La littérature rock

Ce que vous aimez lire, ce que vous conseillez, que ce soit lié à la musique ou pas.

Re: La littérature rock

Messagepar Chien de feu » 14 Juin 2018, 12:14

Mon actuel livre de chevet :

Image

Très instructif pour ceux qui s'intéressent à ce mouvement
Ah ! Qu'il est doux de ne rien faire - Quand tout s'agite autour de nous !"

http://vapeurmauveproductions.fr/
Avatar de l’utilisateur
Chien de feu
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4514
Inscription: 03 Fév 2013, 19:06
Localisation: La fin de la terre

Re: La littérature rock

Messagepar Cooltrane » 14 Juin 2018, 17:21

Chien de feu a écrit:Mon actuel livre de chevet :

Image

Très instructif pour ceux qui s'intéressent à ce mouvement


Tu sais s'il existe aussi en petit format (couverture dominante blanche), STP (c'est quasi-moitié prix)
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪♪
 
Messages: 503
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: La littérature rock

Messagepar harvest » 14 Juin 2018, 18:41

Vient juste de sortir - alors c'est très improbable.

Sinon je l'ai lu - et c'est un bon bouquin. Pas mal d'anecdotes amusantes ou éclairantes.

Ce Serge Loupien, c'est pour ses articles et chroniques que j'achetais Libération (années 80 et 90 si je ne m'abuse. - quand ce journal était lisible.
"Il y a des années où l'on a envie de ne rien faire" P-Barouh
Avatar de l’utilisateur
harvest
Modérateur
 
Messages: 3715
Inscription: 09 Jan 2013, 20:54

Re: La littérature rock

Messagepar Chien de feu » 14 Juin 2018, 21:52

Cooltrane a écrit:
Chien de feu a écrit:Mon actuel livre de chevet :

Image

Très instructif pour ceux qui s'intéressent à ce mouvement


Tu sais s'il existe aussi en petit format (couverture dominante blanche), STP (c'est quasi-moitié prix)


Comme le dit Harvest , je ne pense pas . Il est sorti depuis tout juste 1 mois .

Et puis à 24 euros pour 400 pages , je ne trouve pas que ce soit très cher
Ah ! Qu'il est doux de ne rien faire - Quand tout s'agite autour de nous !"

http://vapeurmauveproductions.fr/
Avatar de l’utilisateur
Chien de feu
♪♪♪♪♪
 
Messages: 4514
Inscription: 03 Fév 2013, 19:06
Localisation: La fin de la terre

Re: La littérature rock

Messagepar nunu » 30 Juin 2018, 13:26

Image

Je viens de finir ce livre. Pas tout a fait une autobio, plutôt un histoire ou il raconte ses rencontres, sa famille, sa jeunesse, la scene, les galères, les amis, les combats pour le DAL, l'Afrique, la Roumanie, les ouvriers….

On y croise sa copine Brigitte Fontaine, Areski, Barbara, Charles trenet, son mentor Henri Crolla (guitariste de jazz et compositeur de musique de films). Il y parle aussi de sa carrière d'acteur avant qu'il ne se décide a devenir chanteur. Les galères des premières années de chanson (dont une improbable premiere partie de Sly and the Family Stone en 73 :)) ), les difficultés de BBH 75 et Irradié, et la naissance du succès avec Alertez les bébés.
Bono se pointe vers moi et me dit « Ça va fiston ? » Je ne suis pas ton fiston, connard. Ce mec là a fait un ou deux bons disques, mais de là à m'appeler fiston... (Liam Gallagher, 1995)
Avatar de l’utilisateur
nunu
♪♪♪♪♪
 
Messages: 11249
Inscription: 03 Fév 2013, 18:12

Re: La littérature rock

Messagepar nunu » 03 Juil 2018, 15:39

Image

J'en avais deja parlé, je l'ai termine, trop d'aviation a mon gout. Mais alors des anecdotes époque Maiden sur Martin Birch (http://ultimateclassicrock.com/martin-birch-albums/), des combats pour déconner entre Birch (champion de karaté) contre Dickinson (au fleuret) 0-) . Birch est totalement allumé. les anecdotes sur Smallwood valent aussi le coup. Son témoignage de sa tournée solo a Sarajevo en pleine années 90 vaut aussi le coup


On sent aussi qu'il avait un projet qui lui tenait a coeur, dans les années 90 il voulait sortir un album avec Halford et Dio. Mais on lui imposé Geoff tate a la place de Dio (qui est une de ses idoles), les deux ne se sont pas entendus et du coup c'est tombé a l'eau.
Bono se pointe vers moi et me dit « Ça va fiston ? » Je ne suis pas ton fiston, connard. Ce mec là a fait un ou deux bons disques, mais de là à m'appeler fiston... (Liam Gallagher, 1995)
Avatar de l’utilisateur
nunu
♪♪♪♪♪
 
Messages: 11249
Inscription: 03 Fév 2013, 18:12

Re: La littérature rock

Messagepar Danzik » 31 Juil 2018, 11:58

NEW WAVE VINYLS du Post-Punk à la New Pop - Editions Stéphane Bachès

Image (2012)

Acheté plus par curiosité et pour le prix soldé à 50 %, la new wave n'étant pas mon genre musical de prédilection. L'historique y est très intéressant et on apprend beaucoup de chose, avec de nombreuses pochettes choisies

par le concepteur du livre (600 au total) Dominique Dupuis*. Déception concernant les pochettes (la part belle étant faite aux groupes anglais et américains) des groupes français, réduite à la (très petite) portion congrue.

Je suis loin bien loin d'être un spécialiste, il me semble tout de même qu'il y avait mieux à faire, tant en 33 tours qu'en (surtout) 45 tours des nombreux groupes ayant explorés le genre et les sous genres à cette époque !

Reste que me concernant c'est un bel ouvrage riche d'informations avec de belles reproductions de pochettes. :uhuh:


* ancien manager des Stinky Toys, auteur de plusieurs ouvrages divers et variés, dont Rock Vinyls. :cool:
Le Conservatoire de la Croquignolerie Musicale : "Elle est pas électrique ta guitare... c'est une vieille, elle est encore à vapeur !" - Dupont et Pondu - (1964)
Avatar de l’utilisateur
Danzik
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5484
Inscription: 04 Fév 2013, 11:20
Localisation: Zanzibar

Re: La littérature rock

Messagepar 33rpm » 31 Juil 2018, 12:22

Un Joy Division en couverture, c’est plutôt un choix difficilement contestable. Avec Wire et quelques autres, c’est quand même le summum du genre.

Côté US, j’imagine que Pere Ubu, Television et Talking Heads sont en bonne place.

Pas étonnant que les 33t et les groupes anglo-saxons soient mis en avant dans un ouvrage global sur le genre.

Pour les 45 et les groupes français qui n’intéressent qu’une niche de spécialistes, faut encore trouver un éditeur qui ose investir.

Mais c’est vrai qu’il y a de jolis 45t post punk. De Wire par exemple :)

Cela dit, le top en richesse graphique, c’est plutôt le punk, imho. On a rarement fait plus inventif avec aussi peu de moyens. DIY powa !!

Et il y a eu moult bouquins sur le sujet.
there ain't no alligators in Berkeley California, boys
Avatar de l’utilisateur
33rpm
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2360
Inscription: 08 Sep 2016, 18:50

Re: La littérature rock

Messagepar Danzik » 31 Juil 2018, 12:58

Image SP (1987) Autoproduit

:coucouz: Tiens un petit exemple d'une pochette de l'unique et intéressant 45 tours du groupe nantais new wave INCOGNITO qui je pense aurai pu trouver sa place dans cet ouvrage (?).

D'accord avec toi quand tu dis, "Pour les 45 et les groupes français qui n’intéressent qu’une niche de spécialistes, faut encore trouver un éditeur qui ose investir". Dommage j'en rêve, mais sais ton jamais ! :bat:


Et aussi qu'en tu parles du Punk, j'ai trouvé il y a peu un skeud french punk paru en 1996, qui à mon avis à une pochette intéressante (près à être envoyé d'ailleurs).


Pour en revenir au bouquin, j'ai compté si je ne m'abuse 40 pochettes sur les 600 proposées... soit 1/15 ème de l'ensemble.
Le Conservatoire de la Croquignolerie Musicale : "Elle est pas électrique ta guitare... c'est une vieille, elle est encore à vapeur !" - Dupont et Pondu - (1964)
Avatar de l’utilisateur
Danzik
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5484
Inscription: 04 Fév 2013, 11:20
Localisation: Zanzibar

Re: La littérature rock

Messagepar 33rpm » 31 Juil 2018, 13:04

Incognito, normal qu’il n’y soit pas :ange:
Plus sérieusement, c’eût été étonnant, sur une sélection internationale de 600 disques, de trouver l’unique enregistrement d’un obscur petit groupe. Je sais bien que Nantes est le centre du monde mais quand même :))

Et je parie qu’il n’y a aucun disque espagnol dans cette sélection (alors que la scène ibérique post punk est très riche).



French punk de 96 ? Vendanges tardives :))
there ain't no alligators in Berkeley California, boys
Avatar de l’utilisateur
33rpm
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2360
Inscription: 08 Sep 2016, 18:50

Re: La littérature rock

Messagepar Danzik » 01 Aoû 2018, 11:48

33rpm a écrit:Incognito, normal qu’il n’y soit pas :ange:
Plus sérieusement, c’eût été étonnant, sur une sélection internationale de 600 disques, de trouver l’unique enregistrement d’un obscur petit groupe. Je sais bien que Nantes est le centre du monde mais quand même :))

Et je parie qu’il n’y a aucun disque espagnol dans cette sélection (alors que la scène ibérique post punk est très riche).



French punk de 96 ? Vendanges tardives :))



C'est un hasard pour le groupe... Nantais :-)) mais j'ai d'autres 45 tours de toute la France dans ma collection. Justement le fait d'y retrouver un obscur petit groupe français aurai étonné et surpris,

se "cantonner" au plus connu est plus facile (cela n'enlève rien au travail réalisé). Cela remonte, j'avais fait une petite compile "Synthètique Pop Française" ou quelques pochettes... blah, blah, blah ! :cool:

Le lien, avec visuel des pochettes évoquées : viewtopic.php?f=31&t=3124 :fume:

Les vendanges tardives sont souvent excellentes ! :)
Le Conservatoire de la Croquignolerie Musicale : "Elle est pas électrique ta guitare... c'est une vieille, elle est encore à vapeur !" - Dupont et Pondu - (1964)
Avatar de l’utilisateur
Danzik
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5484
Inscription: 04 Fév 2013, 11:20
Localisation: Zanzibar

Re: La littérature rock

Messagepar 33rpm » 01 Aoû 2018, 12:02

Lance-toi avec PP. vous avez de quoi faire une anthologie de la niou-ouève gauloise :)
there ain't no alligators in Berkeley California, boys
Avatar de l’utilisateur
33rpm
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2360
Inscription: 08 Sep 2016, 18:50

Re: La littérature rock

Messagepar Pablitta » 09 Aoû 2018, 19:30

Pablitta a écrit:Le cadeau que je viens d'avoir ! :bat:

Image

:bat: :bat: :bat: :bat:

(comme c'est chez Camion Blanc, j'espère que l'orthographe va pas me faire saigner des yeux :uhuhuh: Mais bon, il n'y en a pas eu tant que ça des bouquins en français sur Virgin Prunes donc je prendrai sur moi ...).

Je ferai un retour ici dès qu'il aura été lu :miam:


Lu ! Pas déçue !

Bon point, cette fois, pour Camion Blanc qui épargne quelques souffrances au lecteur tâtillon sur l'orthographe ...

Le bouquin est tellement pointu qu'il n'intéressera probablement que les furieusement fans de Virgin Prunes. Peu d'écarts vis-à-vis du sujet principal : VIRGIN PRUNES, VIRGIN PRUNES ...
Il faut dire que l'auteur, Le Boucanier, est un expert, il les a suivis depuis leurs débuts. C'est aussi, paraît-il, une personne influente dans le milieu batcave parisien.

L'histoire commence de manière chronologique avec cette bande de copains qui habitent tous le même quartier un peu mité de Dublin.
Ils se sont créé une sorte de société secrète : le Lypton Village, et se rebaptisaient de noms leur semblant mieux convenir à leurs personnalités profondes.
Ainsi, Fionan Hanvey devient Gavin Friday, le très charismatique chanteur des Virgin Prunes - Derek Rowen devient Guggi, deuxième chanteur et surtout plasticien hors du commun à qui on devra les performances scéniques hors normes de Virgin Prunes - son frère Trevor devient Strongman - David Watson devient Dave-Id - les frères Evans deviennent Dik et The Edge et Paul Hewson devient Bono Vox (Gavin Friday précise que ce nouveau nom n'avait pas été choisi pour célébrer sa belle voix mais pour sa forte propension aux bavardages incessants :-)) ).

Comme on peut le deviner, deux groupes vont naître de cette bande. L'un deviendra plus célèbre que l'autre.
Virgin Prunes fera, pendant des années et des années les premières parties de U2. C'est le manager de U2 qui fera un jour remarquer à Bono, alors que leur public les avait très mal accueillis, que si les gars de la première partie voulaient bien arrêter de leur balancer de la viande crue et des têtes de cochon (morts :uhuh: ) sur la gueule, il serait peut-être de meilleure humeur.
C'est ainsi que leurs chemins artistiques se sont séparés. Mais ils sont tous, encore aujourd'hui, très très proches.

C'est Gavin Friday qui baptisera le groupe du nom de Virgin Prunes. Il habitait pas loin d'un hôpital psychiatrique et passait beaucoup de temps à observer les pensionnaires ; il les avait baptisés des "Virgin prunes " car ils étaient dans leur propre monde.
Ainsi étaient aussi les membres du Lypton Village. Par la suite, ils accueilleront d'autres âmes "différentes mais empruntes de beauté " ...

On trouve tous les détails d'enregistrement de If I Die I Die (mon album préféré d'eux), produit chez Rough Trade par Colin Newman de WIRE, la saga du coffret HERESIE et de tous leurs albums en fait. Ce sont les très nombreux détails sur l'environnement de ces enregistrements qui me font dire que ce livre est pour fans hardcore seulement.

Il y a même la liste exhaustive de leurs concerts. Inutile ? Pas tout à fait : j'ai retrouvé la date précise où je les avais vus en 1985, et même le prix payé pour le ticket !

Le livre se termine par TOUS les lyrics de TOUS leur titres. Un sacrément gros boulot de la part de Le Boucanier, que je remercie au passage pour s'être jeté à l'eau sur un sujet un peu confidentiel mais ô combien passionnant.

Je n'avais jamais imaginé leurs parcours, leurs talents si variés, leurs illuminations prophétiques avant de lire ce livre. Et je me suis rendu compte que tous les membres de Virgin Prunes étaient de foutus grands artistes.

Caucasian Walk (Gavin Friday c'est le brun et Guggi le blond)

https://m.youtube.com/watch?v=MHZo_b9hcWU

Decline and Fall

https://m.youtube.com/watch?v=yMMHf2mJV1g
Avatar de l’utilisateur
Pablitta
Modérateur
 
Messages: 4132
Inscription: 04 Fév 2013, 14:14

Re: La littérature rock

Messagepar Silence » 01 Sep 2018, 16:32

Achat obligatoire et imminent ! :cool:
"Pour éviter tout débat sur les groupes d'aujourd'hui qui se sont fait piquer leurs idées dans les années 70, il est de rigueur de parler de l'avenir"
Avatar de l’utilisateur
Silence
Modérateur
 
Messages: 3443
Inscription: 04 Fév 2013, 08:19
Localisation: Brest mêm'

Re: La littérature rock

Messagepar Silence » 01 Sep 2018, 16:34

Chien de feu a écrit:
Cooltrane a écrit:
Chien de feu a écrit:Mon actuel livre de chevet :


Très instructif pour ceux qui s'intéressent à ce mouvement


Tu sais s'il existe aussi en petit format (couverture dominante blanche), STP (c'est quasi-moitié prix)


Comme le dit Harvest , je ne pense pas . Il est sorti depuis tout juste 1 mois .

Et puis à 24 euros pour 400 pages , je ne trouve pas que ce soit très cher


Lu cet été, passionnant !
"Pour éviter tout débat sur les groupes d'aujourd'hui qui se sont fait piquer leurs idées dans les années 70, il est de rigueur de parler de l'avenir"
Avatar de l’utilisateur
Silence
Modérateur
 
Messages: 3443
Inscription: 04 Fév 2013, 08:19
Localisation: Brest mêm'

PrécédenteSuivante

Retourner vers Livres / Magazines / BD

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités