Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/clients/0f46b0890d927e19a33db8813d3b9891/web/forumarchives/includes/bbcode.php on line 379
Forum de rock6070 • Afficher le sujet - VANILLA FUDGE (Bio)

Forum de rock6070

Nous sommes le Dim Avr 05, 2020 9:13 am

Heures au format UTC + 6 heures




Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: VANILLA FUDGE (Bio)
MessagePosté: Dim Fév 06, 2011 11:59 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Sep 12, 2007 2:04 am
Messages: 10151
Localisation: LYON
Image

Image

Vanilla Fudge est un groupe de Rock Américain fondé à New York en 1967 qui fut l'un des rares liens entre le Rock Psychédélique et ce qui deviendra le Heavy Metal.
Le line up initial du groupe, composé du chanteur organiste Mark Stein, du bassiste chanteur Tim Bogert, du guitariste chanteur Vince Martell, et du batteur chanteur Carmine Appice, a enregistré cinq albums au cours de la période 1966-69, avant de se séparer en 1970.
Le groupe s'est réuni dans des configurations différentes au fil des ans, et il joue actuellement avec ses quatre membres originaux.

Image

Stein et Bogert jouaient dans un groupe local appelé Rick Martin and The Showmen et ils furent tellement impressionnés par le son de The Rascals (swing et déluges d'orgue) qu'ils décidèrent en 1965 à Long Island, de former leur propre groupe avec le batteur de Rick Martin, Joey Brennan, the Electric Pigeons.
Mark Stein, Tim Bogert et Joey Brennan se lancent dans la recherche d'un guitariste auprès de l'union des musiciens locaux, et on leur présenteVince Martell, qui venait de rentrer de Floride et d'un moment passé dans l'US Navy.

Avec le père de Stein comme agent, le groupe finit par raccourcir son nom en "The Pigeons" et bientôt il se construit une forte réputation régionale sur le circuit des clubs de la côte Est.

Le groupe est ensuite 'découvert' et managé par un réputé membre de la famille du crime Luchese, Phillip Basile, qui exploitait plusieurs célèbres L.I. clubs comme the Action House, Speaks, Channel 80, Industry, dont trois étaient le même club (sur Austin Boulevard, à Island Park, New York) avec des noms différents.

Une nuit dans le club appelé The Action House, le propriétaire du bar, Phil Basille, est tellement impressionné par la performance du groupe qu'il leur propose de les manager.
Avec son expérience et ses connexions dans le monde de la musique, les garçons acceptent rapidement.

Image

Début 1966, Mark Stein & the Pigeons se produisent tout au long de la côte Est et enregistrent huit demos. Cet enregistrement de the Pigeons sera publié en Allemagne en 1973 sous le titre "While the World was Eating Vanilla Fudge".

Le groupe est alors fortement inspiré par les Vagrants, un autre groupe du circuit des clubs mené par le guitariste Leslie West (futur Mountain).

En 1966, le groupe s'oriente dans des reprises complexe de matériel du Top 40, ce qui s'avére trop difficile à faire pour Joey Brennan.
Les autres musiciens estiment qu'ils ont besoin d'un nouveau batteur et Tim Bogert recommande Carmine Appice, qu'il avait entendu jouer dans un autre club local.
A la première audition, ils savent qu'ils ont trouvé leur homme. Brennan est donc remplacé par Carmine Appice qui possède une bien meilleure technique.

Ils composent un certain nombre de chansons populaires à cette époque, leur plus grand Hit étant leur reprise de "You Keep Me Hangin 'On", une version ralentie dans un style hard rock de la chanson initialement enregistrée par The Supremes.
Cette version a également démontré que Appice est énergique derrière ses tambours. Pour succèder à ce Hit, "Take Me For A Little While" aura un message lyrique tout à fait différent de l'ancien.

Image

Basille utilise ses contacts pour faire venir le producteur et auteur-compositeur George "Shadow" Morton (qui a déjà produit les Shangri-La) pour écouter le groupe une nuit à the Action House.
Au début de l'année 1967, Morton s'était assis et avait écouté pendant un moment et quand il se dirigea vers la porte, le groupe commença à jouer leur version de "You Keep Me Hangin 'On". Morton se rassit alors, impressionné par un style musical qu'il n'avait encore jamais entendu auparavant.
Plus tard, la même semaine, il s'arrange pour que le groupe enregistre la chanson sans contrat d'enregistrement. La version que nous connaissons tous aujourd'hui, a été enregistrée en seulement une seule prise.

Grâce à Morton, la bande magnétique est écoutée par plusieurs studios d'enregistrement qui montrent un certain intérêt.
Ahmet Ertegun, d'Atlantic, fait la meilleure offre et signe le groupe au Printemps 1967 pour ATCO Records, sous leur nouveau nom, Vanilla Fudge.
Le groupe a, en fait, choisit le nom de Vanilla Fudge, d'après la saveur de leur crème glacée préférée.

Ertegun insiste pour que l'original de l'enregistrement de "You Keep Me Hangin 'On" soit pressé sur un disque, et il est publié le 2 Juin 1967, avec leur premier album.

Image

Le succès n'est pas celui espéré mais après la sortie du premier LP untitulé "Vanilla Fudge", le groupe entame une tournée intensive qui permet peu à peu d'élargir le cercle de ses fans.
Le disque est uniquement constitué de reprises interprétées sur un tempo plus lent que les versions originales, caractérisées par une abondance de chœurs et le jeu d'orgue Hammond caractéristique de Mark Stein.
Outre "You Keep Me Hangin 'On", on y trouve "Ticket to Ride" et "Eleanor Rigby" des Beatles, "She's Not There" des Zombies ou encore "Bang Bang (My Baby Shot Me Down)" de Sonny & Cher dont l'interprétation sera présenté bien plus tard dans le film "Zodiac" de 2007.
La version single de "You Keep Me Hangin' On" gravit les Charts nationaux jusqu'au numéro 10, avant d'atteindre l'année suivante la sixième place des Charts du Billboard. L'album devient vite 'Disque d'Or' et il atteint le numéro 6.

Avec un super Hit à leur crédit, les tournées du groupe s'accélérent et le 2 Septembre, ils sont présents au New York's Village Theater en ouverture pour Mitch Ryder.
De retour à San Francisco, le groupe ouvre pour Blue Cheer en Septembre au Fillmore West.
Une semaine plus tard, le Fudge est tête d'affiche pour trois spectacles à l'Avalon Ballroom où the Charles Lloyd Quintet ouvre pour eux.
A New York, le 3 Novembre, Vanilla Fudge ouvre pour The Yardbirds au Village Theater. The Fudge atteint rapidement le statut de vedette et dès lors, il commence à jouer au niveau mondial avec les plus grands groupes de la West Coast et Européens de l'époque.

A l'aube de 1968, les choses s'améliorent avec leur participation à un concert au Fillmore West en compagnie du Steve Miller Band, leur passage au Ed Sullivan Show une semaine plus tard où ils jouent "You Keep Me Hangin 'On" et enfin avec la sortie du deuxième album "The Beat Goes On".

Image

Essayant de répéter leur premier succès, le groupe tente de saisir son concept des chansons à un niveau plus élevé sur "The Beat Goes On".
La tentative échoue, car il n'y a plus l'originalité du premier disque et il est donc mal reçu par les fans et par les critiques.
Le single tiré de l'album, un original appelé "Where Is My Mind?" n'a jamais marché.

Malgé sa qualité contestable, ce disque les propulse, malgré tout, dans le Top 20.
Le même Eté, Atco ressort "You Keep Me Hangin' On" qui, cette fois-ci, atteint le Top Ten.
Le groupe tourne sans cesse à travers les États-Unis, le Canada et l'Europe.
Ils font également plusieurs autres apparitions à la télévision en 1968, comme le 'Beat Club' et les 'Wonderama TV shows'.
En débutant le 17 Août par Atlanta, en Géorgie, Vanilla Fudge fait une tournée dans l'Ouest en première partie de The Jimi Hendrix Experience. C'est l'une des nombreuses tentatives du groupe pour obtenir davantage de reconnaissance sur la côte Ouest.

À l'Automne 1968, ils ouvrent plusieurs fois pour le 'Farewell Tour' de Cream, et partagent l'affiche avec "The New Yardbirds" qui changera bientôt de nom pour Led Zeppelin.
Le 15 Novembre, leur version du "Season of the Witch" de Donovan entre dans les charts comme un single, extrait de leur LP "Renaissance" sorti en Juin.

Image

Celui-ci, de loin leur meilleur album, atteindra aussi le Top 20 dans les Charts du Billboard.
Ce troisième LP les voit un peu plus privilégier, par la force des choses, leurs propres compositions.
Il n'y a que deux reprises, mais celles-ci sont prépondérantes. "The Spell That Comes After" d'Essra Mohawk et "Season Of The Witch" de Donovan, intensifient un Rock bien lourd au son dense, avec un orgue sauvage, une batterie furieusement déchaînée, et une guitare enragée.
"The Sky Cried/ When I Was A Boy", un mélange de Soul Psychédélique et de Prog Rock, ainsi que l'introspectif "Thoughts" sont leurs meilleures compositions personnelles. Les autres morceaux ont toutes beaucoup de qualité.
Le jeu de guitare de Vince Martell est merveilleux. Complété par une énorme section rythmique et par un orgue puissant confié aux doigts experts de Mark Stein, "Renaissance" est unique dans la discographie de Vanilla Fudge, et par là même, indispensable. Un des albums les plus novateurs de l'époque!

Le groupe enchaîne alors les tournées avec Jimi Hendrix, plusieurs concerts dans la tournée 'Cream's Farewell Tour', et finalement avec Led Zeppelin.

Image

Le 2 Février 1969, Vanilla Fudge joue de nouveau en live dans le Ed Sullivan show et sort sa version de "Shotgun" en single le lendemain. La même semaine, Atco introduit un nouvel album très symphonique intitulé "Near the Beginning", le seul LP de Vanilla Fudge produit par lui-même et le premier disque sans Shadow Morton.

Complètement différent des autres albums du groupe, l'excellent "Near The Beginning" est divisé en deux parties, l'une studio, l'autre live.
Le Psychédélisme est entièrement délaissé au profit d'un Rock pur et dur.
Ce LP met en avant le jeu de guitare de Martell et son utilisation efficace de la pédale wah-wah, mais il met d'une manière plus intempestive, la batterie de Carmine Appice. Il suffit d'écouter "Break Song", morceau live de près de 24 minutes enregistré à L.A., excellent dans sa partie initiale, qui traine un peu en longueur malgré l'interprétation harmonieuse du groupe en totale osmose. Dommage car ce titre est une petite merveille.

Les deux titres studio de départ, "Shotgun" et "Some Velvet Morning" (de Lee Hazlewood et Nancy Sinatra) sont tout simplement parfaits.
Enfin, "Near The Beginning" permet à Carmine Appice de montrer un certain talent à la composition avec "Where Is Happiness".

Un autre single tiré de l'album, "Some Velvet Morning", sort le 29 Avril.
En dépit de tournées incessantes aux Etats Unis et en Europe, aucun disque ne se vend vraiment bien.
Après qu'une partie du groupe ait enregistré un morceau avec Jeff Beck, l'idée germe de transformer le groupe en un trio exploitant les solos de chacun comme dans Cream. Epuisé par toutes les tournées, le groupe décide que la tournée en Europe sera la dernière.

Image

Le 25 Septembre 1969, Vanilla Fudge sort son dernier album, "Rock & Roll".
Inconditionnel ou amateur de bon Rock, on se doit d'avoir "Rock And Roll" pour compléter sa collection, mais ce disque ne compte pas parmi les indispensables de Vanilla Fudge.
Le groupe ne s'est pas beaucoup foulé pour la conception de la pochette et le titre en lui-même n'est guère plus engageant et la matière proposée ici confirme le manque évident d'inspiration entrevu dans son conditionnement.
Ce disque semble avoir été négligé en raison des projets personnels des uns et des autres

Bogert et Appice pensent certainement plus à fonder leur 'supergroup' avec Jeff Beck et ils semblent avoir mieux à faire que de se consacrer à la conception de ce LP. Martell et Stein en sont, par conséquent, à s'inquiéter de leurs avenirs respectifs.

Ce cinquième album, enregistré entre Septembre et Octobre 1969, ne marque finalement pas les annales du Rock. Il renferme pourtant quelques chansons dignes d'être écoutées.
"Need Love", un Rock au rythme trépidant chanté par Martell parvient à tirer son épingle du jeu. "Lord In The Country", un remix d'un 'Gospel Rock' n'a rien de folichon, mais il s'écoute facilement. La reprise de Carole King, "I Can't Make It Alone" manque d'un petit quelque chose. "Street Walking Woman" est un bon vieux rock un peu réchauffé. Finalement, "The Windmills Of Your Mind" (composé par Michel Legrand) est peut-être le morceau qui s'en sort le mieux.

Triste sortie de la part d'un très grand groupe, qui, malheureusement, ne fait strictement rien pour le Rock And Roll en en livrant une pâle dernière copie.

Le dernier single, tiré du disque, "Lord In The Country". ne sort pas avant le 3 Février 1970.
Le 14 Mars 1970, Vanilla Fudge joue son concert d'adieu à la Action House de Phil Basille. Après quelques dernières appartitions dans leur Farewell Tour, le groupe se dissout.
Après cela, Bogert et Appice partent former un autre groupe, le légendaire Cactus.
En 1972, ils quitteront Cactus et formeront Beck, Bogert & Appice avec le guitariste Jeff Beck.

Stein, resté seul, essaie de ranimer le groupe avec deux nouveaux musiciens, le bassiste Sal D'Nofrio et le batteur Jimmy Galuzzi. Tout deux avaient été membres d'un groupe de Poughkeepsie, New York, connu sous le nom 'Dino & The Cavemen'.
Mais comme rien de bon n'en sort, Stein finit par former un nouveau groupe, Boomerang, avec Galuzzi.

Appice fait également beaucoup de travail de session, enregistrant souvent avec Rod Stewart.
Stein travaille avec Tommy Bolin et Alice Cooper avant de commencer une nouvelle carrière en composant des jingles publicitaires, tandis que le guitariste Vince Martell apparait plus tard dans the Good Rats, un groupe populaire de Long Island.
Ensuite Carmin Appice continuera une carrière de musicien de studio ou de tournée avec un grand nombre de groupes tandis que Mark Stein fonde Boomerang avant de rejoindre le Tommy Bolin Band.

Suite à la séparation du groupe en 1970, le groupe se réunira ultérieurement à plusieurs reprises.

Image

Ainsi, les quatre membres originaux du Fudge se réunissent en 1982, et ATCO Records publie un LP "the Best of Vanilla Fudge" cette année-là.

Image

Vanilla Fudge se reforme en 1984 pour enregistrer l'album "Mystery" dans lequel le groupe affiche un son moderne inattendu, et il adapte toujours des reprises Soul des années 60, bien que ce soient les compositions du groupe qui dominent.
Mark Stein a troqué son orgue pour un synthétiseur. Envolé le son de l'orgue Hammond distinctif, pour être remplacé par du Rock mélodique façon AOR dans un style plus proche de Styx ou Survivor.
Martell ne se trouve pas dans cette réunion initiale et c'est Ron Mancuso qui joue de la guitare sur l'album.

Les morceaux de l'album paraissent plus légers que jadis. On est loin du groupe des années 70, sauf pour la reprise de "Walk on by", écrite à l'origine par Bacharach et David, et connue par la merveilleuse version de Dionne Warwick.
La musique sonne plus anonyme, et elle n'a strictement plus rien à voir avec ce que le groupe jouait à son apogée.
L'un des points forts de l'album, "My world is empty" laisse apparaitre un second guitariste au nom énigmatique de 'Jack Toad', ou 'J. Toad'. En fait, il s'agit de Jeff Beck qui masque son nom pour des raisons contractuelles.
Malheuseusement pour le groupe, le disque reste dans l'anonymat et il n'attire que peu l'attention.

Deux tournées de retrouvailles suivent en 1987 et 1988 avec Paul Hanson à la guitare.
Lanny Cordola est le guitariste quand le groupe monte sur scène le 14 Mai 1988 pour la célébration du 40e anniversaire d'Atlantic Records. Après cela, les membres se séparent une fois de plus pour poursuivre d'autres projets.

Image

En 1991, Appice ravive le nom de Vanilla Fudge pour une tournée avec l'ancien guitariste chanteur de Ted Nugent, Derek St. Holmes, le claviériste chanteur Martin Gerschwitz et le bassiste chanteur Tom Croucier, ce qui finalement aboutit à l'enregistrement de l'album "The Best Of Vanilla Fudge - Live".

Image

Rhino Records sort un album de compilation, "Psychedelic Sundae" en 1993.

Puis, en 1999, trois des membres originaux, Appice, Bogert et Martell, se réunissent avec le chanteur organiste Bill Pascali en remplacement de Mark Stein afin d'enregistrer une sorte de 'Greatest Hits' album, avec trois titres différents "Vanilla Fudge 2001", "The Return" et "Then And Now", avec de nouveaux enregistrements d'anciennes chansons et seulement trois nouvelles chansons.

Image

Image

Image

"Vanilla Fudge 2001", sorti en 2001 comme son titre l'indique comporte onze titres, "Ain't That Peculiar" de Marvin Gaye, "You Keep Me Hangin' On", "Tearin' Up My Heart" une reprise étonnants de la chanson de NSync, "Shotgun", "People Get Ready", "Take Me For A Little While", "Good Good Lovin'", "I Want It That Way" des Backstreet Boys, "Need Love", "She's Not There", et "Season Of The Witch".

"The Return" sorti en 2002 reprend les mêmes chansons dans le même ordre plus une version plus Fudge du "Do Ya Think I'm Sexy" de Rod Stewart (chanson co-écrite avec Carmine Appice).
Une deuxième sortie de ce disque en 2003, rajoute une nouvelle chanson, "Tearing Up My Heart (Psychedelic Radio Edit)".

Les morceaux de l'album "Then And Now", paru en 2004 sont les mêmes présentés dans un ordre différent. Il supprime le "Ain't That Peculiar" et rajoute une nouvelle version d'"Eleanor Rigby" des Beatles.
Cela fait donc trous couvertures et trous titres différents pour pratiquement le même album!

Vanilla Fudge, avec le batteur Carmine Appice, le bassiste Tim Bogert, et le guitariste Vince Martell tourne de nouveau aux Etats Unis en 2001 et 2002, tandis que l'organiste Mark Stein continue de jouer de son côté.

Image

En 2002, les bassistes Pete Bremy et T.M.Stevens ont rempacé Bogert à la basse pour cause de maladie et 2003 a vu une sortie de l'album live de Vanilla Fudge, "The Real Deal - Vanilla Fudge Live", enregistré en tournée en 1987 avec Paul Hanson à la guitare. Martell ayant 'overdubbé' sa guitare et son chant plus tard.
Cette même année (2003) le groupe fait une tournée avec Teddy Rondinelli à la guitare à la place de Martell.

En 2005, Vanilla Fudge se reforme avec tous les membres originaux pour une tournée Américaine avec les membres de The Doors (en tant que Riders On The Storm) et Steppenwolf.
Pascali remplace de nouveau Stein pour certains shows en 2006 montre avant de rejoindre the New Rascals.

Ils ont été intronisés au Long Island Music Hall of Fame le 15 Octobre 2006, en compagnie de Billy Joel et Joan Jett. C'est leur ami Felix Cavaliere de Long Island qui les a intronisé.

Image

Le groupe retourne ensuite en studio pour enregistrer "Out Through the in Door", un album de reprises de Led Zeppelin sorti seulement en 2007 en Europe. C'est un hommage au groupe qui avait ouvert pour eux en 1968-1969.
Mais, ralentir le tempo des morceaux de Led Zeppelin est un sacrilège! Difficile d'accrocher!
Cela est bel et bien un raté phénomènal!
Dommage car celà aurait pu être une bonne idée!

En Mars 2008, le line up original de Vanilla Fudge a entrepris une tournée aux États Unis (principalement en Nouvelle-Angleterre). Mais en plein Eté de cette année-là, Bogert et Appice repartent pour se concentrer sur Cactus (qu'ils avaient réformé en 2006).
"Out Through the in Door" sort aux États Unis en 2008.

Stein et Martell continuent en 2008 et sur 2009 sous le nom de Mark Stein & Vince Martell de Vanilla Fudge avec une tournée qui a été appelé "Let's Pray For Peace" ("Priez pour la paix") avec Jimmyjack Tamburo à la batterie et Pete Bremy de retour à la basse.

Image

En 2010 est sorti un coffret du groupe intitulé "Box Of Fudge" distribué par Rhino Records.
Quatre CD avec des versions remasterisées et des lives inédits!
A possèder pour tous les fans du groupe!

Discographie:

Vanilla Fudge (1967)
The Beat Goes On (1968)
Renaissance (1968)
Near the Beginning (1969)
Rock & Roll (1969)
Mystery (1984)
Vanilla Fudge 2001/ The Return / Then And Now (2002)
Out Through the in Door (2007)
Box of Fudge - Rhino Handmade (2010)

Source: wikipedia

_________________
viewtopic.php?f=3&t=7667


Dernière édition par alcat01 le Jeu Fév 10, 2011 12:57 am, édité 17 fois.

Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: VANILLA FUDGE (Bio)
MessagePosté: Lun Fév 07, 2011 2:11 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Fév 09, 2010 2:55 am
Messages: 4623
Localisation: Le bout du monde
De Vailla Fudge je possède l'album "Renaissance" qui est un tres bon album de heavy psyché.
Avec une section rythmique d'enfer avec Tim Bogert et Carmine Appice et l'orgue caractéristique.
Sur cet album une reprise géante d'un morceau de Donovan "Season of the witch " oupez oupez

Image




_________________
La musique est un cri qui vient de L'intérieur. B. LAVILLIERS


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: VANILLA FUDGE (Bio)
MessagePosté: Lun Fév 14, 2011 4:28 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Oct 23, 2010 1:06 pm
Messages: 1656
Belle bio ! J'en étais resté à l'année 69 et j'ignorais tout de la discographie postérieure. Il y a l'air d'avoir quelques trucs intéressants, le petit coffret CD a l'air bien tentant...
Merci alcat coucouz

_________________
"Music is the healing force of the Universe" Albert


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: VANILLA FUDGE (Bio)
MessagePosté: Mar Fév 14, 2012 8:58 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Déc 22, 2008 10:16 pm
Messages: 31936
Localisation: Acme Factory
Sans doute un souhait des réalisateurs de l'émission, mais ils en faisaient un peu beaucoup dans le visuel et l'agitation, la palme revenant à Tim Bogert :lol:


_________________
Il est parfaitement superflu de connaître les choses dont on parle. Je dirais même que la sincérité en général dénote un certain manque d'imagination.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 6 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group. Color scheme by ColorizeIt!
Traduction par: phpBB-fr.com