Blue Oyster Cult

Pour discuter du bon gros rock lourd qui déchire.
Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 9456
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Blue Oyster Cult

Message par Algernon » dim. 4 oct. 2020 12:31



Un peu planplan ce titre, mais faut voir l'ensemble.
Je ne suis pas trop vieux pour ces conneries.

Avatar du membre
gabuzomeuzomeu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 5998
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36
Localisation : Dans les rades
Contact :

Re: Blue Oyster Cult

Message par gabuzomeuzomeu » dim. 4 oct. 2020 12:45

Image
L'humour est le seul vaccin contre la connerie… Le con lui n’a jamais trouvé la pharmacie ! (Aphorismes et Blues - Pierre Perret 2020)

Avatar du membre
gabuzomeuzomeu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 5998
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36
Localisation : Dans les rades
Contact :

Re: Blue Oyster Cult

Message par gabuzomeuzomeu » dim. 4 oct. 2020 13:38

Un gros fan du BÖC publie sous pseudo cet article ... "Le plus grand fan du monde de BÖC" ... je crois l'avoir deviné ! :hehe: :mdr3:
Indices : Il a longtemps habité Biganos et Montreuillos, a un bitos et mange du calendos .... voyez pas ?
L'article :
"En 1971, CBS demande gentiment à une bande de fans de Charles Mingus s’ils veulent bien être le Black Sabbath américain.

Pour l’amour de l’art, nos cinq petits gars s’exécutent : ils se donnent des airs méprisants à la Bob Dylan, déguisent leur chanteur en Hell’s Angel (il fait aussi semblant de jouer de la guitare), privilégient le hard-rock américain sur le heavy-metal anglais et chantent des paroles plus qu’occultes créées par le producteur franc-maçon Sandy Pearlman.

Ils ornementent aussi leurs pochettes de symbolique ésotérique et d’avions nazis, histoire d’être clair. En 1988, comme tous les groupes de sa génération, le Blue Öyster Cult est exsangue et CBS sort leur album “Imaginos”, un album concept ambitieux décrivant comment un jeune homme est pris en charge par une sorte d’ordre secret pour prendre pleinement conscience des pouvoirs de son individualité et combattre le mal.

Originellement conçu comme un triple album solo par le batteur Albert Bouchard, “Imaginos” est un condensé d’écrits de Sandy Pearlman. En toute simplicité, des extra-terrestres investissent une intelligence prodigieuse dans un type (nommé Imaginos) dont les aventures vont aboutir à déclencher la guerre de 14-18, avec les répercussions que l’on sait.

Nettement plus “lettré” que “Music From The Elder”, “Imaginos” concatène cette trame complotiste dans une succession d’hymnes “stadium rock” plus ou moins communicatifs, transformée dans l’urgence en album du Blue Öyster Cult. Suspicieux, CBS minaude, discute et change l’ordre des chansons restantes. Dans un subtil mixte de noblesse et d’agilité, Sandy Pearlman, poète et scientifique, explique dans les notes de pochette que les chansons doivent se côtoyer comme dans un rêve, où tout arrive d’un seul fait sans séquence, et masterise l’album dans des conditions propices aux recherches de la NASA."

Image
L'humour est le seul vaccin contre la connerie… Le con lui n’a jamais trouvé la pharmacie ! (Aphorismes et Blues - Pierre Perret 2020)

Avatar du membre
Piranha
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1175
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 22:13
Localisation : Angers
Contact :

Re: Blue Oyster Cult

Message par Piranha » dim. 4 oct. 2020 14:43

gabuzomeuzomeu a écrit :
dim. 4 oct. 2020 13:38
Un gros fan du BÖC publie sous pseudo cet article ... "Le plus grand fan du monde de BÖC" ... je crois l'avoir deviné ! :hehe: :mdr3:
Indices : Il a longtemps habité Biganos et Montreuillos, a un bitos et mange du calendos .... voyez pas ?
L'article :
"En 1971, CBS demande gentiment à une bande de fans de Charles Mingus s’ils veulent bien être le Black Sabbath américain.

Pour l’amour de l’art, nos cinq petits gars s’exécutent : ils se donnent des airs méprisants à la Bob Dylan, déguisent leur chanteur en Hell’s Angel (il fait aussi semblant de jouer de la guitare), privilégient le hard-rock américain sur le heavy-metal anglais et chantent des paroles plus qu’occultes créées par le producteur franc-maçon Sandy Pearlman.

