Sons d'Afrique

Musiciens des années 60 et 70 qui chantent dans une langue autre que l'anglais ou le français
Avatar du membre
Douglas
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1366
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Sons d'Afrique

Message par Douglas » lun. 14 oct. 2019 07:49

Pour ouvrir le sujet je vous propose « Amadjar » le dernier Tinariwen qui est sorti il y a environ un mois. Neuvième album de la formation il prolonge sans surprise le son de cet envoûtant « blues du désert » qui charme et balance. « Amadjar » c’est l’étranger qui passe et bivouaque autour du feu pendant la veillée, peut-être la chanteuse Noura Mint Seymali, ou le violoniste Warren Ellis, ou peut-être encore Rodolphe Burger, Stephen O’Malley ou Cass McCombs dont les guitares vibrent encore, à moins que ce ne soit la mandoline de Micah Nalson qui s’accroche au souffle du vent.
Qu’importe, la convivialité et la chaleur traversent les chants hypnotiques empreints du rythme chaloupé des vaisseaux du désert …

Image


Avatar du membre
Douglas
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1366
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: Sons d'Afrique

Message par Douglas » mar. 15 oct. 2019 06:34

Image

Voici le quatrième album de la chanteuse Oum, bien que la discographie soit encore un peu confuse il semble qu’un nouvel album sorte prochainement, mais qu’importe, ce mélange de musique traditionnelle puisée aux sources du désert marocain se mélange avec une inspiration issue de la musique « soul ». Elle est accompagnée par Yacir Rami (oud), Hanana Harouna (g), Rhani Krija (perc), Damian Nueva (b) et Yelfris Valdes (tp).




coltan
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 327
Enregistré le : ven. 2 août 2019 10:07

Re: Sons d'Afrique

Message par coltan » mar. 15 oct. 2019 11:41

Je ne connaissais pas Oum, ça me parle bien.

Un des mes chouchous Ablaye Cissoko accompagné à la trompette par Volker Goetze.

https://www.youtube.com/watch?v=KFqfflQnSQM

Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 4230
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Sons d'Afrique

Message par nunu » mar. 15 oct. 2019 15:23

J'ai moin aimé cet album de Tinariwen que les précedents

Avatar du membre
Douglas
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1366
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: Sons d'Afrique

Message par Douglas » mar. 15 oct. 2019 17:28

coltan a écrit :
mar. 15 oct. 2019 11:41
Je ne connaissais pas Oum, ça me parle bien.

Un des mes chouchous Ablaye Cissoko accompagné à la trompette par Volker Goetze.

https://www.youtube.com/watch?v=KFqfflQnSQM
Très beau l'extrait proposé, le dialogue Kora, trompette avec les voix est magnifique !

Avatar du membre
Douglas
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1366
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: Sons d'Afrique

Message par Douglas » mar. 15 oct. 2019 17:36

nunu a écrit :
mar. 15 oct. 2019 15:23
J'ai moin aimé cet album de Tinariwen que les précedents
Il faut dire que Tiraniwen fait un peu toujours le même album avec un son immédiatement identifiable, je te rejoins pour constater qu'il manque peut-être quelques titres un peu plus saillants, j'ai eu du mal à choisir un extrait, " Wartilla"m'a plu par son intro mais aussi par sa fin, le côté on discute un peu ...

Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 4230
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Sons d'Afrique

Message par nunu » mar. 15 oct. 2019 17:36

Une artiste que j'aime particulièrement, Catrin Finch, une harpiste galloise qui a enregistré la plus belle version des GOldberg Variations de Bach que je connaisse. Quel est le rapport avec l'Afrique me direz-vous ?

Et bien elle a enregistré plusieurs albums avec le joueur de Kora Seckou Keita


Avatar du membre
Douglas
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1366
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: Sons d'Afrique

Message par Douglas » mar. 15 oct. 2019 20:13

nunu a écrit :
mar. 15 oct. 2019 17:36
Une artiste que j'aime particulièrement, Catrin Finch, une harpiste galloise qui a enregistré la plus belle version des GOldberg Variations de Bach que je connaisse. Quel est le rapport avec l'Afrique me direz-vous ?

Et bien elle a enregistré plusieurs albums avec le joueur de Kora Seckou Keita

Très chouette!
Si je comprends bien, le jeu c'est de différencier les sons qui proviennent de la Kora de ceux qui sont émis par la harpe ?
:gratzzz:

Avatar du membre
Douglas
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1366
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: Sons d'Afrique

Message par Douglas » jeu. 17 oct. 2019 06:54

Image

Ballaké Sissoko est un musicien malien qui joue de la Kora, une sorte de violoncelle qui se dresse fièrement avec son long manche fiché dans cette énorme calebasse. C’est son père qui lui a enseigné l’instrument. Maintenant c’est un maître.

Vincent Segal lui joue du violoncelle, une sorte de kora qu’il faut pencher pour en jouer, le manche posé sur une épaule. Élevé dans le quartier de Pigalle, il côtoie de nombreuses communautés et connaît les musiques africaines qu’il écoute depuis l’enfance. Il a joué à l’Orchestre National de France, avec Bumcello aussi, mais ça c’est parce que c’est un grand déconneur.

La rencontre se fait par hasard, ou alors ce sont les instruments qui se sont reconnus les premiers, ce n’est pas précisé, mais c’est le plus probable. Ils ont joué, comme ça, ensemble, juste pour le plaisir, sans idée préconçue. Ballaké, lui, il joue les yeux fermés, il regarde l’intérieur, il a de longs doigts dont les ongles sont savamment taillés à la bonne longueur, il gratte. Il se tient droit. L’homme penché à côté de lui, jette des œillades dans sa direction de temps en temps, l’œil est chaud, amical, Vincent frotte, caresse, pince et gratte aussi.

La musique qu’ils jouent est plurielle, avec quatre mains on ne peut faire moins, alors qu’on l’appelle malienne, folk, jazz, classique peu importe, elle est juste sublime. Il se murmure même qu’on les a croisés ces deux là, dans des églises, à faire pâmer les paroissiennes, mais ce sont sûrement de vilains ragots !

Mako Mady



Chamber Music


En ligne
Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 945
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: Sons d'Afrique

Message par Silence » ven. 18 oct. 2019 04:24

Un album que j'écoute souvent ! Très délicat.
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

Avatar du membre
Douglas
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1366
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: Sons d'Afrique

Message par Douglas » sam. 19 oct. 2019 05:43

Silence a écrit :
ven. 18 oct. 2019 04:24
Un album que j'écoute souvent ! Très délicat.
Cet aspect presque intimiste est devenu une ligne de force du label No Format.

Image

Trois années après la sortie de « Chamber Music » qui fut un grand succès, la notoriété de Ballaké Sissoko est établie, il s’est installé à la campagne, près d’Angoulème. C’est là que le projet d’un album solo est décidé, Vincent Segall s’occupera, lui, de la production et interviendra sur quelques morceaux. D’autres invités sont au rendez-vous, Badian Diabaté et Moussa Diabaté à la guitare, ainsi que Fassery Diabaté au balafon, au fil des titres les combinaisons se forment, de l’unité au quintet…
La musique mandingue est le point de départ de l’inspiration de Ballaké Sissoko, après l’expérience de Chamber music, il ne cesse de développer sa propre personnalité et de dialoguer avec ses partenaires, à la façon des jazzmen, il s’ouvre et improvise, joue d’infimes variations ou de motifs qu’il répète, comme sur « N’Tomikorobougou » qui ne semble jamais vouloir s’arrêter, d’ailleurs la spontanéité des premières prises a été favorisée dans la sélection.


Avatar du membre
Douglas
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 1366
Enregistré le : mer. 11 sept. 2019 06:12

Re: Sons d'Afrique

Message par Douglas » lun. 21 oct. 2019 04:42

Image

Je vous propose un autre album de la part d’Oum qui nous offre ce délicieux mélange de musique marocaine, de jazz et de soul… La voix d’Oum est toujours aussi juste, expressive, un brin précieuse parfois, joyau pur et toujours élégant qui se laisse porter par l’habileté des musiciens qui l’entourent avec un grand talent. "Soul Of Morocco" précède "Zarabi" il date de 2013.

Les notes sous la vidéo disent: "Une chanson en hommage à la ville de M'hamid El Ghizlane et à son Festival Taragalte des Musiques du désert et du Monde, dont Oum a été la marraine de la quatrième édition."

TARAGALTE


SALAM

Avatar du membre
Punker paname
Membre prestige
Membre prestige
Messages : 1376
Enregistré le : dim. 6 sept. 2020 21:53
Localisation : Planete terre

Re: Sons d'Afrique

Message par Punker paname » ven. 18 sept. 2020 09:59

Une excellente compilation Musiques Et Films D'Afrique sortie sur RFI Musique compilant des B.O de film Africains composé et joué par des musiciens Africains

Image

Image


Au fait Douglas pourrait tu nous en dire plus sur John Kenneth Nelson ‎ accompagné ici par Les Flibustiers, un excellent chanteur de l'Ile Maurice, il fait parti d'un de mes 45 tours préféré que j'avais trouvé il y a quelques années de cela, il est décédé il y a peu je croit :/

Mais je n'arrive pas a savoir l'année de sa sortie, hormis le fait qu'il était sorti sur le label Disques Capricorne, un label Malgache a premiére vue mais qui pressait et sortait aussi des disques de musiciens et groupes de l'Ile Maurice et de la Réunion :)





Image
Amateur d'étrangetés Vinyliques tournant en 33 et 45 tours des quatre coins de la planète et de bacs de soldes les plus poussiéreux et les plus improbables.

Avatar du membre
Goldandlink
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 146
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:41

Re: Sons d'Afrique

Message par Goldandlink » mer. 7 oct. 2020 12:15

Douglas a écrit :
sam. 19 oct. 2019 05:43
Silence a écrit :
ven. 18 oct. 2019 04:24
Un album que j'écoute souvent ! Très délicat.
Cet aspect presque intimiste est devenu une ligne de force du label No Format.

Image

Trois années après la sortie de « Chamber Music » qui fut un grand succès, la notoriété de Ballaké Sissoko est établie, il s’est installé à la campagne, près d’Angoulème. C’est là que le projet d’un album solo est décidé, Vincent Segall s’occupera, lui, de la production et interviendra sur quelques morceaux. D’autres invités sont au rendez-vous, Badian Diabaté et Moussa Diabaté à la guitare, ainsi que Fassery Diabaté au balafon, au fil des titres les combinaisons se forment, de l’unité au quintet…
La musique mandingue est le point de départ de l’inspiration de Ballaké Sissoko, après l’expérience de Chamber music, il ne cesse de développer sa propre personnalité et de dialoguer avec ses partenaires, à la façon des jazzmen, il s’ouvre et improvise, joue d’infimes variations ou de motifs qu’il répète, comme sur « N’Tomikorobougou » qui ne semble jamais vouloir s’arrêter, d’ailleurs la spontanéité des premières prises a été favorisée dans la sélection.

Je rebondis sur ce post parce que j'écoute un autre album de la disco de Sissoko: New Ancient Strings de Toumani Diabaté et Ballaké Sissoko datant de 1999. La musique est enivrante, je recommande si vous aimez At Peace.

Image



C'est en fait une collaboration en hommage à la collaboration de leurs pères respectifs 30 ans plus tôt sur la compilation Cordes Anciennes - Première Anthologie De La Musique Malienne 5.


Avatar du membre
Goldandlink
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 146
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:41

Re: Sons d'Afrique

Message par Goldandlink » jeu. 8 oct. 2020 10:28

In The Music… The Village Never Ends de la sud-africaine Letta Mbulu est un disque de 83 rendu culte par le titre Nomalizo, un classique que l'on a retrouvé sur quelques compils and tracklists de DJs au fil des années. Ce titre claque clairement entre la basse du début l'envolée de vocaux plus de 2 minutes dans le morceau. Mais tout l'album est une joie. L'influence de la soul funk US des 80's se fait entendre sur le monstrueux Down by the river (rien à voir avec Neil Young) ou le rythmé The Village (ces claps cristallins et cette ligne de synth à 3 min :amen: ) mais le coté sud-africain reste présent sur d'autres titres comme avec Nkedama. Je pense que ça pourrait plaire à Maxime, Bebeto et le Lad si ils ne connaissent pas déjà. La réputation et rareté du LP original ont fait s'envoler les prix ces dernieres années (compris la réédition japonaise de 85 avec une couvrante différente) mais il y a une récente par Be With Records disponible à prix raisonnable.

Pochette originale:
Image

Pochette japonaise (titre d'album différent):
Image

P.S: Je rajouterez ici le 12'' Kilimanjaro de 81 de Letta qui est dans la même veine.

Avatar du membre
Maxime
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 227
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:45

Re: Sons d'Afrique

Message par Maxime » jeu. 8 oct. 2020 17:45

Merci de proposer tout ça ! J'aime beaucoup les extraits du Letta Mbulu !

Plus trop la foi de participer ces derniers temps, mais je relance de deux titres que j'ai pu réécouter pour la première fois depuis plusieurs années, parce que j'ai récemment déménagé le reste de mes disques chez moi.

Le premier que je propose est le titre éponyme de l'album Bikola de Marthe Zambo, que j'ai chopé au hasard, lors d'un vide-greniers en région parisienne. C'est l'unique titre véritablement killer issu de l'album, mais je l'aime beaucoup. Dommage que le reste de l'album ne soit pas du tout dans le même style.


L'autre titre est issu d'un maxi 45t trouvé dans une ressourcerie près de Grenoble, lorsque j'avais acheté ma platine. Sorti sur le label de Paco Rabanne, je ne sais pas trop par quel truchement. Toujours est-il que le titre envoie bien, avec une prod bien réglée : des touches de guitare subtiles, une rythmique qui fait bouger, les cuivres qui vont bien, et quelques notes de synthé par derrière (et peut-être même une harpe ?).

Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 4230
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Sons d'Afrique

Message par nunu » jeu. 8 oct. 2020 18:13

Un vieux de la vieille de la musique africaine. Bonga.

Un article sur lui paru dans un journal Suisse l'an dernier. Né en Angola, ancien athlete de haut niveau qui apres avoir été au Portugal (a l'époque l'Angola était Colonie portugaise) se retrouve en Hollande a fuir la dictature du Portugal

https://www.letemps.ch/culture/bonga-voix-retour

Son premier album sort en 72 et est intitulé Angola 72

Image


Et il ne faut pas le confondre avec ca


Avatar du membre
The lad
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 835
Enregistré le : lun. 5 août 2019 15:06

Re: Sons d'Afrique

Message par The lad » jeu. 8 oct. 2020 19:52

Goldandlink a écrit :
jeu. 8 oct. 2020 10:28
In The Music… The Village Never Ends de la sud-africaine Letta Mbulu est un disque de 83 rendu culte par le titre Nomalizo, un classique que l'on a retrouvé sur quelques compils and tracklists de DJs au fil des années. Ce titre claque clairement entre la basse du début l'envolée de vocaux plus de 2 minutes dans le morceau. Mais tout l'album est une joie. L'influence de la soul funk US des 80's se fait entendre sur le monstrueux Down by the river (rien à voir avec Neil Young) ou le rythmé The Village (ces claps cristallins et cette ligne de synth à 3 min :amen: ) mais le coté sud-africain reste présent sur d'autres titres comme avec Nkedama. Je pense que ça pourrait plaire à Maxime, Bebeto et le Lad si ils ne connaissent pas déjà. La réputation et rareté du LP original ont fait s'envoler les prix ces dernieres années (compris la réédition japonaise de 85 avec une couvrante différente) mais il y a une récente par Be With Records disponible à prix raisonnable.

Pochette originale:
Image

Pochette japonaise (titre d'album différent):
Image

P.S: Je rajouterez ici le 12'' Kilimanjaro de 81 de Letta qui est dans la même veine.
Merci ! j'vais jeter un œil à ce disque : j'ai souvent vu cette pochette mais je ne le connais du tout — j'en étais resté à sa reprise de What's wrong with groovin' (Calmez vous : je ne possède que le repress de chez Jazzman) et surtout son 45 tours sorti chez la division sud-africaine Tamla Motown en 1970 qui est une petite pépite soul cainf :

Affreux, sale et méchant.

Avatar du membre
Goldandlink
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 146
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 18:41

Re: Sons d'Afrique

Message par Goldandlink » mar. 13 oct. 2020 19:28

Sympa les extraits au-dessus, le morceau de Bonga est magique.

Là j'écoute 152kg de Voix, un de mes albums préférés, mais pourtant assez méconnu, du Tout Puissant Orchrestre de Poly Rythmo de Cotonou qui ici accompagne les chanteurs beninois Eskill Lohento et Joseph Vicky. Je dis méconnu bien que le titre, que dis-je la tuerie de groove, Écoute ma mélodie (en français s'il vous plait) est sur The Skeletal Essences Of Afro Funk 1969-1980, le troisième volume de l'excellente rétrospective sur le groupe du label Analog Africa.

Écoute ma mélodie termine l'album de superbe façon, précédée d'un bon titre afro-cubain sur la face B. Mais à mon sens tout l'album vaut le coup et la la face A vaut notamment son pesant d'or avec la symphonie de guitares soukous et le puissant break à 2 min sur Emagnin Houè Towè De ou bien les cuivres soul divins de Ozogbesse.

Image

Avatar du membre
Pablitta
Modérateur
Modérateur
Messages : 2212
Enregistré le : jeu. 15 août 2019 10:03

Re: Sons d'Afrique

Message par Pablitta » mer. 21 oct. 2020 16:15

Douglas a écrit :
jeu. 17 oct. 2019 06:54
Image
Ballaké Sissoko est un musicien malien qui joue de la Kora, une sorte de violoncelle qui se dresse fièrement avec son long manche fiché dans cette énorme calebasse. C’est son père qui lui a enseigné l’instrument. Maintenant c’est un maître.
C'est quand même très beau, ça. Merci.

Répondre