Documentaires

Films, DVD, séries, petit ou grand écran... Que ce soit en lien ou non avec la musique.
Avatar du membre
Pablitta
Modérateur
Modérateur
Messages : 1471
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 10:03

Re: Documentaires

Message par Pablitta » dim. 6 oct. 2019 16:29

Que de haine, que de haine, doux Zésus ...

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 518
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Documentaires

Message par Cooltrane » lun. 7 oct. 2019 08:37

c'est pas faux (je m'emporte :gene3: ), mais ce déferlement de dédain hautain et propos assénés comme vérité (alors que c'est souvent des contre-vérités) qui est bien plus haineux et limite violent.

Bref, j'ai plusieurs fois sursauté de colère en entendant leur jugements péremptoires et souvent faux.

Avatar du membre
The lad
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 369
Enregistré le : lun. 5 août 2019 15:06

Re: Documentaires

Message par The lad » lun. 7 oct. 2019 21:33

Cooltrane a écrit :
dim. 6 oct. 2019 09:42
The lad a écrit :
mer. 2 oct. 2019 12:25
Algernon a écrit :
mar. 1 oct. 2019 19:24
Pour Eudeline, il y a le rock : un point c'est tout.
Lui aussi est du genre "c'était mieux avant."



Ouch ! Que c'était laid ! Le générique, le plateau, certains invités et leur dégaine, la hype frenchy... et la tronche de Manoeuvre :rollin:
Ça a bien vieilli le Rock Press Club, mais c'était quand même salvateur à une époque pré-internet où jeune ado de la campagne j'y apprenais pas mal de trucs, dont la provoc!
En tout cas, des 4 émissions dispos sur YT, c'est celui-ci qui est le plus à coté de la plaque (bon, celui sur le prog n'est pas mal dans le genre)... Ils sont tellement éloignés de ce qu'est vraiment le Southern Rock qu'ils incluent tout et n'importe quoi du moment que cela vienne du sud du Kentucky et l'est du Mississippi (plus le Texas), qu'à la rigueur Eudeline n'a pas l'air d'être le plus con de la bande.

Bref, une belle bande de branleur boursoufflés de leur personne.
Tu auras évidemment remarqué (ou pas) à la syntaxe de ma phrase qu'il manquait quelques mots, je voulais dire que l'émission n'a pas bien vieillie.

C'est assez drôle en 2019 de voir que 5 journalistes qui parlaient de rock — qui n'est ni de la science, ni de la philo mais un divertissement — il y a de ça 15 ans, ça fasse autant transpirer certains fragiles devant leurs écrans C'est juste 5 types qui taillent la bavette à la télé en parlant d'un truc qui les fait bander depuis qu'ils ont 15 ans. Ils sont passeurs et pas prescripteurs, voilà tout, ils citent des trucs et c'était à chacun d'assembler le puzzle. C'est bien un truc de pisse-froid français que de tabasser et de chipoter sur une émission de vulgarisation de 50 minutes qui jouait une fois par mois pendant un an. Détendez-vous, il n'y a pas de diplômes de rockeur ou d'historiens de la chose, vous êtes toujours les pointures de la médiathèque.
#rampalsound

Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 525
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: Documentaires

Message par Silence » mar. 8 oct. 2019 04:34

:pluzzz1:
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

Avatar du membre
Pablitta
Modérateur
Modérateur
Messages : 1471
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 10:03

Re: Documentaires

Message par Pablitta » mar. 8 oct. 2019 05:49

The lad a écrit :
lun. 7 oct. 2019 21:33
Détendez-vous, il n'y a pas de diplômes de rockeur ou d'historiens de la chose, vous êtes toujours les pointures de la médiathèque.
:hehe:

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 518
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Documentaires

Message par Cooltrane » mar. 8 oct. 2019 08:13

The lad a écrit :
lun. 7 oct. 2019 21:33
C'est assez drôle en 2019 de voir que 5 journalistes qui parlaient de rock — qui n'est ni de la science, ni de la philo mais un divertissement — il y a de ça 15 ans, ça fasse autant transpirer certains fragiles devant leurs écrans C'est juste 5 types qui taillent la bavette à la télé en parlant d'un truc qui les fait bander depuis qu'ils ont 15 ans. Ils sont passeurs et pas prescripteurs, voilà tout, ils citent des trucs et c'était à chacun d'assembler le puzzle. C'est bien un truc de pisse-froid français que de tabasser et de chipoter sur une émission de vulgarisation de 50 minutes qui jouait une fois par mois pendant un an. Détendez-vous, il n'y a pas de diplômes de rockeur ou d'historiens de la chose, vous êtes toujours les pointures de la médiathèque.
oui, enfin, "journaliste", c'est un terme bien trop pompeux et honorable pour les qualifier :gratzzz: .... tout au plus des "influenceurs" avant la lettre :snotyzzz:


bon, perso, ils sont passés inaperçu dans mon radar (en dehors du Manoeuvre, je n'en connaissait aucun il y a 5 jours); et j'aurais préféré ne jamais les connaitre. Par contre, j'avais pas capté que c'était seulement daté d'il y a 15 ans... dans mon esprit, j'aurais dit 10 de plus ... bref datant de 95 à 97, quoi.

Perso, si je lisais Manoeuvre dans R&F, je lisais surtout Dister et Picard dans Best... Aurtrement plus respectueux dans la moyenne.

Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 2348
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Documentaires

Message par nunu » mar. 8 oct. 2019 09:39

Je suis pas du tout d'accord avec toi the Lad, a partir du moment ou tu écris dans la presse, ou tu interviens a la télé ou n'importe ou et qu'on te demande ton avis tu es prescripteur. Même finalement si tu le veux pas

Leurs gouts musicaux sont pas a remettre en cause ici. Mais voir que ces mecs la représente "la culture rock" en France ca me fait mal au cul surtout Manoeuvre qui est devenu une caricature de de lui même et qui est toujours bloqué sur les memes groupes depuis 60 ans. faut lui dire qu'il y a pas que les Stones et Johnny dans la vie. Et je l'ai entendu retourner sa veste un paquet de fois sur des groupes qu'il avait déglingué a une époque pour faire bonne mesure et pas froissé son lectorat et qu'aujourd'hui il encense parce que le groupe est devenu culte.

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 518
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Documentaires

Message par Cooltrane » mar. 8 oct. 2019 10:12

nunu a écrit :
mar. 8 oct. 2019 09:39
Je suis pas du tout d'accord avec toi the Lad, a partir du moment ou tu écris dans la presse, ou tu interviens a la télé ou n'importe ou et qu'on te demande ton avis tu es prescripteur. Même finalement si tu le veux pas
Surtout depuis qu'il (Manoeuvre) est devenu une sorte d'icône (enfin il a tout fait pour en devenir).

Passe encore pour ses "croc-niques" dans R&F d'il y a 50 ans (ou les textes de Paringaux), mais il "écrit" et publie des bouquins >> c'est pour cela que je le qualifie plus d'influenceur que de journaliste ou reporter (ce qu'il ne revendique probablement pas, mais la carte de presse qui vient avec ce statut donne bien des avantages comme laisser-passer)

Avatar du membre
dark pink
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 494
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:56
Localisation : Zombie Zoo

Re: Documentaires

Message par dark pink » mar. 8 oct. 2019 11:44

Je ne suis pas de votre avis. Je pense que la télé rend un peu tout naze et bizarre mais pas toujours. En fait, ce qu'il y a de mieux à la télé c'est ce qui est fait pour, de la pure télé, des trucs inimaginable et non transposables ailleurs. Mais souvent ça ne m'intéresse pas du tout.
C'est ce qui arrive au rock et à ceux qui le représentent. Manœuvre a le mérite de se coltiner ça. Le résultat, à quelques exceptions près, est souvent décevant mais il a le mérite d'être là quand même. Les enfants du rock, c'était très bien, Tracks sur Arte aussi.
J'ai certainement lu tout ce qu'a écrit Manœuvre (et pas que lui dans le genre) et je ne suis pas d'accord avec tout ce que j'ai lu mais je trouve qu'il fait partie de "nous", les ceusses qui aiment cette musique. Il doit certainement s'attendre à s'en prendre plein la tronche vu sa médiatisation, mais je ne pense pas que ce soit justifié. Quand on "prescrit" quelque chose dans cette musique, les gens sont libres d'adhérer ou pas et ça met le ver dans le fruit, c'est le mérite qu'on peut lui attribuer. J'ai l'impression que vous pensez que vous feriez mieux à sa place, non ? Moi, non, je ne supporterais rien des contraintes de l'exposition médiatique, des "coupés au montage", etc...
J'ai été interviewé une fois par une journaliste de M6 pour un reportage qu'elle faisait sur un groupe amateur que je suivais. J'ai répondu à sa première question avec enthousiasme, elle m'a écouté pendant que son acolyte me filmait et elle m'a répliqué: "C'est vachement bien ce que tu dis ! Tu vas la refaire mais en plus spontané !" Ces gens-là vivent tellement dans le toc qu'ils ne se rendent pas compte des incongruités de leurs demandes. Ensuite j'ai pas mal renâclé à "reprendre la question dans ma réponse", etc... que j'ai eu un peu peur que les mecs du groupe m'en veuillent mais ils avaient tous le même ressenti que moi et il a fallu toute la diplomatie du chanteur pour que les autres ne foutent pas l'équipe de tournage dehors :hehe:

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 518
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Documentaires

Message par Cooltrane » mar. 8 oct. 2019 12:12

dark pink a écrit :
mar. 8 oct. 2019 11:44
J'ai certainement lu tout ce qu'a écrit Manœuvre (et pas que lui dans le genre) et je ne suis pas d'accord avec tout ce que j'ai lu mais je trouve qu'il fait partie de "nous", les ceusses qui aiment cette musique. Il doit certainement s'attendre à s'en prendre plein la tronche vu sa médiatisation, mais je ne pense pas que ce soit justifié. Il doit certainement s'attendre à s'en prendre plein la tronche vu sa médiatisation, mais je ne pense pas que ce soit justifié. Quand on "prescrit" quelque chose dans cette musique, les gens sont libres d'adhérer ou pas et ça met le ver dans le fruit, c'est le mérite qu'on peut lui attribuer.
beeen, c'est cela qui m'énerve surtout, c'est qu'il prend son avis pour une généralité (ou une sagesse) évidente (pour lui surtout) et en fait celui d'une génération comme si c'était l'évangile de Saint-Philou.
J'ai l'impression que vous pensez que vous feriez mieux à sa place, non ? Moi, non, je ne supporterais rien des contraintes de l'exposition médiatique, des "coupés au montage", etc...
Ben, des chroniques d'album, j'en ai écrit +/- 5000, dont seulement 1/5 qui ne me fait pas rougir de gêne/honte, mais c'est plus sur la forme (le style) que sur l'avis (positif ou pas) proprement dit

Mais si le Philou l'avait voulu, il aurait pû rester un anonyme du visage (pas de sa plumme évidemment), donc il l'a cherché et s'il en souffre, tant pis pour lui. Perso, j'aime vivre dans l'ombre (pas trop dense, hein!!), et si j'aime bien le soleil, c'est parce qu'il fait de l'ombre sous les arbres.

Avatar du membre
The lad
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 369
Enregistré le : lun. 5 août 2019 15:06

Re: Documentaires

Message par The lad » mar. 8 oct. 2019 12:38

Faut-il lancer une fatwa parce qu'ils ont changé d'avis à un moment de leur carrière ? À croire que changer d'opinion, revenir sur un avis ou un jugement des jours, des mois ou des années plus tard ne serait qu'un signe de faiblesse, d'opportunisme vis à vis d'une fanbase. Étonnant.

J'ai ri de la fameuse chronique de Manœuvre qui défonçait à vue le premier disque des Ramones, le pauvre gars n'avait pas idée de l'immeuble qui lui tombait dessus et il a revu son jugement rapidement. Eudeline est un tocard, un musicien raté et frustré, un mec qui écrit très mal, mais c'est être de mauvaise foi que de dire qu'il n'y connait rien. Zermati tourne en boucle sur les quatre sorties de son label et asperge tout le monde de sa bile. Tout ces types ont religieusement recopiés des articles de certains journalistes américains, et ont vu en Lester Bangs et le journalisme gonzo une troisième voie qui leur permettrai d'essayer de susciter de l'engouement pour des morceaux de plastique sur lesquels des mômes ont gravés trois chansons. C'est tout. C'est toujours plus simple de retenir les quelques conneries qu'ils disent sur un art plus que mineur — qui est aujourd'hui un légume — plutôt que d'apprécier un dossier béton sur les Kinks ou Sparks en français. On tire sur des putains d'ambulances, c'est assez craignos.

Ils ont tous leur pose/attitude, ce qui permet autant de les apprécier que de les détester. Et la preuve c'est que ça marche : 45 ans plus tard y'a des types en jogging qui roulent en Scenic dans les Ardennes qui veulent les buter parce que ces fils de putes de journalistes parlaient pas bien anglais y'a 50 ans et ont retranscris des conneries que des musiciens de 22 ans complètement stone leur racontaient. Ils en sortent des âneries, des généralisations, des erreurs de dates ou de musiciens et on peut continuer, ils ont chacun leurs petites casseroles au cul. Mais est-ce que c'est pas le cas de tout le monde ?

Finalement il n'y a que leurs détracteurs qui font l'analogie religieux du saint-machin qui dit à ses ouailles d'écouter tel ou tel groupe et leurs donnent donc toute cette importance de prescripteurs. Les qualifier sournoisement d'"influenceur" c'est du jugement personnel déplacé et révélateur d'un certain complexe d'infériorité. Tout ce que je lis c'est de l'aigreur, de la jalousie et de la frustration de la réussite de quelques uns : Il a réussi et moi non, c'est donc forcément une pute, il a fait des concessions, il a donc forcément dû lustrer des chibres. Ce qui est très puéril et très souvent erroné mais on préfère se persuader de l'inverse.

Certains de ces types là ont traversés les USA pour interviewer des musiciens, ont réalisés des tonnes d'articles sur des disques, des nouveautés, des types oubliés avant que Numero Group ou Light In The Attic existent, d'autres ont ouvert des magasins au milieu des années 70 pour diffuser des fanzines ou des disques en import. Ils étaient parfois là où il fallait être et parfois non. Ça n'est pas donné à tout le monde.
#rampalsound

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 518
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Documentaires

Message par Cooltrane » mar. 8 oct. 2019 15:13

The lad a écrit :
mar. 8 oct. 2019 12:38

J'ai ri de la fameuse chronique de Manœuvre qui défonçait à vue le premier disque des Ramones, le pauvre gars n'avait pas idée de l'immeuble qui lui tombait dessus et il a revu son jugement rapidement. Eudeline est un tocard, un musicien raté et frustré, un mec qui écrit très mal, mais c'est être de mauvaise foi que de dire qu'il n'y connait rien. Zermati tourne en boucle sur les quatre sorties de son label et asperge tout le monde de sa bile. Tout ces types ont religieusement recopiés des articles de certains journalistes américains, et ont vu en Lester Bangs et le journalisme gonzo une troisième voie qui leur permettrai d'essayer de susciter de l'engouement pour des morceaux de plastique sur lesquels des mômes ont gravés trois chansons. C'est tout. C'est toujours plus simple de retenir les quelques conneries qu'ils disent sur un art plus que mineur — qui est aujourd'hui un légume — plutôt que d'apprécier un dossier béton sur les Kinks ou Sparks en français. On tire sur des putains d'ambulances, c'est assez craignos.

Ils ont tous leur pose/attitude, ce qui permet autant de les apprécier que de les détester. Et la preuve c'est que ça marche : 45 ans plus tard y'a des types en jogging qui roulent en Scenic dans les Ardennes qui veulent les buter parce que ces fils de putes de journalistes parlaient pas bien anglais y'a 50 ans et ont retranscris des conneries que des musiciens de 22 ans complètement stone leur racontaient. Ils en sortent des âneries, des généralisations, des erreurs de dates ou de musiciens et on peut continuer, ils ont chacun leurs petites casseroles au cul. Mais est-ce que c'est pas le cas de tout le monde ?

Finalement il n'y a que leurs détracteurs qui font l'analogie religieux du saint-machin qui dit à ses ouailles d'écouter tel ou tel groupe et leurs donnent donc toute cette importance de prescripteurs. Les qualifier sournoisement d'"influenceur" c'est du jugement personnel déplacé et révélateur d'un certain complexe d'infériorité. Tout ce que je lis c'est de l'aigreur, de la jalousie et de la frustration de la réussite de quelques uns : Il a réussi et moi non, c'est donc forcément une pute, il a fait des concessions, il a donc forcément dû lustrer des chibres. Ce qui est très puéril et très souvent erroné mais on préfère se persuader de l'inverse.

Certains de ces types là ont traversés les USA pour interviewer des musiciens, ont réalisés des tonnes d'articles sur des disques, des nouveautés, des types oubliés avant que Numero Group ou Light In The Attic existent, d'autres ont ouvert des magasins au milieu des années 70 pour diffuser des fanzines ou des disques en import. Ils étaient parfois là où il fallait être et parfois non. Ça n'est pas donné à tout le monde.
elle est franchement pas mal ta diatribe (j'ai franchement bien rigolé :mdr2: ), car c'est assez bien vu, sauf pour ce que j'ai mis en gras (ben oui, je me sens visé, là :kiss2: ::d ), car t'es à coté de la plaque.

Mes chroniques, ce n'est pas du tout le même but /optique recherché que R&F, ne fut-ce que parce que je ne suivais pas l'actualité (ou si peu), et j'ai refusé des offres de fanzine. J'ai chroniqué sur des sites spécialisés (rock & jazz, et un peu sur RYM) des albums neufs (une minorité) comme anciens (surtout) de 2004 à +/- 2014, dans le but de découvertes pour ceux qui passerait sur le site de jazz et iraient tomber sur McCoy Tyner (par ex) et qu'il sache quel album rechercher en premier pour la première approche (question de ne pas tomber sur Indelebly Stamped pour Supertramp, le Supernatural de Santana ou encore Never Say Die de Black Sabbath comme premier contact).
Mais jamais des trucs qu'on m'a envoyé gratos et que j'étais "forcé" (on se comprend) de pondre un truc, sinon je ne recevais plus d'autres plaques pour mes prochaines bafouilles. Si j'ai arrêté, c'est parce que le streaming (surtout le gratos) rendait toutes ces chroniques un peu inutiles, car la "gratuité" (même et surtout illégale) rendait tout texte explicatif un peu caduque, car il n'y avait plus d'investissement flouzard (oseille) et le risque de se faire flouzer par un mauvais choix artistique était bien moins important.

Alors, jaloux de quoi?? :gratzzz: Je n'ai jamais cherché à en vivre (surtout que ce serait diminuer mes revenus par deux ou trois) et la gloire et la puissance ne m'intéresse pas (d'où l'ombre préférée). De plus le Philou doit bien aoir 15 ans de plus que moi, donc il a connu, et j'ai commencé à acheté des disques en 74 à 11 ans.... du coup, moi le "rockeur 60/70", lorsque j'ai eu l'âge (les études finies), ces deux décennies étaient bien révolues et on sait ici ce que je pense des 80's.

là où je dois donner du lest sur les chroniqueurs d'actualités, c'est de devoir juger un truc rapidement (c'est encore pire pour le cinoche, car t'as juste une vision, et pas de répète or the RWD pour revoir une scène >> voir mes chroniques dans le sujet Cinoche vu en salle) et envoyer ta bafouille dare-dare pour être à temps sous presse. Du coup effectivement question de recul, c'est plus facile de ne pas se tromper après trois ou quatre décénnies de digestion. :amen:

Avatar du membre
dark pink
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 494
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:56
Localisation : Zombie Zoo

Re: Documentaires

Message par dark pink » mar. 8 oct. 2019 15:39

J'aime bien tes papiers sur les films, je te l'ai déjà dit, il me semble. Je les lis régulièrement.

Qu'est-ce que ça peut foutre que tel ou tel chroniqueur se plante sur un disque ? J'aime bien connaître les journalistes, même ceux avec qui je ne suis jamais d'accord (je suis d'accord avec Manœuvre régulièrement, sauf sur Johnny) parce que je connais leur écriture et je sais que s'ils n'aiment pas, il y a des chances que j'aime. Ce qui me déplaît ce sont les critiques "méchantes" qui ont pour but de gâcher le plaisir de ceux qui aiment ce qu'on démolit. C'est un plaisir de lycéen frustré. Manœuvre ne fait jamais ça et son enthousiasme me semble non feint. La période où il était rédac chef de Rock & Folk m'est apparue comme une très bonne période.
Je vous trouve tous trop durs avec Eudeline. Il vit dans ce milieu et raconte ce qu'il vit. C'est son truc. Il n'est pas si différent de nous/vous. Il a sa lorgnette. Pour ma part sa fixette sur les fringues m'horripile mais il est loin d'être le seul dans ce cas chez les rockers. Et puis il faut accepter les gens comme ils sont. Depuis des dizaines d'années, je puise dans cette presse des tas d'informations qui me permettent d'acheter des disques qui me plaisent et de vivre par procuration des concerts où je n'aurais jamais pu aller, c'est déjà pas si mal. Maintenant, il y a le web et vous, les mecs et les nanas du forum, mais ces types dans les journaux sont encore là et bien là. Tout ça cohabite chez moi parfaitement.

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 518
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Documentaires

Message par Cooltrane » mar. 8 oct. 2019 16:41

dark pink a écrit :
mar. 8 oct. 2019 15:39
J'aime bien tes papiers sur les films, je te l'ai déjà dit, il me semble. Je les lis régulièrement.

Qu'est-ce que ça peut foutre que tel ou tel chroniqueur se plante sur un disque ? J'aime bien connaître les journalistes, même ceux avec qui je ne suis jamais d'accord (je suis d'accord avec Manœuvre régulièrement, sauf sur Johnny) parce que je connais leur écriture et je sais que s'ils n'aiment pas, il y a des chances que j'aime. Ce qui me déplaît ce sont les critiques "méchantes" qui ont pour but de gâcher le plaisir de ceux qui aiment ce qu'on démolit. C'est un plaisir de lycéen frustré. Manœuvre ne fait jamais ça et son enthousiasme me semble non feint. La période où il était rédac chef de Rock & Folk m'est apparue comme une très bonne période.


venons-en à Philou et sa fixette Johnny: Johnny est une "attitude" avec aucune substance (et pas juste àmha)... Et bien Philou aussi. :hehe:




Bon, pas le temps de faire plus long, mes collègues m'attendent pour aller voir un film mexicain qui est fort liong: Nuestro Tiempo

à deux mains :hello:

Avatar du membre
The lad
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 369
Enregistré le : lun. 5 août 2019 15:06

Re: Documentaires

Message par The lad » mar. 8 oct. 2019 16:43

Désolé Cooltrane, je ne voulais froisser personne, j'ai commencé à rédiger ma diatribe avant même que tu postes et ce paragraphe était déjà rédigé. Je l'ai légèrement personnalisé parce qu'il faut saluer le panache qui est le tien de nous parler de tes 5000 articles et de te mettre en comparaison — faut savoir prendre des risques. Je te mets 30 points pour les justifications ton rapport à l'argent et tes chroniques, l'ombre, la lumière, c'était stylé.

Je ne ferai pas de jugement de valeurs sur tes écrits — je n'en ai lu aucuns — mais je ne crois pas qu'on puisse légitimement penser que taper 300 signes ou mettre 5 étoiles sur Rateyourmusic, Allociné ou Discogs c'est le même turbin que ce que font ces gars là. On a tous écrit des trucs un jour : soit on a l'impression d'avoir écrit un truc de ouf ou un truc de merde, c'est démobilisant et ça dure pas longtemps, c'est une bonne gymnastique.

Au final, ces types là ont toute ma sympathie a avoir choisi de faire une croix sur une carrière où ils auraient gagné de la thunes et préférer écrire des petits papiers, prendre de la drogue dure avec des gens intéressant ou pas et de vivre comme dans un film. Faut avoir un sacré panache et une bonne paire pour faire ça.

Et pour aller dans le sens de Dark Pink, il y a du bon à prendre partout. Je suis ni pour ni contre, bien au contraire. Et je reste assez nostalgique de ce monde pré-internet du milieu des années 90 à début 2000 quand il n'y avait plus que des Fnac et une médiathèque et un babos aux achats et qu'il fallait faire avec ta petite liste de disques et groupes glanés dans le dernier Rock'n'Folk. Et rien que pour ça je serai éternellement reconnaissant à tout ces gars là.
#rampalsound

Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 2449
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Documentaires

Message par Algernon » mar. 8 oct. 2019 21:35

L'édifiante carrière artistique pré-Ziggy, un docu pointu par lequel j'ai encore appris pas mal de trucs à son sujet.


Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 518
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Documentaires

Message par Cooltrane » mer. 9 oct. 2019 09:26

The lad a écrit :
mar. 8 oct. 2019 16:43
Désolé Cooltrane, je ne voulais froisser personne, j'ai commencé à rédiger ma diatribe avant même que tu postes et ce paragraphe était déjà rédigé. Je l'ai légèrement personnalisé parce qu'il faut saluer le panache qui est le tien de nous parler de tes 5000 articles et de te mettre en comparaison — faut savoir prendre des risques. Je te mets 30 points pour les justifications ton rapport à l'argent et tes chroniques, l'ombre, la lumière, c'était stylé.

Je ne ferai pas de jugement de valeurs sur tes écrits — je n'en ai lu aucuns — mais je ne crois pas qu'on puisse légitimement penser que taper 300 signes ou mettre 5 étoiles sur Rateyourmusic, Allociné ou Discogs c'est le même turbin que ce que font ces gars là. On a tous écrit des trucs un jour : soit on a l'impression d'avoir écrit un truc de ouf ou un truc de merde, c'est démobilisant et ça dure pas longtemps, c'est une bonne gymnastique.

Au final, ces types là ont toute ma sympathie a avoir choisi de faire une croix sur une carrière où ils auraient gagné de la thunes et préférer écrire des petits papiers, prendre de la drogue dure avec des gens intéressant ou pas et de vivre comme dans un film. Faut avoir un sacré panache et une bonne paire pour faire ça.

Et pour aller dans le sens de Dark Pink, il y a du bon à prendre partout. Je suis ni pour ni contre, bien au contraire. Et je reste assez nostalgique de ce monde pré-internet du milieu des années 90 à début 2000 quand il n'y avait plus que des Fnac et une médiathèque et un babos aux achats et qu'il fallait faire avec ta petite liste de disques et groupes glanés dans le dernier Rock'n'Folk. Et rien que pour ça je serai éternellement reconnaissant à tout ces gars là.

Nan, te tracasses pas, j'ai acquis une peau d'éléphant à force de fréquenter le ouaib et les piqûres n'ont pas/plus (trop) d'effet (et parfois je m'étonne encore que certains n'en ont pas fait de même, à la longue) :reconfort:


Sinon, effectivement, je le disais, ce n'est pas le même métier (je n'ai jamais considéré mes bafouilles comme un "métier"), car l'objectif est plutôt de conseiller sur le back-catalogue (en musique, mais pour les films, mes chroniques servent pour les deux: nouveauté et back-catalogue), alors que l'objectif premier pendant des décennies de R&F était de "vendre" les nouveautés (ils ont un coin réédotions aussi).

Faut pas croire, je dis merci à bcp de chroniqueurs: j'ai déjà dit tout le bien que je pensais de Alain Dister et Hervé Picard dans Best, mais je pourrais citer certains autres dans Creem, par ex. Et j'avais pas mal de respect pour Manoeuvre à une époque, jusqu'à ce que ses multiples retournements de veste, accompagnés de mise au bûcher de ce qu'il a "élogié" qqes années auparavant. Pour finir, j'ai fini par comprendre que c'était une girouette un peu spéciale, qui prédit le changement de vent qqes heures avant qu'il n'arrive, ce qui n'est pas rien, je l'avoue. D'ailleurs si le Philou refuserait le terme de girouette,n il te remercierait de le traiter de baromètre. Mais sa séquence "Bullshit Detector" dans l'émission serait plutôt du "Bullshit Creator".

Maintenant retour à Eudeline: si je n'aime pas ce type, c'est d'abord du à sa présentation et son attitude à l'entendre, il a vécu les premières années de Chuck Berry et a donné son assentiment à Bill Haley et ses Comètes). Et comme un autre membre l'a dit (avant toi), sa fixation sur les fringues montre que c'est d'abord l'attitude et le contenant que la substance et le contenu." Les fringues", c'est pour avoir ton 1/4 de gloire et ta place au soleil sans faire trop d'effort musical et profiter de ton aura (temporaire) pour tomber les nanas.


Mais c'est qqe chose qui vient d'Anglicheterre, car pour un style de musique de connaitre le succès, il doit absolument être accompagné par un déguisement-travestissement pour montrer que tu (le fan) "en fais partie"... cela a commencé avec les Teddy Boys à la fin des 40's, puis les Mods et les Rockeurs, les hippies riches de Londres (assez différents fauchés et crasseux de ceux de Frisco), le glam (surtout), le punk, la new-wave, etc...

Et c'est là que le bas blesse pour le prog: en dehors de Yes (la cape de Wakeman, le blanc-gourrou de Anderson et les tenues de starlettes de Squire), et ELP, la plupart d'entre eux n'en avait rien à branler d'un déguisement: regarde comment Genesis était fringué hors les trucs de scène du Gabe. Sur certaines photos, niveau mode, ils sont à la ramasse (Rutherford a des pantalons trop court pour lui, etc...). Et si Soft Machine avait un Wyatt excentrique (il se peignais une veste sur son torse, par ex), les autres, tu les aurais croisé dans la rue sans le reconnaitre. Idem pour le Floyd, "le groupe sans visage", comme on les as surnommé. Eux, ils mettaient la musique en avant et se cachaient derrière.

bon, je crains d'avoir fait (trop) long encore une fois :hello:

Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 2449
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Documentaires

Message par Algernon » mer. 9 oct. 2019 09:51

Ah tiens, Wakeman est dans le docu sur Bowie (il y a du beau monde en interview dans ce docu).
Il déclare avoir toujours eu horreur du mellotron, instrument qui ne tient la note ou l'accord que 8 sec.

Quand les Floyd ont fait de la pub pour Gini, là ils étaient mis bien en avant.

Image

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 518
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Documentaires

Message par Cooltrane » mer. 9 oct. 2019 10:23

Algernon a écrit :
mer. 9 oct. 2019 09:51
Ah tiens, Wakeman est dans le docu sur Bowie (il y a du beau monde en interview dans ce docu).
Il déclare avoir toujours eu horreur du mellotron, instrument qui ne tient la note ou l'accord que 8 sec.

Quand les Floyd ont fait de la pub pour Gini, là ils étaient mis bien en avant.

Image
Tu les reconaitrais dans la rue avec cet angle de vue, toi?? :gratzzz:
Bon tu vas me dire qu'ils ont leur visages éclatés sur l'intérieur de Meddle, et sur le poster de Dark Side, mais plus par après.

Pour Wakeman, pas sur que ce soit le sustain qu'il détestait, mais le mellotron était un instrument lent à la détente... Il se passait bien au moins une seconde entyre le moment ou tu appuyais sur la note avant que le ruban se mette à défiler sur la tête de lecture. Je crois qu Emerson n'en a pas bcp utilisé non plus.

Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 2449
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Documentaires

Message par Algernon » mer. 9 oct. 2019 11:08

Tu les reconaitrais dans la rue avec cet angle de vue, toi ?
Oui Môssieur !
Faut dire que c'était déjà des stars énormes à l'époque, encore plus davantage après WYWH,
et pour des accros comme Bibi, je pouvais les identifier de dos ::d
Au lycée (mid 70's), toute discothèque, même modeste, se devait de comporter :
Un Floyd, un Neil Young, un Santana, et pour les raffinés un Rory, un TYA ou un Yes (et même un Polnareff)

Image Image

Répondre