Derniers films que vous avez vus

Films, DVD, séries, petit ou grand écran... Que ce soit en lien ou non avec la musique.

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar vox populi » 26 Déc 2018, 09:58

Hier soir j'ai vu Max et les maximonstres
Max, un garçon sensible et exubérant qui se sentant incompris chez lui, s'évade là où se trouvent les maximonstres. Il atterrit sur une île où il rencontre de mystérieuses et étranges créatures, aux émotions sauvages et aux actions imprévisibles.

Un poème d'1H30 sur l'enfance
Beau et poignant
8/10
Découvrez l'univers de vox
https://www.youtube.com/user/TheVox67

La chanson Francaise qui ne ressemble pas à du Cali
Avatar de l’utilisateur
vox populi
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1257
Inscription: 10 Jan 2013, 08:32

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Cooltrane » 26 Déc 2018, 12:58

Bon, continuons dans l'oisiveté noëllienne pour rattraper mon "retard".

Une vraiment très bonne pêche il y a une semaine avec la compagne.



Son choix:
Woman At War: (Islande) Une montée en puissance du cinoche volcanique de la mi-atlantique, car après le très remarqué Rams, et le fort cynique Under The Tree, les cousins de Bjork nous reviennent avec le sur-et-très prenant Woman At War, une fable écologiste nous invitant à découvrir et protéger la nature assez singulière de l'ile volcanique. Nature qu'on aurait tendance à croire sous-exploitée, mais la disponibilité (et surtout les couts fort bas) d'énergie attire de vilains pollueurs mondiaux. Une 50-naire en attente d'adoption épouse une cause écolo et pratique un terrorisme bricolo en s'attaquant aux pylônes électrique amenant l'énergie à des industries polluantes comme une fonderie d'aluminium appartenant à des capitaux chinois, attirés par l'énergie trop bon marché. Avec les complicités de sa sœur, d'un fonctionnaire de l'état et un rare fermier bourru du coin, la farouche militante réussit (un moment) à échapper à une traque impitoyable (fort spectaculaire) dans les steppes islandaises, où l'actrice principale a certainement beaucoup payé de sa personne. La combattante (aussi cheffe d'une chorale paroissiale) est d'abord assez insoupçonnable aux yeux des autorités, elle qui a fait demande d'adoption depuis de nombreuses années, mais le dossier longtemps à l'arrêt se réveille en même temps que sa quête écologique.

Outre un bon aperçu des campagnes sauvages de l'ile, on se réjouira de la direction musicale composée de deux trios (un instrumental et l'autre vocal) traditionnels apparaissant à tout bout de champs et rue, provoquant un effet comique allégeant la lourdeur du propos. Un autre aspect déconcertant du film est sa non-fin en queue de poisson dans les campagnes ukrainiennes inondées, renforçant la légende d'étrangeté de ce pays insulaire. Bien que pouvant y trouver autant à dire qu'à redire, ce film très imparfait au scénario pas toujours très linéaire fini par trouver en la sœur jumelle de la militante, une baba-cool hindouiste, sa véritable héroïne. Mais on peut se poser des questions sur le message et les motivations du réalisateur, qui semble aller à l'encontre de l'image reçue de la démocratie presque parfaite qui se dégage habituellement avec les vapeurs géothermiques de l'ile. L'Islande serait-elle acquise à un capitalisme grossier, au point de profiter de l'aide des superpuissances pour mater une militante, aussi déterminée soit-elle? A vérifier, mais en attendant, le film frappe fort les esprit: 8/10