Ils ornementent aussi leurs pochettes de symbolique ésotérique et d’avions nazis, histoire d’être clair. En 1988, comme tous les groupes de sa génération, le Blue Öyster Cult est exsangue et CBS sort leur album “Imaginos”, un album concept ambitieux décrivant comment un jeune homme est pris en charge par une sorte d’ordre secret pour prendre pleinement conscience des pouvoirs de son individualité et combattre le mal.

Originellement conçu comme un triple album solo par le batteur Albert Bouchard, “Imaginos” est un condensé d’écrits de Sandy Pearlman. En toute simplicité, des extra-terrestres investissent une intelligence prodigieuse dans un type (nommé Imaginos) dont les aventures vont aboutir à déclencher la guerre de 14-18, avec les répercussions que l’on sait.

Nettement plus “lettré” que “Music From The Elder”, “Imaginos” concatène cette trame complotiste dans une succession d’hymnes “stadium rock” plus ou moins communicatifs, transformée dans l’urgence en album du Blue Öyster Cult. Suspicieux, CBS minaude, discute et change l’ordre des chansons restantes. Dans un subtil mixte de noblesse et d’agilité, Sandy Pearlman, poète et scientifique, explique dans les notes de pochette que les chansons doivent se côtoyer comme dans un rêve, où tout arrive d’un seul fait sans séquence, et masterise l’album dans des conditions propices aux recherches de la NASA."

Image
Il est pas mal cet album. Moi en tout cas j'aime bien.
Qu'en penses les fans originels du groupe ?

Avatar du membre
Slade
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1550
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 21:34
Localisation : Entre ici et là bas

Re: Blue Oyster Cult

Message par Slade » dim. 4 oct. 2020 14:55

gabuzomeuzomeu a écrit :
dim. 4 oct. 2020 12:45
Image
Pas mauvais du tout en ce qui me concerne . Pas de grandes envolées guitaristiques mais de beaux passages quand même . Comme pour le dernier Purple il faut écouter cet album en oubliant les glorieux anciens et on a un bon disque de rock'n'roll , bien fait et agréable à l'écoute .
I'm a dude, dad

Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 9456
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Blue Oyster Cult

Message par Algernon » dim. 4 oct. 2020 15:59

J'ai Francis Cabrel au téléphone là, sur mon modèle vintage.
BÖC est son groupe préféré, nous confie-t-il.
Je ne suis pas trop vieux pour ces conneries.

Avatar du membre
Faine Jade
Grand contributeur
Grand contributeur
Messages : 413
Enregistré le : lun. 19 oct. 2020 08:31
Localisation : Vinyamar

Re: Blue Oyster Cult

Message par Faine Jade » lun. 2 nov. 2020 11:03

Je le trouve super le dernier !!
"Stand up and fight" a un côté "for whom the bell tolls" de Metallica vous ne trouvez pas ?
tenor.gif
tenor.gif (390.5 Kio) Vu 6483 fois
“Donnez-vous des rendez-vous partout, Dans les champs, dans les choux, Faites-vous des baisers tout de suite, Des serments sur le grand huit. Le temps passe à toute vitesse, Roulez jeunesse...”

Avatar du membre
Echoes
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 5218
Enregistré le : mer. 2 oct. 2019 13:16
Localisation : Suisssssse

Re: Blue Oyster Cult

Message par Echoes » mar. 3 nov. 2020 07:34

Très bon ce dernier album du Böc :) :super:
Pour une moitié des pistes en tout cas :)
« Je peux ne pas croire en moi mais je crois en ce que je fais »
Jimmy Page

lienard
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 2020
Enregistré le : ven. 2 août 2019 18:28

Re: Blue Oyster Cult

Message par lienard » mar. 3 nov. 2020 19:44

Je pense pareil et j'en ai été étonné ( du BOC)

Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 9456
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Blue Oyster Cult

Message par Algernon » mar. 3 nov. 2020 19:57

Première écoute. J'ai retrouvé quelques passages ici et là à la nia40ans, stylés, et quelques titres sont quand même bien foutus comme j'aime, par ex : "The Return of St. Cecilia" (compo de Castellano)
Même sans hurler au génie absolu, l'ensemble est très correct ; mais faut dire qu'ils ont eu le temps de peaufiner.
Pas mal de mains aux textes, dont à nouveau John Shirley

"That Was Me" - avec Bébert à la cowbell (astuce) lyrics ambiance un peu à la "The Dark Half"



"The Alchemist" (text with a quote from "The Alchemist" H.P. Lovecraft) qui peut faire penser à "Veterans..."



Je ne suis pas trop vieux pour ces conneries.

Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 9456
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Blue Oyster Cult

Message par Algernon » mar. 3 nov. 2020 23:00

Concert récent avec qualité soundboard, mais pas de titre de The Symbol Remains, même en avant-preum




Kasim parti avec son Utopia à lui : Kasim Sulton's Utopia

https://www.gratefulweb.com/articles/ka ... tour-dates
Je ne suis pas trop vieux pour ces conneries.

Avatar du membre
alcat01
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3002
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:51
Localisation : campagne

Re: Blue Oyster Cult

Message par alcat01 » mer. 4 nov. 2020 14:37

Algernon a écrit :
mar. 3 nov. 2020 23:00
Concert récent avec qualité soundboard, mais pas de titre de The Symbol Remains, même en avant-preum




Kasim parti avec son Utopia à lui : Kasim Sulton's Utopia

https://www.gratefulweb.com/articles/ka ... tour-dates
Bon concert, mais le pauvre Bloom s'en voit de plus en plus pour chanter!
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire".
Einstein.

Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 9456
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Blue Oyster Cult

Message par Algernon » mer. 4 nov. 2020 14:48

C'est bien ce que j'ai remarqué d'emblée.
Je ne suis pas trop vieux pour ces conneries.

Avatar du membre
Delirium
Membre
Membre
Messages : 9
Enregistré le : dim. 27 sept. 2020 20:13
Contact :

Re: Blue Oyster Cult

Message par Delirium » sam. 14 nov. 2020 11:29

gabuzomeuzomeu a écrit :
dim. 4 oct. 2020 12:45
Image
Même si je ne reconnais pas le son typique du groupe sur une partie des morceaux, je me suis quand même bien régalé à l'écoute de cet album. Des titres comme "That was me" , "Edge of the World", "Biox in my head", "The alchemiist" et le très rétro "Nightmare Epiphany" font plaisir à écouter.

Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 9456
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Blue Oyster Cult

Message par Algernon » mer. 9 déc. 2020 18:04

“Re Imaginos” : le beau rêve inaccompli d’Albert Bouchard
sortie 06 nov 2020
ReImaginos ? C’est le retour de Imaginos, le dernier vraiment bel album publié sous l’étiquette «Blue Öyster Cult». Albert Bouchard a repris le contrôle de ce qui aurait dû être son premier album solo, et le résultat est étonnant. Et souvent remarquable !
...après la belle surprise qu’a constitué The Symbol Remains, le premier album du Blue Öyster Cult en 20 ans – un album qui ne retrouvait certes pas la vieille magie du groupe, mais qui était quand même bourré de bons morceaux -, voilà maintenant que nous revient Albert Bouchard… Membre fondateur – et essentiel – du groupe, Albert fut le batteur originel du BÖC, et composa plusieurs grands titres, dont le sublime Astronomy, sans doute le meilleur morceau du groupe…
https://www.benzinemag.net/2020/11/12/r ... -bouchard/

Image
* Évacuons tout de suite l’éléphant dans la pièce, le chant ! Car Albert n’a certes pas la voix d’Eric Bloom, ni même celle de Buck Dharma, et, pire encore, il ne semble pas non plus très appliqué ! Le point positif, c’est que l’album acquiert du coup une sorte de légèreté qui dynamite rapidement les attentes excessives qu’on pouvait avoir : l’idée n’est pas de pondre un chef d’œuvre en métal inoxydable, mais au contraire, de nous livrer une sorte d’esquisse d’un album qui ne pourra de toute manière jamais exister tel qu’il était conçu à l’origine : trop de temps a passé, qui a guéri les vieilles rancœurs (Sandy Pearlman est décédé, Albert apparaît sur une vidéo du dernier album du BÖC) et il l’y aucune compétition entre la version de 1988 – très bruyante, très heavy metal, très pompière par instants – et sa « ré-imagination », plus de trente ans après.
* Côté chant, on est souvent plus proche de Sim que de Bob Seger, mais c'est un touchant (et pas tout chant) Papy Bébert now.
L'instrumentation et la prod, prod qu'il assure, étant allégées, ça se tient malgré tout.
Une agréable revisite de belles compos, tout de même. Chouette réenregistrement de "Blue Oyster Cult", le titre.
Il y a bien sûr les Imaginos the Demos Tapes, que je vais me réécouter pour comparer et apprécier ce qui doit l'être.
On dirait bien que Re Imaginos constitue le point final d'une "histoire" qui remonte à loin. C'est heureux.

Image



Trumpet : Joe Bouchard
Je ne suis pas trop vieux pour ces conneries.

Avatar du membre
gabuzomeuzomeu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 5998
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36
Localisation : Dans les rades
Contact :

Re: Blue Oyster Cult

Message par gabuzomeuzomeu » mer. 28 avr. 2021 12:58

Rock this Town numéro 16 avril 1984 - mensuel belge ... je crois que Gilles Verlant a signé qqs papiers dans ce magazine

Image
L'humour est le seul vaccin contre la connerie… Le con lui n’a jamais trouvé la pharmacie ! (Aphorismes et Blues - Pierre Perret 2020)

Avatar du membre
Slade
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1550
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 21:34
Localisation : Entre ici et là bas

Re: Blue Oyster Cult

Message par Slade » mer. 28 avr. 2021 13:28

gabuzomeuzomeu a écrit :
mer. 28 avr. 2021 12:58
Rock this Town numéro 16 avril 1984 - mensuel belge ... je crois que Gilles Verlant a signé qqs papiers dans ce magazine
Image
Toute une histoire que Rock This Town . Au départ en 1975 Piero Kenroll crée avec quelques fondus de rock comme Gilles Verlant , Bert Bertrand ou encore Nadine Milo le journal mensuel More!
En 1977 Piero se fait littéralement volé le journal , l'équipe remplacée par une équipe que l'éditeur choisi et More ! disparait des librairies pour se retrouver en justice. Verlant et les autres créent alors début 78 En Attendant ( de récupérer le nom ) . More! ne pouvant plus être utilisé par personne en attendant la décision de justice celui a l'origine du split crée Rock This Town et fait paraitre quelques articles des pointures de More ! comme Verlant ou Guyaut mais sans leur accord bien entendu .
RTT va connaitre une carrière en dent de scie en étant proche de l'actualité rock puis petit à petit être un journal mainstream sans grand intérêt pour finalement disparaitre tant le contenu sera devenu insignifiant . En Attendant continuera jusque 1981 mais ne survivra pas au départ de Verlant pour Paris et surtout à la mort de Bert Bertrand icone de la scène/presse/punk belge de l'époque et peut être aussi parce que son contenu était principalement axé sur le punk et la new wave et qu'à part Mick Devil aucun journaliste n'a vu arrivé la déferlante hard . Son public avait évolué et changé et les ventes ne compensaient plus le prix de production.
Toute une époque de folie où Bruxelles était pratiquement l'égal de Londres en créativité et en concert . Pratiquement tous les groupes passaient par Bruxelles ou Anvers et presque chaque soir il y avait un concert .
I'm a dude, dad

Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 9456
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Blue Oyster Cult

Message par Algernon » mer. 28 avr. 2021 13:55

Merci pour l'article "BÖC : un groupe pour les gens ouverts et intelligents" ::d
Et pour la petite story. Et vivent les Belges !
Je ne suis pas trop vieux pour ces conneries.

Avatar du membre
gabuzomeuzomeu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 5998
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36
Localisation : Dans les rades
Contact :

Re: Blue Oyster Cult

Message par gabuzomeuzomeu » mer. 28 avr. 2021 14:51

Algernon a écrit :
mer. 28 avr. 2021 13:55
Merci pour l'article "BÖC : un groupe pour les gens ouverts et intelligents" ::d
Et pour la petite story. Et vivent les Belges !
J'aime bien la remarque d'Eric Bloom concernant son éclectisme pour ses goûts musicaux... il n'ira pas jusqu'à citer Plastic Bertrand et Annie Cordy .... et il ne connaissait pas TC Matic.
La Belgique était très à la pointe des mouvements musicaux nous on était plutôt à la bourre heureusement que les mecs du Havre et de Rouen nous donnaient le chemin à suivre !
L'humour est le seul vaccin contre la connerie… Le con lui n’a jamais trouvé la pharmacie ! (Aphorismes et Blues - Pierre Perret 2020)

hamilcar
Contributeur
Contributeur
Messages : 226
Enregistré le : mar. 22 oct. 2019 09:40

Re: Blue Oyster Cult

Message par hamilcar » jeu. 23 juin 2022 12:49

Mais qui connaissait TCMatic hors Belgique???

De la même façon, qui connaissait M de Sade, Kas Product et les Dogs en Belgique?

Répondre