indifférence générale vis à vis des paroles très souvent, même si j'aime bien quand les paroles sont belles, et aussi qu'une partie de ma formation musicale vient de mon enfance au catéchisme et à la messe où je chantais avec vraiment beaucoup de plaisir les cantiques sans croire un seul instant.
Revenons au disque. Le son brut me fait plaisir, ça sonne comme à la maison. On n'y sent pas un poil de compression et c'est réjouissant, comme on voit que font les asthmatiques qui se remettent à respirer après une bouffé de Ventoline ou après un bon fou rire. Les morceaux sont chantables pour peu qu'on les mémorise un peu, on peut même se prendre pour un choriste et inventer d'autres voix pour accompagner sans chanter la même chose que les solistes qui ne sont pas toujours synchrones parfaitement, mais ça fait partie de la spontanéité du tout. Avec ce son "dans la pièce", on peut se croire effectivement dans la pièce. Ca donne envie d'écouter d'autres Gospels parfois plus léchés ou de réécouter ce disque-là pour s'imaginer dans les chœurs ou tout simplement les écouter chanter là, tout près, sans se prendre la tête, pour le plaisir de chanter ensemble. Merci pour la découverte :respect:
Avatar de l’utilisateur
Dark Pink
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2789
Inscription: 12 Mai 2013, 18:44
Localisation: Dans un cube Borg

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar titis » 19 Juin 2016, 18:15

Merci pour cette découverte , un album plutôt agréable qui mérite que je m'y attarde (écouté 2 fois) , il est dans la voiture pour un p'tit moment .
Sinon coté textes vu mes compétences en Anglais ça va :)
Perso je ne suis pas un spécialiste en gospel , moi j'y trouve plus de soul un style que j'adore , par contre je trouve le chant un peu toujours dans le même style .
Dans l'ensemble ça me plait bien :respect:
" L'éternité c'est long surtout vers la fin"
Woody Allen
Avatar de l’utilisateur
titis
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3790
Inscription: 03 Fév 2013, 18:22
Localisation: pays de loire

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar nunu » 19 Juin 2016, 19:46

The Lad a écrit: Donny Hattaway qui l'aurait grandement influencé


Perso je trouve que c'est flagrant. Dans le chant ça me fait vachement penser a Donny (sauf quand il force)

C'est vraiment pas mal mais comme Bebeto des que ça devient trop religieux, ça me crispe. Et c'est trop teinté Gospel pour moi
Bono se pointe vers moi et me dit « Ça va fiston ? » Je ne suis pas ton fiston, connard. Ce mec là a fait un ou deux bons disques, mais de là à m'appeler fiston... (Liam Gallagher, 1995)
Avatar de l’utilisateur
nunu
♪♪♪♪♪
 
Messages: 10372
Inscription: 03 Fév 2013, 18:12

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar Pablitta » 23 Juin 2016, 13:34

Bon, ben en fait, non, je n'ai pas accroché. Trop funk pour moi (pourtant j'étais prévenue !).

J'aime néanmoins vivement Two Wings, très proche du spiritual.

Il reste l'habitation de certains titres comme A Man Called Jesus, assez troublante.

Bebeto a écrit:parce que dès que j'entends le mot "Jesus", j'ai tendance à me tendre un peu

Comment tu peux dire une chose pareille Bebeto ?
Si on lisait ici "parce que dès que j'entends le mot "Mahomet", j'ai tendance à me tendre un peu", on dirait quoi ?
(amateurs de pugilat passez votre chemin, ce n'est pas le propos : Bebeto et moi on s'apprécie fortement ...).
Avatar de l’utilisateur
Pablitta
Modérateur
 
Messages: 2935
Inscription: 04 Fév 2013, 14:14

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar nunu » 23 Juin 2016, 13:50

Moi j'ai bien aimé. Oui c'est Funk et encore plus soul je trouve. Je le redis ça me fait penser a Hathaway (et je fais un compliment car j'adore Donny)
Bono se pointe vers moi et me dit « Ça va fiston ? » Je ne suis pas ton fiston, connard. Ce mec là a fait un ou deux bons disques, mais de là à m'appeler fiston... (Liam Gallagher, 1995)
Avatar de l’utilisateur
nunu
♪♪♪♪♪
 
Messages: 10372
Inscription: 03 Fév 2013, 18:12

Re: ADLS | 14>21/06 | Andrew Wartts & The Gospel Storyteller

Messagepar dada52 » 23 Juin 2016, 20:56

Et ben au risque d'être à contre-courant (c'est pas nouveau) perso, je suis comme Pablitta.
Trop Funk pour même si c'est plutôt bien foutu et assez cool.
Pas mon genre ni mon son. Désolé. Mais je comprends que vous aimiez hein....
Avatar de l’utilisateur
dada52
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1278
Inscription: 04 Fév 2013, 12:07
Localisation: dans le 52


Retourner vers L'album de la semaine

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yahoo [Bot] et 2 invités