mon choix:
Capharnaüm: Deuxième film libanais de l'année après le fort poignant L'Insulte, dont une partie se passe dans les tribunaux, nous arrive ce Capharnaüm, qui se passe aussi en partie dans les palais de justice, sans pour autant prendre l'ampleur internationale de son prédécesseur. Capharnaüm est un film assez misérabiliste qui prend son temps à se construire sur les affres et les désordres des laissés-pour-contre dans les bidonvilles de Beyrout, remplis de réfugiés légaux (ou pas) et toujours en proie à une violence sous-jacente - voir les jeux des gamins dans les rues. Un jeune garçon s'émancipe de ses parents pauvres suite à sa tentative de soustraire vainement sa sœur (13 ans à tout casser) à un mariage arrangé; mais en fuyant les quartiers modestes, il se retrouve dans les bidonvilles à essayer de survivre en faisant des petits boulots, zonant où il peut. Une réfugiée éthiopienne (nettoyeuse dans un parc d'attraction en ruine) le prend sous son aile dans son poulailler de misère. Mais quand celle-ci est prise dans une rafle, le garçon se retrouve avec son gamin de deux ans sur les bras. Un inventant une charrette pour trainer son attirail (gamin inclus), le jeune héro vague de mésaventure en aventure dans le chaos de l'humanité du Moyen-Orient, le tout sur une musique assez poignante et fort (parfois presque trop) présente. Le puzzle se construit lentement (trop de longueurs dans ses prérégrinations) et l'on comprend comme ce fils (devenu criminel suite à un crime violent) se retourne contre ses parents devant les tribunaux pour lui avoir donné la vie.

Sans pour autant faire trop dans le Dickens-ien, la réalisatrice Nadine Labaki nous expose tous les traitements inhumains que subissent les enfants nés du mauvais coté de la vie, y compris l'esclavage sexuel (via le "mariage"), et la surpopulation galopante chez les pauvres. Le gros hic qui gêne est qu'il est impossible que ce jeune sans la moindre éducation puisse développer le discours qu'il tient dans le film, mais bon, le pathos est un peu l'ADN de ce genre de film, qui parfois frise avec le documentaire. Heureusement, la réalisatrice résiste à l'envie d'en faire un feel-good movie pour le grand public (bobo visés, tout de même) en refusant une fin à la Slumdog Millionaire, mais on ressortira après deux heures de la salle sombre avec un cœur gros comme une pastèque et sous le coup de cette musique un peu trop envoutante pour être totalement honnête. 8/10 tout de même.
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪♪
 
Messages: 526
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Cooltrane » 26 Déc 2018, 15:01

Bon, à tout hasard, l'année n'étant pas encore terminée, je vous donne déjà la liste des films qui m'auront marqué cette année (pas d'ordre établi):

mais il faut se souvenir que dans le cinéma, c'est difficile de tenir compte de l'année de réalisation, vu que les délais de parution sur grand écran, qui peut prendre des mois d'écart à venir d'un pays à l'autre, pour des raisons de visas d'exploitation, donc, il y a des sorties 2017 dans la liste

Capharnaum (Lib)
Woman At War (Isl)
En Liberté (Fr)
Le Grand Bain (Fr)
À mon âge, je me cache encore pour fumer (Tun)
Burning (Cor)
Western (All-Bulg)
The Man Who Killed Don Quichotte (UK-Esp)
What People Will Say (Nor)
Todos Lo Saben (Esp)
Razzia (Maroc)
Hostiles (US)
Centaur (Kirg)
Sweet Country (Aus)
L’Insulte (Lib)
On Body & Soul (Hung)


.... et Trois Visages (Iran), surtout pour l'acte de résistance (interdiction de tourner)
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪♪
 
Messages: 526
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Cooltrane » 30 Déc 2018, 13:32

Aucun des deux films (avec la légitime) vu hier soir ne rejoindra ma liste 2018

Son choix:

Au Bout Des Doigts: je ne le sentais pas mais elle a droit à ses choix, ma moitié. Mais franchement, à la vision de la BA, on avait déjà tout compris au point que la vision du film est tout sauf nécessaire. Un histoire pygmalionnesque à propos d'un prof de musique d'un conservatoire en perte de vitesse flashant sur un jeune de banlieue dans la merde, pianiste virtuose autodidacte, pour en faire son champion. Une histoire cousue de fil blanc, déjà vue 10 000 fois, notamment récemment avec le tout-autant pourri Le Brio d'Yvan Attal. Le pire, c'est que Wilson et Scott Thomas (hideuse avec ses peintures de guerre rosâtres et coupe à la garçonne) semblent peu inspiré, ne semblant pas habiter leur personnages, mais c'est compréhensible tant le schmilblick est branlant. Évidemment, cette course vers la gagne est jalonnée d'obstacles habituels (je vous épargne les détails) et la rencontre amoureuse avec la caste supérieure (ici une violoncelliste black, mignonne comme tout)... e tutti quanti, quoi!!!

On attrape même la haine quand ce salaud de fils de pute de sa race (banlieue oblige :-) ) de scénariste nous fait la scène de la course à travers la ville et nous fait le coup de finir en sprint pour arriver juste à temps à l'auditoire et gagner le concours haut la main. C'est puant, quoi. Et ultra-prévisible avant même de rentrer dans la salle. On peut se demander à quel point comment l'obtention des subsides n'ont aussi pas influencé "le message profond" qui se doit être politiquement correct et surtout permettre de croire à l'ascenseur social via les arts. Avec un tel gaspi d'argent public (donc le nôtre), l'entrée au cinoche devrait être gratuite, question qu'on ne douille pas deux fois pour ce genre de daube. Et en plus, ils m'ont massacré mon Rachmaninov, ces cons.
6/10 (c'est quand même pas trop mal fait), mais trois d’enlevé pour des raisons de scénario tout pourri.




mon choix:

Les Bonnes Intentions: Une bourgeoise bien à l'aise s'investit à fond dans son rôle d'aide aux réfugiés (de tous bord) au point d'oublier sa famille et son mari d'origine yougoslave. En voyant Jaoui jouer son rôle d’insupportable bobo alter-mondialiste, il est difficile de ne pas penser au dernier film du duo Bacri-Jaoui Place Publique, où elle jouait le même profil avec de surcroit, un acteur et rôle slave comme proche. Rempli de clichés (dans les deux sens, comme la bulgare forcément un peu pute) bien pourris et assez moralisateur à deux balles, ce film est parfois drôle (le jeu de mot pourri des vêtements fabriqué au "Plan Daech") et touche une cible ici et là dans notre boite de poil à gratter, mais on sent surtout l'envie un peu nauséabonde de nous faire dans le sujet d'actualité et décrisper le sujet des réfugiés (tous sympa, quoi!). Rien d'indispensable. 6.5/10
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪♪
 
Messages: 526
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar bratislava1 » 31 Déc 2018, 14:30

Un bon nanar SF comme j'aime de 1959.

https://www.youtube.com/watch?v=Y1u1k11sGkc
L'ennui en ce monde c'est que les imbéciles sont sûr d'eux et les gens sensés pleins de doutes. B. Russel.
bratislava1
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3759
Inscription: 21 Fév 2013, 17:30

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Algernon » 31 Déc 2018, 14:47

'Teenagers From Outer space" :))
Abscons - C'est pas faux - Anxiogène - J'confirme ! - On vit une époque formidable - (y'a une astuce)
Avatar de l’utilisateur
Algernon
♪♪♪♪♪
 
Messages: 19013
Inscription: 03 Fév 2013, 21:43

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Cooltrane » 03 Jan 2019, 12:25

premier double-shot de 2019 avec des films 2018

Son choix:
Un Beau Voyou: Un policier proche de la pension se pique d'intérêt pour une série de vol de tableau "petits maitres" qui ne semble pas intéresser grand monde (même pas les assurances). Via un atelier de restauration de peinture, il rencontre une espèce d'anguille humaine nonchalante arnaqueur à ses heures et qui ne présente aucun point d'accroche, même pour sa récente conquête travaillant avec son rustaud de père. Le cinéaste nous dévoile un Paris un peu inhabituel, ne fut-ce que par sa fascination des toits (et des scènes d'actions parfois téléphonées) et des escaliers de service, mais semble s'égarer entre une galerie de seconds rôles amusants et suivre notre Arsène Lupin de service pendant un bon moment sans que l'intrigue ne progresse. N'en concluez pas que l'on s'embête pour autant, car il y a une couche d'humour variant entre le second et troisième degré qui vous fait avaler la couleuvre sans sourciller.
Un petit polar inhabituel de par son ton (et quelques piques peu politiquement correctes) et par son manque de présences féminines (que font les chiennes de garde et autres Fémens?), même si Jennifer Decker ne se gêne pas pour tout nous montrer. Au final, si on ne cherche pas à doubler le policier Berling et pinailler sur le scénario, c'est plutôt plaisant et la fin ouverte vous fera sortir de la salle avec un petit sourire. 7/10

mon choix:
Les Filles Du Soleil: Drame de guerre Franco-Kurde, tournant autour de la communauté Yazidi et les crimes contre l'humanité de Daesh. Dans un Kurdistan (enfin, le tournage à eu lieu en Géorgie) en voie de reconquête, un commando de combattantes (composé pour la plupart d' ex-esclaves, aux cotés de leurs propres filles et sœurs) est déterminé à se venger et sauver le restant de ce qui peut encore l'être en libérant une petite ville et surtout une école où sont retenus leur fils en voie de conversion forcée et radicalisation. En fait, on échappe à quasi aucun drame de cette vraiment sale guerre, à travers l’œil d'une correspondante de guerre française borgne (Emmanuelle Bercot) qui suit le commando, sa nouvelle mission après la Libye et le siège de Homs en Syrie.

En nous filmant la belle Golshifteh Farahani de retour dans un Kurdistan souvent embrumé (on repassera pour le soleil du titre), on ne peut que penser à l'excellent My Sweet Pepper Land, où elle faisait le soleil à elle toute seule. Mais le propos est fort différent, et la cinéaste Husson crée un certain malaise, malgré des superbes paysages et un message d'espoir: la fin de l'horreur est en vue. Pourtant elle loupe un peu la/sa cible, sans doute parce qu'elle hésite entre un documentaire/reportage et une fiction. Malgré une musique souvent poignante, les multiples plans rapprochés de son héroïne principale et la détresse contenue de ses soldates, on ne ressent pas grand chose, alors que de l'avis +/- partagé dans la salle, on s'attendait à plus fort. Dommage, car on a l'impression d'être passé à coté d'un truc majeur. 7.5/10
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪♪
 
Messages: 526
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Roulie » 03 Jan 2019, 12:36

Un peu plus mitigé sur "Les Filles du Soleil" je suis. Je lui avais attribué une note de 5. Et globalement, dommage.
Pas mal de longueurs, un rythme très mal géré, du tire-larmes à gogo (surtout ce final quoi). Et puis franchement, (en plus d'être mal joué) le personnage d'Emmanuelle Bercot ne sert à rien ! Son personnage n'existe uniquement parce qu'il fallait un journaliste.

Bon, un sujet intéressant tout de même (on parle assez peu du combat des kurdes, ainsi que de leur progressisme, notamment en terme d'égalité femmes-hommes et de démocratie directe), et Golshifteh Farahani s'en sort vraiment très bien.
Des scènes sympas aussi, pleine en tensions (surtout dans la seconde moitié du film), mais globalement c'était moyen.
Avatar de l’utilisateur
Roulie
♪♪♪♪♪
 
Messages: 3261
Inscription: 27 Jan 2015, 12:44
Localisation: Rijsel

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Cooltrane » 04 Jan 2019, 12:35

Roulie a écrit:Un peu plus mitigé sur "Les Filles du Soleil" je suis. Je lui avais attribué une note de 5. Et globalement, dommage.
Pas mal de longueurs, un rythme très mal géré, du tire-larmes à gogo (surtout ce final quoi). Et puis franchement, (en plus d'être mal joué) le personnage d'Emmanuelle Bercot ne sert à rien ! Son personnage n'existe uniquement parce qu'il fallait un journaliste.

Bon, un sujet intéressant tout de même (on parle assez peu du combat des kurdes, ainsi que de leur progressisme, notamment en terme d'égalité femmes-hommes et de démocratie directe), et Golshifteh Farahani s'en sort vraiment très bien.
Des scènes sympas aussi, pleine en tensions (surtout dans la seconde moitié du film), mais globalement c'était moyen.


Oui, j'ai été gentil sur la note, et c'est en partie avec une certaine sympathie pour la cause kurde (je voudrais qu'ils aient leur indépendance avec leur territoires étalés sur les 4 pays actuels (j'espérais que le Bachar leur donnerais une certaine autonomie, comme en Irak).

Bref, une des raisons pourquoi j'attendais ce filml avec impatience, c'était le mythe de la comùbattante kurde... qui en a pris un petit coup, car on comprends que la guérilla utilise des commandos féminins pour terroriser leurs ennemis (se faire tuer par une femme rend l'accession au paradis impossible), probablement plus (ou autant) que par principe d'égalité des sexes.
Ceci dit, je ne suis pas si sur qu'ils soient plus "évolués" que les peuples environnants: on a l'impression qu'ils le sont car leurs principaux mouvements de libération sont d'obédience communiste, mais je doute que les traditions ancestrales soient révolues pour autant.

Deux films "kurdes" +/- récent:

Le génial Eastern : My Sweet Pepper Land
https://www.imdb.com/title/tt2875926/

le moins réjouissant Zagros
https://www.imdb.com/title/tt3641502/
mon avis
Production Flamando-Belgo-Kurde dans laquelle Marion Hänsel est présente. Le Kurdistan Turc profond, dans un village tout près du Mont Zagros, un berger du même nom est marié une à une femme étonnamment libre, père d'une gamine (et bientôt d'une deuxième progéniture. Bien sûr, dans ce genre de village, les traditions archaïques et ragots sont légions, et finissent par tomber autour de "l'étrangère", suspectée d'être une salope, etc... Voyant les choses empirer et sa vie menacée pour des questions d'honneurs (mal placés évidemment), elle prend la fuite avec sa fille avec l'aide se sa sœur milicienne kurde cachée dans la montagne, et se retrouve non à Istanbul comme initialement prévu, mais à Bruxelles, auprès d'un cousin et une communauté kurde et turque importante. Le père et mari vient la rejoindre et patriarche en "déshonneur" suivant par après. La (superbe) partie kurde du film est trop rapidement finie (àmha) et s'engage la vie "civilisée" dans un Bruxelles assez gris (côté flamand), où le drame familial continue et le crime d'honneur guette. Le film est fait par un ex-illégal et s'il n'est pas auto-biographique, il est très inspiré de situations réelles (même si on est dans une fiction), ce qui rend le film particulièrement poignant, car les acteurs sont foutrement bons, ce qui lui a valu très méritoirement le prix du festival du film de Gand. Bon, le scénario n'est pas extraordinairement original et la chute prévisible, mais le suspense est entretenu et reste poignant jusqu'à la fin. By the way les mecs, les femmes kurdes sont belles - dans le film, du moins.


J'ai loupé celui-ci, par contre (il n'est jamais arrivé au Bénélux, je crois):
https://www.imdb.com/title/tt3326052/?ref_=tt_rec_tt
Ma collection de disque a décuplé en passant des musiciens drogués aux musiciens fou-toqués
Avatar de l’utilisateur
Cooltrane
♪♪♪♪
 
Messages: 526
Inscription: 07 Fév 2013, 18:00
Localisation: Chez les exilés fiscaux français

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar RRRouliane » 07 Jan 2019, 00:49

Image
Vu hier soir, "I Will Rock You" (a.k.a. "Svengali"), sympathique comédie britannique de 2013 qui plonge dans l'univers de ceux qui restent cachés derrière les groupes R&R, dans un anonymat qui ne les empêche pas de se défoncer pour faire sortir leurs poulains du lot, en cramant au passage économies, vie perso, etc. Plutôt mignon et assez imparable sur la bande-son (il y a même "Weed Bus" des Stairs, en début de film, ou des trucs sublimes du type "Bert's Apple Crumble" de The Quik - là, la partie est gagnée), en revanche le doublage est assez minable (j'ai dû me résoudre à passer à la V.O.S.T. au bout de dix minutes). Pour le geek, c'est blindé de références goûteuses, les studios de la Beeb à Maida Vale, le pressage A&M de "God Save The Queen", le mec se présente pour une offre d'emploi chez un disquaire basé sur Inverness Street, parkas mod et cocarde tricolore, etc, tu vois passer Carl Barat, Alan McGee. Bon moment, quoi.
Avatar de l’utilisateur
RRRouliane
♪♪♪♪♪
 
Messages: 1292
Inscription: 04 Mar 2013, 22:43

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Bibabe lula » 07 Jan 2019, 19:51

Avec beaucoup de honte je dois vous avouer que j'ai regardé, mais pas longtemps et en zappant, jusqu'à la 20è minute à peu près,
le "film "Bird Box" :rougez:
sur pas net flix, je savais que c'était surement en bois, et en plus j'aime pas la Bullok, mais je voulais un truc tranquillou d'action, et en plus comme je n'arrive plus à trouver un site sympa :rougeroll: (vous voyez, le site sympa, et pas cher :rollin:) et qu'on m'a refilé les codes du machin, je l'ai tenté!
Et bien c'est pire que tout, une bouse de course, du premier choix, et encore j'ai pas fumé le paquet en entier, juste les 20 premières.
Alors je spoile, je m'en fous attention!
Oh et puis ça sert à rien c'est tellement nul qu'il n'y a rien à spoiler, pas de scénario, c'est un truc pour les ados, mais les ados neuneus, comme mes filles qui l'ont vu et qui m'ont dit "moi j'ai bien aimé" :-((

Bref vous voyez la Bullok, celle qui a fait l'actor studio en cours du soir, celle qui joue dans gravity le truc à la con et dans l'espace, et bien il ya des gens qui lui font faire encore des films et ils la payent cher :-((
Le truc rigolo c'est que je suis un chevalier à la Don Quichotte je vais sur des sites à la noix pour défoncer les films et les chanteurs en bois, là je vais sur allociné et je fais mon commentaire, sans vulgarité, il me l'ont refusé 4 fois, la censure, tu ne dois pas dire que c'est nul :saispas:
Sur allociné il n'y a plus les critiques de presse comme avant, ils ont tout lissé, critiques spectateurs et amis!
Bref je verrais bien les films dont vous parlez mais pour les trouver pardon, c'est pas rien!

Allez Bonne Année! :copains:
Avatar de l’utilisateur
Bibabe lula
♪♪♪
 
Messages: 438
Inscription: 01 Nov 2013, 13:33

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar yenyen » 07 Jan 2019, 19:55

Ça donne envie. :-))

J'ai maté Apollo 13 hier soir sur Arte avec l'excellent Tom Hanks dans le cadre du cycle "Winter Of Moon"
qui une fois encore nous régale de divers et riches programmes. Ce dernier était suivi de "Moon" par
Duncan Jones (anciennement Zowie Bowie), je n'ai pas pu le finir, mais j'ai hâte de m'y atteler en replay
tant le début avait l'air intriguant.
Avatar de l’utilisateur
yenyen
♪♪♪♪♪
 
Messages: 2425
Inscription: 09 Jan 2013, 16:44
Localisation: Picardie

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Bebeto » 07 Jan 2019, 20:25

Bird Box est une sortie de bouillie qui recycle beaucoup de choses vues par ailleurs (La Route...) et John Malkovitch a été gâté par son rôle, d'une caricature crasse.

Apollo 13, pas mal, comment les américains parviennent (toujours ?) à transformer un échec en victoire.
Moon, vu au ciné à sa sortie m'avait profondément ennuyé. Tout fils de Bowie qu'est Duncan, je l'ai trouvé un faiblard au scénario.
"I took a dead man's Gibson, gonna write the world's last great song
But my muse was out fucking in gutters all night long"
Avatar de l’utilisateur
Bebeto
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5606
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Algernon » 07 Jan 2019, 21:01

yenyen a écrit:Ça donne envie. :-))

J'ai maté Apollo 13 hier soir sur Arte avec l'excellent Tom Hanks dans le cadre du cycle "Winter Of Moon"
qui une fois encore nous régale de divers et riches programmes. Ce dernier était suivi de "Moon" par
Duncan Jones (anciennement Zowie Bowie), je n'ai pas pu le finir, mais j'ai hâte de m'y atteler en replay
tant le début avait l'air intriguant.

Ce soir : Le Voleur
Je le connais par cœur.Quel flim !
Abscons - C'est pas faux - Anxiogène - J'confirme ! - On vit une époque formidable - (y'a une astuce)
Avatar de l’utilisateur
Algernon
♪♪♪♪♪
 
Messages: 19013
Inscription: 03 Fév 2013, 21:43

Re: Derniers films que vous avez vus

Messagepar Bebeto » 07 Jan 2019, 21:07

Algernon a écrit:Ce soir : Le Voleur
Je le connais par cœur.Quel flim !


Et casting de malade !
"I took a dead man's Gibson, gonna write the world's last great song
But my muse was out fucking in gutters all night long"
Avatar de l’utilisateur
Bebeto
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5606
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25

PrécédenteSuivante

Retourner vers Cinéma / Télévision / Séries télé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités