Les films vus en salle ou chez vous

Films, DVD, séries, petit ou grand écran... Que ce soit en lien ou non avec la musique.
Avatar du membre
Cooltrane
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 845
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Les films vus en salle

Message par Cooltrane » ven. 22 nov. 2019 10:20

vox populi a écrit :
jeu. 21 nov. 2019 21:55
Image

Humour, émotion, originalité, intelligence,
Tout et tant d'autres choses sont dans ce film.
Je crois que j'emploi rarement ce terme,
de plus en plus rarement même
mais là je le dit "chef d'oeuvre"
Le mec qui a réalisé ce film n'aura pas vécu pour rien
Je crois pouvoir dire qu'il s'agit là d'un de mes films Français préféré
Immanquable et aucune excuse si vous avez canal
CA vous fera tellement de bien de voir ce film, vous verrez !
J'ai chroniqué cet OVNI dans le forum précédent et je garde en souvenir que si cela passe en TV, j'essaierai de le voir.

Avatar du membre
Cooltrane
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 845
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Les films vus en salle

Message par Cooltrane » dim. 24 nov. 2019 11:14

Bon assez décevant ce double shot de hier

Son choix:
Joyeuse Retraite: Ayant vu la BA, je m'étais dit que l'on plongerait dans le politiquement incorrect comme les quelques récentes comédies françaises vues récemment, mais hélas non. On a droit à une gentille comédie familiale du dimanche aprèm à la téloche, et qu'ils ont plantés toutes les rares répliques saignantes dans cette BA bien trompeuse. En fait on est dans le lourd/heavy, et tellement prévisible, que l'on sait d'office que Laroque et Lhermite ne partiront jamais au Séné/Portugal comme ils nous font croire dès le départ. Tout les personnages sont stéréotypés (la quiche de belle-fille, la mémé à la Maria Pacôme, le fils à voile et vapeur, et les péripéties tellement téléphonées que l'on finit plus à s'agacer sur la nombreuse smala qui renverse son popcorn par terre juste derrière soi et qui pige pas la moitié. Brefffff, on s'emm... et ce bidule n'a pas sa place sur le grand écran. 5/10

Mon choix:
J'accuse: Plus un choix de résistance au fascisme des réseaux asociaux qu'une véritable envie de découvrir le scandale Dreyfus (j'ai lu le J'accuse de Zola quand ado), mais une solide envie de faire mon devoir de citoyen et de résister aux vagues populistes hashtaguiennes.Le contenu du film m'important relativement peu (bien sûr, j'y ai appris des choses), donc je me suis concentré sur la reconstitution de l'époque (y compris une des toutes premières Benz sortant de l'ambassade allemande) et les costumes et le jeu d'acteur. Le tout est fait avec rigueur et peu de fantaisie quant à la ligne historico-directrice, n'en déplaise aux hordes dénonciatrices.

Étant donné le délicieux contexte délétère déclenché à la sortie de ce film et l'annonce providentielle d'une nouvelle "victime" d'il y a 40 ans (quel "heureux" hasard, il est difficile de ne pas y revenir. Oser dire que Polanski s'approprie le combat Dreyfus est franchement trompeur: je n'ai rien vu dans le film qui fait référence ou analogie à son cas et le projet de ce film date d'il y a de nombreux mois, bien avant cette nouvelle polémique nauséabonde, autour d'un artiste imparfait, mais probablement déboussolé par le massacre de son épouse, dont Tarantino a fait si peu de cas dans son récent film. Ceci n'excusant rien cela, aussi bien du coté de l'accusé que des accusateurs. 6.5/10.


je vais essayer de combler mon retard sur les sorties récentes vues, car il y a qqes pépites.

Avatar du membre
hexbreaker
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 318
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:50

Re: Les films vus en salle

Message par hexbreaker » dim. 24 nov. 2019 16:30

Des avis sur "J'accuse" ? :gratzzz:

Avatar du membre
Cooltrane
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 845
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Les films vus en salle

Message par Cooltrane » lun. 25 nov. 2019 17:18

Double shot Latino le w-e précédent

Nuestra Madres : Film Guatémaltèque, même si son réalisateur César Dias est belge et qu’il a reçu une assistance belgo-française pour aider ce presque documentaire à propos du génocide survenu lors d’une répression lors d’une guerre civile (78 à 84) où l’s massacres furent nombreux et la plupart des victimes étaient amérindiens. Nous sommes au début du nouveau siècle et lors d’un entretien avec une mère issue d’un village lointain, un jeune anthropologue chargé d’identifier les victimes et (accessoirement) indemniser leur famille, lors d’une série de procès des criminels de guerre. Lors de l’enquête, suite à une photo du dossier, il commence à comprendre que son propre père en fut partie, mais du côté des victimes, mais sa mère ne lui en avait touché mot. De fosse commune en voyage au fin fond du pays (troisième jungle à gauche, septième vallée à droite), il tombe sur des terrains plus ou moins privés et les difficultés à remuer les terres comme certaines gens, qui préfèrent oublier ce pénible passé.
Pourquoi le réalisateur a-t-il voulu faire de cette histoire une fiction, alors que le tout ressemble à un documentaire me dépasse (et que la fiction est tout sauf divertissante), malgré la récompense cannoise, le film risque de passer pour moins légitime, puisque fiction. Bien sûr, peu d’éléments du film sont à mettre en doute, et l’on voit du pays, mais le mélange des genres n’est pas un atout. 5/10


El amor menos pensado : Comédie romantique argentine rassemblant les deux plus grandes stars du cinéma national, ce film n’offre aucune surprise, mais plein de charme et une humour certain. Un couple voit son oisillon s’envoler du nid (direction l’université à Madrid), et se regarde pour voir comment combler le vide et surtout s’ils survivront ensemble celui-ci. Une première décision est que non, et ils se séparent tout en restant amis (et amoureux) et nous suivront leurs aventures sentimentales et érotiques (parfois) durant les années qui suivent. Absolument rien d’original dans ce film, qui semble avoir été fait 100 fois auparavant, sauf que la version argentine dévoile un petit "je ne sais quoi", probablement dû au magnétisme et charisme des deux protagonistes. Difficile de ne pas fondre pour la délicieuse Mercedes Moràn et Darin étant le chouchou de ces dames, l’affaire semble trop facilement pliée d’avance, surtout que le scénar est assez peu crédible – mais on s’en fout. Les seconds rôles sont sympas et même parfois attachants, mais ils n’ont aucune chance face aux deux géants. 7/10

Avatar du membre
Cooltrane
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 845
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Les films vus en salle

Message par Cooltrane » mar. 26 nov. 2019 16:52

Bon, en principe, retard rattrapé avec cete livrée-ci datant d'il y a 2 ou trois semaines.


Mon Chien Stupide : Un écrivain à succès (il y a longtemps) et père de 4 jeunes adultes encore au nid se fait souffler dans le museau par son éditeur pour qu’il se menue la couenne et ponde un truc (enfin) potable. Il faut vous dire que son environnement n’est pas brillant (sauf le cadre de sa baraque avec paysage époustouflant) au point de récupérer un clébard qui s’est réfugié dans son jardin par une nuit de grand déluge. Le scélérat clébard (a priori, un Matin de Naples, chien en vogue dans la mafia) s’installe dans la baraque au grand dam de toute la famille en essayant de baiser tous les mecs louche à portée de museau et faire des gaffes monstrueuses. Pour faire chier son monde, le chef des lieux l’adopte et l’appelle Stupide.

Un film politiquement incorrect absolument jouissif et jubilatoire, because la tyrannie de la djeunesse rézo asociale prends des claques bien méritées (du moins justifiées) dans sa première partie. Malheureusement Attal n’ose pas enfoncer le clou trop loin et fait un peu marche arrière dans la deuxième moitié ou il se prend en pitié après avoir viré ses trois Tanguy et sa Tanguette, au grand dam de sa femme (à la ville comme à l’écran) qui pourtant en a autant marre que lui. Les répliques saignantes fusent et abondent sans que 1% d’entre elles soient utilisées dans la bande annonce pour induire en erreur le public a douiller une entrée… Ici, la salle comble se roulait sous les sièges de rires francs, un peu comme dans les Qu’est Ce Qu’On A Fait Au Bon Dieu. Un vrai régal, n’en déplaise les fachos hashtaguiens de tout poil (canins aussi). Basé sur une nouvelle de John Fante (publiée posthume et que je n’ai pas lue), on est dans le grinçant sardonique, l’irrévérencieux caustique et le politiquement incorrect (on s’en fout des minorités toujours choquée), mais on sent une forte adaptation entre la Californie des 60’s et le monde d’aujourd’hui. LA comédie french 2019, malgré une fin rentrante. 8.5/10



Un Monde Plus Grand : Une veuve récente ne parvient pas à se remettre de la perte de son mari musicien, au point de tout foirer humainement et professionnellement. On lui propose tout de même de faire un reportage sur le chamanisme au fin fond de Mongolie (dans une steppe immense, troisième taïga à gauche, cinquième toundra à droite) auprès de tribus encore nomades pour se changer les idées et d’air respiré. Basé sur une « histoire vraie », la réalisatrice Berthaud met en scène une musicologue Corine Sombrun, interprétée par une Cécile De France sans fard, et son double périple mongol où elle rencontre une chamane Oyun et ses incantations et son tambour magique. Assistée d’une traductrice, elle assiste à une séance invocatrice et est vite invitée à rejoindre la trance et essayer de communiquer avec « l’autre côté » (d’où mes premiers guillemets plus haut). Dans la réalité, le combat de Sombrun pour intéresser la science à ce phénomène aurait duré une grosse décennie et le film tait ce qu’il est en advenu, bref un gros parti pris.

Au-delà de l’histoire qui peut accrocher (ou pas) avec un rythme de narration lent, mais on en prend plein les mirettes (la superbe Mongolie profonde) et les oreilles avec un mélange de tambours et de violoncelle (Bach pour évoquer le disparu), mais il est clair que le tournage n’a pas dû être de tout repos, si ce n’est pour les autochtones nomades qui n’a pas fait la différence. Toutefois, il est difficile pour un esprit posé (du moins votre serviteur s’estime l’un d’eux) de se passionner pour de telles chimères, surtout qu’a aucun moment le film se laisse pénétrer et nous restons touriste devant une soirée dia de voyage d’une amie. Plus un documentaire ethnique un peu biaisé qu’une fiction. 6/10 pour les paysages et ethnies véridiques, à défaut du contenu.

En ligne
Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3158
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Les films vus en salle

Message par nunu » mar. 26 nov. 2019 17:08

1/10 pour moi.Apres moi j'ai lu le livre, et j'ai detesté l'adaptation qui en a été faite. La fille qui joue la traductrice dans le film était du premier voyage en Mongolie, elle joue donc son propre role.Elle est partie pour oublier la perte de son mari (comme dans le film mais la c'est hyper accentué avec toutes les scenes avec la famille).

L'histoire de la soeur est inventé, quasi tout le bouquin se passe en Mongolie. Le Livre raconte deux séjours en Mongolie a un an d'intervalle, debut des années 2000. il faut savoir qu'a la base elle a découvert la transe en amérique du sud au cours d'un de ses précédents voyages, et qu'elle est parti en Mongolie certes pour faire un reportage comme dans le film mais aussi parce qu'elle a fait un reve dans lequel elle a entendu un chant diphonique mongol et qui l'a emmené la bas. Il existe des videos de ses transes en Mongolie, la plupart ayant été filmé lors de son deuxième voyage ou elle est partie avec une chercheuse francaise qui parle mongol afin d'étudier le phénomene. Aujourd'hui Corinne Sombrun collabore avec des chercheurs et donne des cours et des conférences sur la transe

Avatar du membre
Cooltrane
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 845
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Les films vus en salle

Message par Cooltrane » mer. 27 nov. 2019 10:20

Merci pour les infos complémentaires, car c'est utile à la compréhension du bidule :hug:

Mais 1/10, c'est dur qd mm. :/

En ligne
Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3158
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Les films vus en salle

Message par nunu » mer. 18 déc. 2019 22:55

Petit bilan de mon année ciné :

-35 films vu en salle (35 avec Star Wars et Le Lac aux Oies Sauvages qui seront mes deux dernières séances de l'année et que je n'ai pas encore vus), je sais que j'en suis a 33 pour l'instant car je garde les tickets.
-4 cinemas fréquentés (dont 1 qui a malheureusement fermé fin juillet)
-que de la VOST sauf Retour a Zombieland, prévu a la va vite avec un pote donc en VF
-surement plus de films francais vu cette année que toutes les autres années en salle.

ca se réparti comme suit :

-19 films américains : Retour a Zombieland, Joker,Terminator, the Lighthouse, Rambo, Brightburn, Us, Crawl, John Wick 3, Ca 2 ° partie, Alita, Ma, Ad Astra, Captain marvel, Avengers, X-Men Dark Phoenix, Once Upon a Time In Hollywood, The Dead don't Die, Star Wars (pas encore vu mais j'y vais le 20)
-6 films francais : Sybil, un monde plus grand, le Daim, Proxima (malgré son casting international il est francais), Portrait de la jeune fille en feu, Seules les Betes
-2 films coréens : Le gangster, le flic et l'assassin, Parasite
-1 film anglais : Rocketman
-1 film Austro-Germano-Anglais : Little Joe
-1 film argentin : Meurs monstre Meurs
-1 film Philippin: Alpha
-1 film italien : Piranhas
-1 film Espagnol : El Reino
-1 film Bresilien : Bacurau
-1 film chinois : Le lacs aux oies sauvages (pas vu non plus il sort le 25 mais il sera vu rapidement avant la fin de l'année, j'avais adoré le précédent film du réalisateur)

Top 5 de l'année (avant les deux dernières séances)

-Bacurau
-Parasite
-The Lighthouse
-Ad Astra
-El reino


Déception de l'année :

Joker, pas accroché plus que ca malgré les critiques élogieuses, mais il va vite etre remplacé par le Star Wars.

Objectif 2020 : 1 film par semaine minimum. Deja pour janvier yen a deja 3 de prévu.

Avatar du membre
Monsieur-Hulot
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 937
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 06:40
Localisation : Third Stone From The Sun

Re: Les films vus en salle

Message par Monsieur-Hulot » jeu. 19 déc. 2019 06:31

"Seules les bêtes" devrait être film français de l'année !!! C'est vraiment bien, original, stupéfiant, etc.
FILLES & MOTEURS, JOIES & DOULEURS.

En ligne
Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3158
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Les films vus en salle

Message par nunu » jeu. 19 déc. 2019 08:10

Monsieur-Hulot a écrit :
jeu. 19 déc. 2019 06:31
"Seules les bêtes" devrait être film français de l'année !!! C'est vraiment bien, original, stupéfiant, etc.
Moi il m'a perdu (pas dans l'histoire mais dans l'intensité) a un moment, j'ai vraiment décroché pendant 15 minutes a un moment, l'impression de voir un autre film
Au passage en Afrique on était tellement dedans apres la confrontation dans la caravane que ca a coupé tout l'élan j'ai trouvé.
Apres j'ai pas lu le bouquin mais le film reprend le procédé du livre et je pense qu'en lecteure ca passe mieux qu'a l'écran

Avatar du membre
Cooltrane
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 845
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Les films vus en salle

Message par Cooltrane » ven. 20 déc. 2019 09:16

J'en ai encore trois ou 4 à voir cette semaine, plus 5 que je devrais crocs-niquer (y compris Belle Epoque)

Yen a un que j'ai pas osé écrire, c'est Werk Ohne Author, tellement c'est énorme



nunu a écrit :
mer. 18 déc. 2019 22:55
Déception de l'année :

Joker, pas accroché plus que ca malgré les critiques élogieuses, mais il va vite etre remplacé par le Star Wars.
Pourquoi aller le voir si tu sais d'avance que tu seras déçu?? :P :langue2: :langue1:

OK, je :footzzz: :jesors:



:sivousme:


=========================

bon je ferai une récap de ma cinéphagie de cette année en début d'an prochain

Avatar du membre
Roulie
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 847
Enregistré le : lun. 5 août 2019 11:02
Localisation : Rijsel (Lille)

Re: Les films vus en salle

Message par Roulie » ven. 20 déc. 2019 09:24

Pour moi c'est ce soir le Star Wars, on verra. :)
C'est la soirée de Noël du CE, tous les ans on a droit à un cinoche, alors bon.*
Avec cocktails dînatoire en sortant, on va quand même pas dire non ! :cote:

* En réalité ça change pas grand chose, vu que j'ai une carte illimitée au cinéma.
Le 106 mars, le millième doudou vivant a été certifié par l'Office informel des enfants crédibles.
Alain Damasio

En ligne
Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3158
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Les films vus en salle

Message par nunu » ven. 20 déc. 2019 09:27

Parce que Star Wars ca fait partie de mes obligés, même si je sais que je vais etre décu, je suis trop fan pour ne pas y aller.

Pour l'Episode III j'avais été jusqu'a ne pas aller présenté mon exposé oral en histoire contemporaine pour aller voir le film a la séance du mercredi a 14 h. La semaine suivante quand la chargé de TD n'avait demandé pourquoi j'étais pas venu faire mon exposé je lui avait dit le plus sérieusement du monde que j'avais été voir la revanche des Sith. Finalement j'ai passé mon exposé au rattrapage :hehe:

Avatar du membre
Le Vieil Ours
Super contributeur
Super contributeur
Messages : 186
Enregistré le : dim. 18 août 2019 15:08

Re: Les films vus en salle

Message par Le Vieil Ours » ven. 20 déc. 2019 10:33

::d Mais en même temps, perso, cet Episode 3 est l'un des plus beau film de la franchise. Donc ça se comprend. :)

Moi, je suis aller voir l'episode 9 dès la toute première séance à 10h45 chez moi, le mercredi 18, juste pour ne plus être embêté avec ça. Donc pas du tout de spoiler rassurez vous, mais juste au cas où certain(e)s ne voudraient vraiment rien savoir :
Film avec quelques bonnes surprises, divertissant à regarder, pas de temps morts, et qui conclu pas trop mal cette trilogie et la saga en général. Par contre, JJ Abrams oblige, le film est bourré de défauts dû à des facilités de raccourcis scénaristiques (pour ne pas dire fainéantises) comme il sait si bien le faire et, biensur, nous avons aussi nos lots de copier/coller de l'épisode 6 propre à cette trilogie. En résumé : un film pas plus mauvais ni meilleur que les deux précédents, mais qui se laisse regarder.
En même temps, cette "bonne" impression vient peut-être du fait que je m'attendais vraiment au pire du pire.
Mais bon, dans l'ensemble, en lançant une trilogie sans écrire les 3 films en même temps, à l'avance et en employant deux réal qui n'ont pas du tout la même vision de l'univers (surtout avec un JJ Abrams habitué à ne jamais trop se soucier des cohérences vu que pour lui, le "fun" doit passer avant tout), il ne faut pas du tout s'étonner que le tout soit aussi bancale et mal foutu.
Voilà. :)
If you come well to well come then welcome. :alcool1:

Avatar du membre
whereisbrian
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1361
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:58
Localisation : BZH

Re: Les films vus en salle

Message par whereisbrian » ven. 20 déc. 2019 13:19

Je suis allé le voir hier l'épisode IX, histoire d'accompagner mon fils.

J'ai failli m'endormir au milieu: scénario en mode patinage dans le couscous, incohérences (Palpatine me semblait vraiment mort dans les épisodes précédents), anciens personnages/acteurs recyclés (Harrison Ford devait avoir besoin de changer de lave-vaisselle).
Le seul point positif est l'effet spécial, nous sommes servis. J'ai eu l'impression que ce film était une turbo-pompe à fric géante.je n'ai rien contre, vous noterez.
Ce soir, j'irai voir Les Envoutés ...

Roberto Del Corazõn
Super contributeur
Super contributeur
Messages : 139
Enregistré le : sam. 10 août 2019 13:55

Re: Les films vus en salle

Message par Roberto Del Corazõn » ven. 20 déc. 2019 13:26

whereisbrian a écrit :
ven. 20 déc. 2019 13:19
Harrison Ford devait avoir besoin de changer de lave-vaisselle
Disney a dû hypothéquer un parc d'attraction ou deux pour le convaincre de revenir :hehe:

Avatar du membre
whereisbrian
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1361
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:58
Localisation : BZH

Re: Les films vus en salle

Message par whereisbrian » ven. 20 déc. 2019 13:30

Palpatine dans la semoule.
Bon le final du film est gay friendly. Un bon point pour les studios.

Roberto Del Corazõn
Super contributeur
Super contributeur
Messages : 139
Enregistré le : sam. 10 août 2019 13:55

Re: Les films vus en salle

Message par Roberto Del Corazõn » ven. 20 déc. 2019 14:00

whereisbrian a écrit :
ven. 20 déc. 2019 13:30
Palpatine dans la semoule.
Bordel je l'ai fait sur Facebook il y a deux jours ! Soit elle est particulièrement évidente, soit t'es dans mes contacts et je suis pas au courant :gratzzz:

En ligne
Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3158
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Les films vus en salle

Message par nunu » ven. 20 déc. 2019 14:26

whereisbrian a écrit :
ven. 20 déc. 2019 13:19
Incohérences (Palpatine me semblait vraiment mort dans les épisodes précédents)
Si tu connais un peu l'univers autre que les films ce n'est pas incoherent.dans la série clone Wars tu as es indices qui font penser qu'en cas de mort palpatine peut revenir. Et c'était même attendu depuis des années par les fans le retour de palpatine ( en même temps on entend aussi son rire des la bande annonce).
D'ailleurs dans l'épisode 6 on le voit qui est projeté par Vador mais jamais son corps n'est montré ni même sa mort est confirmé. Vu sa puissance le fait qu'il ait survécu est fort possible malgré un âge avancé vu qu'il a déjà 90 ans dans l'épisode 6 ( il est né en 84 avant la bataille de yavin et l'épisode 6 se passe 6 ans après)

En ligne
Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 3158
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Les films vus en salle

Message par nunu » ven. 20 déc. 2019 14:31

Après c'est aussi une habile pirouette scénaristique qui en fait finalement le personnage central des trois trilogies vu que le vrai personnage principal de l'histoire a la base c'est Anakin. Mais la lui pour le coup c'était impossible de le faire revenir. Et c'est ça je pense que les mecs qui on repris star Wars ont pas capté a la base c'est que le mec autour duquel tout tournait était mort. Pour ça aussi que cette trilogie elle nous fait une histoire bancale et que les fans ne sont pas vraiment retrouve dedans

Répondre