Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des 70

Pour y papoter de tout et de rien, parler de ce que vous écoutez en ce moment, délirer, s'amuser...

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Roulie » 03 Nov 2017, 10:57

zuma a écrit:Je crois qu'ils voient les années soixante comme le balbutiement de la musique "moderne",

Y'a un truc là.
Pour ma part, et sûrement à tort, j'ai un peu toujours considéré les sixties non pas comme des balbutiements mais comme les débuts (et j'ai pas la sensation d'être le seul, pour ça que je dis ça).
Pas que je néglige ce qui a pu se faire avant, mais je ne m'y suis jamais vraiment intéressé. Les sixties je les vois un peu comme le commencement de la musique pop.
Le jazz, le blues, le rock'n'roll 50's, ... ça me touche moins.
Avatar de l’utilisateur
Roulie
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3048
Inscription: 27 Jan 2015, 12:44
Localisation: Rijsel

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Demostan » 03 Nov 2017, 11:08

:-)) Il est vrai qu'aujourd'hui, la surabondance d'information et de musiques disponibles rend la concentration plus difficile. Sur Youtube, par exemple, lorsqu'on visionne quelque chose de précis, il y a vingt autres vidéos en rapport, proposées juste à côté (et les choix sont parfois plutôt pertinents). Cela favorise la dispersion. Image La concentration est un effort que l'on doit fournir en permanence dans notre vie quotidienne, car tout est mis sur le même plan, et les tentations se trouvent sous nos yeux en permanence.

Et tous ces articles que nous lisons, et qui comprennent en eux-mêmes tant d'autres noms de groupes de musique, avec hyperlien intégré... l'envie de cliquer est omniprésente. Après, il faut savoir remettre à plus tard pour se concentrer sur l'intérêt du moment... alors évidemment, pour une personne curieuse de musique comme moi, la liste des groupes intéressants et des découvertes à faire est longue comme le bras... non, deux ! :haan:

Mais il reste quelque chose, bien évidemment, et heureusement. Quand l'intérêt et la curiosité sont là, les sens sont en éveil, et les connaissances rentrent. Bon, il est vrai qu'il faut assimiler plus de choses, et ce n'est pas évident pour tout le monde.
Avatar de l’utilisateur
Demostan
♪♪♪♪
 
Messages: 631
Inscription: 30 Nov 2016, 22:21
Localisation: Reims

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Cooltrane » 03 Nov 2017, 11:46

Witchy Cow a écrit:Parfois, la quête du Graal elle-même est fabuleuse. Chercher, longtemps, espérer trouver... Et quand tu trouves, tu es heureux, mais après, tu t'es vidé de cette recherche qui te tenait en haleine depuis des années.

Le pire qui puisse arriver, c'est de ne plus rien avoir du tout à trouver. D'avoir tout ce qu'on cherche.


C'est mon vieux Graal... probablement inatteignable, d'ailleurs... et que je redouterais d'atteindre, même si y arriver me laisserais pas mal de temps à nouveau libre pour chercher d'autres trucs... ou mettre mes mains dans la terre pour jardiner, tout en écoutant le fruits de ma passion/quête de précédentes décennies.

Perso, depuis une 10-aine d'années,j'ai plus la patience de passer les bacs de disquaires en revue pour trouver une "pépite" que j'aurais loupée il y a 30 ou 40 ans... principalement parce que j'en ai trouvé des chiées... et que celles que j'aurais loupé ne doivent plus être tellement nombreuses (les bonnes/excellentes)... et si j'y arrive encore, c'est plus par le ouaib que par le disquaire dans son échoppe ou dans une convention... Précisément, le net est-il responsable de ma fatigue des bacs et doigts endoloris et noircis par la crasse? Ajd, le web me permets de découvrir plus en moins de temps que durant ma jeunesse, et pas juste des pépités d'outre-décennie, mais des trucs d'ajd, aussi obscurs que les Gnidrolog ou encore Mighty Baby d'alors.


Manoueel a écrit:Boarf, rien de nouveau, quand on est jeune sur ce forum il vaut mieux passer outre certaines interventions. Comme quoi, on peut écouter du rock et être passéiste.


Booooffff!!!!... à en écouter certains, le rock, c'est le passé

EL34 a écrit: qu'y a t-il de méprisant à dire que dans les années 70 et même les 80, arriver à faire une belle discothèque chez soi demandait des sacrifices ? Financiers, mais également en temps de recherche ? Qu'y a t-il de méprisant à dire qu'actuellement, en quelques clics, on peut arriver à écouter dans l'heure qui suit et ce, en toute illégalité, un album que certains ici on mis à l'époque plusieurs mois (quand ce n'est pas des années) pour le trouver et le payer ?


Bon, n'exagérons rien, quant aux "sacrifices" subis... Mon plaisir n'était pas un sacrifice... et je ne suis jamais privé de rien pour acheter un zalbum ou lautre

Les djeunnns sacrifient pas mal de leur pitance à pleins de leurs passions (mon meilleur pote à deux gamins qui dépensent tout à leurs jeux zélektroniks), alors quand ils arrivent à la muse, ils écoutent gratuitement, comme nous, on le faisait avec nos cassettes et les radios, les emprunts de vinyles ou aux médiathèques et aux potes et leur enregistrement sur les mêmes cassettes

j'vais vous dire que nous avons eu de la chance (farpaitement Môôôssieur) de ne pas avoir les jeux vidéos et autres smartphones dans notre vieille génération qu'elle était encore djeunnn
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪
 
Messages: 496
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Cooltrane » 03 Nov 2017, 12:06

33rpm a écrit:Je pense que je fonctionne comme les jeunes et j'ai plus fait de découvertes musicales en dix ans d'Internet qu'en 40 ans à l'ancienne (disquaires, radio, magazines, potes) où je naviguais en zone plus ou moins connue avec difficulté d'en sortir (vive la province profonde). Je le vivais très bien mais je suis ravi de pouvoir désormais étendre à l'infini ou presque mon champ d'écoutes.

Ni haine, ni jalousie. Bien au contraire.


Bon, j'ai sans doute eu la chance d'être né à Bxl, d'avoir passé qqes années à Montréal et toute mon adolescence à Toronto (jusqu'au début des 90's), du coup, "la province" (fut-elle "belle"), je ne l'ai connue que pour me mettre au vert, fumant, buvant, écoutant et baisant (que les femmes qui ont croisé ma route à ce moment-là me pardonnent) à l'aise, sans emm... les vioques et autres voisins.

Ajd, je vis (en semaine) dans une ville provinciale hollandaise (champ de tulipes et moulins à vents) et le w-e à Bxl, mais c'est clair que ma vie culturelle, c'est en grande ville internationale que je la vis (encore qu'il y a un cinoche style art-et-essai dans mon bled batave.

J'ai tjs eu une guerre technologique ou deux de retard: je me suis mis au CD vers 93, j'ai un peu loupé le VHS, et je ne me suis pas encore mis au blueray (à mon avis, je passerai outre, car j'ai le DVD) et je suis arrivé au web (au taf, puis a casa) vers 04 (avant j'avais occasionnellement accès via des cyber-cafés milieu 90's >> çà existe encore çààààà?). Donc mon passé (parfois poussiéreux et poussif quant à sa vitesse de croisière), je ne le regrette pas et mon présent, non plus.

Surtout que comme toi, je découvre plus ajd par mois, que par année il y a 40 ans.

bratislava1 a écrit:Déjà, "les gamins", dans l'intitulé du sujet ....

Avec l'âge, les jeunes paraissent des gamins, des minos.


Ouais, bon, dans les vidéos du premier post, c'était vraiment des gamin.e.s... même pas des ados... et effectivement, même des ados, sur ce site, il doit y en avoir diddley/squat

et puis , "gamin" ce n'es pas "chiard" ou" p'tits cons", non plus ... c'est plutôt presque sympa, non?
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪
 
Messages: 496
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Roulie » 03 Nov 2017, 12:07

On avait pas dit que c'était interdit de dire "djeun's" ? :-( :uhuhuh:
Avatar de l’utilisateur
Roulie
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3048
Inscription: 27 Jan 2015, 12:44
Localisation: Rijsel

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Cooltrane » 03 Nov 2017, 12:30

Bastard a écrit:
whereisbrian a écrit:Se prétendre jeune alors qu'on est vieux et vieux alors qu'on est jeune :)

Je ne prétend rien du tout. J'ai 55 ans et je les assume. Vieillir ne me fait pas peur (mal vieillir oui). Et tant que je pourrai écouter la musique qui me plait je ferai geuler mes enceintes.
Rock and Roll is here to stay will never die .
Na !!!


Du moins jusqu'à ce qu'on nous enterre :mouais:

EL34 a écrit:
whereisbrian a écrit:
Sachant qu'on avait des pratiques comparables: jure moi sur la fourche de ta première Malag' que tu n'as jamais repiqué sur K7 le LP d'un copain ... La différence c'est juste la technologie. Qui me permet d'ailleurs, comme l'écrivait justement Roulie de découvrir. Encore faut-il vouloir découvrir ...
Pour en revenir au téléchargement illégal, on prive de ressources des tas d'artistes ou d'ayant droits riches ou patuvres: la même moulinette pour tout le monde. Pour te rassurer, j'achète mes disques parce que la sueur du musicien a une valeur. Télécharger est donc enlever de la valeur, consommer de façon narcissique un produit vide.


Ben nan, repiquer le LP d'un copain sur K7 n'est pas pareil... car lui au moins l'a acheté, et ne le prêtait pas à la terre entière. Sur le net, un seul cd acheté et mis en ligne, et c'est des milliers de téléchargements... illégaux. Repiquer un LP restait dans un cercle assez fermé, entre potes comme tu l'as dit : pas le téléchargement, donc aucune comparaison possible.

Pour en revenir au téléchargement illégal, on prive de ressources des tas d'artistes ou d'ayant droits riches ou patuvres: la même moulinette pour tout le monde. Pour te rassurer, j'achète mes disques parce que la sueur du musicien a une valeur. Télécharger est donc enlever de la valeur, consommer de façon narcissique un produit vide.

Et la sueur du musicien vaut la tienne en lui achetant son disque. Nous sommes à ce niveau farpaitement d'accord.
Hélas j'ai bien l'impression que beaucoup de jeunes ne l'ont pas compris : et pas qu'eux...


Been si... quand tu reproches ajd à un jeune de ne pas payer pour sa muze, on a fait pareil quand on avait l'occasion nous aussi de ne pas le faire... sauf que quand c'était trop bon oiyr rester sur ruban magnétique, on l'achetait, le putain de disque... Par ex: j'ai eu cinq disques de UFO sur K7 (en prêt de potes) et je n'ai jamais acheté une seule de leur plaques, parce que c'était, somme toute, assez moyen et que je n'ai jamais eu envie de m'encombrer de leur musique... Par conte, j'ai eu les premiers Santana... et dès que j'ai pu, j'ai acheté... Ceci dit, comme bcp de gars de ma génération, j'ai acheté pas mal d'occase... et donc pas mal de groupes n'ont rien touyché par le fait que j'aie leurs albums chez moi.
Et puis, rien ne dit que l'ado d'ajd qui pirate un disque (ou un morceau, plutôt, car ils en ont rien à foutre de l' "album") n'achètera pas le disque dans une décennie


Aldaran a écrit:Mais je reste persuadé que les jeunes passionnés d'aujourd'hui creusent avec la même ferveur que leurs prédécesseurs il y a quarante ou cinquante ans.
Pas avec les mêmes moyens ni avec les mêmes outils, c'est un fait.


ouaip

Roulie a écrit:Pour ma part, et sûrement à tort, j'ai un peu toujours considéré les sixties non pas comme des balbutiements mais comme les débuts (et j'ai pas la sensation d'être le seul, pour ça que je dis ça).
Pas que je néglige ce qui a pu se faire avant, mais je ne m'y suis jamais vraiment intéressé. Les sixties je les vois un peu comme le commencement de la musique pop.
Le jazz, le blues, le rock'n'roll 50's, ... ça me touche moins.


C'est clair que j'ai difficile à m'intéresser d'un truc d'avant les 60's... même en jazz, les premiers albums que je retiens datent de 59 (quelle put' d'année 0-) ) et à part Le Grand Jacques, un peu de Chuck Berry ou de Muddy Waters, j'en ai rien à cirer... Faudra un jour que je m'intéresse vraiment (re-découvrir) à Duke Ellington et Bill Evans, mais c'est pas gagné d'avance
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪
 
Messages: 496
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar whereisbrian » 03 Nov 2017, 14:08

Ecoute, si tu veux, Ella et Louis, vraiment un bel album.
(typiquement un cadeau de No Hell si tu sais y faire)

Image

Il y a dans le rock des années 60/70 autant de soupe bien moulinée que dans d'autres périodes.
Le musée des horreurs est ouvert depuis le début de la consommation de masse.
Avatar de l’utilisateur
whereisbrian
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5340
Inscription: 03 Fév 2013, 21:28
Localisation: BzH Sud

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar 33rpm » 05 Nov 2017, 10:18

59, c’est l’année de Go Bo Diddley, d’Ah Um de Mingus, d’Ornette (the shape ...) et de ... Kind of Blue. Rien à cirer, vraiment ?

Et le musée des horreurs a ouvert bien avant la consommation de masse. Rien que le comique troupier et la mode des pétomanes ...
there ain't no alligators in Berkeley California, boys
Avatar de l’utilisateur
33rpm
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2302
Inscription: 08 Sep 2016, 18:50

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Cooltrane » 05 Nov 2017, 10:47

33rpm a écrit:59, c’est l’année de Go Bo Diddley, d’Ah Um de Mingus, d’Ornette (the shape ...) et de ... Kind of Blue. Rien à cirer, vraiment ?

Et le musée des horreurs a ouvert bien avant la consommation de masse. Rien que le comique troupier et la mode des pétomanes ...


Tu m'as mal compris (ou je me suis mal exprimé)... RàC de ce qui se passe avant 59

pour moi, la vraie bonne musique commence vraiment en 59, notamment avec les albums que tu cites... avec les Time Out de Brubeck, Moaning In The Moonlight de Howling Wolf et The Nubians of Plutonia de Sun Ra
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪
 
Messages: 496
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Leutte » 05 Nov 2017, 15:56

Cooltrane a écrit:
Tu m'as mal compris (ou je me suis mal exprimé)... RàC de ce qui se passe avant 59

pour moi, la vraie bonne musique commence vraiment en 59, notamment avec les albums que tu cites... avec les Time Out de Brubeck, Moaning In The Moonlight de Howling Wolf et The Nubians of Plutonia de Sun Ra
;
Euhh.. Charlie Parker, Lester Young, les premiers Coltrane.. Pour ne citer qu'eux(Ya quelques géants du blues qui ont fait des trucs sympas aussi, non?)...tout ça c'était avant 59! Peut-être pas ta came.. mais en cherchant un peu, et d'après les références que tu cites et celles que tu dis partager avec 33rpm, il y a sans doute de la musique que tu devrais trouver bonne d' avant 59.
Avatar de l’utilisateur
Leutte
♪♪♪♪
 
Messages: 649
Inscription: 09 Avr 2017, 12:41
Localisation: Toulouse

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Cooltrane » 05 Nov 2017, 23:57

Leutte a écrit:
Cooltrane a écrit:
Tu m'as mal compris (ou je me suis mal exprimé)... RàC de ce qui se passe avant 59

pour moi, la vraie bonne musique commence vraiment en 59, notamment avec les albums que tu cites... avec les Time Out de Brubeck, Moaning In The Moonlight de Howling Wolf et The Nubians of Plutonia de Sun Ra
;
Euhh.. Charlie Parker, Lester Young, les premiers Coltrane.. Pour ne citer qu'eux(Ya quelques géants du blues qui ont fait des trucs sympas aussi, non?)...tout ça c'était avant 59! Peut-être pas ta came.. mais en cherchant un peu, et d'après les références que tu cites et celles que tu dis partager avec 33rpm, il y a sans doute de la musique que tu devrais trouver bonne d' avant 59.


Sans doute, mais j'ai pas encore trouvé (à part Chuck Berry et Little Richard, mais pas de quoi acheter un album non plus)


Nan, tout ce qui vient avant 59 ne me fait balancer la roubignole gauche, alors, tu t'imagines bien que la droite reste immobile aussi...
En fait, tout cela sonne tellement "ancien/âgé/daté" à mes oreilles, que je considère que c'est de la musique d'ancêtre... et en dehors du Grand Jacques, c'est rebelote pour la chanson française itou
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪
 
Messages: 496
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Lilva » 22 Nov 2017, 10:58

Pour ma part, du haut de mes 27 petites années, je perçois le rock comme un bijou, un pan historique de la musique. Tant de génies, tant de gens inspirés, qui ont apportés énormément de part leur imagination, leur travail et surtout leur inspiration passionnée. Cela se sent énormément dans la musique de Manfred Mann's Earth Band, par exemple, que je suis heureuse d'avoir connu récemment (il n'est jamais trop tard pour découvrir :rougez:).

En fait, j'aime particulièrement ressentir la musique à l'état brute, sortie des méandres d'un esprit à la fois illuminé et inspiré, artistique. C'est ça, pour moi, la musique des années 70. Beaucoup de constructions, de textes écrits avec les tripes et le coeur (ou bien sous psychotropes :)) ). Mais cela commence bien avant les années 70.
Certains morceaux arrivaient sans doute sur les ondes comme l'effet d'une bombe.
De ce fait, je suis un peu envieuse de ne pas avoir connu cette période. Aujourd'hui, je ne peux que me documenter, écouter les histoires des anciens et apprendre.
Mais je dois bien avouer que lorsque j'écoute Dylan, Patti Smith je me dis que ce sont de grands poètes qui produisent avec une sincérité bien visible.

J'ai un peu de mal à retrouver cette belle énergie aujourd'hui.
Avatar de l’utilisateur
Lilva
 
Messages: 21
Inscription: 17 Mar 2017, 10:57
Localisation: Paris

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Ben-J » 22 Nov 2017, 12:42

Pourtant on est encore en plein dedans .
Regarde BB smocke , kadavar , rivals sons pour ne citer qu'eux , ils jouent la même musique.
Le problème c'est qu'on ne retrouve pas chez eux l'inventivité incroyable que tu as très bien décrit .
Du haut de mes 23 ans je reste quant même le plus jeune ici :bat: :bat:
Ben-J
♪♪
 
Messages: 143
Inscription: 06 Nov 2013, 22:13

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar Ben-J » 22 Nov 2017, 13:04

J'écris d'ailleurs quelques chroniques sur ce site.
Si ça intéresse quelqu'un n'hésitez pas a passer et faire un peu de pub (onglet rock , pseudo Lennon 62).
https://lesyeux-fertiles.com/the-beatle ... club-band/
Ben-J
♪♪
 
Messages: 143
Inscription: 06 Nov 2013, 22:13

Re: Comment les gamins d'aujourd'hui perçoivent le rock des

Messagepar andy » 22 Nov 2017, 13:32

23 ans l âge d une de mes filles , heureuse que je l emmène voire les stranglers samedi prochain !
andy
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1005
Inscription: 03 Fév 2013, 19:23

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le bistro

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron