The Black Keys : Brothers (2010)

Blues traditionnel des vieux Américains ou blues blanc de la relève anglaise, jazz, soul, funk, c'est ici.

The Black Keys : Brothers (2010)

Messagepar eRock 360 » 22 Déc 2018, 10:35

L'album Brothers (2010) me plait énormément car il a une diversité de sons et je suis assez pour l'idée que nous sommes tous Frères de Rock.

L'album commence par Everlasting Light, bien cadencé par une association de sons redondants. La voix Dan Auerbach est un peu là pour nous narguer.
Next Girl démarre très bien sur le jeu de guitare et de la batterie, ce morceau est là pour laisser en vous une empreinte.
Tighten Up, en siflotant, un peu dansant, veut vous distraire au début, mais par la suite, elle exprime un besoin d'amour et de réconfort.
Howlin' For You, le tube, comment faire danser avec du blues-rock, « Bébé je hurle pour toi » dit-il, ca sent l'emprise.
Ces petits gratouillis de corde et ce jeu de batterie de Patrick Carney, pas possible de rester de bois sur ça.
She's Long Gone envoie tout de suite un jeu de guitare et de batterie bien profonds. Le solo rappelle la maitrise par Auerbach de ses cordes.
Elle est partie depuis longtemps cette femme-là mais une chanson lui est dédiée.
Black Mud, courte mais bien accentuée en guitare
The Only One : Encore une qui se danse sous les claviers et la voix languisante et amoureuse de Dan Auerbach, un peu psychédélique, un peu déprimante mais tellement attachante. The Only One n'est pas la seule sur cet album à nous faire craquer.
Too Afraid To Love : dans le même style que la précédente, "J'ai trop peur de t'aimer", mais non, vas-y, ca peut faire mal mais ca fait du bien
Ten Cent Pistol : raconte un fait divers et un drame, avec des petits solos et une voix qui accompagne en profondeur et en émotion.
Sinister Kid : c'est dans la lignée du blues mais accentué par l'excellent jeu du batteur. Ca se danse avec ou sans alcool dans le sang car le rythme est lancinant.
I'm Not The One : très bluesy, sous les claviers, la guitare s'entend au loin.
Unknown Brother : Poum Poum Poum Poum , Ta la la la la. Cette chanson est dédiée à un frère inconnu et disparu trop rapidement.
Never Gonna Give You Up : très belle et profonde
These Days : Très mélancolique, j'ai envie de me perdre dans ses notes pour oublier mes soucis et me souvenir de la poésie et du talent de ce duo.

[img]
TheBlackKeys.jpg
[/img]
Fichiers joints
TheBlackKeys.jpg
TheBlackKeys.jpg (53.87 Kio) Vu 206 fois
eRock 360
 
Messages: 48
Inscription: 31 Oct 2018, 15:49

Retourner vers Jazz / Blues / Soul / Funk

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité