Du côté obscur de la force

Et que God save the Queen...
Avatar du membre
The Dark Dude
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 658
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:57
Localisation : Terres froides
Contact :

Du côté obscur de la force

Message par The Dark Dude » mer. 9 oct. 2019 17:06

Un topic qui, comme son nom le laisse à deviner, sera consacré au pendant froid du Postpunk, à savoir, la Coldwace, la Batcave, le Deathrock et la Gothique, avec, à chaque fois, un petit rappel de ce qui constitue, selon moi, le genre (ou mouvement musical), définition non exhaustive, of course, et que chacun est donc libre de critiquer, de développer, d'amender... Tout ceci n'étant, finalement, qu'une sorte de "work in progress" où j'espère pouvoir trouver quelques idées de playlist, hehehehe

Avatar du membre
The Dark Dude
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 658
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:57
Localisation : Terres froides
Contact :

Re: Du côté obscur de la force

Message par The Dark Dude » mer. 9 oct. 2019 17:09

La coldwave.
Une appellation inventée pour désigner cette musique froide venue (pour nous) d'Outre-Manche et caractérisée par un certain mal être existentiel. Le genre musical reposait à l'origine souvent sur rythmique minimale, mais appuyée, sur laquelle se posaient une ligne de basse sombre et des guitares tristes, un chant monocorde qui tendait au désincarné et des paroles renvoyant souvent aux émotions exprimées par les poètes maudits de la fin du XIX...
Le ton est donné.
Les caractéristiques de la coldwave servent avant tout à forger une atmosphère : froide car permettant l'expression de sentiments personnels emprunts de tristesse et de mélancolie, une introspection allant parfois jusqu'à la mise à nue (doù le titre "Pornography" pour le plus sombres des albums de Cure). Et c'est ce qui fait que l'on peut alors retrouver, sur des compilations consacrées au genre, certains titres de groupes habituellement rangés bien sagement dans d'autres catégories (je pense par exemple à The Sound). Un point commun entre ces groupe ? Une tonalité d'ensemble fort désenchantée.
Peut-être plus un registre qu'un genre? A voir...

Si vous n'avez jamais entendu le titre suivant (qui fonctionne fort bien, par exemple, pour Halloween), laissez-vous tenter.
Cheers


Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1654
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Du côté obscur de la force

Message par Algernon » mer. 9 oct. 2019 17:09

Oh non ! Ça va être trop chiant !

:sivousme:

Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1327
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Du côté obscur de la force

Message par nunu » mer. 9 oct. 2019 17:14



Un classique du deathrock.

Avatar du membre
Pablitta
Modérateur
Modérateur
Messages : 1017
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 10:03

Re: Du côté obscur de la force

Message par Pablitta » mer. 9 oct. 2019 20:15

Algernon a écrit :
mer. 9 oct. 2019 17:09
Oh non ! Ça va être trop chiant !

:sivousme:
Ah nan, c'est bien !

Avatar du membre
Pablitta
Modérateur
Modérateur
Messages : 1017
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 10:03

Re: Du côté obscur de la force

Message par Pablitta » mer. 9 oct. 2019 20:16

Forcément ... Virgin Prunes.



Sweet Home Under White Clouds.
Elle est belle celle-ci.

Avatar du membre
Pablitta
Modérateur
Modérateur
Messages : 1017
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 10:03

Re: Du côté obscur de la force

Message par Pablitta » mer. 9 oct. 2019 20:22



God is Dead ? Black Sabbath (Ozzy si back !).
Trop parfaite !

Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 405
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: Du côté obscur de la force

Message par Silence » jeu. 10 oct. 2019 15:56

Je suis un grand fan de Christian Death ! Et depuis bien longtemps .... le lycée, c'est dire ! Et à mon grand désarroi, le seul concert que je n'ai pas supporté jusqu'au bout c'est un des leurs !
Mais ils n'y sont pour rien en fait, c'était dû à la salle.
C'était dans les années 90 à Paris, du côté de la place d'italie, l'Arapaho. Je ne sais pas si elle existe toujours. Toujours est-il que c'était en sous sol et qu'il devait bien faire 40° pour 150% d'hygrométrie ..... une horreur.

Sinon, je crois bien les avoir vu lorsque j'étais au lycée, dans un club absolument fabuleux, près de Morlaix, le "Club Coatelan". .... qui avait, outre une programmation hallucinante, le gros avantage de se trouver pas très loin de chez mes beaux parents et que du club à chez eux se trouvait une fort commode voie de chemin de fer désafectée et transformée en promenade piétonne. .... mais suffisamment large pour y passer une petite Corsa :rollin:

Pendant que j'y suis .... un p'tit blog sympa d'un mec qui a du aussi fréquenter Coatelan. Il propose quelques bootlegs assez délirants dont quelques uns enregistrés là bas. (Christian Death donc en 87, mais aussi les Legendary Pink Dots en 88, j'y étais aussi)
http://boutdejambe.blogspot.com
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1327
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Du côté obscur de la force

Message par nunu » jeu. 10 oct. 2019 16:35

Christian Death je ne connais que le premier album, deja sur le précédent forum on en avait discuté et tu m'avais conseillé d'écouter les suivants mais je l'ai toujours pas fait

Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 405
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: Du côté obscur de la force

Message par Silence » jeu. 10 oct. 2019 16:54

Mon album favori du groupe est sans conteste "Sex, Drugs & Jesus Christ" qui date de 1988.
Image
Le morceau d'ouverture, très représentatif de l'oeuvre du groupe, est assez génial :
"Atrocities" de 1986 est également assez fantastique.
Image
Il contient quelques uns de leurs plus beaux morceaux, comme "Chimére De-Si De-Lá", "Gloomy Sunday" et "The Death Of Josef"
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

Avatar du membre
The Dark Dude
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 658
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:57
Localisation : Terres froides
Contact :

Re: Du côté obscur de la force

Message par The Dark Dude » jeu. 10 oct. 2019 18:17

Algernon a écrit :
mer. 9 oct. 2019 17:09
Oh non ! Ça va être trop chiant !

