La littérature musicale

Ce que vous aimez lire, ce que vous conseillez, que ce soit lié à la musique ou pas.
Répondre
Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 333
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

La littérature musicale

Message par nunu » ven. 6 sept. 2019 17:10

Ici pour parler de livres qui concerne la musique en général. Pour débuter ce sujet je vais vous faire partager ma collection (avec un avis ceux que j'ai lu les plus recemment, yen a certains il faudrait que je les relisent), vous verrez c'est... hétéroclite. Je ne trie pas et pose tout en vrac


-Kim Gordon : Girl in a Band. Autobio de la bassiste de Sonic Youth. un bouquin génial (je l'ai lu 3 fois) même pour qui n'aime pas Sonic Youth, elle nous fait vivre la scene artistique New Yorkaise de la fin des années 70 et du début des années 80 de l'intérieur en plus de l'histoire de Sonic Youth. Et a la fin Thurston Moore en prend plein la gueule.

-Neil Young ; une autobiographie. J'aime beaucoup le Loner mais je suis pas allé au bout, j'attendais de la musique, de la drogue et de la baston, j'ai eu droit a des trains électriques, son site de musique et ligne et son fils handicapé

-Klaus Blasquiz : Au Coeur de Magma. La c'est pas vraiment une autobiographie, le bouquin est format " a l'italienne" (pour ceux qui l'ignore le format a l'italienne c'est quand le livre a une largeur plus grande que la hauteur), illustré par des photos et donc c'est Klaus Blasquiz qui raconte Magma de l'intérieur.

-Pete Townshend-Who I Am. vu le titre et l'auteur je pense que vous avez devinez de quoi ca cause. Pete se raconte. Un tres bon bouquin, meme si la partie post-Who est un peu moins interessante

-Jacques Higelin : Je ne vis pas ma vie, je la reve. Higelin revient sur les lieux de son enfance au début du bouquin et raconte ses souvenirs personnels et professionnels. Un livre que j'ai trouvé fidèle a l'image que j'avais d'Higelin, a savoir sincère, rigolo, honnete.

-Bill Graham : Une vie Rock'n'roll : pas loin de 800 pages sur l'un des hommes de l'ombre du rock'nroll, fondateur des deux Fillmore, témoin du rock des années 60 et 70 et même apres. De sa vie en Europe puis son départ vers les USA pour fuir les armées d'Hitler jusqu'a sa mort, Bill Graham et ceux qui l'ont connu recontent la vie de l'inventeur du rock business. C'est pas une autobio ou c'est écrit d'une traite, c'est des témoignages de gens qui l'ont connu et de Graham lui-meme qui constitue le livre (autant vous dire que toute la creme du rock des années 70 témoignent)

-Dee Dee Ramone : un bouquin qui se lit bien, écrit simplement, sans prise de tete, a l'image des Ramones en somme. Des anecdotes marrantes, des piques a pas mal de gens (dont ses anciens acolytes et a Phil Spector)

-Motley Crue : the Dirt. Le groupe raconté par ses membres. Le bouquin rock'n'roll par excellence. Ceux qui ont vu le film n'en connaissent qu'une partie tant ses mecs sont des grands malades. On peut ne pas aimer leur musique, mais dans la grande tradition sex, drogues et rock'n'roll, ils n'ont que peu d'équivalent.

-Philip Norman : Paul McCartney. Apres Lennon, Norman s'est attaqué a McCartney. La bio la plus compléte jamais écrite sur le bonhomme. Une image différente de Paul, loin du gentil garcon qu'on présente habituellement, bien plus complexe qu'il n'y parait. 800 pages sur McCartney, cat le Monsieur les vaut bien.

-Bruno Blum : Lou Reed : Electric Dandy. Une bio sur Lou, qui date de 2008. une version mise a jour est sortie apres sa mort. Une bio avec analyse complete de sa discographie avec explication des chansons et pas mal de citation de Lou, vous vous doutez que ca vaut le détour quand on connait un peu l' (rock'n'roll) animal

-Michael Monynihan/Didrick Soderlind : Black Metal Satanique, les seigneurs du chaos. Le livre avait fait polémique dans le milieu. L"histoire du black metal et du rapport au satanisme de certains groupes avec des interviews des membres des dits groupes

- Fabien Ralon : Nirvana : Romance sans Sens. un bouquin sur Nirvana dont je dois bien avouer je n'ai aucun souvenir. Incapable de dire quel angle d'attaque du groupe il a choisi.Faudrait que je le relise

-Charles R Cross : Plus lourd que le ciel. Tant qu'on est dans Nirvana on continue avec cet biographie de Kurt Cobain. Un livre qui m'a beaucoup appris sur Nirvana et Cobain. Probablement la meilleure bio de Cobain en francais malgré un certain parti pris sur Courtney Love et quelques tatonnement.

-Kurt Cobain : Journal. Tout est dans le titre, le journal intime de Cobain. Illustré par la reproduction de certaines pages de son journal, on y trouve des dessins, des BD, des paroles de chansons, des pensées.

-Danny Goldberg : Kurt. Biographie de Cobain par Danny Goldberg, le manager de nirvana qui raconte le groupe de l'intérieur. Moins complete que celle de Cross car elle commence fin 90 quand Goldberg est devenu manager du groupe. Donne une autre vision de Cobain et surtout de Courtney Love qui a le beau role ici.

-Nicolas Bénard et Robert Culat : Opeth Delivrance et Damnation. Un livre sur Opeth, divisé en 2 parties, la première partie est l'histoire du groupe jsuqu'a apres la sortie d'Heritage en 2011. La deuxième partie, écrite par un pretre fan de metal détaille les paroles du groupe album par album avec une analyse.

-Ian Hunter : USA 72. La tournée américaine de Mott the Hoople raconté de l'intérieur par son laeder. indispensable.

-Paul Drummond : la saga psychédélique de Roky Erickson et du 13th Floor Elevators. 780 pages sur les 13th Floor Elevators et la vie totalement dingue de Roky Erickson.

-Lou Reed : Traverser le feu. Intégrale des paroles avec traduction de Lou Reed (pour le Velvet et en solo) jusqu'a Ecstasy. Seul probleme la miste en page du livre est dégueulasse, c'est jamais la meme, ya des couleurs parfois, c'est souligner, mis sur fond noir. C'est dommage ca gache la lecture.

- Peter Ames Carlin : Bruce. Une bio tres complete du Boss mais je me souviens avoir eu du mal a rentrer dedans

-Bruce Springsteen : Born to run. La tout est dans le titre. Le Boss se raconte dans son autobiographie.

Duke Ellington : Music is my Mistress. Un grand mystere demeure sur ce livre, pourquoi apres sa sortie en 73 et sa traduction dans de nombreuses langues, on a entendu 2016 pour enfin le traduire en Francais et enfin le sortir chez nous. J'ai la réponse on doit préféré mettre en vente une biographie de Maitre Gims plutot que du Duke qui se raconte sur 500 pages. Il raconte sa vie, son rapport a la musique présente les musiciens avec qui il a collaboré. Un livre génial pour tout amateur de Jazz.

-Viv Albertine : de Fringues, de musique et de mecs. Ma lecture la plus fraiche en date, j'en ai parlé sur l'ancien forum. La guitariste des Slits nous raconte sa vie de sa jeunesse, son passage par l'école d'Art ou elle rencontre Mick Jones (celui des Clash) avec qui elle vivra plusieurs années et d'autres (Siouxsie, Adam Ant, Chrissie Hynde) a son introduction dans la scène punk, la période Slits, l'apres Slits et les difficultés récentes dans sa vie personnelle. On sent qu'elle a vécu pas mal de choses qui lui ont laissé des traces

-John Lydon : la rage est mon énergie. Une autre bio punk, celle de Lydon. Ou l'on découvre un type qui n'en avait pas vraiment grand chose a foutre des Pistols, que PIL a toujours été son "vrai" groupe. Le gars est vraiment sympa jai trouvé.

-Eric Clapton : Clapton par Clapton. Quelle vie mes amis a eu ce mec. Elévé par celle qu'il prenait pour sa soeur alors que c'était sa mere (elle la eu a 16 ans) et par ses grand parents alors qu'il croyait que cétait ses parents, "déifié" tres jeune (Clapton is God), la célébrité, la drogue qui a fait de lui un zombie, la résurrection grace a son pote Harrison entre autres, la mort de son fils de 4 ans. Il n'élude rien et je le trouve vraiment sincère et honnete, loin de l'image que j'avais de lui

Jean Sarrus : Définitivement Charlot. J'avais prévenu que c'était hétéroclite avec cette autobio de Jean Sarrus, le bassiste des Charlot sou la rigolade et les anecdotes démentes sont au rendez-vous (dont un concert du temps des problemes ou ils ont été obligé de se casser par la fenetre avant de se faire casser la gueule)

-Nick Mason : Pink Floyd. Le Floyd raconté par Nick Mason le seul a connu qui l'aventure du début a la fin. A lire absolument pour tout fan du groupe (et même pour les autres), la première mouture du bouquin, version beau livre n'est plus disponible en neuf, seul la version livre sans les photos est dispo aujourd'hui.

-Miles Davis : l'autobiographie. L'autobiographie de Miles Davis. Lu il y a tres longtemps mais j'en garde un excellent souvenir.

-Bruce Dickinson : L'autobiographie (avec du heavy metal de haut vol a l'intérieur). Le chanteur de Maiden se confie et parle hormis de musique de ses deux autres grandes passions : l'escrime et le pilotage (il en abuse un peu parfois). Un livre rigolo, bourré d'anecdotes sympa sur pas mal de gens dont Nicko McBrain et Martin Birch

-Lemmy : Motorhead : la fievre de la ligne Blanche. Version non réactualisé, le bouquin s'arrete en 200. Mais quand Lemmy parle on se tait et on lit ses anecdotes, son rapport avec les femmes ( un vrai gentleman, féministe bien avant l'heure), sa jeunesse, son passage dans Hawkwind et surtout Motorhead. Tout y passe. Un type rééllement attachant et sympathique qui a toujours fait ce qu'il voulait.

-Paul McCartney : Blackbird singing : un recueil de paroles et de poèmes de McCartney, version bilingue

-Stephen Davis : Jim Morrson. une bio de Morrison, que je n'ai lu qu'ne fois il y a tres longtemps, j'ai peur de la relire, le bouquin tombe en petit morceau. Je me souveins juste que l'auteur défend la these que Jim est mort chez lui contrairement a la théorie ou il serait mort dnas les chiottes du rock'n'roll circus me semble t'il.

-Joseph Ghosn : Sun ra, palmiers et pyramides. Un petit livre sur Sun Ra avec une partie biographie et une autre ou il detaille quelques uns des albums de la pléthorique discographie du jazzman

-Steven Jezo-Vannier : Creedence CLearwater Revival. L'histoire de CCR ou John Fogerty est présenté un peu comme un connard. Avec Analyse dees albums du groupe mais le livre n'est pas séparé en deux parties, les albums sont traités dans la bio du groupe

-Steven Jezo-Vannier : ares le CCR, le Gratefu Dead, même principe de bouquin. Tres content de cette bio en francais du groupe.

-Jean Sylvain Cabot : The Who Getting in Tune; L'histoire des Who, je dois avouer que j'ai eu du mal a rentrer dedans.

-Jean Sylvain Cabot : Deep Purple : rhapsody in rock. La j'ai bien aimé le bouquin, deux parties comme souvent, une partie bio et une partie analyse de la discographie.

-Philippe Gonin : Magma. Un livre que j'ai trouvé difficile a lite, écrit par un prof de Musicologie a la fac de Dijon, peut etre un peu réserver a des gens qui connaissent plus la musique que moi. la partie analyse de la discographie est plus interessante.

-Jim Morrison : Un priere américaine et autres écrits. un recuei bilingue d'oeuvres de Morrison

- Mike Barnes : Captain Beefheart. une bonne bio du Captain qu'il faudrait bien que je relise.

-1001 album qu'il faut avoir écouté dans sa vie. Celui la on me l'a offert, j'a découvert quelques albums que je ne connaissais pas.

Avatar du membre
Winsterhand
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 76
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:55
Localisation : Aggliæ
Contact :

Re: La littérature musicale

Message par Winsterhand » ven. 6 sept. 2019 19:15

Sympa de présenter sa bibliothèque rock. J'essaierai de faire pareil avec la mienne.

Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 333
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: La littérature musicale

Message par nunu » ven. 6 sept. 2019 19:25

Je mettrais a jour au fur et a mesure. La je viens d'en entamer un

Avatar du membre
Winsterhand
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 76
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:55
Localisation : Aggliæ
Contact :

Re: La littérature musicale

Message par Winsterhand » sam. 7 sept. 2019 05:48

Les autobios pour commencer.

Dave Davies, Kink. Le guitariste a davantage de choses à dire que je ne l'aurais cru de prime abord, il aborde sans fard sa dépression ou son goût pour l'occultisme. Une bonne surprise. ★★★☆☆

Ray Davies, X-Ray. Ce bouquin est marqué au fer rouge de la personnalité de son auteur : tour à tour tendre et acerbe, sarcastique et sincère. Il est même enrubanné dans une métahistoire dystopique, comme un opéra-rock à la noix des années 70 ! ★★★★☆

Ray Davies, Americana. C'est la suite de X-Ray, qui s'arrêtait à peu près au moment de sa tentative de suicide en 1973. J'ai eu beaucoup plus de mal à rentrer dedans, peut-être parce que la période couverte est moins intéressante (qui voudrait lire Edmund Hillary racontant la première descente de l'Everest ?). ★★☆☆☆

Bob Dylan, Chronicles Volume One. Il affirme que son bouquin n'a pas été relu et ça se sent. C'est décousu, ça part dans tous les sens et même si j'approuve la focalisation sur des moments méconnus de sa carrière, ce n'est pas en étant énigmatique (euphémisme pour confus) comme ça qu'il convaincra les gens d'écouter New Morning ou Oh Mercy. Bof. ★★☆☆☆

Graham Nash, Wild Tales. J'aime beaucoup Nash, alors je ne suis pas objectif, mais c'est une autobiographie très enthousiasmante à lire. Sa joie est perceptible quand il parle de ses idoles et de ses émois artistiques et il croque joliment son enfance dans la grisaille des années post-WW2. Moins fan de sa description assez crue des excès de la période CSNY et de la descente aux enfers de son copain Crosby. ★★★★☆

Pete Townshend, Who Am I. Il a passé plus d'un demi-siècle à réfléchir et écrire sur la musique, le monde et sa petite personne et ça se sent, on est parfois au bord de l'autopsychanalyse. Le plus curieux, c'est sans doute le peu de cas qu'il fait des trois autres Who (c'est une autobiographie, d'accord, mais quand même). ★★★★☆
Modifié en dernier par Winsterhand le dim. 15 sept. 2019 11:26, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 101
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: La littérature musicale

Message par Silence » sam. 7 sept. 2019 07:19

J'en ai amassé (et tous lu) quelques uns aussi au fil du temps. C'est bien souvent à l'occasion d'un cadeau à Noël ou pour mon anniversaire et aussi parce que j'ai pris l'habitude depuis quelques années d'en acheter toujours un ou deux pour emmener en vacances. Il y en a qui aiment lire Voici ou Gala au bord de la piscine ou à la plage, moi c'est plutôt "Le mot et le reste" ! ::d
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

Avatar du membre
Orbit
Contributeur
Contributeur
Messages : 24
Enregistré le : lun. 26 août 2019 23:37

Re: La littérature musicale

Message par Orbit » dim. 8 sept. 2019 12:14

J'ai arrêté la lecture de "Hippie Hippie Shake" au tiers, trop de conneries et d'égotisme. Neville a fondé le magazine OZ, il a du vécu, il était dedans. Sauf que c'est pas terrible, embrouillé, à moitié faux, alors on finit par ne plus croire à rien. Bon on s'en fout, la version française évoque "le merveilleux monde sixties", les drogues...

Avatar du membre
Elwood
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 47
Enregistré le : ven. 23 août 2019 19:58

Re: La littérature musicale

Message par Elwood » dim. 8 sept. 2019 12:54

Secret police man d'Henry PADOVANI, je ne m'en lasse pas, de son histoire (et les débuts de The Police), de la description de l'époque, du name dropping, ça se lit avec un plaisir jubilatoire, je recommande chaudement !

Avatar du membre
hexbreaker
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 39
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:50

Re: La littérature musicale

Message par hexbreaker » dim. 8 sept. 2019 15:30

+ 1 !
Je garde un excellent souvenir de la lecture de ce livre. Les évocations du Londres 76 / 77 sont très intéressantes. Et le livre est plein de la bonne humeur de l'auteur, aucune frustration ou rancœur par rapport à l'épisode Police. Je conseille aussi cette lecture.

Avatar du membre
Winsterhand
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 76
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:55
Localisation : Aggliæ
Contact :

Re: La littérature musicale

Message par Winsterhand » mar. 10 sept. 2019 07:44

Je continue avec les trucs sur Bowie.

David Buckley, Une étrange fascination. C'est sans doute la bio de Bowie la plus accessible et la plus facile à trouver. Elle pose bien les bases, et vous n'aurez sans doute pas besoin d'aller plus loin si c'est un simple aperçu dont vous avez besoin, mais sinon, vous resterez un peu sur votre faim (surtout qu'elle s'arrête en 2005). ★★★☆☆

Kevin Cann, Any Day Now : David Bowie, les années Londres, 1947-1974. Un beau livre retraçant la vie de Bowie jour après jour de sa naissance à son départ pour les États-Unis. C'est superbement mis en page et abondamment illustré (photos rares, billets de concerts, publicités et coupures de presse, etc.), un régal pour les yeux. ★★★★☆

Nicholas Pegg, The Complete David Bowie. Indispensable si vous voulez aller plus loin. Ce n'est pas une bio, plutôt un dictionnaire : chaque chanson, chaque album, chaque tournée, chaque film fait l'objet d'une notice plus ou moins longue. Ça déborde d'informations dans tous les sens, moi j'adore mais si vous n'avez pas une tournure d'esprit encyclopédique ça peut rebuter. ★★★★★

Marc Spitz, Bowie: A Biography. Une biographie plus journalistique, qui complète bien celle de Buckley. L'auteur insère des souvenirs personnels à la fin de chaque chapitre, on appréciera ou pas. ★★★☆☆

Matthieu Thibault, David Bowie, l'avant-garde pop. Une très bonne somme sur l'œuvre de Bowie, avec des analyses musicales pointues. ★★★★☆

Paul Trynka, David Bowie: Starman. Encore une biographie solide (qui s'arrête en 2010). Dommage que le traitement soit inégal : les années 60 et 70 sont très détaillées, mais tout ce qui s'est passé après 1983 n'occupe qu'une centaine de pages sur les 800 du pavé. Autre problème : c'est traduit chez Camion Blanc, donc la mise en page est lamentable et la traduction n'a pas été suffisamment relue. Dommage. ★★★☆☆

Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 101
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: La littérature musicale

Message par Silence » ven. 13 sept. 2019 17:53

Je vais commencer par la collection "Le Mot Et Le Reste". Un collection de qualité avec des ouvrages sérieux et bien écrits .... pas comme Camion Blanc chez qui il faut trier.

L'UNDERGROUND MUSICAL EN FRANCE - Eric Deshayes et Dominique Grimaud
Bouquin absolument génial, extrêmement plaisant à lire et une mine de découvertes.
Eric Deshayes est le fondateur de l'excellent site Néosphères, quant à Dominique Grimaud il a fondé le fameux groupe Camizole .... entre autre.

ROCK GARAGE - FUZZ, FARFISA & DISTORSIONS - Christophe Brault
Assez décevant. Livre-catalogue qui énumère quelques albums .... peut être intéressant pour découvrir le genre.

MUSIQUES SAVANTES - DE LIGETI À LA FIN DE LA GUERRE FROIDE - 1963-1989 - Guillaume Kosmicki
MUSIQUES ELECTRONIQUES - DES AVANT-GARDES AUX DANCE FLOORS - Guillaume Kosmicki
Ces deux là sont également très intéressants mais autrement plus difficile à lire. Guilllaume Kosmicki est musicologue, enseignant, conférencier ..... faut s'accrocher.

ROCK PSYCHEDELIQUE - UN VOYAGE EN 150 ALBUMS - David Rassent
Là encore, un livre catalogue, un genre que je n'apprécie plus mais qui est très pratique lorsque l'on souhaite découvrir un genre. Ici les 150 albums couvrent une période allant de 1965 à 2014.

JAPROCKSAMPLER - L'INCROYABLE EXPLOSION DE LA SCÈNE ROCK JAPONAISE - Julian Cope
Julian cope, après son fameux Krautrocksampler s'attaque au rock Nippon. Jubilatoire et éducatif.

AU DELA DU ROCK - LA VAGUE PLANANTE, ÉLECTRONIQUE ET EXPÉRIMENTALE ALLEMANDE DES ANNÉES 70 - Eric Deshayes
Encore Deshayes que décidément j'aime beaucoup. Un beau panel des groupes emblématiques .... et de moins connus.

ALAIN PACADIS - ITINÉRAIRE D'UN DANDY PUNK - Alexis Bernier & François Buot
Extraits d'articles, biographie, interviews .... wock'n woll !!!!

L'ÉCOLE DE CANTERBURY - Aymeric Leroy
Un bon gros pavé de plus de 700 pages our tout connaitre de ce genre surprenant et de ceux qui en découlent

L'HACIENDA - LA MEILLEURE FAÇON DE COULER UN CLUB -Peter Hook
L'Haçienda .... vue de l'intérieur. Etonnant !
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

Avatar du membre
Christang 29
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 145
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 20:37

Re: La littérature musicale

Message par Christang 29 » ven. 13 sept. 2019 20:19

j'en ai quelques uns du Mot et le reste .

Petite apparté : les fondateurs de la maison d'édition les Frères Yves et André JOLIVET même si cette maison d'édition est basée à Marseille ou réside Yves sont des Bigoudens pur jus de Penmarch et j'ai été avec eux au collège et au Lycée .
j'ai même appris par André que nous avons un lien de parenté certes éloigné .
André habite à PLOUGONVEN près de MORLAIX dans un vieux chateau ou il est artiste peintre en plus d'être commercial pour Le MOT et Le Reste
Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de vous

Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 101
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: La littérature musicale

Message par Silence » sam. 14 sept. 2019 05:41

Ah ben ça ! Je connais bien Plougonven, c'est le bled où a grandi ma femme. Et un oncle, artiste peintre lui aussi d'ailleurs, y vit aussi.

.... voilà voilà, c'était les potins bretons. ::d
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

Répondre