J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Blues traditionnel ou blues blanc, jazz, soul, funk, c'est ici.
Répondre
Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » lun. 21 oct. 2019 05:22

Image

Entre tradition et modernité voici une notable représentante de la scène anglaise, Sarah Tandy (claviers) accompagnée par Binker Golding au sax, Sheila Maurice-Grey à la trompette, Mutale Chashi à la Basse et Femi Koleoso à la batterie, quelques figures marquantes du Londres qui s’agite, un album assez récent. "Bradbury Street" qui ouvre l'album se situe dans la tradition hard bop, une structure ancienne accompagnée du "son" d'aujourd'hui, il contient un joli solo de Sheila Maurice-Grey.

Bradbury Street


Un "live" bien sympa:

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » lun. 21 oct. 2019 18:35

Image

23/24 janvier 1999 - Une rencontre entre Archie Shepp et le batteur Kahil El'Zabar accompagné de Malachi Favors à la basse et de Ari Brown au piano, ce dernier est exceptionnellement au ténor sur un titre « kari » et, sur ce même titre, c’est Shepp qui joue du piano (échange de bon procédé). L’enregistrement est hautement recommandé, le titre de l'album est "conversations".
La plupart des compositions sont signées Kahil El'Zabar, mais c'est bien l'âme de l'Afrique et l'esprit du blues qui soufflent ici, avec un Shepp très inspiré qui se pose sur le tapis rythmique que lui offre son hôte. Cet album est également un hommage au bassiste Fred Hopkins, membre du groupe Air, de l’AACM et personnalité importante du jazz New Yorkais. L’actualité de cet album c’est que, pour la première fois, il est sorti en vinyle assez récemment chez « Black Sweat Records » ce qui comblera les amateurs.

Archie Shepp + Kahil El'Zabar's Ritual trio - Big Fred


Archie Shepp + Kahil El'Zabar's Ritual trio - Brother Malcolm

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » mar. 22 oct. 2019 09:08

Image

Cet album a été enregistré fin 63 par le groupe Danois du pianiste Tom Pehn qui est sous l’influence d’Albert Ayler et de Cecil Taylor qui parcourent alors la Scandinavie. Frits Krogh le saxophoniste est énorme, poussé par le trio rythmique qui pulse avec entêtement. Le batteur Finn Slumstrup est dantesque lui aussi et le bassiste Poul Ehlers n’est pas en reste. Hélas l’album qui contenait les deux versions d’Axiom ne paraîtra pas, il faudra attendre cette réédition de 2015 augmenté du troisième titre « Percussive Anticipations » qui date de 66. Avec le recul un truc énorme a échappé aux radars de l’époque, c’est vraiment regrettable car, à l'écoute, on mesure que certains groupes européens sont très en phase avec leurs homologues étasuniens.

Malheureusement pas de lien youtube ou autre pour goûter... Si vous souhaitez vous faire une idée, envoyez- moi un message et je vous retourne un mp3 ...

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » mer. 23 oct. 2019 05:44

Image

David S. Ware est tout simplement l’un des plus grands saxophonistes du jazz et cet album live lui rend parfaitement justice. Il est accompagné par Matthew Shipp au piano, William Parker à la basse et trois batteurs qui se succèdent au fil de l’album à la batterie : Susie Ibarra, Hamid Drake et Guillermo E Brown. Ces « live » ont été enregistrés en Italie et en Suisse entre 98 et 2003. De très grands moments sur ce triple Cd, je vous mets ici ce que j'ai trouvé sur le tube mais ce qui reste à écouter est également énorme, seul le troisième Cd est en deçà côté prise de son!

David S Ware "Elders Path"


David S. Ware Quartet - Co Co Cana


David S. Ware Quartet "Unknown Mansion"

