La musique québécoise (ça ne se limite pas à Garou...)

Venez parler ici des musiciens d'aujourd'hui qui vous passionnent autant que ceux d'hier.
Avatar du membre
arsen33
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 67
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 19:10

Re: La musique québécoise (ça ne se limite pas à Garou...)

Message par arsen33 » lun. 6 janv. 2020 13:33

Cooltrane a écrit :
lun. 6 janv. 2020 10:38
Pour avoir passé 20 ans là-bas (dont 18 ans à Toronto), j'ai tjs trouvé les québécois (enfin à Toronto, on avait souvent àaffaire à des Montréalais qui ont "exodé" vers Toronto en 76) d'une suffisance très désobligeante pour les autres francophones canadiens, qu'ils soient d'Acadie (Nouveau Brunswick et mes autres provinces atlantiques) ou du Nord Ontario (qui s'appellait Nouvel-Ontario dans les 70's), au point de déforcer la langue française dans la partie anglophone du pays.

C'est à peine s'ils ne méprisaient ouvertement pas les franco-ontariens (ils les appellaient "On-était-rien")
Je crois que c'est surtout les Montréalais qui ont/avaient ce type d'attitude envers les autres francophones y-compris les Français... Mais heureusement, j'habitais en Alberta et je n'ai croisé des Montréalais que dans les congrès - pas beaucoup d'interaction avec eux. Par contre, je n'ai pas ressenti ce rejet de la part d'autres francophones canadiens.
Cooltrane a écrit :
lun. 6 janv. 2020 11:43
Je crois que je vais lancer un sujet sur le prog québécois de la période classique dans la section 6070, mais est-ce que je le fais en progressif ou section française :gratzzz: ..... vu que Harmonium, Morse Code, Octobre, Offenbach, Pollen (et autres) chantent en Voltairien matiné de Rabelaisien joualant. :ghee:


J'avais déjà entendu parlé de Morse Code mais je ne savais pas qu'ils chantaient en français. Il faudrait que j'y jette une oreille.

Pour Charlebois et ses compères des débuts, je crois que j'avais déjà mis le lien sur l'ancien forum mais une piqure de rappel ne peut faire de mal. La quasi-totalité de deux spectacles de l'Osstidcho à écouter sur le site de la BanQ (je crois que j'ai ça en mp3 quelque part - au cas où):
http://www.banq.qc.ca/collections/colle ... html?Num=1

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 300
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: La musique québécoise (ça ne se limite pas à Garou...)

Message par Cooltrane » lun. 6 janv. 2020 16:55

arsen33 a écrit :
lun. 6 janv. 2020 13:33
Cooltrane a écrit :
lun. 6 janv. 2020 10:38
Pour avoir passé 20 ans là-bas (dont 18 ans à Toronto), j'ai tjs trouvé les québécois (enfin à Toronto, on avait souvent àaffaire à des Montréalais qui ont "exodé" vers Toronto en 76) d'une suffisance très désobligeante pour les autres francophones canadiens, qu'ils soient d'Acadie (Nouveau Brunswick et mes autres provinces atlantiques) ou du Nord Ontario (qui s'appellait Nouvel-Ontario dans les 70's), au point de déforcer la langue française dans la partie anglophone du pays.

C'est à peine s'ils ne méprisaient ouvertement pas les franco-ontariens (ils les appellaient "On-était-rien")
Je crois que c'est surtout les Montréalais qui ont/avaient ce type d'attitude envers les autres francophones y-compris les Français... Mais heureusement, j'habitais en Alberta et je n'ai croisé des Montréalais que dans les congrès - pas beaucoup d'interaction avec eux. Par contre, je n'ai pas ressenti ce rejet de la part d'autres francophones canadiens. >> les Albertans n'ayant aucune leçon à donner niveau comportements hautains, surtout venant de la part de gros bourrins bien bouseux (pétrole & bétail). Et leur dernière déclaration de volonté d'indépendance est risible, à ces texans du nord
Et moi aussi, je me suis pris des "maudits français" dans la g.... dans ma jeunesse.


Cooltrane a écrit :
lun. 6 janv. 2020 11:43
Je crois que je vais lancer un sujet sur le prog québécois de la période classique dans la section 6070, mais est-ce que je le fais en progressif ou section française :gratzzz: ..... vu que Harmonium, Morse Code, Octobre, Offenbach, Pollen (et autres) chantent en Voltairien matiné de Rabelaisien joualant. :ghee:


J'avais déjà entendu parlé de Morse Code mais je ne savais pas qu'ils chantaient en français. Il faudrait que j'y jette une oreille.
les deux premiers étaient chanté en angliche, mais c'était du temps où ils étaient psychés et s'appellaient Norse Code Transmission. Ils ont viré prog & francophilmes avec leur troisième plaque

En ligne
Avatar du membre
Bebeto
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 464
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 15:47

Re: La musique québécoise (ça ne se limite pas à Garou...)

Message par Bebeto » lun. 6 janv. 2020 18:15

Ce que je vois, c'est que là-bas, ils peuvent être aussi cons qu'ici.

Avatar du membre
arsen33
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 67
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 19:10

Re: La musique québécoise (ça ne se limite pas à Garou...)

Message par arsen33 » lun. 6 janv. 2020 19:27

Cooltrane a écrit :
lun. 6 janv. 2020 16:55
arsen33 a écrit :
lun. 6 janv. 2020 13:33
Cooltrane a écrit :
lun. 6 janv. 2020 10:38
Pour avoir passé 20 ans là-bas (dont 18 ans à Toronto), j'ai tjs trouvé les québécois (enfin à Toronto, on avait souvent àaffaire à des Montréalais qui ont "exodé" vers Toronto en 76) d'une suffisance très désobligeante pour les autres francophones canadiens, qu'ils soient d'Acadie (Nouveau Brunswick et mes autres provinces atlantiques) ou du Nord Ontario (qui s'appellait Nouvel-Ontario dans les 70's), au point de déforcer la langue française dans la partie anglophone du pays.

C'est à peine s'ils ne méprisaient ouvertement pas les franco-ontariens (ils les appellaient "On-était-rien")
Je crois que c'est surtout les Montréalais qui ont/avaient ce type d'attitude envers les autres francophones y-compris les Français... Mais heureusement, j'habitais en Alberta et je n'ai croisé des Montréalais que dans les congrès - pas beaucoup d'interaction avec eux. Par contre, je n'ai pas ressenti ce rejet de la part d'autres francophones canadiens.
>> les Albertans n'ayant aucune leçon à donner niveau comportements hautains, surtout venant de la part de gros bourrins bien bouseux (pétrole & bétail). Et leur dernière déclaration de volonté d'indépendance est risible, à ces texans du nord
Et moi aussi, je me suis pris des "maudits français" dans la g.... dans ma jeunesse.
Personnellement, lorsque j'étais à Edmonton , je n'ai jamais eu de problèmes avec les gens de là-bas. En dehors d'une employé du service des postes qui m'a jeté à la gueule la version francophone du dossier à remplir pour les impôts, je n'ai eu que de bons contact avec les anglophones et j'ai bien apprécié mon séjours. Les anglophones faisaient bien la différence entre mon accent franchouillard et l'accent québécois. Les Québécois étaient mal venus mais pas moi :) . J'ai même hésité à m'y installer suite à une proposition de poste, mais le mal du pays était trop fort.
Il est vrai que depuis la gestion politique de la province a changé de bord suite à la seconde ruée vers l'or noir... Résultat un premier vote (non conforme à la constitution*) pour abroger l'obligation de la province à permettre aux francophones d'avoir accès aux documents dans les deux langues officielles. Puis une menace d'indépendance mais qui est plus une provoc pour faire chier les Québécois.
* Je ne sais pas où cela en est mais lorsque j'étais la-bas, le Québec n'avait pas encore signé la constitution.

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 300
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: La musique québécoise (ça ne se limite pas à Garou...)

Message par Cooltrane » mar. 7 janv. 2020 10:28

arsen33 a écrit :
lun. 6 janv. 2020 19:27
Cooltrane a écrit :
lun. 6 janv. 2020 16:55
arsen33 a écrit :
lun. 6 janv. 2020 13:33


Je crois que c'est surtout les Montréalais qui ont/avaient ce type d'attitude envers les autres francophones y-compris les Français... Mais heureusement, j'habitais en Alberta et je n'ai croisé des Montréalais que dans les congrès - pas beaucoup d'interaction avec eux. Par contre, je n'ai pas ressenti ce rejet de la part d'autres francophones canadiens.
>> les Albertans n'ayant aucune leçon à donner niveau comportements hautains, surtout venant de la part de gros bourrins bien bouseux (pétrole & bétail). Et leur dernière déclaration de volonté d'indépendance est risible, à ces texans du nord
Et moi aussi, je me suis pris des "maudits français" dans la g.... dans ma jeunesse.
Personnellement, lorsque j'étais à Edmonton , je n'ai jamais eu de problèmes avec les gens de là-bas. En dehors d'une employé du service des postes qui m'a jeté à la gueule la version francophone du dossier à remplir pour les impôts, je n'ai eu que de bons contact avec les anglophones et j'ai bien apprécié mon séjours. Les anglophones faisaient bien la différence entre mon accent franchouillard et l'accent québécois. Les Québécois étaient mal venus mais pas moi :) . J'ai même hésité à m'y installer suite à une proposition de poste, mais le mal du pays était trop fort.
Il est vrai que depuis la gestion politique de la province a changé de bord suite à la seconde ruée vers l'or noir... Résultat un premier vote (non conforme à la constitution*) pour abroger l'obligation de la province à permettre aux francophones d'avoir accès aux documents dans les deux langues officielles. Puis une menace d'indépendance mais qui est plus une provoc pour faire chier les Québécois.
* Je ne sais pas où cela en est mais lorsque j'étais la-bas, le Québec n'avait pas encore signé la constitution.



Je rejoins un peu ton analyse. C'est surtout les Québécois qui sont assez mal vus en Alberta, pas les autres francophones de la planète (sauf p-ê ceux d'afrique ou Haïti) et que leur indépendance, c'est aussi plus une réac qu'autre chose. Mais il reste un côté déplaisant de l'alberta, qui est fort dérivé de l'atitude de Paul Harper (ex PM national) et cet esprit de revanchard et infériorité qu'ils ont face à Toronto & Montréal et leur provinces respective... Alors que Vancouver et la Colombie Britanique n'ont pas du tout ce complexe. Ce problème est aussi excité par le fait que les 4 provinces atlantiques (les "maritimes") sonrt aussi sur-représentées à Ottawa, comparé à leur population respective. J'ai un pote d'école secondaire qui a joué pour les Calgary Stampeders (durant les 80's), et il a tjs caché qu'il était francophone (québécois) quand il se promenait dans la ville, pour éviter les embrouilles.

Quand je dis que je me suis ramassé des MF, c'était venant effectivement des québécois, et très souvent uniquement à cause de mon accent européen.

Avatar du membre
Witchy
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 281
Enregistré le : sam. 27 juil. 2019 15:42

Re: La musique québécoise (ça ne se limite pas à Garou...)

Message par Witchy » mar. 7 janv. 2020 19:00

Cooltrane a écrit :
lun. 6 janv. 2020 11:43

Je crois que je vais lancer un sujet sur le prog québécois de la période classique dans la section 6070, mais est-ce que je le fais en progressif ou section française :gratzzz: ..... vu que Harmonium, Morse Code, Octobre, Offenbach, Pollen (et autres) chantent en Voltairien matiné de Rabelaisien joualant. :ghee:

Béa, un avis? :hello:
Hum, bonne question... Mais il est possible qu'on y parle aussi de groupes de prog québécois qui chantaient en anglais. Je pense que ce serait mieux de le mettre dans la section rock progressif.

Aussi, ce serait chouette d'ouvrir un sujet sur la chanson québécoise des années 60 et 70. Pauline Julien, Georges Dor, Valiquette, Monique Leyrac, etc. Là, dans la section consacrée à la musique francophone des années 60 et 70.

Avatar du membre
Olivier
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 90
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 19:27
Localisation : Montréal, Québec, Canada
Contact :

Re: La musique québécoise (ça ne se limite pas à Garou...)

Message par Olivier » mer. 8 janv. 2020 00:56

Witchy a écrit :
mar. 7 janv. 2020 19:00
Cooltrane a écrit :
lun. 6 janv. 2020 11:43

Je crois que je vais lancer un sujet sur le prog québécois de la période classique dans la section 6070, mais est-ce que je le fais en progressif ou section française :gratzzz: ..... vu que Harmonium, Morse Code, Octobre, Offenbach, Pollen (et autres) chantent en Voltairien matiné de Rabelaisien joualant. :ghee:

Béa, un avis? :hello:
Hum, bonne question... Mais il est possible qu'on y parle aussi de groupes de prog québécois qui chantaient en anglais. Je pense que ce serait mieux de le mettre dans la section rock progressif.

Aussi, ce serait chouette d'ouvrir un sujet sur la chanson québécoise des années 60 et 70. Pauline Julien, Georges Dor, Valiquette, Monique Leyrac, etc. Là, dans la section consacrée à la musique francophone des années 60 et 70.
Je participerais a ces sujets avec plaisir! :super:

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 300
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: La musique québécoise (ça ne se limite pas à Garou...)

Message par Cooltrane » mer. 8 janv. 2020 10:23

Witchy a écrit :
mar. 7 janv. 2020 19:00
Cooltrane a écrit :
lun. 6 janv. 2020 11:43

Je crois que je vais lancer un sujet sur le prog québécois de la période classique dans la section 6070, mais est-ce que je le fais en progressif ou section française :gratzzz: ..... vu que Harmonium, Morse Code, Octobre, Offenbach, Pollen (et autres) chantent en Voltairien matiné de Rabelaisien joualant. :ghee:

Béa, un avis? :hello:
Hum, bonne question... Mais il est possible qu'on y parle aussi de groupes de prog québécois qui chantaient en anglais. Je pense que ce serait mieux de le mettre dans la section rock progressif.

Aussi, ce serait chouette d'ouvrir un sujet sur la chanson québécoise des années 60 et 70. Pauline Julien, Georges Dor, Valiquette, Monique Leyrac, etc. Là, dans la section consacrée à la musique francophone des années 60 et 70.
bon, le sujet prog en prog-ressif, je m'en occupe :super:

Par contre, je dois dire que les "chansonniers", c'est pas trop ma tasse de thé (sauf p-ê Tex Lecor et ses Chansons interdites à la radio et à la télévision ).

Avatar du membre
Witchy
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 281
Enregistré le : sam. 27 juil. 2019 15:42

Re: La musique québécoise (ça ne se limite pas à Garou...)

Message par Witchy » mer. 8 janv. 2020 22:03

Olivier a écrit :
mer. 8 janv. 2020 00:56
Witchy a écrit :
mar. 7 janv. 2020 19:00
Cooltrane a écrit :
lun. 6 janv. 2020 11:43

Je crois que je vais lancer un sujet sur le prog québécois de la période classique dans la section 6070, mais est-ce que je le fais en progressif ou section française :gratzzz: ..... vu que Harmonium, Morse Code, Octobre, Offenbach, Pollen (et autres) chantent en Voltairien matiné de Rabelaisien joualant. :ghee:

Béa, un avis? :hello:
Hum, bonne question... Mais il est possible qu'on y parle aussi de groupes de prog québécois qui chantaient en anglais. Je pense que ce serait mieux de le mettre dans la section rock progressif.

Aussi, ce serait chouette d'ouvrir un sujet sur la chanson québécoise des années 60 et 70. Pauline Julien, Georges Dor, Valiquette, Monique Leyrac, etc. Là, dans la section consacrée à la musique francophone des années 60 et 70.
Je participerais a ces sujets avec plaisir! :super:
Chouette !

Répondre