Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

De France, du Québec ou de n'importe quel pays tant que c'est chanté en français

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Danzik » 17 Mai 2019, 12:29

Je découvre les KIDS, très bon ! Y'a du Stones chez eux. :cool:

Ps : j'ai glissé un titre du groupe Still Life (sur mon message page précédente) histoire d'entendre de quoi il en retourne ! :)
Le Grand Bazar Vinylique des 45 tours EP's & SP's : "Elle est pas électrique ta guitare... c'est une vieille, elle est encore à vapeur !" Dupont et Pondu (1964) - C.V. viewtopic.php?f=31&t=141
Avatar de l’utilisateur
Danzik
♪♪♪♪♪
 
Messages: 6218
Inscription: 04 Fév 2013, 11:20
Localisation: Zanzibar

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Aldaran » 17 Mai 2019, 13:05

Dark Pink a écrit:Pour te répondre, Aldaran, sur l'accueil de la presse, je vais rechercher mes canards de l'époque et te dire des trucs précis. Le premeir album, si mes souvenirs sont bons, était plutôt bien perçu. C'est avec le deuxième que ça se gâte. Le voilà justement :

Oh, même moins détaillé, ça me va !
Et j'écouterai donc ce second album tant décrié en rentrant ce soir.
En commençant par "Congas et Maracas" parce que l'enthousiasme du bébé m'intrigue et m'amuse.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2598
Inscription: 07 Fév 2013, 21:01

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Pablitta » 17 Mai 2019, 13:35

Aldaran a écrit:En commençant par "Congas et Maracas" parce que l'enthousiasme du bébé m'intrigue et m'amuse.

ahahaaa ! Pareil !
Avatar de l’utilisateur
Pablitta
Modérateur
 
Messages: 5050
Inscription: 04 Fév 2013, 14:14

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Algernon » 17 Mai 2019, 13:51

Image
"Loukoum Scandale" paroles : Étienne Roda Gil
Marie, de Marie et les Garçons (batterie), sur un titre de "Mode"

Je voulais dire pas mal de trucs about Starshooter, et je puis là... je sèche. Bien moins disert que le camarade Dark Pink, qui nous régale.
Pas mal de souvenirs en tout cas.
Je n'ai pas accroché tout de suite à Starshooter, Ces quatre jeunes gens dans le vent ne faisaient pas assez sérieux pour mon goût, et je me méfiais de l'étiquette punk un peu quand même, n'ayant pas encore perçu le second degré à l'ironie grinçante décrit par DP.
Pas accroché le temps des deux premiers albums, juste diverti par le pétulant "Betsy Party", qui frétillait dans le transistor. Mais ça s'est décanté deux bonnes années plus tard. J'ai toutes leurs rondelles en vinyle, et en CD j'avais "racheté "Pas Fatigué", et le Live, sortis à la même époque en 2004.

Image

Petit flirt pour Bibi avec le premier album de Kent, entre un XTC et un Kid Creole. Avec le cousinage musique et BD ligne claire...

Image

https://www.youtube.com/watch?v=cESNNcpEtFM
Keep on schtroumpfing - Il faut survivre avec son temps.
Avatar de l’utilisateur
Algernon
♪♪♪♪♪
 
Messages: 20302
Inscription: 03 Fév 2013, 21:43

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Dark Pink » 17 Mai 2019, 15:07

C'est cool que ça fasse de l'animation :-)) "On va danser partout, sur les toits des autos, dans la jungle des roues, oublier les verrous !" Je vous invite à danser dessus, c'est vraiment fait pour :)

Algernon, il ne faut surtout pas que ma logorrhée te muselle, ça serait vraiment dommage. J'aime causer de ce groupe. Il y a plus de 40 ans ! Putain ! 40 ans ! J'avais à peine plus de 20 balais et j'étais père de famille pour la première fois. Starshooter a accompagné ces années-là…

Le premier Kent solo m'avait bien plu aussi. "Partout c'est la merde" est encore d'actualité, non ? :))
Avatar de l’utilisateur
Dark Pink
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3493
Inscription: 12 Mai 2013, 18:44
Localisation: Dans un cube Borg

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Punker paname » 17 Mai 2019, 15:34

Mon morceau préféré de Starshooter est sans contestation Machine à laver avec ses paroles caustiques et hyper ironiques qui mine de rien se foutait gentiment des "Branchés" de l'époque qui allaient devenir plus tard les Yuppies des 80's et les "Bobos" des 90's et des débuts des années 2000 :)