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » jeu. 24 oct. 2019 04:38

Image

« The Last Judgement » fait partie des quatre vinyles pressés par Tzadik pour récupérer des fonds suite à l’arnaque subi par John Zorn lors de la vente par correspondance des coffrets du Book Beri’ah. « The Last Judgement » est le septième et dernier volume de la série Moonchild qui débuta en l’année 2006, elle se consacre au mysticisme et se situe musicalement dans une mouvance rock/hardcore. Ce volume (ainsi que le précédent) est centré sur la légende des Templiers, parle de la vie de Jacques de Molay et des accusations d’hérésie dont il fit l’objet à l’époque. On comprend mieux la symbolique de la pochette…
Côté musique on retrouve Trevor Dunn à la basse, Joey Baron à la batterie, John Medeski à l’orgue et Mike Patton à la voix (chant, cris et hurlements). Un album finalement très contrasté, on glisse entre l’ambient et l’hardcore. Les quatre musiciens sont exceptionnels, on apprécie les ambiances monastiques suggérées par Medeski et la démesure sans limite des vocalises de Patton…

Trinity (second morceau de l'album, baron joue comme un damné et Patton se lâche).


Le Tombeau de Jacques de Molay (musique funèbre et cris de souffrance)


Friday the 13th (débute la seconde face, intro à l'ambiance monastique, ça se débride brusquement... )

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » jeu. 24 oct. 2019 16:50

Image

Mino Cinelu est un percussionniste né à Paris, jeune il joue avec jeff Gilson puis dans le groupe Chute Libre, il s’expatrie aux Etats-Unis et se fait embaucher par Miles Davis et participe aux enregistrements de « We Want Miles » en 1982, « Star People » en 1983, « Decoy » en 1984 et enfin « Amandla » en 1989. Il rejoint ensuite le groupe Weather Report et participe à « Sportin' Life » en 1985 et « This Is This! » en 1986.
C’est peu de dire que c’est un percussionniste apprécié, c’est aussi un maître en la matière. Cet album solo, sorti en 99, mérite qu’on lui porte de l’intérêt. Tout au long de l’album il fait chanter les percussions, virtuosité, justesse, travail sur les timbres et les peaux, richesse rythmique formidable qui soutient les mélodies et les compos qui défilent en s’habillant des chaudes couleurs martiniquaises et tropicales. C’est aussi un multi instrumentiste curieux des sons venus d’ailleurs, il est accompagné par l’excellent Richard Bona à la basse et Mitch Stein à la guitare.

Shibumi Dunes

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » ven. 25 oct. 2019 03:30

Image

Ill Considered (Mal considéré) est un groupe de la scène londonienne composé par Idris Rahman au saxophone ténor et à la clarinette basse, Leon Brichard à la basse électrique, Emre Ramazanoglu à la batterie et Satin Singh aux percussions. Il se particularise par son imperméabilité par rapport au reste de la scène jazz, restant un groupe centré uniquement autour de ses propres activités, d’ailleurs il produit beaucoup et … se produit également comme le montre ce « Live at Total Refreshment Centre ».
Ill Considered depuis ses débuts fonctionne le plus souvent sur le même schéma, soit en improvisant à partir de thèmes simples déjà composés, soit en se basant sur des thèmes où des indications convenues au dernier moment, ce faisant ils intègrent des modes de fonctionnement propres au free jazz, par contre les développements ne sont pas très souvent débridés comme le faisaient leurs illustres aînés.

Le vinyle contient moins de titre que ne présente la vidéo youtube:
A Djian, Long Way Home, Nada Brahma,
B Sunflower, Opener, Delusion, Upstart


Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » ven. 25 oct. 2019 19:41

Image

"Where We Come From (Chicago X London Mixtape)" proposé par Makaya McCraven m’a donné un peu plus de mal bien qu’il soit, lui aussi, enregistré à partir de bandes « Live at Total Refreshment Centre ». A l’affiche, que de bons musiciens! Outre le batteur venu des states une pléiade de musiciens anglais nouvelle génération, Theon Cross au tuba , Nubya Garcia au sax ténor, Soweto Kinch à l’alto, Armon-Jones et Kamaal Williams aux claviers. Ce qui m’a plus gêné ce sont les remixs qui se font lourdement sentir, enfin un peu trop à mes oreilles mais je comprends que l’on puisse penser autrement… Du coup je préfère les autres albums de McCraven « In The Moment » et « Universal Beings ».