:sivousme:

:hurt3: :hurt3:

Avatar du membre
The Dark Dude
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 658
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:57
Localisation : Terres froides
Contact :

Re: Du côté obscur de la force

Message par The Dark Dude » jeu. 10 oct. 2019 18:30

Pour Christian death, c'est l'éternel débat entre Rozz Williams (première période) et Valor (seconde période du combo).
J'ai découvert le groupe tardivement, grâce au titre proposé plus haut qui figurait sur une compil goth, et j'ai recherché ensuite ce qui, en terme de registre me renvoyait à ce titre (ligne de basse abyssale dans le genre). J'étais trop jeune alors, sans doute, pour apprécier la musique et la mise à nu proposées par Rozz. L'âge venant, je dois dire que je préfère cette période, peut-être pour l'honnêteté de ce que les compos disent d'un rapport au monde pour le moins tourmenté.
Personnellement, je les ai vus à Genève avec Valor au chant et je l'ai trouvé trop dans le jeu, presque dans le paraître....


Avatar du membre
The Dark Dude
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 658
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:57
Localisation : Terres froides
Contact :

Re: Du côté obscur de la force

Message par The Dark Dude » lun. 21 oct. 2019 14:57

Dans la série "Les régionaux de l'étape": un groupe du ch'nord


Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 405
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: Du côté obscur de la force

Message par Silence » mar. 22 oct. 2019 06:42

Pour rester en France, Dâââârk jusqu'à la caricature quasiment ..... un groupe que j'ai bien aimé pourtant.

EROS NECROPSIQUE
Image



Aaaaah ! ça fout une de ces patates ça pour attquer la journée ! :priezzz:
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

Avatar du membre
Echoes
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 973
Enregistré le : mer. 2 oct. 2019 13:16
Localisation : Les Paccots

Re: Du côté obscur de la force

Message par Echoes » mar. 22 oct. 2019 09:49

Madness Of The Night, un groupe (duo) suédo-libanais qui fait dans le gothique.
Asgarda sorti en 2013 est de bonne facture, quelques titres méritent bien qu’on y prête une oreille attentive.





« Si c’est trop fort, c’est que vous êtes trop vieux. » Ted Nugent

Avatar du membre
The Dark Dude
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 658
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:57
Localisation : Terres froides
Contact :

Re: Du côté obscur de la force

Message par The Dark Dude » jeu. 24 oct. 2019 09:35

@Silence: sur ma prochaine paylist d'Halloween! :sorcierzzz:

@Echoes : je ne connaissais pas et effectivement, les tites postés méritent une oreille attentive de par leur originalité dans le genre.... Merci! :chapozzz:

Avatar du membre
The Dark Dude
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 658
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:57
Localisation : Terres froides
Contact :

Re: Du côté obscur de la force

Message par The Dark Dude » sam. 9 nov. 2019 08:59

Un combo Us dont les productions pourraient figurer ailleurs que sur ce sujet (de par une tension toute Postpunk à mon avis), mais le jeu de basse mis en avant m'incite à classer du côté obscur de la force. Dont actes:


hamilcar
Contributeur
Contributeur
Messages : 140
Enregistré le : mar. 22 oct. 2019 09:40

Re: Du côté obscur de la force

Message par hamilcar » lun. 18 nov. 2019 15:06

Côté Cold wave, le plus chaud d'entre eux (grâce à la voix plus "éraillée" d'A.Borland) était The Sound; leurs 2 premiers albums sortaient vraiment du lot (Jeopardy et From the lion's mouth)

Les 2 premiers Teardrop explodes étaient pas mal non plus, la voix de Julian Cope y étant pas pour peu

Avatar du membre
The Dark Dude
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 658
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:57
Localisation : Terres froides
Contact :

Re: Du côté obscur de la force

Message par The Dark Dude » lun. 18 nov. 2019 16:11

À mon humble avis, ami Hamilcar, il ne s'agit pas de Coldwave, au sens générique du terme, même si (et j'en suis d'accord avec toi) la voix de Borland (comme celle de Curtis par exemple) exprimait parfaitement tout le désespoir ressenti par ce grand monsieur, son impossibilité à sortir de cette vision réductrice du monde :

Une voix tragique au vrai et noble sens du terme

hamilcar
Contributeur
Contributeur
Messages : 140
Enregistré le : mar. 22 oct. 2019 09:40

Re: Du côté obscur de la force

Message par hamilcar » mar. 19 nov. 2019 11:23

A l'époque, ils (TheSound) étaient catégorisés comme tels; même si moi m^me je les trouvais trop "énergiques" pour être vraiment froids... Et quelle patate en concert!!
Comsat Angels, pas mal non plus dans mon souvenir... un p'ti côté clinique si je me souviens bien (et une jolie voix féminine)

Et puis, le velvetien Wasted Youth
Modifié en dernier par hamilcar le mar. 19 nov. 2019 11:34, modifié 1 fois.

Répondre