Starshooter je les ai vu aussi en concert au Pavillon de Baltard en 1980 c'était plus que très bon sur scène, comme on avait pas trop de thunes a l'époque moi et mes potes on n'avait pas pu assister aux autres concerts dommage

Image





Machine à laver
machine à compter
machine à louer
machine à payer
cafetière électrique, supermarché, prisunic
c'est le savoir-vivre du garçon des 80's

machine à écrire
machine à polir
machine à construire
machine à détruire
portière électrique, ascenseur panoramique
la vie au beau fixe pour le garçon des 80's

oui mais quand le bras du pick-up
retourne à zéro

quand à 5 heures du mat
ferme la disco
quand en fin de concert
se sont barrés les héros
qu'est-ce qu'il a à rester assis là
où il n'y a pas un chat
pour savoir si ça va

machine à danser
machine à chanter
machine à rythmer
machine à twister
guitare électrique, batterie
gros son synthétique
c'est toute la musique du garçon des 80's

machine détraquée
machine blessée

machine à aimer
machine à tuer
néo-romantique ou macho pornographique
le garçon des 80's est un rien diabolique

Lalalala...
Archéologue musical spécialiste des bacs de soldes les plus improbables et amasseur de bizarreries musicales depuis 1977. Et comme dirait FL qui n'a bien sur jamais acheté un seul disque neuf de sa vie
Avatar de l’utilisateur
Punker paname
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2250
Inscription: 02 Jan 2016, 09:52

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Danzik » 17 Mai 2019, 16:52

Un de mes tous premiers coup de cœur Starshooter, avec leur 3ème 45 tours "Betsy party", mon 1er 45 tours d'eux, extrait du 1er album. Puis la suite, déconvenue du contenu dès le second opus, guère mieux pour la suite.

Le côté collectionneur prend largement le dessus et les 45 tours extraits seront systématiquement achetés en commençant par les deux premiers avant le "Betsy". Revente de leur 2 ou 3 albums, puis achat du 4ème version CD.

J'avais eu l'occasion d'en parler, à mon sens trop de styles musicaux différents abordés au fil des albums, de quoi laisser perplexe, plusieurs fans ont décrochés dès le second d'ailleurs (j'ai pris le train en marche...) :bat:

Aux grès des albums, certains titres m'on accompagnés longtemps, qui restent encore mes préférés comme : "Nouvelle vague" "Loukoum scandale" "Fais pas gaffe" "Machine à laver" "Week end" "Partir à Zanzibar" (depuis mon

inscription, 10 ans en novembre, vous retrouvez sous mon avatar dans localisation "Zanzibar"... et ce n'est pas un hasard !). Une anecdote justement concernant Partir à Zanzibar, tous les étés sur la plage avec la bande

et mon pote en particulier, j'avais changé la fin du titre et nous chantions "Partir... sans slibard !" et ce pendant plusieurs années, alors que nous avions depuis longtemps dépassés l'âge de l'adolescence !!! : :-)) :rieur:

Note : Bon j'ai l'air de quoi maintenant, avec le contenu de mon texte, surtout après celui/ceux de Dark Pink !!! C'est un peu la honte, comme qui dirais l'autre je crois bien que je vais... partir à zanzibar avec Betsy ! :)) :lovemauve:

J'ai tous les 45 tours sauf le pressage autoproduit du 2ème 45t (photos à suivre) : https://web.archive.org/web/20161224121 ... ter45t.htm :oriez:
Le Grand Bazar Vinylique des 45 tours EP's & SP's : "Elle est pas électrique ta guitare... c'est une vieille, elle est encore à vapeur !" Dupont et Pondu (1964) - C.V. viewtopic.php?f=31&t=141
Avatar de l’utilisateur
Danzik
♪♪♪♪♪
 
Messages: 6218
Inscription: 04 Fév 2013, 11:20
Localisation: Zanzibar

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Dark Pink » 17 Mai 2019, 20:45

Il manque une édition de Get baque dans la liste en lien, c'est la seule que j'ai, d'ailleurs, réédité sur le label Fan Club Records. J'ai aussi le Maxi 45 "Ma vie c'est du cinéma" :)

Le groupe n'a jamais fait l'unanimité, ce qui m'a toujours étonné, c'est qu'il avait droit à des critiques auxquelles échappaient des tas d'autres artistes qui les méritaient, à mes yeux et oreilles, bien entendu. En tant que fan hardcore, j'ai converti plein de gens avec le dernier album. Et ces gens ont fait le chemin à rebrousse poil vers les premiers disques.