The Bounce (il y a beaucoup d'extraits sur le tube)


Halls

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » sam. 26 oct. 2019 04:04

Image

La musique funk-soul du claviériste du groupe « Ezra Collective » me sied mieux. C’est le troisième album solo de la part de Joe Armon-Jones, quelques noms qui commencent à être bien connus sont à l’affiche, Nubya Garcia (st), Dylan Jones (tp), Oscar Jerome (g), Moses Boyd (d) et beaucoup d’autres encore…
Cette « fusion jazz » au caractère bien rythmé, certes ne prend pas de grands risques et stationne dans des limites balisées, mais c’est agréable, une plongée vers le futur qui nous renvoie... vers le passé, à certains moments où naissait le « Jazz Rock », ça glisse aussi, sans laisser trop de traces il est vrai, mais on y revient presque malgré soi, pour le hip hop, le solo de Nubya Garcia sur « You didn’t Care », les chœurs aériens, bref un chouette album, d’ailleurs le précédent tenait déjà bien la route !

Joe Armon-Jones - Turn To Clear View [FULL ALBUM]

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » dim. 27 oct. 2019 06:03

Image

Philip Cohran est décédé en 2017 à l’âge de quatre-vingts ans. Il est surtout connu pour avoir été l’un des trompettistes de l’Arkestra de Sun Ra entre 1959 et 1961 mais aussi pour avoir fait parti des fondateurs de l’AACM de Chicago qui fit tant pour la « Great Black Music ». Pour les curieux et ceux qui fouinent dans les petits trésors un peu moins connus de l’histoire du jazz, c’est également une mine, témoin cet album écrit et joué en 1965, puis enregistré à l’Afro Arts Theâtre en 1968 en compagnie de "The Artistic Heritage Ensemble", formation qu'il crée et dirige.

Un seul morceau de quarante minutes : « The Spanish Suite (Martina, Delores, & Marguirite) ». On y entend un mélange de culture traditionnelle espagnole, arabe et même juive, on y ajoutera quelques passages latinos et de musique cubaine, sans oublier le souffle puissant du jazz. L’aboutissement tout à fait réussi de ce mix donne naissance à un superbe album ponctué par des solos inspirés. Tout juste regrettera-t-on une défaillance technique au milieu de la piste.

The Spanish suite (Martina , Delores & Marguirite)

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 632
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Cooltrane » dim. 27 oct. 2019 09:39

pour le Spanish Suite, j'ai pensé à Mingus

Sinon, merci pour Armon-Jones ... j'avais bien apprécié ses albums précédents (c'est apparemment lui le plus prolifique question sorties d'album dans cette "crowd", même si Cross & Nubya semblent les plus présents sur les scènes internationales) et il sera mien ASAP

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » dim. 27 oct. 2019 14:46

Cooltrane a écrit :
dim. 27 oct. 2019 09:39
pour le Spanish Suite, j'ai pensé à Mingus

Sinon, merci pour Armon-Jones ... j'avais bien apprécié ses albums précédents (c'est apparemment lui le plus prolifique question sorties d'album dans cette "crowd", même si Cross & Nubya semblent les plus présents sur les scènes internationales) et il sera mien ASAP


Psst! y'en a un autre qui enregistre beaucoup c'est Shabaka ! Tu as raison c'est un des plus prolixes, tous ces échanges et ces rencontres c'est vraiment dans l'esprit du jazz, par contre il ne faut pas s'attendre à une révolution musicale!

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » dim. 27 oct. 2019 18:54

Image

Peut-être l’heure de la reconnaissance pour Oscar Jérome, ses deux premiers E.P. se sont bien vendus et ont suffi à le faire reconnaître par ses pairs avec qui il joue régulièrement, tant avec son groupe, Kokoroko, qu’en compagnie d’artistes amis comme Joe Armon-Jones. Ce qui est sûr c’est que ce soir-là, au Bitterzoet d’Amsterdam, la salle était pleine et le concert fort réussi, quelques reprises de titres enregistrés (2 sides, Give Back What You Stole From Me) une reprise de Bankie Banx « Pour it all out » et quelques nouveautés "Misty Head/Sunny Street", « Gravitation » et « Do you really ».
Beaucoup de soul et de groove émane du chant et de son jeu de guitare virtuose, jérome est accompagné par le saxophoniste et claviériste Théo Erskine tantôt lyrique, tantôt funky, Jack Polley à la basse, ronde à souhait, et Ayo Salawu à la batterie juste et précis comme il se doit.

Pour It All Out


Gravitate


Misty Head / Sunny Street

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 632
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Cooltrane » dim. 27 oct. 2019 23:10

Douglas a écrit :
dim. 27 oct. 2019 14:46
Cooltrane a écrit :
dim. 27 oct. 2019 09:39
pour le Spanish Suite, j'ai pensé à Mingus

Sinon, merci pour Armon-Jones ... j'avais bien apprécié ses albums précédents (c'est apparemment lui le plus prolifique question sorties d'album dans cette "crowd", même si Cross & Nubya semblent les plus présents sur les scènes internationales) et il sera mien ASAP


Psst! y'en a un autre qui enregistre beaucoup c'est Shabaka ! Tu as raison c'est un des plus prolixes, tous ces échanges et ces rencontres c'est vraiment dans l'esprit du jazz, par contre il ne faut pas s'attendre à une révolution musicale!

Mmmhhhhhh!!!... Shabaka, c'est une génération précédente ... et il joue plutôt le parrain de cette nouvelle génération

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » lun. 28 oct. 2019 06:26

Cooltrane a écrit :
dim. 27 oct. 2019 23:10
Douglas a écrit :
dim. 27 oct. 2019 14:46
Cooltrane a écrit :
dim. 27 oct. 2019 09:39
pour le Spanish Suite, j'ai pensé à Mingus

Sinon, merci pour Armon-Jones ... j'avais bien apprécié ses albums précédents (c'est apparemment lui le plus prolifique question sorties d'album dans cette "crowd", même si Cross & Nubya semblent les plus présents sur les scènes internationales) et il sera mien ASAP


Psst! y'en a un autre qui enregistre beaucoup c'est Shabaka ! Tu as raison c'est un des plus prolixes, tous ces échanges et ces rencontres c'est vraiment dans l'esprit du jazz, par contre il ne faut pas s'attendre à une révolution musicale!

Mmmhhhhhh!!!... Shabaka, c'est une génération précédente ... et il joue plutôt le parrain de cette nouvelle génération
Sans doute as-tu raison, Shabaka est né en 1984 d'après Discogs, Nubya Garcia en 91, les autres doivent être plus jeunes (Oscar jerome c'est sûr !) mais je n'ai pas cherché plus avant, ils voguent dans le même bateau...

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » lun. 28 oct. 2019 13:00

Image

Vendredi soir sur la cinq étaient organisées « Les Victoires du Jazz », l’occasion de rendre hommage aux musiciens de jazz de l’hexagone. C’était André Manoukian qui présentait la soirée, des petits moyens, des séquences montées, coupées, un temps de parole limité pour les musiciens, Bernard Lavilliers, une sono qui ne rendait pas justice à tous les artistes (Anne Pacéo), bon c’est sûr il y avait pas mal de défauts, mais l’essentiel n’était pas là… Seule compte la musique bien sûr ! Pour décerner des prix, il faut des compartiments, de cette façon on peut en décerner plusieurs, je vous propose de vous présenter l’album qui a gagné la catégorie « Inclassable », si, si !

C’est la jeune flûtiste Naïssam Jalal qui a reçu ce prix grâce à son dernier album « Quest Of The Invisible ». C’est un double Cd ou double vinyle, pour tout vous dire je suis extrêmement client et c’est toujours avec une grande joie que je l’écoute. L’album a été enregistré avec le contrebassiste Claude Tchamitchian et le pianiste Leonardo Montana.
Elle vit à Paris mais ses parents sont d’origine Syrienne, elle convoque les senteurs d’un Orient mythique dans son jeu souple et érudit, basé sur de fécondes improvisations. Elle se nourrit également de nombreuses rencontres au cours de multiples voyages vers l’Afrique et le Moyen Orient, s’ouvrant même au rap. C’est sans doute ce mélange de musique orientale et du jazz qui la rend « inclassable », l’occasion de découvrir un superbe album, mais la plupart de ses albums le sont…

Il n'y a pas d'extrait de l'album sur le tube, mais quelques interprétations "live" à partir des compos de « Quest Of The Invisible »:

"Le temps" - Live @ Festival Sons D'hiver 2018


Quest of the Invisible - "Al Leil" Live @Banlieues Bleues

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » mar. 29 oct. 2019 05:41

Image

« Les Victoires » toujours, avec le prix de l’artiste de l’année décerné à Anne Paceo. Le vinyle est sorti en 2018 mais le Cd en 2019, ouf ! On a failli passer à côté de notre artiste de l’année ! Je me souviens fort bien que sur l’album que j’ai reçu dans sa version vinyle, l’électricité statique faisait adhérer le disque à la sous-pochette avec la force de la glue, mal pressé et frappé d’un manque de dynamique qui m’a mis en rogne, pour vous dire je me suis même enquis du Cd ! Il faut dire que j’ai beaucoup aimé « Yôkaï » et « Circles », ce dernier particulièrement avec Leïla Martial au chant.
malgré un bon premier titre, j’avoue que ce nouveau cru m’a un peu déçu, je l’ai trouvé en retrait par rapport aux précédents, il manque de souffle et d’inspiration, il faut dire qu’il y a des sommets qu’on ne tutoie pas aisément… D’avoir trop aimé « Circles » m’a empêché d’aborder « Bright Shadows » avec la neutralité bienveillante qui aurait dû présider. Je reconnais mon exigence et je me dis qu’à la réflexion il est possible que le seul musicien de jazz qui ait su maintenir une trajectoire continuellement ascendante soit John Coltrane ! C’est donc beaucoup demander…

Lors de son passage en live sur la petite scène, la malheureuse Anne a été trahie par des réglages techniques défaillants qui n’ont pas rendu justice à son art. Quand ça veut pas, ça veut pas !

Le titre d'ouverture, très bon!


La chanson-titre de l'album...

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » mar. 29 oct. 2019 14:57

Image

¿Que vola? Ça veut dire « Quoi de neuf ?» à Cuba, justement, du neuf il y en a du côté du tromboniste Fidel Fourneyron qui est parti enregistrer sur l’île où vivait un autre Fidel, encore plus célèbre celui-là … L’actualité, elle nous vient du « Casino de Paris » où se sont déroulées « Les victoires de la musique qui s’appelle des fois du jazz », dans la catégorie « L’artiste qui monte » (sic), le grimpeur et accessoirement tromboniste Fidel Fourneyron est arrivé en tête avec un bien bel album qui rassemble des jazzmen français et cubains.
¿Que vola? C’est donc le nom de l’album sorti par le label No Format, c’est l’achèvement d’un projet au long cours qui débuta en 2012 lors d’un voyage que réalisa Fidel, petit à petit il noua des contacts avec des musiciens français sur place et trois formidables percussionnistes cubains que l’on entend sur l’album, une bien belle réussite, la preuve ? Il donne irrésistiblement envie de danser !

Calle Luz


Que Vola ? - Nganga


Que Vola ? - Iyesa

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » mer. 30 oct. 2019 12:37

Image

Après le très beau « Resavoir » proposé par Piranah voici d’autres nouvelles de Chicago, elles concernent « Jaimie Branch » dont je vous ai déjà parlé dans un autre contexte, ici elle joue en compagnie de la formation qu’elle a réunie pour composer la suite de « Fly or Die », voici donc le vol. deux. Seul changement de personnel, le violoncelliste Tomeka Reid est remplacé par Lester St louis, tout aussi compétent. On retrouve donc Jason Ajemian à la basse et Chad Taylor qui accompagnent la trompettiste. Certains albums nécessitent plusieurs écoutes avant de se faire un avis argumenté (le dernier Yazz Ahmed par exemple) par contre celui-ci me parle directement bien qu’il sorte parfois des chemins balisés (je l’ai reçu ce matin).

Il confirme l’excellent ressenti qu’a laissé derrière lui le premier volume et renforce cette impression de beauté et d’inquiétude mélangées. A cet égard ce malaise est bien rendu par le titre « Nuevo roquero estéreo », après un départ tendu et inquiet il se termine dans la joie et la fête. Le morceau le plus emblématique est certainement « Prayer for amerikkka pt.1&2 » pièce clairement engagée qui dénonce les multiples dérives actuelles d’ «une bande de racistes aux yeux écarquillés »…
Un album somptueux !

Prayer for amerikkka Pt. 1 & 2


Image

Avatar du membre
Douglas
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 694
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: J A Z Z - C'est ici qu'on en parle

Message par Douglas » mer. 30 oct. 2019 14:48

Le dernier et très chouette titre de l'album, Love song:


Répondre