Le rock progressif aujourd’hui ou après les années 70

Venez parler ici des musiciens d'aujourd'hui qui vous passionnent autant que ceux d'hier.
Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 558
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Le rock progressif aujourd’hui ou après les années 70

Message par Cooltrane » sam. 11 avr. 2020 21:35

Seric a écrit :
mar. 7 avr. 2020 17:31
Electric Castle est loin d'être mon préféré d'Ayreon (Je lui préfère le précédent "Actual fantasy").
Le gros problème avec Ayreon et qui fait je les ai lâché après le Electric Castle c'est que leurs albums sont interminables...
Presque 2 heures et demi de musique à se fader à chaque fois. C'est pénible à la longue et on apprécie moins...
Lucassen fait partie de ces "artistes" 90's qui semblent avoir enregistré et publié la moindre note qu'ils ont joué

Pourtant il boxe dans une catégorie inférieure à celle des Fabio Zuffanti (Finisterre, Maschera, Hotsonaten, etc...), Roine Stolt (Kaypa, Karmakanic, Flower King), Neal Morse (Spock's, solo Tranatlantic, etc) et Steven Wilson (Porcupine, No-Man, Blackfield, solo etc...)

Et le pire est que de cette quinte floche, c'est que je ne trouve pas grand chose (pour ne pas dire rien) à retenir de tous leurs travaux musicaux respectifs et associés.

Avatar du membre
bushi
Super contributeur
Super contributeur
Messages : 179
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 09:38
Localisation : Paris 18

Re: Le rock progressif aujourd’hui ou après les années 70

Message par bushi » mar. 21 avr. 2020 17:41

Coopération très productive de deux maîtres italiens d'avant-garde: Paolo "Ske" Botta ("Ske") et Francesco Zago ("Yūgen", "Empty Days", "The Night Watch").
Sont également à bord Gabriele Guidi Colombi (basse) et Alessio Calandriello (chant), tous deux membres réguliers de "La coscienza di Zeno", ainsi que Martino Malacrida, qui a contribué à la batterie de "Eros & Thanatos" de "Syndone" .
C'est donc une sorte de "supergroupe", ce qui n'est généralement pas bon signe ... mais c'est un excellent supergroupe cette fois.
Une atmosphère dense et sombre couvre les chansons de ce premier album, qui fournissent de nombreux contrepoints ingénieux, et se rapprochent parfois assez des champs d'avant-garde.
On retrouve les influences de KC, VDDG, Genesis, Gentle Giant, etc...




Lors de leur deuxième collaboration sous le surnom "Not a Good Sign", les fonctions de compositeur de Paolo "Ske" Botta et Francesco Zago se sont polarisées encore plus, la première se concentrant sur la musique et la seconde sur les paroles. "Not a Good Sign" est définitivement le bébé de Ske, et sans surprise, Francesco Zago a quitté le groupe après la fin de cet album. Eh bien, il a une poignée d'autres projets dont il est le compositeur principal ... "From a Distance" n'est pas aussi époustouflant que l'effort solo de Ske de 2011, qui est principalement dû au manque de cette saveur RIO innée à "1000 Autunni" . Il est beaucoup plus sombre et plus lourd, et de toute façon, il est tout simplement magnifique à sa manière -

On travaille pour gagner sa vie, alors pourquoi se tuer au travail ?

Avatar du membre
Silence
Modérateur
Modérateur
Messages : 525
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 05:27

Re: Le rock progressif aujourd’hui ou après les années 70

Message par Silence » sam. 23 mai 2020 17:26

Découvert tout à l’heure chez mon dealer favori :


TREES SPEAK - Ohms

😳😳😳 Grôôsse claque kraut-Motorik-Prog très chaudement recommandé par la maison :envahisseurzz:
"Plus on pédale moins vite, moins on avance plus vite"

Avatar du membre
Cooltrane
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 558
Enregistré le : mer. 31 juil. 2019 14:18

Re: Le rock progressif aujourd’hui ou après les années 70

Message par Cooltrane » sam. 23 mai 2020 19:45

^^^
Oui, le CD m'attends demain chez Caroline Music, à deux postillons de La Bourse. :super:

En ligne
Avatar du membre
DaFrog
Grand contributeur
Grand contributeur
Messages : 411
Enregistré le : sam. 18 avr. 2020 15:16

Re: Le rock progressif aujourd’hui ou après les années 70

Message par DaFrog » sam. 23 mai 2020 20:01

Cooltrane a écrit :
sam. 11 avr. 2020 21:35
Seric a écrit :
mar. 7 avr. 2020 17:31
Electric Castle est loin d'être mon préféré d'Ayreon (Je lui préfère le précédent "Actual fantasy").
Le gros problème avec Ayreon et qui fait je les ai lâché après le Electric Castle c'est que leurs albums sont interminables...
Presque 2 heures et demi de musique à se fader à chaque fois. C'est pénible à la longue et on apprécie moins...
Lucassen fait partie de ces "artistes" 90's qui semblent avoir enregistré et publié la moindre note qu'ils ont joué

Pourtant il boxe dans une catégorie inférieure à celle des Fabio Zuffanti (Finisterre, Maschera, Hotsonaten, etc...), Roine Stolt (Kaypa, Karmakanic, Flower King), Neal Morse (Spock's, solo Tranatlantic, etc) et Steven Wilson (Porcupine, No-Man, Blackfield, solo etc...)

Et le pire est que de cette quinte floche, c'est que je ne trouve pas grand chose (pour ne pas dire rien) à retenir de tous leurs travaux musicaux respectifs et associés.
Merci pour ce moment, tu m’as épargné des heures d’écoute inutile :)

Je viens de lancer le Ohms conseillé par Silence, j’accroche tout de suite, j’ai l’impression d’entendre Neu! et Can réunis, je ne sais pas encore si c’est tout le long le même topo mais ça me botte :)
Dynamiteur d’aqueducs :modo:

Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 2408
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Le rock progressif aujourd’hui ou après les années 70

Message par nunu » sam. 23 mai 2020 20:25

DaFrog a écrit :
sam. 23 mai 2020 20:01
Cooltrane a écrit :
sam. 11 avr. 2020 21:35


Lucassen fait partie de ces "artistes" 90's qui semblent avoir enregistré et publié la moindre note qu'ils ont joué

Pourtant il boxe dans une catégorie inférieure à celle des Fabio Zuffanti (Finisterre, Maschera, Hotsonaten, etc...), Roine Stolt (Kaypa, Karmakanic, Flower King), Neal Morse (Spock's, solo Tranatlantic, etc) et Steven Wilson (Porcupine, No-Man, Blackfield, solo etc...)

Et le pire est que de cette quinte floche, c'est que je ne trouve pas grand chose (pour ne pas dire rien) à retenir de tous leurs travaux musicaux respectifs et associés.
Merci pour ce moment, tu m’as épargné des heures d’écoute inutile :)
Ayreon c'est vrai qu'il faut se les fader, deux trois trucs cool mais c'est tout, les autres j'ai écouté a une époque, plus du tout aujourd'hui excepté Spock's Beard, période Neal Morse et un peu la période actuelle, en fait la seule que j'écoute plus du tout c'est celle avec D'Virgilio au chant, enfin j'écoute tres rarement Spock's Beard quand meme. D'Virgilio nous a fait un syndrome Phil Collins, quand son chanteur est parti il s'est dit tiens je suis batteur mais je vais laisser tomber pour devenir le chanteur du groupe.

Avatar du membre
nunu
Membre VIP
Membre VIP
Messages : 2408
Enregistré le : mar. 30 juil. 2019 17:47

Re: Le rock progressif aujourd’hui ou après les années 70

Message par nunu » sam. 23 mai 2020 20:32

Sinon un classique metal prog de la fin des années 80.

Crimson Glory avec au chant le grand Midnight, probablement l'un des meilleurs chanteurs que le metal ait produit, décédé a 42 ans d'une insuffisance rénale. Attention il avait une voix spéciale.


Avatar du membre
Seric
Top contributeur
Top contributeur
Messages : 188
Enregistré le : jeu. 1 août 2019 12:02

Re: Le rock progressif aujourd’hui ou après les années 70

Message par Seric » jeu. 28 mai 2020 08:01

nunu a écrit :
sam. 23 mai 2020 20:25
D'Virgilio nous a fait un syndrome Phil Collins, quand son chanteur est parti il s'est dit tiens je suis batteur mais je vais laisser tomber pour devenir le chanteur du groupe...
Pour faire en remettre une couche, D'Virgilio était un des deux invités sur l'album "Calling all station" en remplacement de Collins...
L'autre étant Nir Zidkyahu qui fera malheureusement la tournée. Un véritable bourrin sans sensibilité. A faire regretter le Philou (et Chester Thompson)...
Sauvegarde du patrimoine musical : Pour écouter et plus si affinité... http://memorhits.blogspot.fr/

Répondre