Crossroad Festival Guitar Revisited (2016)

Blues traditionnel des vieux Américains ou blues blanc de la relève anglaise, jazz, soul, funk, c'est ici.

Crossroad Festival Guitar Revisited (2016)

Messagepar eRock 360 » 23 Déc 2018, 10:29

Depuis 2004, Clapton organise des festivals de musique pour le financement de son centre de traitement Alcool et drogue basé à l'île d'Antiga dans les Caraibes.

Après avoir fait plusieurs concerts (1 tous les trois ans) rassemblant la crème des guitaristes du blues-rock et distribué un DVD sur chaque période (2004,2007,2010) pour financer ces actions.
Il décide de nous faire un cadeau sous forme de 3 CD que j'ai forcément achété car c'est pour la bonne cause.
Celui-ci synthétise les meilleurs morceaux de l'ensemble des concerts donnés depuis 2004.
Ces morceaux ont été remasterisés par le studio Rhino qui est spécialisé dans ce domaine.
Les meilleurs morceaux à mon oreille sont :
CD1
Sweet Home Chicago : Eric Clapton, Robert Cray, Buddy Guy, Hubert Sumlin & Jimmie Vaughan
Rock Me Baby : Eric Clapton, Buddy Guy, B.B. King & Jimmie Vaughan
After Midnight : J.J. Cale et Clapton, une tuerie entre amis
Green Light Girl : Doyle Bramhall II
Hell At Home : Sonny Landreth
City Love : John Mayer
Funk #49 : Joe Walsh
Drums of Passion : Carlos Santana et Clapton, une tuerie entre amis
Cause We've Ended As Lovers : Tiré de l'album Blow By Blow, Jeff Beck est accompagné de sa bassiste préférée
Have You Ever Loved A Woman : Clapton
Layla : Clapton, toujours aussi phénoménal sur ce morceau, ses solos sont PLUS QUE brillants.
CD2
Little By Little : Susan Tedeschi est toujours brillante et sa voix nous transporte
Poor Johnny : The Robert Cray Band nous cadence tranquillement sur un de leurs titres fétiches.
Paying the Cost to Be the Boss : Eh oui, c'est dur d'être le boss Mr BB King, avec The Robert Cray Band, Jimmie Vaughan & Hubert Sumlin
Tulsa Time : Sheryl Crow nous régale avec ses compères : Eric Clapton, Vince Gill & Albert Lee
Isn't it a Pity : Magnifique titre et interprétation de EC qui rend hommage à Georges Harrison, vous dire l'émotion sur ce morceau, ca vous transporte loin, très loin
Belief : John Mayer accompagné, rejoue un de ces morceaux. Mais la version est plus rock car nous avons la puissance de feux. C'est comme cà que je voudrais entendre les morceaux de John Mayer, plus accrocheur et plus profond
Big Block : Jeff Beck nous éclate avec son morceau tiré de Jeff Beck's Guitar Shop
Presence of the Lord : Steve Winwood and Eric Clapton, entre potes, ca se passe toujours bien et c'est apaisant
Cocaine : Pas besoin de présenter ce titre de JJ Cale et magnifiquement interprété par EC
Waiting For The Bus / Jesus Just Left Chicago : ZZ Top et la guitare de Billy Gibbons
Don't Owe You a Thang : Gary Clark Jr. donne bien le tempo
Bright Lights : Gary Clark Jr. nous met sous pression avec ce titre, va-t-on y résister ?
CD3
Our Love Is Fading : Sheryl Crow nous fait swinger avec ces compères : Eric Clapton, Doyle Bramhall II & Gary Clark Jr.
Lay Down Sally: Ca balance sur ce morceau avec Sheryl Crow, Keb' Mo', Albert Lee, James Burton, & Earl Klugh
Space Captain : Warren Haynes nous fait découvrir sa magnifique voix et Suzan Tedeshi toujours splendide avec son mec nommé Derek
(Derek Trucks & Susan Tedeschi Band et with Warren Haynes, David Hidalgo, Cesar Rosas & Chris Stainton)
Hammerhead : Jeff Beck nous déclare la guerre avec son impitoyable Hammerhead tiré de Emotion & Commotion
Five Long Years : Buddy Guy nous régale avec sa reprise déja trouvé dans Damn Right, I've Got The Blues. Il est accompagné de Jonny Lang et de sa voix.
Hear My Train a Comin' : magnifique reprise de Jimi Hendrix par Doyle Bramhall II
Dear Mr Fantasy: Chanté à l'origine par le groupe Traffic, Steve Winwood avec son pote EC, nous remet un petit rappel juste histoire de ne pas oublier.
Born Under a Bad Sign : Reprise d'un titre de Albert King par Booker T., bien accompagné par with Steve Cropper, Keb' Mo', Blake Mills, Matt "Guitar" Murphy & Albert Lee
Everyday I Have the Blues : BB King nous fait swinger avec ce titre. Nobody loves me, mais non, arrêtes ça ou plutôt continue encore et encore
Please Come Home : Gary Clark Jr. nous apaise sur son morceau
Tumbling Dice : une petite reprise des Rolling Stone, j'adore quand c'est la fête avec Vince Gill
I Shot The Sheriff et Crossroads : C'est toujours EC qui a le dernier mot, normal, c'est lui qui a fait le planning.

Bref, c'est une sérieuse claque de blues-rock pour un prix tout à fait résonnable donc aucune raison de s'en priver.
Fichiers joints
CrossroadRevisited.jpg
CrossroadRevisited.jpg (343.91 Kio) Vu 58 fois
eRock 360
 
Messages: 47
Inscription: 31 Oct 2018, 15:49

Retourner vers Jazz / Blues / Soul / Funk

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron