Derniers films que vous avez vus

Films, DVD, séries, petit ou grand écran... Que ce soit en lien ou non avec la musique.

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Bibabe lula » 05 Nov 2018, 19:57

nunu a écrit:Le Live a Wembley de Queen n'est pas dans le film car il a lieu en 86 et le film s'arrete en 85. Au Live Aid, c'est lui qui est reconstitué. Ca dure 25 minutes je crois la prestation complète de Queen. La preformance est considéré comme une des meilleures performances live. La set list est pas terrible (année 80 oblige on se tape du RAdio Gaga et du Hammer to Fall). Mais la ou Queen a le plus déconné (hormis les années 80) c'est que eux aussi ont fait chanter leur batteur :))


:bat: :rieur:
Avatar de l’utilisateur
Bibabe lula
♪♪♪
 
Messages: 433
Inscription: 01 Nov 2013, 13:33

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar nunu » 05 Nov 2018, 20:23

J'aime bien Queen, Mais Works, Hot Space, A kind of Magic, c'est juste pas possible. Même The Game je le trouve qu'a moitié réussit. Et puis Taylor non c'est pas possible (si j'ai le choix entre lui et Philou, je prend Taylor quand même)
Bono se pointe vers moi et me dit « Ça va fiston ? » Je ne suis pas ton fiston, connard. Ce mec là a fait un ou deux bons disques, mais de là à m'appeler fiston... (Liam Gallagher, 1995)
Avatar de l’utilisateur
nunu
♪♪♪♪♪
 
Messages: 11249
Inscription: 03 Fév 2013, 18:12

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar gillesmon » 06 Nov 2018, 01:03

J'ai aimé Bohemian Rhapsody, ne vous déplaise....les détails, inexactitudes je m'en fous complétement, et puis franchement ils sont minimes (tant qu'on leur fait pas créer walk on the wild side ou Born to run...). On connait pas forcément la fin puisque si on n'a pas fouillé dans les infos sur le film on ne sait pas quand il se termine (ici c'est le live aid, superbement reproduit avec un stade de Wembley plein, le nombre de figurants qu'il y a dû y avoir !).
Pour moi, un biopic c'est un choix de séquences sur la vie d'une personne (groupe), ça aurait pu être que les seventies, la fin de la vie de Mercury....ici c'est 1970-1985, why not, c'est le choix du réalisateur, producteur, enfin leur problème, et ça me va tout à fait !
Avatar de l’utilisateur
gillesmon
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3597
Inscription: 04 Fév 2013, 12:59

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Julien84 » 06 Nov 2018, 09:56

nunu a écrit:Le Live a Wembley de Queen n'est pas dans le film car il a lieu en 86 et le film s'arrete en 85. Au Live Aid, c'est lui qui est reconstitué. Ca dure 25 minutes je crois la prestation complète de Queen. La preformance est considéré comme une des meilleures performances live. La set list est pas terrible (année 80 oblige on se tape du RAdio Gaga et du Hammer to Fall). Mais la ou Queen a le plus déconné (hormis les années 80) c'est que eux aussi ont fait chanter leur batteur :))


Je trouve au contraire que Roger Taylor est un excellent chanteur, à la voix très typée, un peu éraillée à la Rod Stewart: on en a un très bon aperçu avec «I'm In Love With My Car» sur l'album A Night At The Opera. Beaucoup plus rock que celle "opératique" et baroque de freddy Mercury en fin de compte.
Avatar de l’utilisateur
Julien84
♪♪♪♪
 
Messages: 673
Inscription: 04 Fév 2013, 21:38

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Bibabe lula » 06 Nov 2018, 18:35

nunu a écrit:J'aime bien Queen, Mais Works, Hot Space, A kind of Magic, c'est juste pas possible. Même The Game je le trouve qu'a moitié réussit. Et puis Taylor non c'est pas possible (si j'ai le choix entre lui et Philou, je prend Taylor quand même)


Là, y a pas le choix en fait! :bat:
Avatar de l’utilisateur
Bibabe lula
♪♪♪
 
Messages: 433
Inscription: 01 Nov 2013, 13:33

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Cooltrane » 06 Nov 2018, 19:23

nunu a écrit:J'aime bien Queen, Mais Works, Hot Space, A kind of Magic, c'est juste pas possible. Même The Game je le trouve qu'a moitié réussit. Et puis Taylor non c'est pas possible (si j'ai le choix entre lui et Philou, je prend Taylor quand même)



moi, j'arrète à Jazz... et encore, si celui-là n'existait pas, je me serais arrêté à Night At The Opera, car les deux suivants sont très moyens.

====================

vu notre précédent double-shot , on a remis cela pour un duo de comédie française le w-e dernier


Son choix:

Le Grand Bain: Dans une petite ville sinsitre au fond d'une vallée alpestre de Savoie, une série de losers s'essaient à la nage synchronisée et provoque des réactions diverses (souvent négatives), mais se fixe un but: les championnat du monde, vu qu'il n'existe pas encore d'équipe nationale masculine. Surprise de taille, leurs deux coaches sont féminines (pour ne pas dire féministes) qui furent championnes en leur temps. Avant dernier à rejoinder la future équipe, un père dépressif (Almaric) au chômage depuuis deux ans. Le rerstant de l'équipe est co,nstitué d'un rockeur jamais devenu vraiment adulte (Anglade), un directeur de piscine (Poelvoorde) et vendeur d'autres en faillite,, un autre dirigeant industriel (Canet), l'homme à tout faire de la piscine (Katherine) et leur belle coach (Effira), et d'autres en mode plus mineur. Quand cette dernière plonge dans la dépression, c'est son ex-équipière, ajd handicapée, (Bekthi) qui reprend les rennes, et y conduit ses ouailles à la baguette (parfois littéralement). Malgré le contexte familial plutôt positif (Fois et la jeune Abita) et leurs beaufs consdescendants plutôt negatifs, notre perso principal remonte la pente trop lentement au gout de tous.

Pour son premier long métrage Gilles lelllouche réunit un casting cinq étoiles (ce sont ses potes aussi) et nous fait un film que beacoup comparent au Full Monty de Ken Loach. Il y a un peu de de cela (et pas mal de corps masculins fort moyen dénudés), mais je comparerais plus avec un autre film de Loach, appellé Brassed Off, car il y a un esprit de compétition que l'on retrouve dans Grand Bain, mais pas dans Monty. La joyeuse bande d'acteur s'éclate (certains spectateur sensibles auront mal à leur politiquement correct) malgré le décor assez sombre (les fond de vallées de Savoie en plein hiver), mais cela va en s'améliorant puisqu'on finit au pays du soleil de minuit (Norvège du nord en plein juin) dans le camping car du rockeur et le film passe à une allure vévéprime. une très chouette comédie fran!aise qui vient d'intercaller entre d'autres comme Le Jeu, Voyez Comme On Danse et En Liberté. 8/10

mon choix;

En Liberté: Une fliquette (Anael)veuve (d'un flic- Elbaz - qu'elle ne sait pas encore ripoux) essaie de donner une image du père disparu à son garcon et les histoires à l'heure de coucher son à géométrie variable selon son humeur. Lors d'une descente de police pour disperser une partouze, elle rencontre un ancien complice de son mari, qui lui expose son passé criminel. Après 8 ans de taule, à la libération du seul condamné (injustement, car innocent) de ce casse, le veuve va lui coller le train pour rémédier à l'injustice causée, malgré les efforts pour la décourager du soupirant collègue (Bonnard) et parrain du petit. La victime "criminelle" (Marmaï), on s'en doute, éprouve des difficulties à se réadapter à la société, partagé entre son désir de vengeance et l'amour de sa femme (Tautou) qui l'a attendu comme une Pénéloppe vertueuse. Bien que les péripéties et incidents soient parfois guignolesques, le propos reste +/- sérieux et provoque certaines réflexions, mais le film tourne à l'absurde, surtout un hold-up en tenue sado-maso.

Une fois de plus, on retrouve chez Saladori sa quasi-obsession du mensonge (voir sa filmographie) et de ses conséquences sur la vérité, en plus de nous créer quelques nouvelles Cibles Emouvantes. L’injustice subie par l'innocent accusé à tort lui permet de détourner (pour ne pas dire excuser) les thèmes classiques chers au cinéma, comme celui du monstre créé, pour mieux sombrer dans l’absurdement violent, provoquant une hilarité génée. Malgré quelques superbes scenes (le retour d'Ulysse plusieurs fois répétée), le malaise est pourtant bien là, même si l'humour prend facilement le dessus. 7.5/10
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪♪
 
Messages: 504
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar nunu » 06 Nov 2018, 20:11

En Liberté je croyais que c'était un Biopic sur Gilbert Montagné :jesors:
Bono se pointe vers moi et me dit « Ça va fiston ? » Je ne suis pas ton fiston, connard. Ce mec là a fait un ou deux bons disques, mais de là à m'appeler fiston... (Liam Gallagher, 1995)
Avatar de l’utilisateur
nunu
♪♪♪♪♪
 
Messages: 11249
Inscription: 03 Fév 2013, 18:12

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar hamilcar » 08 Nov 2018, 19:04

whereisbrian a écrit:Le problème des biopics, c'est qu'ils concentrent toute une vie dans un film ...
Donc forcément des choix et des impasses.
Il y a tout de même Bird qui est pas mal, voire celui sur les Doors par Oliver Stone.


de fait! alors, je préfère et de loin un vrai docu. Et c'est pas ça qui manque en musique... Pour en rester à Queen, le making of de A night at the opera vaut le détour; la vie dissolue de Freddy y est brièvement, mais clairement abordée (par Elton John je pense). Rien que le "de nous 3 (le 3ème étant Bowie...) c'était celui qui n'en avait jamais assez" :miam: en dit plus long que tous les plans scabreux imaginables.

Pour en revenir aux biopics, celui sur Miles Davis m'a bien plû; peut être parce que je ne connais pas bien sa vie... mais aussi pace que le réalisateur s'est concentré sur une période très courte de la vie du musicien
hamilcar
♪♪
 
Messages: 121
Inscription: 06 Aoû 2018, 15:20

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Bebeto » 08 Nov 2018, 19:36

L'un des problèmes des biopics c'est que le scénario est souvent le même et peut être résumé à Rise & fall.
Avec un peu de psychanalyse pour expliquer les tourments, un traumatisme lié à l'enfance (un frérot mort jeune, un père qui te battait, une mignonne qui n'a pas voulu de nous). Puis drogue, bareback, déchéance, vie qui part en live !
"I took a dead man's Gibson, gonna write the world's last great song
But my muse was out fucking in gutters all night long"
Avatar de l’utilisateur
Bebeto
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5425
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar nunu » 08 Nov 2018, 19:40

Par contre ya un docu sorti cette semaine

RUMBLE explore un chapitre profond, essentiel et jusqu'à présent méconnu de l'histoire de la musique américaine : son influence autochtone. À travers le portrait d'icônes de la musique telles que Charley Patton, Mildred Bailey, Link Wray, Buffy Sainte-Marie, Jimi Hendrix, Jesse Ed Davis, Robbie Robertson, Redbone, Randy Castillo ou encore Taboo, RUMBLE montre à quel point ces talentueux musiciens autochtones ont contribué à façonner les bandes-originales de nos vies.
Bono se pointe vers moi et me dit « Ça va fiston ? » Je ne suis pas ton fiston, connard. Ce mec là a fait un ou deux bons disques, mais de là à m'appeler fiston... (Liam Gallagher, 1995)
Avatar de l’utilisateur
nunu
♪♪♪♪♪
 
Messages: 11249
Inscription: 03 Fév 2013, 18:12

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Cooltrane » 09 Nov 2018, 12:12

hamilcar a écrit:
whereisbrian a écrit:Le problème des biopics, c'est qu'ils concentrent toute une vie dans un film ...
Donc forcément des choix et des impasses.
Il y a tout de même Bird qui est pas mal, voire celui sur les Doors par Oliver Stone.


de fait! alors, je préfère et de loin un vrai docu. Et c'est pas ça qui manque en musique... Pour en rester à Queen, le making of de A night at the opera vaut le détour; la vie dissolue de Freddy y est brièvement, mais clairement abordée (par Elton John je pense). Rien que le "de nous 3 (le 3ème étant Bowie...) c'était celui qui n'en avait jamais assez" :miam: en dit plus long que tous les plans scabreux imaginables.

Pour en revenir aux biopics, celui sur Miles Davis m'a bien plû; peut être parce que je ne connais pas bien sa vie... mais aussi pace que le réalisateur s'est concentré sur une période très courte de la vie du musicien


cela ne m'étonne pas: He Is The Champion :preums: :rieur:

Ceci dit, c'est vrai que si opposé au principe du biopic (au point de boycotter The Happy Prince sur Oscar Wilde), c'est parfois tentant: le Stan & Ollie sur Laurel & Hardy qui s'amène très bientôt, est toutefois bien intriguant
mais ma méfiance est bien là: rien que pour voir si le schéma sur écran se reproduisait dans la vie (il parait que c'est Laurel qui écrivait les sketches).... Mais on se doute que le biopic ne résistera pas longtemps à montrer le cliché du gros abuseur contre le petit abusé dzerrière l'écran aussi. P-ê était-ce le cas aussi :saispas:
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪♪
 
Messages: 504
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Cooltrane » 12 Nov 2018, 11:43

double-shot en ce w-e pluvieux

Assez étonnamment, pas mal de ressemblances involontaires (je précise) dans nos deux choix de films: amour impossible et saga familiale étalée sur des décennies débutant dans les 50's et racontée par deux auteures. Les deux proposent une père intello ou aristo (brun de cheveux dans les deux cas) et une mère (blonde dans les deux cas) aux origines modestes et une lutte des classes dans une après guerre clivante.

Son choix:
Un Amour Impossible Been oui, ma moitié n'échappe pas à l'attrait d'un film avec un titre bien crapuleux. Heureusement le film l'est moins, mais qu'est-ce qu'il est so-po-ri-fi-que, en tout cas pour la gente masculine (en dehors de la plastique parfois dénudée de la Virginie). Adapté d'une autobiographique d'une mégère trop souvent donnant son avis sur les plateaux de téloche, Corsini nous livre ce qui semble être une version fidèle (et aussi horriblement longue) de sa version papier. En effet, la voix off de l'auteure ne donnera aucun doute quant la liberté d'adaptation et nous gâche le peu de surprise en nous racontant ce qui va suivre. Et aucune scène de papier ne sera probablement coupée à l'écran, de façon à rallonger la sauce qui ne prendra de toute façon pas (sauf à la gorge), même si la mayo reste +/- digeste.
Ce n'est pas que les actrices soient mauvaises, loin s'en faut: Efira est éblouissante à 17 comme 67 ans (à défaut d'être crédible à ce jeune âge), et les autres rayonnent comme elles le peuvent dans leurs personnages respectifs, mais on assez est loin d'un film de grand écran: tout au plus ceci sera bien vite transféré comme téléfilm familial dominical - en deux partie, vu sa longueur désespérante. C'est assez déconcertant de voir une réalisatrice aussi chevronnée que Catherine Corsini se laisser dicter sa démarche artistique (sur tous ses angles) par une histoire aussi peu palpitante, à moins d'obéir à une cause féministe: aucun homme n'échappe à la médiocrité dans cette histoire. On pourrait d'ailleurs qualifier cette œuvre de sexiste, selon les critères récents: quasi aucun rôle masculin conséquent (tant mieux pour mes rétines), car même le rôle du "non-mari" et père (indigne et odieux, dans les deux cas) est peu présent, mais les autres hommes sont insignifiants, ne prononcent quasi aucun dialogue conséquent, ne se parlent pas du tout entre eux - et encore moins pour parler d'autre chose que de ces dames. Ou du moins dans les 110 minutes où je suis resté éveillé, accompagné d'un sentiment de n'avoir RIEN manqué, désolé pour LA dénonciation centrale. 5/10


Mon choix:
Cold War: (Pol) un drame passionnel (et familial) durant les 40 ans de la guerre froide, tourné en format 4;3 et entièrement en n&b. La rencontre d'une jeune paysanne enrôlées dans les jeunesses artistiques communistes d'après-guerre et d'un des responsable du camp établi dans une ancienne demeure seigneuriale, reconvertie en kolkhoze artistique (chants et danses traditionnels du bas-peuple). La belle finit par se démarquer de ses congénère lors d'un voyage à l'étranger et finit dans les bras du directeur et pianiste de la troupe. Lors d'un voyage ultérieur, celui-ci tentera la belle de fuir à l'ouest pour recommencer à zéro, ce qu'elle n'osera pas faire dans un premier temps en partie par peur de redescendre les échelons sociaux. Lui, ayant fait le saut seul, devient pianiste jazz dans un club parisien (avec une courte apparition de Jeanne Balibar), jusqu'à ce qu'elle tente tout de même le coup, sans pour autant renier sa patrie.
Musicalement, si on fait assez vite (façon de parler) le tour des chants folkloriques polyphoniques polonais et le coté danse-ballet, j'ai surtout retenu le jazz entre le bop et le post bop et le jazz crooneuse, principalement sensé se passer dans le club parisien L'Eclipse. N'en concluez pas que c'est un film musical, loin s'en faut: on est bien dans une histoire d'amour qui comme par hasard, se veut difficile, et l'on frise le roman de gare à deux balles, si le récit n'était pas biographique de la fille de l’héroïne. Impeccablement reconstruit (l'ancien format N&B aidant), que ce soit dans la Pologne pastorale que dans le Paris des grands moments de St-Germain, le film a un petit film noir (et blanc) avec un parfum de cette guerre froide et torride en même temps entre deux amants qui se seront fatals, mais l'ennui est parfois au rendez-vous, mais heureusement, le film ne s'incruste pas trop longtemps (plus court que la moyenne). 7/10
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪♪
 
Messages: 504
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Roulie » 12 Nov 2018, 11:57

Vu aussi Cold War.
J'ai plutôt aimé, c'est beau, c'est poétique, et le jeu des acteurs est juste.
Cependant, sur fond de guerre froide, j'ai trouvé que malgré les événements vécus par les personnages on ne sent pas tellement de tension, tout le contexte politique n'étant au final pas tant mis à l'avant que ça (tu en parles assez peu, et tu as raison car c'est plutôt en retrait, mais via la critique du Canard je m'attendais à ce que ça soit plus présent).
Avatar de l’utilisateur
Roulie
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3115
Inscription: 27 Jan 2015, 12:44
Localisation: Rijsel

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Cooltrane » 13 Nov 2018, 18:31

Roulie a écrit:Vu aussi Cold War.
J'ai plutôt aimé, c'est beau, c'est poétique, et le jeu des acteurs est juste.
Cependant, sur fond de guerre froide, j'ai trouvé que malgré les événements vécus par les personnages on ne sent pas tellement de tension, tout le contexte politique n'étant au final pas tant mis à l'avant que ça (tu en parles assez peu, et tu as raison car c'est plutôt en retrait, mais via la critique du Canard je m'attendais à ce que ça soit plus présent).


oui, d'ailleurs la scène où il passe à l'ouest est quasi indétectable (pas de contrôle à Checkpoint Charlie) dans le film, surtout dans le contexte guerre froide.... je ne sais pas à quel point c'était encore facile à ce moment-là (je ne souvient plus de la date dans le film), mais à partir du mur de Berlin (61, je si souvenance est bonne), ce n'aurait pas pu être si facile

Bref , le film n'est pas fort bien nommé, je trouve...
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪♪
 
Messages: 504
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Précédente

Retourner vers Cinéma / Télévision / Séries télé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités