Le Monde tel qu'il va

Pour y papoter, parler de ce que vous écoutez en ce moment, délirer, s'amuser...
Avatar du membre
Roulie
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 812
Enregistré le : lun. 5 août 2019 11:02
Localisation : Rijsel (Lille)

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par Roulie » mer. 5 août 2020 12:35

Tout à fait, y'a un disque avec. J'avais choppé le vinyle justement.
Sans avoir lu le livre on est un peu largué je dirais, ce sont en fait des extraits du bouquin lu par Damasio, sur une musique un peu limite apocalyptique de Yan Péchin.
Mais après avoir lu le bouquin ça résonne un peu en soit d'écouter ce disque. Des extraits choisis, des scènes parfois très visuelles, ...

Pablitta a écrit :
mer. 5 août 2020 10:39
Roulie a écrit :
mer. 5 août 2020 07:59
Les Furtifs (Alain Damasio) d'une certaine manière.
Ça se passe dans un futur relativement proche, où des entreprises ont racheté des villes en crises qui n'arrivaient plus à survivre suite à un manque de burdget. Paris LVMH, Auchan Lille, NestLyon, et Orange qui a racheté Orange (pratique, pas de changement de nom à faire).
C'est pas tellement le côté "grosse entreprise surpuissante qui a des desseins machiavéliques" mais ça fait partie de tout le contexte politique plutôt crédible (je trouve) du bouquin.
Je vais mettre ce livre sur ma wishlist d'anniversaire, merci.
Il me semble d'ailleurs qu'Aldaran, à l'époque, en avait parlé.
Je sais plus, peut-être, on est plusieurs je crois à l'avoir lu l'an dernier.
J'en ai déjà parlé d'ailleurs (même que tu l'avais déjà mis de côté apparemment Pablitta ! :cote: )
Pablitta a écrit :
lun. 26 août 2019 15:49
Roulie a écrit :
lun. 26 août 2019 14:28
"Les Furtifs", d'Alain Damasio, dans lequel existe une espèce vivante, invisible, qui n'est ni animale, ni végétale, mais qui aurait suivi un autre chemin de l'évolution. Et les individus de cette espèce (les furtifs, donc) développent des sons (un rythme, une ritournelle), qui fait partie de leur identité propre, une construction phonique qui leur permet de s'identifier, de communiquer, ...
:ghee:
Trop bien le thème* !!!
Et finalement, pas si loin de la réalité puisque nous avons - au moins - chacun une odeur propre ; ça, c'est prouvé, on peut le constater déjà avec les chiens. Donc une personnalité phonique unique, c'est plausible.
Je me note ce livre.

* ça me rappelle un peu L'Homme Doré - Philip K. Dick - où le personnage s'apparentait à ces furtifs.
Le 106 mars, le millième doudou vivant a été certifié par l'Office informel des enfants crédibles.
Alain Damasio

Avatar du membre
Pablitta
Modérateur
Modérateur
Messages : 1740
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 10:03

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par Pablitta » mer. 5 août 2020 13:41

vox populi a écrit :
mer. 5 août 2020 10:53
j'avais pas entendu parlé de ça
Mais j'ai pas trop compris ce que s'était
Si je reprends l'exemple de Nike ca veut dire que il y aura un terrain de basket au centre du magasin ou chacun pourras venir jouer?
Voir organiser des matchs? des tournois?
Pour ce qui concerne le terrain de basket Nike, la version « permanent » se situe à Soho (New York). Plus d’infos, ainsi que d’autres idées d’animations de centres commerciaux :
https://blog.arca-computing.fr/ces-cent ... eneration/
Sinon, des terrains éphémères se développent (Evry 2, Boulogne s/ Mer, etc) : pour les tournois, ce sont évidemment les tournois Nike (comme le Paris Ring 3x3) qui y sont privilégiés …

Dans le même ordre d’idée, l’Odysseum à Montpellier propose le plus grand parc à trampolines de France. 2 000 m² et 80 trampolines interconnectés permettent d’organiser des courses d’obstacles, des séances de fitness, des cours de basket aérien…
Il est doté, en outre, d’un espace ludique de 60 000 m² comprenant une patinoire, un planétarium, un aquarium notamment.

Idem pour Vill’Up à Paris (La Villette) qui propose, entre autres, d'expérimenter les sensations d'un saut en parachute. Mais Vill’Up est un concept de dingue où l’on pourrait passer ses journées ! https://villup.com/.

Et aussi Polygone Riviera à Cagnes-sur-Mer, qui offre, en plus de 150 boutiques, une « designer gallery » : une véritable galerie d’art contemporain où exposent une dizaine d’artistes connus et reconnus. Sur le site internet de Polygone Riviera, on est invité à « déambuler sous une verrière kaléidoscopique » . Ceci en plus d’animations, de spectacles "de rue" ou de concerts renouvelés chaque jour.

Une vie entière vouée au divertissement, c'est pas mal, non ? ::d

L’évolution ultime du concept trouve son illustration dans le centre City-Place ouvert à West Palm Beach en Floride : habiter dans le centre commercial même ! :ghee:
Le City-Place offre, sur deux niveaux, une surface totale de vente de 56 000 m² (= 70 magasins dont un supermarché et un hypermarché).
L’idée des concepteurs est de faire en sorte que rien n’indique que l’on est dans un centre commercial : cette sorte de ville avec ses rues, ses places et même son clocher est avant tout un espace marchand dont les maisons, d’architecture d’inspiration soit-disant toscane et vénitienne, abritent chacune une ou deux enseignes commerciales.
Dans les étages, des logements ont été créés dans un but de rentabilisation. Plus de 1000 personnes se sont laissées séduire ...

Les appartements
Image

La flânerie en ville ...
Image
Pour louer un appart, c’est par là :cote: :
https://www.apartments.com/the-flats-at ... l/fhmezyv/

Pour finir sur le thème initial, je recommande de lire la courte publication de Cynthia Ghorra-Gobin, directrice de recherche au CNRS, qui explique bien le phénomène qu’elle appelle « l’utopie territoriale »
« Les centres commerciaux : morceaux de villes ou simulacres de villes ? ».
(la publication date de 2000 ; elle pose les fondements de la réflexion).
https://www.persee.fr/doc/quad_0987-138 ... _41_1_1444
Elle évoque notamment une « urbanité dissociée de l’espace public, où le centre commercial désigne le monde » ou un centre commercial qui « attire l’attention en raison de son poids symbolique puisqu’il s’est paré de tous les attributs de l’urbanité ».
Voici un autre extrait qui résume ses constats :
«… Ces utopies territoriales reproduisent tous les éléments et les spécificités qu’offraient les espaces publics de la ville mais en les détournant de leur sens. L’espace du centre commercial n’est pas vraiment faux, mais il met en scène une représentation produite ailleurs que dans la ville par des acteurs collectifs. Les espaces publics que la tradition avait identifiés comme le fondement de la ville dans la mesure où ils autorisaient des individus de classes, d’origines et de cultures différentes à se côtoyer, ne sont plus ici qu’un décor mettant en scène la société de consommation ».

Bon, sinon, tout n’est pas si affreux car de nombreuses villes travaillent à revitaliser leur centre-ville originel afin de le conserver avec son histoire réelle, elle, et ancestrale.
Les municipalités y aménagent des marchés de producteurs, des halles gourmandes, etc. Tout ça afin de réimplanter des activités de proximité qualitatives et culturelles, autres que ce que l’on peut trouver dans les grands centres commerciaux installés en périphéries à vocation exclusivement marchande.

Un dossier intéressant aborde ce sujet de la revitalisation des cœurs de villes : https://www.procos.org/images/procos/pr ... s_2019.pdf
(les 2 premières villes à monter sur le podium des villes faisant des efforts notables pour maintenir leur centre-ville historique attractif : Clermont-Ferrand et une ville que tu connais bien, je crois, Vox : Strasbourg).

Avatar du membre
Pablitta
Modérateur
Modérateur
Messages : 1740
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 10:03

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par Pablitta » mer. 5 août 2020 13:54

Roulie a écrit :
mer. 5 août 2020 12:35
Tout à fait, y'a un disque avec. J'avais choppé le vinyle justement.
Sans avoir lu le livre on est un peu largué je dirais, ce sont en fait des extraits du bouquin lu par Damasio, sur une musique un peu limite apocalyptique de Yan Péchin.
Mais après avoir lu le bouquin ça résonne un peu en soit d'écouter ce disque. Des extraits choisis, des scènes parfois très visuelles, ...

Pablitta a écrit :
mer. 5 août 2020 10:39
Roulie a écrit :
mer. 5 août 2020 07:59
Les Furtifs (Alain Damasio) d'une certaine manière.
Ça se passe dans un futur relativement proche, où des entreprises ont racheté des villes en crises qui n'arrivaient plus à survivre suite à un manque de burdget. Paris LVMH, Auchan Lille, NestLyon, et Orange qui a racheté Orange (pratique, pas de changement de nom à faire).
C'est pas tellement le côté "grosse entreprise surpuissante qui a des desseins machiavéliques" mais ça fait partie de tout le contexte politique plutôt crédible (je trouve) du bouquin.
Je vais mettre ce livre sur ma wishlist d'anniversaire, merci.
Il me semble d'ailleurs qu'Aldaran, à l'époque, en avait parlé.
Je sais plus, peut-être, on est plusieurs je crois à l'avoir lu l'an dernier.
J'en ai déjà parlé d'ailleurs (même que tu l'avais déjà mis de côté apparemment Pablitta ! :cote: )
Pablitta a écrit :
lun. 26 août 2019 15:49
Roulie a écrit :
lun. 26 août 2019 14:28
"Les Furtifs", d'Alain Damasio, dans lequel existe une espèce vivante, invisible, qui n'est ni animale, ni végétale, mais qui aurait suivi un autre chemin de l'évolution. Et les individus de cette espèce (les furtifs, donc) développent des sons (un rythme, une ritournelle), qui fait partie de leur identité propre, une construction phonique qui leur permet de s'identifier, de communiquer, ...
:ghee:
Trop bien le thème* !!!
Et finalement, pas si loin de la réalité puisque nous avons - au moins - chacun une odeur propre ; ça, c'est prouvé, on peut le constater déjà avec les chiens. Donc une personnalité phonique unique, c'est plausible.
Je me note ce livre.

* ça me rappelle un peu L'Homme Doré - Philip K. Dick - où le personnage s'apparentait à ces furtifs.
Ah ouais ! :lunetz:
Cette fois, c'est bien noté !

Mais la description que tu en faisais (et qui m'avait plu) n'est pas tout à fait la même que celle faite aujourd'hui.
Cela doit s'expliquer par la densité du bouquin : j'ai vu que c'était un pavé de 700 pages ; il doit donc aborder des sujets nombreux et très variés. Raison de plus pour le lire.

Avatar du membre
Roulie
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 812
Enregistré le : lun. 5 août 2019 11:02
Localisation : Rijsel (Lille)

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par Roulie » mer. 5 août 2020 14:45

C'est tout à fait ça. Le bouquin est très dense.
Le type a pris 10 ans pour l'écrire, et ça se ressent dans la lecture.

En quelques mots sur le livre, on découvre l'existence de ces êtres "furtifs", espèce vivante invisible et discrète dont les caractéristiques biologiques permettent de passer sous les radars de notre espèce ; mais dans un contexte politique futuriste ultralibéral, digital et consumériste à outrance. Et là dedans on suit un couple (en réalité, on suit à la première personne 6 personnages différents) dont la fille a mystérieusement disparue, et le père est persuadé qu'elle est partie avec des furtifs.
Réflexion à la fois sur le vivant et sur une hypothétique direction que prend notre société. Des thématiques chères à l'auteur et qui vont de pair. Damasio parle lui même de science fiction mais sur des sciences sociales.

Et pour en revenir aux entreprises surpuissantes et aux villes privées, je trouve très intéressant l'idée qui est développée dedans. Par exemple, chaque rue n'est pas accessible à tout le monde et à toute heure, ça dépend des différents forfaits proposés par la multinationale qui possède la ville (un peu le même principe que si la neutralité du net n'existait plus).
Modifié en dernier par Roulie le mer. 5 août 2020 14:48, modifié 1 fois.
Le 106 mars, le millième doudou vivant a été certifié par l'Office informel des enfants crédibles.
Alain Damasio

Avatar du membre
Roulie
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 812
Enregistré le : lun. 5 août 2019 11:02
Localisation : Rijsel (Lille)

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par Roulie » mer. 5 août 2020 14:47

Pablitta a écrit :
mer. 5 août 2020 13:41
vox populi a écrit :
mer. 5 août 2020 10:53
j'avais pas entendu parlé de ça
Mais j'ai pas trop compris ce que s'était
Si je reprends l'exemple de Nike ca veut dire que il y aura un terrain de basket au centre du magasin ou chacun pourras venir jouer?
Voir organiser des matchs? des tournois?
Pour ce qui concerne le terrain de basket Nike, la version « permanent » se situe à Soho (New York). Plus d’infos, ainsi que d’autres idées d’animations de centres commerciaux :
https://blog.arca-computing.fr/ces-cent ... eneration/

[...]
Un peu flippant quand même. :-|
Les photos du quartier habitable/centre commercial, ça fait très décor artificiel, à la manière d'un parc d'attraction.
Le 106 mars, le millième doudou vivant a été certifié par l'Office informel des enfants crédibles.
Alain Damasio

Avatar du membre
Pablitta
Modérateur
Modérateur
Messages : 1740
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 10:03

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par Pablitta » mer. 5 août 2020 17:00

Roulie a écrit :
mer. 5 août 2020 14:47
Un peu flippant quand même. :-|
Les photos du quartier habitable/centre commercial, ça fait très décor artificiel, à la manière d'un parc d'attraction.
C'est pas tant ça qui est gênant (mais carrément flippant, oui), c'est qu'à partir du moment où la vie sociale se tient dans un centre commercial, il y a transfert d'un lieu de vie public vers un lieu de vie privé.
Du coup, les règles intérieures sont au bon vouloir du bailleur, et non pas en fonction des lois de la république,
pas de police mais des vigiles, ou - comme tu le dis à partir du livre de Damasio - des lieux qui ne sont ouverts qu'à certaines personnes, en fonction du forfait qu'ils ont payé, etc.
Bref, la perspective est une grande fragilisation de la démocratie.
Et, à coup de privatisations à tout crin, c'est pas loin de devenir réel, tout ça.

lienard
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 762
Enregistré le : ven. 2 août 2019 18:28

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par lienard » mer. 5 août 2020 18:11

Pas vu beaucoup de masques !!

vox populi
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 717
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:36

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par vox populi » jeu. 6 août 2020 08:17

Pablitta a écrit :
mer. 5 août 2020 17:00
Roulie a écrit :
mer. 5 août 2020 14:47
Un peu flippant quand même. :-|
Les photos du quartier habitable/centre commercial, ça fait très décor artificiel, à la manière d'un parc d'attraction.
C'est pas tant ça qui est gênant (mais carrément flippant, oui), c'est qu'à partir du moment où la vie sociale se tient dans un centre commercial, il y a transfert d'un lieu de vie public vers un lieu de vie privé.
Du coup, les règles intérieures sont au bon vouloir du bailleur, et non pas en fonction des lois de la république,
pas de police mais des vigiles, ou - comme tu le dis à partir du livre de Damasio - des lieux qui ne sont ouverts qu'à certaines personnes, en fonction du forfait qu'ils ont payé, etc.
Bref, la perspective est une grande fragilisation de la démocratie.
Et, à coup de privatisations à tout crin, c'est pas loin de devenir réel, tout ça.
C'est complètement dingue!
Louer un appartement dans un supermarché..

En fait je me découvre que je suis un visionnaire !
Il y a quelques années j'avais écrit une chanson dont les paroles commençaient ainsi
"Certains Hommes rêvent d’aventures
Et de traverser la terre entière
Ma vie rêvée à moi, ça c’est sûr
Serait de vivre un jour dans un Leclerc"

Ben voilà on y est :ghee:

Mais sérieusement je trouve ça complètement flippant
Une sorte de Truman show,
enfin c'est pas exactement pareil..mais il y a un film à faire sur le sujet ça c'est clair

Avatar du membre
DaFrog
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 875
Enregistré le : sam. 18 avr. 2020 15:16

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par DaFrog » jeu. 6 août 2020 08:53

Pour beaucoup, le loisir principal est de traîner dans les centres commerciaux, en famille ou entre potes.
Il y avait donc un rêve à satisfaire : pouvoir faire du shopping tous les jours à deux pas de chez soi :frime1:
Dynamiteur d’aqueducs :modo:

Avatar du membre
whereisbrian
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1298
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:58
Localisation : BZH

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par whereisbrian » jeu. 6 août 2020 10:00

On comble le vide (supposé) comme on peut, pour certains c'est les centres commerciaux, pour d'autres la musique :)

Cette idée de centre commercial avec les infrastructures autoroutières autour a été explorée dans la SF,
par JG Ballard dans ce roman absolument terrifiant:

Image

Avatar du membre
The lad
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 528
Enregistré le : lun. 5 août 2019 15:06

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par The lad » jeu. 6 août 2020 12:59

Image

À une moindre échelle, à une autre époque il s'y était attelé, notamment à la Cité Radieuse qui possède ses propres commerde (edit : je laisse cette faute de frappe parce que c'est énorme) au sein même de l'habitation. Dans la droite lignée du XVIIIe siècle et des fameux familistères financés par les riches industriels soucieux du bien-être du lumpen.
#rampalsound

Avatar du membre
Roulie
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 812
Enregistré le : lun. 5 août 2019 11:02
Localisation : Rijsel (Lille)

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par Roulie » jeu. 6 août 2020 13:23

C'était pas tellement du lumpenprolétariat dans les familistères et phalanstères. C'est plus un délire philanthropique de patrons, certes à tendances paternalistes, qui voulaient recréer une sorte d'alternative à la révolution industrielle, avec un peu plus de redistribution pour leurs ouvriers.
Mais y'a quand même plus une visée "pratique" que mercantile, contrairement à ces nouveaux centres commerciaux.
Le 106 mars, le millième doudou vivant a été certifié par l'Office informel des enfants crédibles.
Alain Damasio

Avatar du membre
The lad
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 528
Enregistré le : lun. 5 août 2019 15:06

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par The lad » jeu. 6 août 2020 13:26

Roulie a écrit :
jeu. 6 août 2020 13:23
C'était pas tellement du lumpenprolétariat dans les familistères et phalanstères. C'est plus un délire philanthropique de patrons, certes à tendances paternalistes, qui voulaient recréer une sorte d'alternative à la révolution industrielle, avec un peu plus de redistribution pour leurs ouvriers.
Mais y'a quand même plus une visée "pratique" que mercantile, contrairement à ces nouveaux centres commerciaux.
Ce que je voulais évoquer par là c'est la mutation de l'habitat et sa transformation pratique à travers deux siècles.
#rampalsound

Avatar du membre
whereisbrian
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1298
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:58
Localisation : BZH

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par whereisbrian » jeu. 6 août 2020 13:34

Le concept de mall, centre commercial, est très américain, centre souvent à la périphérie.
C'est la marchandisation de l'espace et des hommes. Et surtout le simulacre: fausses plantes, faux arbres, faux décors,
faux villages (fausses personnes ?).
D'autant que lorsque tu n'as pas beaucoup de moyens, tu peux toujours baver sur les vitrines, sauf en cas d'émeute.

Avatar du membre
The lad
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 528
Enregistré le : lun. 5 août 2019 15:06

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par The lad » jeu. 6 août 2020 13:38

whereisbrian a écrit :
jeu. 6 août 2020 13:34
Le concept de mall, centre commercial, est très américain, centre souvent à la périphérie.
C'est la marchandisation de l'espace et des hommes. Et surtout le simulacre: fausses plantes, faux arbres, faux décors,
faux villages (fausses personnes ?).
D'autant que lorsque tu n'as pas beaucoup de moyens, tu peux toujours baver sur les vitrines, sauf en cas d'émeute.
Le progrès.
#rampalsound

Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3812
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par Algernon » jeu. 6 août 2020 15:46

"Jimi prenait une guitare de droitier et il la tournait dans l'autre sens. Ça veut dire que l'ordre des cordes était inversé. Je connais quelques personnes capables de faire ça, mais c'est très rare, car il faut savoir penser à l'envers."

vox populi
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 717
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:36

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par vox populi » ven. 7 août 2020 11:12

Quand je lis ou entends des citoyens refuser de porter le masque au nom de leur liberté je voudrais leur rappeler que la liberté a un sens lorsqu'on accepte d'en payer le prix, c'est à dire lorsqu'on assume ses choix. Or je suis certain que si ces gens tombent malades demain ils seront les premiers à se rendre chez leur médecin ou demander une place à l’hôpital. Ils se retourneront vers la société pour que celle cie les soignent gratuitement, au frais du contribuable. Refuser de porter le masque n'est donc pas un acte de liberté c'est un acte irresponsable, un point c'est tout.


https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 66461.html

Avatar du membre
Algernon
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3812
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:36

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par Algernon » ven. 7 août 2020 12:04

Être citoyen, ce n'est pas seulement avoir des droits, normal, bénéficier de la Liberté Égalité (hum !) Fraternité
Mais ce sont aussi des devoirs, et mêmes des contraintes. Le Bien-être COMMUN
Certains ont du mal à capter ça.
"Jimi prenait une guitare de droitier et il la tournait dans l'autre sens. Ça veut dire que l'ordre des cordes était inversé. Je connais quelques personnes capables de faire ça, mais c'est très rare, car il faut savoir penser à l'envers."

Avatar du membre
alcat01
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 2101
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:51
Localisation : campagne

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par alcat01 » ven. 7 août 2020 12:40

La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne… et personne ne sait pourquoi! Albert Einstein

Avatar du membre
whereisbrian
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1298
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:58
Localisation : BZH

Re: Le Monde tel qu'il va

Message par whereisbrian » ven. 7 août 2020 14:11

Et surtout, bon week-end !

Répondre