Partir sans slibard :rieur: :rieur: :rieur: :respect:
Partir sans peut arriver, ce qui serait dingue, ce serait d'arriver sans et de repartir avec :jesors:
Avatar de l’utilisateur
Dark Pink
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3493
Inscription: 12 Mai 2013, 18:44
Localisation: Dans un cube Borg

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Algernon » 17 Mai 2019, 20:59

Plus tournés vers la cold wave ou synth pop, je cite Taxi Girl, et les déjà plus enjoués Tokow Boys

Image

Un groupe, lui aussi, ambitieux et exigeant. J'aime cet album de Marc Seberg, en particulier.

Image



Et je ne veux pas oublier une vieille baroudeuse Mama Béa (rien à voir avec les autres groupes que je viens de citer)

Image
Keep on schtroumpfing - Il faut survivre avec son temps.
Avatar de l’utilisateur
Algernon
♪♪♪♪♪
 
Messages: 20302
Inscription: 03 Fév 2013, 21:43

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Punker paname » 17 Mai 2019, 23:25

Taxi Girl, Marc Seberg et la très grande Mama Béa j'approuve :lovemauve:

Comment je n'ai même pas cité honte a moi le superbe Pub Rock avec un grand P de ... Art 314

Le troisième Album des Art 314 sorti fin des années 80 sur Black Bird Records et produit et arrangé par Mr Lee Brilleaux himself
je n'ai pas malheureusement pas leur deux autres Albums et le 45 tours

Image

Le Mini Album de Christian Caron Migraine sorti sur Philips en 1983 Chanson Pop Rock rigolote , l'Ami Jo Bolais doit connaitre :coucouz:

Image

Je ne pouvais pas non plus ne pas citer sur ce post l'unique Album de Volcania sorti en 1977 sur Production Dream Music soi des futurs Trust avant Trust

Backing Vocals, Drums Omar futur Trash et Trust
Backing Vocals, Lead Guitar Thierry Van Hooland futur Trash
Bass, Lead Vocals Vivi - Yves Brusco futur Trust
Guitar Pierre Brusco

Image

L'unique Album des Station Just Looking For You sorti en 1985 ou 86 je ne sais plus trop sur Black Bird records super Rock Garage mâtiné de Power pop ils venaient d’Angoulême

Par contre je ne sais pas si c'est le mème groupe et ils ont avoir avec les Station qui avaient sorti le 45 Tours Bar Maudit / Trop sur Street Records en 1983 pour la petite histoire le même label qui avait sorti le troisiéme Album de Tequila Rebelle en 1982, ça vous dit quelque chose Danzik et Chien de Feu :saispas:

Station Just looking for you

Vidéo cachée: Afficher


Image
Archéologue musical spécialiste des bacs de soldes les plus improbables et amasseur de bizarreries musicales depuis 1977. Et comme dirait FL qui n'a bien sur jamais acheté un seul disque neuf de sa vie
Avatar de l’utilisateur
Punker paname
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2250
Inscription: 02 Jan 2016, 09:52

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar olivier » 18 Mai 2019, 01:39

Vous ne savez peut-être pas mais Les Rita Mitsouko- Marcia Baila a été un énorme succès au Québec. Je regardais l'émission de Rock et Belles Oreilles, une émission humoristique ou il passait certains vidéoclips un peu underground et c'est la que j'ai vu ce video pour la première fois. Ce fut pour moi toute une révélation, quelle bonne chanson! Plus tard, j'ai acheté l'album The No Comprendo qui avait Marcia Baila comme ajout, du moins pour la version québécoise. Pour moi, les Rita Mitsouko est le plus grand groupe de France et j'ai découvert d'autres chansons comme Andy et d'autres pièces merveilleuses. Les Rita resteront pour moi une référence et je les ai vu une fois en spectacle au début des années 90 au Spectrum de Montréal et c'était un criss de bon show!
Avatar de l’utilisateur
olivier
♪♪♪♪
 
Messages: 868
Inscription: 04 Fév 2013, 05:48

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Algernon » 18 Mai 2019, 09:57

"Marcia Baïla" succès énorme énorme, qui aurait pu flinguer les Rita.
En tout cas, le titre a été tellement diffusé sur les radios que je ne peux plus l'écouter avec plaisir ; le fameux syndrome du succès matraqué à outrance.-
Keep on schtroumpfing - Il faut survivre avec son temps.
Avatar de l’utilisateur
Algernon
♪♪♪♪♪
 
Messages: 20302
Inscription: 03 Fév 2013, 21:43

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Dark Pink » 18 Mai 2019, 10:14

Marc Seberg ! Ca c'est de la musique ! Un vrai groupe avec un vrai chanteur avec une belle voix de mec qui chante vraiment :bat: Et inspiré le mec ! Je crois qu'on en avait déjà causé, Algernon ;) . J'aimais encore mieux que Marquis de Sade.

Le troisième et avant dernier Starshooter qui contient une bonne louche des morceaux préférés de ce groupe du père Danzik ;) L'aventure continue, plus pour longtemps. Toutes les bonnes choses ont une fin...

Image


Pour le fan, la fréquence idéale de sortie d’album est un par mois. Dans la vraie vie, si c’est un par an, c’est très déjà bien. Avec Starshooter, jusque là, on est raisonnablement rassasié : le 1er en 78, Mode l’année d’après, et le petit nouveau, « Chez les autres » en 80. Ce coup là, je ne suis au courant de la sortie de l’album que par les pubs dans les canards de rock : « Le nouveau Starshooter est dans un sac ! ». Et selon les variantes, soit on ne voit pas le disque, soit on voit un truc bizarre (des mecs avec des casques de chantier) qui laisse supposer que c’est la pochette du disque et, « O stupeur ! », comme on dit dans les vieilles BDs, le tout suggère que le logo des 2 premiers albums a été abandonné au profit d’une écriture banale du nom. Au début, je panique pas parce-que je n’y crois pas. C’est ma femme qui me connaît bien et qui pressent sans doute une réaction vive de ma part, qui m’ouvre les yeux :
- T’as vu, ils ont abandonné le logo que tu aimes bien. T’as vu les pubs et t’as rien dit, ça m’étonne…
- Non, c’est une pub, c’est pas le disque.
- Ah si, c’est le disque ! Regarde.
Je regarde.
- C’est pas le disque ça !
- SI !
Merde, c’est vrai, elle a raison, c’est la pochette… Comment on peut abandonner un logo pareil, ces lettres sommes toutes banales taillées au cutter. C’est tout con et c’est génial. Il faudra un jour qu’on me dise qui l’a trouvé, Kent ? Et si c’était par hasard sur une table à dessin avec des chutes de papier ou si c’était réfléchi.

On fonce à Paris pour en avoir le cœur net. Je me gare avenue Georges V devant les hôtels Prince de Galles ou Georges V. En descendant de ma camionnette, je prends mon air péquenaud pas aimable et les portiers n’osent pas m’aborder pour me dire qu’ils gardent les places pour les bagnoles prétentieuses de leur clientèle. De voir mon « Hiace » au milieu des grosses berlines lustrées à la peau de chamois me réjouit : on dirait la gamelle d’un chien au milieu d’un service de porcelaine. Petit plaisir de banlieusard.

Pas le temps de faire le tour habituel dans le magasin, on grimpe les marches 4 à 4 directement vers le « rock français ». Et il est là, et tout de suite j’arrête de râler en dedans et je l’adopte. Il faut dire qu’il a quelque chose de plus. Rien que pour le ranger dans la case nouveauté, les vendeurs ont eu du mal, les autres disques sont bien les uns sur les autres mais celui-là, avec sa pochette en plastique en plus et surtout sa poignée blanche façon sac de magasin à vêtements pour femme, il ne rentre pas dans le moule : les vendeurs ont un peu forcé et je dois démonter toute la pile mal fichue pour en trouver un qui ne soit pas abîmé.
Sans déconner, ils ne pourraient pas respecter les œuvres d’art tous ces tordus de la vente ? Ils auraient pu démonter le rayon et lui créer une case à sa taille, en 2 coups de scie c’était fait. J’ai même vu dans une boutique du quartier latin les disques sans la pochette : les gérants les avaient enlevées car « elles gênaient » ! Ya rien que 2 autocollants sur la pochette (si tu les vires, tu bouzilles le tout !). Et encore, je râle mais ce qui remplacera les autocollants, la verrue absolue et indélébile n’a pas encore été mise en place ! C’est bien du code-barre dont je parle… Et j’arrête sinon je vais m’énerver.
On reconnaît le boulot des Bazooka / Kiki Picasso « Tous travaux d’art » et on est séduit. Yen a plein des belles pochettes de disques, celle-ci est parmi les plus belles, rendre beau le banal ou même le discutable (des casquettes militaires), c’est de l’art. Il y a 2 pochettes en une : celle qui est transparente contient l’autre.
Après avoir payé, je jette le sac fnac et je ma ballade dans la rue mon disque à la main tenu par la poignée. Je suis fier. Arrivé à ma voiture, je suis presque étonné que le portier de l’hôtel ne vienne pas m’ouvrir la porte en commentant mon bon goût.

Je me presse de rentrer en pestant contre les savants qui n’ont pas encore inventé la platine à 33 tours de voiture et je me marre un peu en imaginant la taille du coffret extractible qui en résulterait.
Décidément ce Kent à la formule qui derma-spray : Pshiittt !… et ça fait mal ! Je ne suis pas comme le mec qu’il décrit dans « Chez les autres »; égoïste et un brin xénophobe, mais la phrase : « Le secret du bonheur n’est pas tendre pour les autres » me laisse songeur un bon bout de temps, il a raison, ya toujours un truc qui va mal quelque part et il faut bien ne pas y penser si on veut vivre un peu heureux mais en même temps, trop de gens souffrent… On a beau avoir tout un tas de trucs modernes, d’abord yen a qu’en ont pas, et nous qui les avons, « on reste souvent assis là où il n’y a pas un chat pour savoir si ça va ». Ca a l’air banal, se rendre compte que le bonheur ne résulte pas du progrès, la belle affaire ! Mais on a l’impression qu’il y a cru. Après avoir râlé contre la génération d’avant : peace and love et cheveux longs, il s’est peut-être dit qu’on avait un début de solution dans la technique et il se rend compte que ça ne marche pas non plus. Malaise, d’autant que « chez les sauvages bronzés, tuer c’est manger, ici chez nous, c’est pour défouler ».

La musique est maligne : elle entre d’un coup dans la mémoire Chez les autres-ti-lou-li-lou , Machine à laver-ta-da-da-da-da-da-daa, Lancer sagaies-sagaies-tibididi-dip, Louis Louis Louis-ho-hé-ho-hé-ho, ça onomatopète et alitère à chaque phrase, les mots seuls sont déjà de la musique, comme dans Congas et Maracas. C’est bien simple, quand je veux en parler à mes potes, mes mots se bousculent au portillon : « Ils jouent bien, ya comme du reggae gai, ils ont rien à envier à Police, les chansons causent vraiment aux gens, toutes les chansons se retiennent,… ». Eux se foutent de ma gueule mais ils finissent par écouter car je les tanne et ça marche : « Putain, t’avais raison, ils savent super bien jouer maintenant. ».
Quand j’ai commencé à me noyer dans la musique (depuis il m’est poussé des branchies), la basse n’était pas un instrument qu’on choisissait, c’était le moins bon des guitaristes qui la prenait et on disait assez justement qu’une ligne de basse réussie ne s’entendait pas mais qu’on ressentait un gros manque à l’écoute si elle n’était pas là. Eh bien les temps ont changé, des types apprennent la basse d’abord et n’ont pas plus envie que ça de passer à la guitare. J’en sais rien pour Mickey, mais il pourrait très bien être un bassiste d’origine, les lignes qu’il joue sont de la basse pure. Mais il a gardé une réserve qui semble être un de ses traits de caractère qui le met au service du morceau. Il fait pas le mariole, il soutient rythmiquement le tout et répond tantôt à la guitare tantôt à la batterie et pour le coup, s’il n’est pas là, ce n’est plus un manque qu’on ressent mais ya tout simplement plus de morceau. C’est sans doute Jello qui a fait les arrangements, sa guitare est partout là où il faut et ses solos impriment la marque rock au disque. La batterie de Phil est devenue subtile et il se transforme en percussionniste pour certains titres, écoutez Congo Be Bop et vous serez édifiés sur la pertinence du bonhomme. Enfin Kent « Karajan » dirige sa bande et laisse enfin sonner sa voix sur ses paroles.

J’aime vraiment ce qu’il écrit (et je ne suis pas le seul quoiqu’en disent les Starshooter qui trouvent qu’ils ne vendent pas assez de disques) bien que j’aie du mal à croire qu’il soit encore ce « ver de terre amoureux d’une étoile » vis à vis des femmes. Le succès de son groupe et son statut de guitariste-chanteur-auteur-compositeur-interprète d’un des deux groupes les plus connus en France (l’autre, c’est Téléphone) l’a hissé au rang « d’idole des jeunes » et côté nanas, il doit refuser des demandes, c’est sûr. Maintenant, « sa vie, c’est du cinéma » et pourtant, il écrit « Elle a Rio » et on le retrouve comme le mec de base à se sentir nul devant une belle gonzesse qui le fait craquer, c’est comme le « Foule sentimentale » de Souchon, même si ces mecs sont des piliers du show-biz, ils n’ont pas oublié d’où ils venaient et ils nous sont proches.

Petit flash-back en forme de cauchemar à l’usage de nos jeunes lecteurs : il existait une vieille mauvaise blague qui disait : Qu’est-ce qui est long, dur et que les femmes n’ont pas ? Réponse : le service militaire. « Sale coup » parle de ça. En cette époque bénie, les jeunes hommes voyaient leur vie interrompue par une année passée à obéir, se faire chier, fumer, boire et aller voir les putes, tout ce qu’il faut pour faire un vrai homme. Certains découvraient la plupart de ces passe-temps pour la première fois d’où quelques ravages et dommages collatéraux. Les types qui avaient une activité qui ne souffrait pas d’interruption devaient quand même se soumettre à ce rituel initiatique. Starshooter a failli terminer sa carrière prématurément à cause de ça et Kent s’imagine revenant « de guerre » alcoolique et seul. Ce n’est pas que de la fiction, ça a vraiment existé pour de vrai dans la vraie vie.

Quand on a écouté tout l’album, on se dit que sur scène, ça va être grandiose, on va pouvoir chanter les chansons en même temps qu’eux et les anciens morceaux vont être revisités par cette nouvelle expérience. Et surtout « Louis, Louis, Louis » promet un moment délirant. Je me dis que c’est bien parce que la scène internationale est noyautée par des « majors » anglo-saxonnes qu’on a pas droit à Starshooter et son Louis disputant la première place des charts à Police et son « Walking on the moon » ; d’ailleurs, ces deux chansons pourraient créer un courant de reggae volant (les avions et les vaisseaux spatiaux !). Je pense que c’est pas normal que la bande des 4 de Lyon n’ait pas sa place au milieu des catalogués punk à leurs débuts qui vénèrent le reggae. Aux côtés de Police, Clash et Les Ruts, Starshooter apporterait son humour grinçant et la musique de ses mots qui prouve qu’on peut faire du rock avec une autre langue que l’anglais.

J’ai eu la bonne idée de faire une cassette avant que le disque se mette à craquer et j’ai même acheté une bande « au chrome » qui coûte la peau mais qui est censée moins souffler et restituer les aigus correctement. Manque de pot, mon auto-radio bricolé n’accepte que les cassettes à l’oxyde de fer sous peine de s’user, dixit le mode d’emploi. Tant pis, je la passe quand même et les trajets en bagnole en sont embellis.

Un soir de mai, dans « Loup Garou », l’émission quotidienne de Patrice Blanc Francard, j’enregistre le concert que donne le groupe aux 24 heures de Bretagne, une course de moto. C’est vraiment un grand concert, Kent engueule le monde pour le faire bouger et malgré la mono FM, toute l’énergie et la sympathie transparaît. En plus, l’animateur est un grand prince des ondes : le concert est diffusé en entier, il ne parle pas sur les chansons, n’envoie pas de jingle et raconte l’histoire de Mickey qui joue le bras dans le plâtre, poignet cassé ! Ces mecs en veulent et je ne doute plus que ça va se savoir au delà du cercle de leurs fans. Ce disque est vraiment original et révèle une personnalité « de groupe » qui va lui permettre de perdurer et de faire mentir l’adage qui veut qu’un groupe français fait quelques disques puis se sépare pour que les individus qui le composent fassent des carrières solos ; j’en suis alors persuadé… La suite montrera que je me suis planté.

En attendant j’écoute en boucle ce concert en pestant à chaque fois que passe Betsy Party qui arrive au bout de 45 minutes, la durée d’une face de cassette et dont l’intro est bouffée pour cause d’auto-reverse paresseux.
Ce groupe là va devenir énorme, la machine est en marche, ils le racontent dans « Partir à Zanzibar » : les mecs du show-biz leur font des courbettes en flairant l’oseille. Nous, les fans de base, on est pas jaloux, on veut juste des autres disques comme ça ou autrement ou comme vous voulez. Dès l’instant que vous restez vous mêmes, on vous suit.
Avatar de l’utilisateur
Dark Pink
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3493
Inscription: 12 Mai 2013, 18:44
Localisation: Dans un cube Borg

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Danzik » 18 Mai 2019, 10:25

Bon album Punker paname de ART 314 (le seul que je possède). Effectivement produit et arrangé par Lee Brilleaux, et surtout je me permet de rajouter qu'il co-signe un titre "Gun-Shots" ! :bat:

A noter qu'ils reprennent "The spider and the fly" (Nanker-Phelge) pseudo... mondialement connu !!! Je ne sais pas si Andy connais, cet LP pourrait lui convenir : pour les amateurs de bon Pub rock.


Concernant le groupe STATION je peux aisément en causer, vu que j'ai présenté le 45 tours ! Ce qui est incroyable c'est que je ne le retrouve pas : la seule raison est que cela doit être archivé (déjà) :saispas:

J'apprécie beaucoup ce SP (un de mes tout préférés) et notamment "Bar maudit" la face A : j'ai aussi l'album * (peu connu), qui commence à se faire rare d'ailleurs, et la réponse est oui, se sont bien les mêmes.

Sauf erreur de ma part, certains sont d'ex Arlequin, auteur d'un 45 tours, une autoproduction (79 ou 80) groupe que tu connais, à savoir Marc Peccolo "Marco" et aussi "Schub" alias Yves le Diraison, excellent bassiste,

qui a roulé sa bosse après dans le superbe groupe garage rock des 90's "The Bogeymen" :respect: en provenance de Angoulème, auteur de plusieurs albums et 45 tours, présenté dans ma liste au dessus, dont je ne me lasse pas

de dire du bien depuis des années. Leur 1er album, vient même d'être réédité en vinyle, alors qu'il n'existait qu'en version CD, leur discographie est aisément trouvable sur la toile en neuf, vinyle ou CD.

* Un bémol concernant cet album de Station, à mon avis le chant n'est pas vraiment à la hauteur... dommage.
Le Grand Bazar Vinylique des 45 tours EP's & SP's : "Elle est pas électrique ta guitare... c'est une vieille, elle est encore à vapeur !" Dupont et Pondu (1964) - C.V. viewtopic.php?f=31&t=141
Avatar de l’utilisateur
Danzik
♪♪♪♪♪
 
Messages: 6218
Inscription: 04 Fév 2013, 11:20
Localisation: Zanzibar

Re: Vos albums de Rock Francais qui vous ont le plus marqué

Messagepar Punker paname » 18 Mai 2019, 11:35

Danzik Concernant le groupe STATION je peux aisément en causer, vu que j'ai présenté le 45 tours ! Ce qui est incroyable c'est que je ne le retrouve pas : la seule raison est que cela doit être archivé (déjà) :saispas:

J'apprécie beaucoup ce SP (un de mes tout préférés) et notamment "Bar maudit" la face A : j'ai aussi l'album * (peu connu), qui commence à se faire rare d'ailleurs, et la réponse est oui, se sont bien les mêmes.

Sauf erreur de ma part, certains sont d'ex Arlequin, auteur d'un 45 tours, une autoproduction (79 ou 80) groupe que tu connais, à savoir Marc Peccolo "Marco" et aussi "Schub" alias Yves le Diraison, excellent bassiste,

qui a roulé sa bosse après dans le superbe groupe garage rock des 90's "The Bogeymen" :respect: en provenance de Angoulème, auteur de plusieurs albums et 45 tours, présenté dans ma liste au dessus, dont je ne me lasse pas


Merci pour toutes ces précisions Danzik et celle sur Arlequin que j'aime bien aussi :)
Archéologue musical spécialiste des bacs de soldes les plus improbables et amasseur de bizarreries musicales depuis 1977. Et comme dirait FL qui n'a bien sur jamais acheté un seul disque neuf de sa vie
Avatar de l’utilisateur
Punker paname
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2250
Inscription: 02 Jan 2016, 09:52

PrécédenteSuivante

Retourner vers Rock français / Chanson francophone

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités