Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/clients/0f46b0890d927e19a33db8813d3b9891/web/forumarchives/includes/bbcode.php on line 112

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/clients/0f46b0890d927e19a33db8813d3b9891/web/forumarchives/includes/bbcode.php on line 112
Forum de rock6070 • Afficher le sujet - LOVE (Bio)

Forum de rock6070

Nous sommes le Lun Sep 23, 2019 2:34 pm

Heures au format UTC + 6 heures




Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: LOVE (Bio)
MessagePosté: Sam Juin 19, 2010 4:34 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Sep 12, 2007 2:04 am
Messages: 10151
Localisation: LYON
Image

Image

Love fut un groupe de Rock Américain de la fin des années 1960 et du début des années 1970.
Ils furent dirigés par le chanteur, compositeur et guitariste Arthur Lee (né A. Taylor Porter le 7 Mars 1945, mort le 3 Aout 2006) et le deuxième auteur-compositeur du groupe, le guitariste Bryan MacLean (né à Los Angeles le 25 Septembre 1946, mort le 25 Décembre 1998).
L'un des tout premiers groupes pop Américain avec diversité raciale, leur musique reflète différentes influences, combinant des éléments de Rock and Roll, Garage Rock, Folk et Psychédélisme.
Leur réputation musicale repose en grande partie sur deux albums de 1967, "Da Capo" et "Forever Changes".

Arthur Lee, qui avait vécu à Los Angeles depuis l'âge de cinq ans, avait déjà d'enregistré depuis 1963 avec ses groupes, the LAG's et Lee's American Four.
Il avait également produit un simple, "My Diary", pour Rosa Lee Brooks en 1964 avec un certain Jimi Hendrix à la guitare.
Un groupe Garage, The Sons Of Adam, qui comprenait le futur batteur de Love, Michael Stuart, a également enregistré une composition de Lee, "Feathered Fish".
Toutefois, après avoir vu un concert des Byrds, Lee est déterminé à mélanger le son, nouvellement créé, de folk-rock des Byrds surtout à son style Rhythm 'n' Blues primaire.
Peu de temps après, il forme The Grass Roots avec le guitariste Johnny Echols (un autre natif de Memphis), le bassiste Johnny Fleckenstein et le batteur Don Conka.
Bryan MacLean, roadie des Byrds, rejoint le groupe juste avant qu'ils ne changent leur nom en Love, en raison de la sortie d'un single par un autre groupe appelé The Grass Roots.

Image

Love commence alors à jouer dans les clubs de Los Angeles en Avril 1965 et le groupe devient très populaire.
A cette époque, ils jouaient des morceaux étendus comme "Revelation" (initialement intitulé "John Lee Hooker") et attiraient l'attention de leurs contemporains tels que les Rolling Stones et les Yardbirds.
Le groupe a vécu en communauté dans une maison ayant appartenu à l'acteur de film d'horreur Bela Lugosi, et leurs deux premiers albums inclut des photos prises dans le jardin de cette maison.

Signé par le label Elektra Records, le groupe réussit un Hit mineur en single en 1966 avec sa version de "My Little Red Book" de Burt Bacharach. En attendant, Lee avait congédié Conka et Fleckenstein, en les remplaçant par Alban "Snoopy" Pfisterer et Ken Forssi, en provenance du line up de l'album "Wipe Out" de The Surfaris.

Image

Leur premier album, "Love", sort en Mai 1966. Douze des quatorze morceaux de l'album ont été enregistrés aux studios Sunset Sound Recorders à Hollywood, entre le 24 et le 27 Janvier 1966.
Les deux autres morceaux, le poignant "A Message To Pretty" et "My Flash On You", proviennent d'un autre session sans autre précision avec John Fleckenstein à la basse et Don Conka à la batterie à la place de Forssi et de Pfisterer.
L'album comprend "Signed D.C", un hymne anti-drogue (qui sera la référence, pour un temps, du batteur de Love Don Conka), et "Softly To Me" de MacLean.
L'album se vend relativement bien et il atteint le numéro 57 dans les 'album Charts'.
C'est un des premiers albums de Rock provenant du label géant du Folk, Elektra Records, et l'album est surtout remarqué par la reprise de "My Little Red Book" de Burt Bacharach/ Hal David, retravaillée radicalement par le groupe, dont les riffs de guitare donnent à Syd Barrett un peu d'inspiration pour écrire la chanson de Pink Floyd "Interstellar Overdrive", qui se trouve sur l'album de Pink Floyd intitulé "The Piper At The Gates Of Dawn".
L'instrumental "Emotions" est utilisé sans accréditation dans "Medium Cool", film de Haskell Wexler de 1969 comme thème récurrent.
"My Little Red Book" se trouvera dans le générique final du film "High Fidelity" en 2000, et l'épisode de Beverly Hills 90210 intitulé "Alone at the Top" en 1995.

En Août 1966, "7 and 7 is" devient leur single le plus haut placé dans les Charts, atteignant le numéro 33.
Deux membres de plus sont rajoutés à cette époque, Tjay Cantrelli (alias John Barberis) sur instruments à vent et Michael Stuart à la batterie. Pfisterer, jamais un batteur en confiance, se met au clavecin.

La réputation musicale de Love repose en grande partie sur leurs deux albums sortis en 1967, "Da Capo" et "Forever Changes".

Image

"Da Capo" est sorti en Janvier 1967 sur le label Elektra Records et il comprend notamment des Rocks comme "Stephanie Knows Who" et "7 and 7 is" et des chansons mélodiques telles que "¡Qué Vida!" et "She Comes in Colors".
La majeure partie de l'album a été enregistré entre le 27 Septembre et le 2 Octobre 1966. "7 and 7 is" a été enregistré le 20 Juin, et avait été sorti en single en Juillet 1966, couplé avec "No. Fourteen" un outtake de leur premier album.

Finis les influences Byrds et les guitares bondissantes, elles sont remplacées par des chansons aérées et mélodiques avec prédominance de Jazz et des influences Classiques. Certains critiques l'ont tourné en dérision comme l'album d'une face, avec six chansons sur la première face contrastant fortement avec un certain manque d'intérêt affiché de l'autre côté, qui est entièrement consacré à un morceau de 19 minutes appelé "Revelation". Cantrelli et Pfisterer quittent bientôt le groupe, le laissant comme un quintet encore une fois.

Après l'enregistrement de "7 and 7 is", le line-up s'était élargi pour inclure Michael Stuart à la batterie et Tjay Cantrelli au saxophone et la flûte, le batteur Alban "Snoopy" Pfisterer (pianiste de formation classique), se déplaçant pour jouer du clavecin et de l'orgue. Les guitaristes Johnny Echols et Bryan MacLean, le bassiste Ken Forssi et le chanteur et leader Arthur Lee conservaient, bien entendu, leurs positions respectives.

La première moitié de l'album est à l'opposé des débuts du groupe, et à certains égards, il anticipe le troisième album du groupe, "Forever Changes", avec ses arrangements délicats détaillés. Des Rocks abrasifs et proto-punk comme "7 and 7 is" et "Stephanie Knows Who" conduit par le clavecin sont largement compensés par des morceaux légers tels que le "Orange Skies" de McLean, et le ludique, et quelque peu Pop "¡Que Vida !".
La seconde moitié de l'album est une unique chanson, connue pour être parmi les toutes premiéres chansons Rock à prendre tout une face de LP ("Sad Eyed Lady of thé Lowlands" sur le "Blonde On Blonde" de Bob Dylan est antérieur de quelques mois, et la suite "The Return of the Son of Monster Magnet" de Frank Zappa sur l'album "Freak Out!", avait suivi le Dylan d'un peu plus d'un mois). Cette jam de 19 minutes, intitulée "Revelation" avait été faite pour que tous les musiciens puissent s'exprimer en live. Selon certaines sources, il avait évolué pendant leur interprétation personnelles du "Smokestack Lightning" de Howlin 'Wolf, mais son titre original était "John Lee Hooker".
Cette chanson/ jam ressemble étrangement au "Goin 'home" des Rolling Stones.
En fait, les Stones avaient assisté à un concert de Love au Brave New World, et ils avaient enregistré une longue chanson intitulée "Goin 'home" pour leur prochain album publié plus tôt dans l'année, sur "Aftermath".

La réputation critique de l'album a énormément souffert du fait de l'inclusion de ce morceau, et de nombreuses personnes blamèrent le producteur Paul Rothchild pour n'avoir pas sû capter l'énergie live du groupe et ainsi tronquer leur performance.
Il est intéressant de noter, cependant, que dans une revue contemporaine de l'album, le critique Robert Christgau loue légèrement "Revelation" pour son "excellent travail de guitare et d'harmonica et les grands cris du chanteur (je ne sais pas son nom, le nouveau style de pochettes de disque ne révéle rien)".

Bien que "7 et 7 is" fut un Hit mineur pour le groupe, l'album, comme son prédécesseur, a été un autre flop n'atteignant que le numéro 80 dans les Charts..

Image

"Forever Changes", paru en Novembre 1967, est une suite de chansons utilisant des guitares acoustiques, des cordes et des cuivres qui furent enregistrées alors que le groupe se désagrégeait à la suite de différents abus.
Abandonnant le claviériste Alban "Snoopy" Pfisterer et le flûtiste et saxophoniste Tjay Cantrelli, les cinq autres membres jouèrent sur neuf des onze titres de l'album. L'album a été le premier à être produit par Arthur Lee, avec l'aide de Bruce Botnick.

À l'origine, l'album devait être produit par Botnick et Neil Young, mais Young s'était retiré en raison de ses engagements avec Buffalo Springfield. Cependant, Young s'en tint au projet initial de l'album assez longtemps pour arranger le morceau "The Daily Planet".
Les séances débutèrent en Juin 1967, avec le groupe remplacé (sauf Lee et Maclean) par les célèbres musiciens de session de Los Angeles Billy Strange, à la guitare, Don Randi, au piano, Hal Blaine, à la batterie et très probablement de Carol Kaye, à la basse.

Ce line-up de studio a été mis en place en raison de l'incapacité prétendue de fonctionner du line-up ordinaire. Les deux morceaux qui ont été enregistrés au cours de ces sessions, "Andmoreagain" et "The Daily Planet", ont ensuite été donnés en supprimant les overdubs par les membres actuels de Love, qui estimaient que les morceaux joués différemment suffisaient.

Le producteur Bruce Botnick avait initialement prévu d'enregistrer l'album avec des musiciens de session en soutien de Lee et MacLean, mais après que deux titres furent enregistrés de cette manière le reste du groupe réalisa qu'ils avaient pété les plombs, et les membres de Love réagirent en produisant la discipline nécessaire pour remplir le reste de l'album en seulement 64 heures.
Après la répétition, le groupe reprit le travail en Août et cela se poursuivit jusqu'en Septembre, fixant rapidement les neuf autres morceaux, avec un coût total estimé à 2257 $.

Image

"Quand j'ai fait cet album", a commenté Arthur Lee, "je croyais que j'allais mourir à ce moment précis, de sorte que ce soit mes dernières paroles"; Ceci est confirmé par les lignes peut-être les plus célèbres de l'album, sur la chanson "The Red Telephone":
"Sitting on a hillside
Watching all the people die
I'll feel much better on the other side."
("Assis sur un flanc de coteau
En regardant tous les gens mourrir
Je me sens beaucoup mieux de l'autre côté.")
Musicalement, l'album est très ambitieux.
S'étant étendu sur la longue jam "Revelation" de Da Capo, Love compose ici une mini-suite plus ciblée, le morceau de fin "You Set the Scene".

Une session d'enregistrement en Septembre termina l'album, édulcorant le mixage final avec des cors et des cordes (arrangé par David Angel avec le compositeur respectif de chacun des morceaux), ainsi que certaines parties de piano supplémentaires de Randi, qui a joué toutes les parties de clavier sur l'album car le groupe désormais n'avait plus de claviériste.
L'album sort en Novembre avec une pochette créée par Bob Pepper et il se vend modérément, atteignant le numéro 154 dans les Billboard charts (sans le concours d'un single). À ce stade, Love est beaucoup plus populaire au Royaume Uni, où l'album atteint le numéro 24.
Love a, cependant, obtenu une forte popularité aux États Unis à l'époque parmi les critiques.
La chanson "Laughing Stock" comprend Jim Morrison de "The Doors", en invité pour une rare performance vocale, en duo avec Arthur Lee.
"Forever Changes" inclut un Hit modeste, "Aloneagainor", écrit par MacLean, tandis que "You Set the Scene", continue à passer sur les ondes de certaines stations de radio de Rock Progressif
Seulement bien après l'arrêt du groupe, l'album fut reconnu comme un chef-d'œuvre par la presse rock.
Robert Plant, le chanteur de Led Zeppelin cite "Forever Changes" comme l'un de ses albums préférés.

MacLean, qui souffre de dépendance à l'héroïne, quitte le groupe, comme tous les autres membres, sauf Lee.
MacLean apparaitra pourtant plus tard comme un 'artiste Chrétien contemporain'.
Echols et Forssi ont également connu les ravages de la dépendance à l'héroïne et ont disparu de la scène.

Quant à Arthur Lee, le seul membre restant, a convoqué un nouveau line up à la fin de 1968 et continue à enregistrer en tant que Love.
La version reconstituée de Love, qui comprend Jay Donnellan et Gary Rowles à la guitare, Frank Fayad à la basse et George Suranovich à la batterie, joue dans un style Blues-Rock très différent des précédents line up.
Le groupe, métamorphosé en un groupe plus expérimental et fluide, ressemble fort peu à son passé, sauf par la présence de son leader Arthur Lee.

Avec le groupe de nouveau en place, trois disques ont été enregistrés avec assez de matériel dans un studio de fortune dans un entrepôt de Los Angeles. Lee en donne un à Elektra Records afin de terminer le contrat qui avait été en place pendant près de quatre ans. "Four Sail", le choix d'Elektra est publié en Août 1969.

Image

Drachen Theaker, également batteur, rejoint Love, pour enregistrer "Four Sail", un album qui est d'un tout autre registre, mais qui reste un travail intéressant de Love.
L'ambiance est différente de ce que l'on a pu connaître sur les disques antérieurs.
C'est plus puissant, plus électrique, plus dynamique et moins complexe, moins éclectique, moins raffiné.
La musique a tout simplement changé de trajectoire. C'est un répertoire dans un style plus proche de Cream.
La musique qualifiée de Rock baroque laisse place à une autre orientation, elle demeure néanmoins une facette à découvrir de ce groupe qui, contrairement aux idées reçues, n'a pas cessé d'être après "Forever Changes".
"Four Sail" est publié en 1969.
"Love For Sale" en est le titre caché finalement réédité en CD par Rhino
"Four Sail" révèle un excellent guitariste, un virtuose nommé Donnellan.

On ne retrouve plus ni les ambiances buccoliques, ni les trompettes espagnoles qui faisaient le charme tout particulier de "Forever Changes", mais cela n'empêche en aucun cas ce merveilleux album de regorger de petires pépites comme seul Arthur Lee sait en faire.

L'album commence par un sublime et éthéré "August", le merveilleux "Dream", révèle aussi des riffs assassins, des titres de qualité comme "Always See Your Face" (aux paroles ironiques), "I'm With You", "Talking In My Sleep", nous confirme également que Lee est toujours un maître fantasque, à la barre du navire Love, même si la petite lueur magique ne brille plus que par intermittence.
"Four Sail" reste, malgré tout, encore un solide et excellent album!
La chanson "Always See Your Face", tirée de cet album, a été incorporée en 2000 dans la bande originale officielle du film "High Fidelity" mettant en vedette John Cusack et Jack Black.

Image

Organisant les deux disques restant en un double album, Arthur Lee signe un nouveau contrat avec le label (alors independant) Blue Thumb Records et il supervise la sortie des dix-sept titres de "Out Here" pour Décembre 1969, une simple question de mois après la publication de "Four Sail" par Elektra.
Blue Thumb était indépendant au moment de la sortie de "Out Here". Peu de temps après, il est distribué par Capitol, et ensuite par ABC, qui sera plus tard sous le contrôle de MCA.

"Out Here", publié en Décembre 1969 sur Blue Thumb aux États Unis, et sur Harvest au Royaume Uni, est vraiment trop méconnu, et c'est bien dommage.
Contenant donc 17 morceaux dont deux d'une durée de plus de 10 minutes, "Doggone" (12 minutes), et "Love Is More Than Words Or Better Late Than Never" (11minutes), "Out Here" est un exemple parfait de Folk Rock Psychédélique, joué par un groupe dont seul Arthur Lee (qui signe seul la quasi totalité de l'album) reste comme membre initial.
En effet, Love est ici constitué du lead guitarite Jay Donnellan, du batteur George Suranovich et du bassiste Frank Fayad. Arthur Lee assure le chant, tient la guitare rythmique, et joue aussi des claviers. Lee produit l'ensemble du double album.

Cet album contient de très bons moments, les deux jams précitées en font partie, mais il ne faut pas non plus oublier "Stand Out", "Signed D.C.", "Willow Willow", "Gather 'Round" ou "I Still Wonder", cosignée Lee / Donnellan.
Totalement méconnu et oublié, "Out Here" est moins grandiose que "Forever Changes", mais aussi et surtout radicalement différent, bien que tout aussi sombre dans son atmosphère.

Image

Le titre "Out Here" vient du nom de la peinture prise en couverture du LP, créée par Burt Shonberg en 1969. Elle est considérée par certains comme l'une des meilleures œuvres de Shonberg.

N.B. Le label Britannique Ace avait aussi mis sur pied une compilation officielle appelée "Out There", avec la plupart des chansons de "Out Here" mais avec le reste du disque complèté avec des chansons non associée à l'album.

Image

"False Start", sorti en Décembre 1970, comprend une apparition en tant qu'invité de Jimi Hendrix.
Le second et dernier album de Love pour Blue Thumb Records voit donc Arthur Lee fortement influencé par son ami, Jimi Hendrix, allant même jusqu'à amadouer Hendrix pour le faire apparaitre sur le morceau d'ouverture de l'album, "The First Everlasting", l'un des nombreux morceaux qu'Hendrix avait enregistré avec Love lors d'une session en Mars 1970.
"Stand Out", une chanson de l'album précédent du groupe "Out Here" est de nouveau inclus ici dans une version live.

Le remplacement de Jay Donnellan par Gary Rowles et l'ajout d'un deuxième guitariste tyrhmique, Nooney Rickett après la session avec Hendrix n'apporte pas de grand changement au son du groupe.
On y trouve des nuances de Blues, de Funk, de Country et de Soul, le tout basé dans le Rock and Roll.
Le succès continue malheureusement à échapper au groupe qui se dissout peu après.

Image

Arthur Lee publie alors son premier album solo, "Vindicator" pour A & M Records en 1972, suivi par deux autres tentatives solo, "Black Beauty" (1973) et "More Changes" (1977) qui hélas ne verront jamais le jour.

Image

Un dernier album officiel de Love, "Reel to Real" est enregistré en 1974 par Lee et des musiciens de studio.
Le premier album de Love en quatre ans et le dernier album de Love pendant près de vingt ans, ce LP, sorti en 1975 n'a seulement qu'un lien direct à l'un des albums précédents du groupe, son chef d'orchestre Arthur Lee.
Unique tentative sur RSO Records de Robert Stigwood, cet album réunit les mêmes musiciens qui avaient joué sur le second disque solo de Lee, l'inédit "Black Beauty".
Contrairement aux albums précèdants, la plupart des chansons de "Reel to Real" sont dans le style Soul Music des années 70.

Love a finalement été abandonné dans les années 1970, et les divers plans pour réunir différents line up de Love dans les années suivantes n'ont pas réellement abouti.

Image

Un opus "Love Live: Whisky a Go-Go 1978" enregistré au Whiskey A Go-Go de Los Angeles le 21 Octobre 1978 sort en 1980.
C'est un document de collection d'un concert de retrouvailles 1978, délivré par Rhino Records comme un picture disc.
Il est doté de la même photo que le coffret "Love Story" de 1966 du groupe.

Comme un groupe maison au Whisky A Go Go dans les années 60, Arthur Lee and Co. avaient développé un des meilleurs spectacles en live et un catalogue de musique qui est légendaire.
En fin de 1978, Lee et le co-fondateur de Love, Bryan Maclean tourne une dernière fois ensemble, et c'est le dernier enregistrement officiel de cette époque.
La nouvelle remastérisation est signée Joe Reagoso (Yes, Johnny Winter), et, bien que les bandes originales n'aient pas été enregistrées sur les équipements les plus sophistiqués, cette performance historique est vraiment passionnante.
Ce document type, produit par Arthur Lee lui-même, devient, après une seule écoute une expérience de concert personnelle des fans pour toujours.
Bien que la qualité de l'enregistrement pirate ait été renforcée à partir des bandes maîtresses originales, il n'en demeure pas moins un document très important de cette dernière tournée historique et l'enregistrement des deux fondateurs de Love, est complèté avec les enregistrements Bonus "My Little Red Book" et "Orange Skies".
Les contributions de Bryan McClean à "Old Man", "Alone Again Or" et "Orange Skies" sont vraiment un joli bonus à ce CD, car il montre l'admiration du public avec des applaudissements et des acclamations venant de partout.
Arthur Lee et Bryan MacLean sont été les seuls membres originaux présents pour ce concert au Whiskey a Go Go, où ils avaient fait leurs débuts.
La qualité du son, et de la musique en général, est très bonne, mais il y a seulement huit chansons et le public fait beaucoup de bruit, surtout pendant des slows brûlants comme "Andmoreagain" et "Signed D.C."
"Good Times" et "Singing Cowboy", tirés de "Four Sail" et "Keep on Shining", tiré de "False Start" sont des chansons qui étaient sorties bien après que tous les membres originaux soient partis.
Surtout recommandé pour les collectionneurs seulement.

Image

Image

Un net regain d'intérêt pousse Lee à reformer le groupe avec l'aide de Don Conka et de Shuggie Otis pour un nouveau groupe appelé Arthur Lee And Love.
Un nouvel album "Arthur Lee And Love" distribué par New Rose en 1992 est le dernier album de Arthur Lee avant de purger une vindicative peine de prison de 6 ans pour un abus présumé d'armes à feu en 1996, au cours d'une dispute avec un voisin.
L'album a été initialement publié en 1992, avec Melvan Whittington à la guitare, Tony Mikessell aux claviers, Robert Rozelle à la basse et Gary Stern, o la batterie.
Ce enregistrement studio composé de dix morceaux, avec du nouveau matériel de Lee a été enregistré 'comme cela venait' brut de décoffrage, et il est aussi divers qu'un album de Love peut l'être, avec des influences de James Brown, de The Seeds, de Creedence Clearwater, mais aussi de Jimi Hendrix.
"Arthur Lee & Love" sera réédité sous le titre "Five String Serenade" en 2008

Lee refait surface avec un ponctuel single intitulé "Girl on Fire" en 1994.
Un tribute album "We're All Normal And We Want Our Freedom: Tribute To Arthur Lee & Love" sort la même année.

L'album "Forever Changes" a été inclus dans son intégralité sur la compilation 2 CD, rétrospective de Love intitulée "Love Story 1966-1972", publiée par Rhino Records en 1995.

Ken Forssi est décédé d'une tumeur au cerveau suspectée dans son État d'origine de Floride le 10 Janvier 1998, à l'âge de 54 ans.
Bryan MacLean meurt à Los Angeles d'une crise cardiaque massive à l'âge de 52 ans le 25 Décembre 1998, pendant le dîner avec un jeune fan qui a été la recherche d'un livre sur le groupe.

Image

Après avoir passé six ans en prison de 1995 à 2001 pour des infractions d'armes à feu (port d'arme illégal), Arthur Lee a commencé à jouer des chansons classiques de Love en concert en jouant avec les membres d'un groupe appelé Baby Lemonade.
Depuis sa libération de prison en Décembre 2001, Lee a reformé Love, fait de nombreuses tournées en Europe, en particulier au Royaume Uni, et a fait quelques nouveaux enregistrements.

Au début des années 2000, le co-fondateur de Love et guitariste original, Johnny Echols rejoint Lee, dans ce line-up et ils se produisent alors comme "Love with Arthur Lee and Johnny Echols".
Cette reformation du groupe tourne pendant plusieurs années, jouant souvent "Forever Changes" dans son intégralité.

L'album "Forever Changes" a été réédité dans une version élargie sur un seul CD par Rhino en 2001, incorporant des alternate mixes, des outtakes et le single du groupe en 1968, "Your Mind et We Belong Together" / "Laughing Stock", les derniers morceaux avec Johnny Echols, Forssi Ken, Michael Stuart et Bryan MacLean.

En 2003, Rolling Stone magazine classe "Forever Changes" à la quarantième place dans sa liste des 500 plus grands albums de tous les temps.

Image

En Février 2003, Arthur Lee se lance dans une tournée effrénée (il a en fait donné plus de concerts en deux ans que pendant le reste de sa carrière) pour soutenir un projet d'envergure.
Et c'est ainsi que 35 ans après sa parution, ce disque mythique est enfin joué en live avec le soutien de cordes et de cuivres... Les trompettes mariachis de Alone Again or, le romantisme échevelé de Andmoregain, l'infernal Red Telephone (sans doute une des plus belles chansons de l'histoire), l'indescriptible accélération de You Set The Scene...Tout est là, préservé, offert.
Ce DVD est un merveilleux témoignage et toute personne aimant Love se doit de le possèder!

Arthur Lee meurt à Memphis, dans le Tennessee, le 3 août 2006, des complications d'une leucémie à l'âge de 61.

En Mai 2007, l'album "Out Here" et "False Start" sont sortis comme le premier disque de 'The Blue Thumb Recordings' par 'Hip-O Select' division de Universal. La seule apparition de "Out Here" sur CD auparavant était une réédition de 1990 distribuée par MCA.

Un double-CD "Collector's Edition" de l'album "Forever Changes" a été publié par Rhino Records le 22 Avril 2008. Le premier disque se compose de l'album original de 1967, tandis que le second disque est un alternate mix de celui-ci ainsi que les chansons bonus de l'édition de 2001.

En 2009, une version reformée de Love, avec Echols (lui-même et "Snoopy" Pfisterer sont les seuls membres vivants du groupe d'origine), les membres de Baby Lemonade, et Probyn Gregory de The Wondermints, tourne aux États Unis et au Canada.

Mais la légende d'Arthur Lee and Love n'est pas éteinte... au contraire !
On parle toujours de ce fameux album qu'Arthur Lee enregistra avec son ami Jimmi Hendrix, toujours inédit...

Discographie:

1966 Love
1967 Da Capo
1967 Forever Changes
1969 Four Sail
1969 Out Here
1970 False Start
1974 Reel to Real
1980 Love Live
1992 Arthur Lee & Love réédité sous le titre "Five String Serenade" en 2008
2009 Love Lost (enregistré en 1971)

Sources: wikipedia

_________________
viewtopic.php?f=3&t=7667


Dernière édition par alcat01 le Mar Juin 22, 2010 2:11 am, édité 27 fois.

Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: LOVE (Bio)
MessagePosté: Dim Juin 20, 2010 11:24 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Fév 09, 2010 2:55 am
Messages: 4623
Localisation: Le bout du monde
Tres belle bio Alcat oupez
LOVE est un de mes groupes préférés depuis que je les ai découvert il y a une dizaine d"années au travert de "Forever changes " qui a été et reste encore un de mes disques de chevet. Tres belle musique avec des mélanges harmonieux de folk, blues et psychédélisme.
Un groupe pas reconnu à sa juste valeur à l'époque ou ils ont sorti leurs albums: Forever changes et Da capo

_________________
La musique est un cri qui vient de L'intérieur. B. LAVILLIERS


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: LOVE (Bio)
MessagePosté: Dim Juin 20, 2010 1:21 pm 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avr 01, 2009 12:27 pm
Messages: 12652
Localisation: on the moon
Belle bio! je ne savais pas que le groupe avait duré aussi longtemps : jusqu'au début des années 90 alors? mouaizz

_________________
Un univers folk entièrement en Francais où les textes sont aussi importants que la musique
http://www.myspace.com/585110211
https://www.facebook.com/pages/Vox/307148312693047


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: LOVE (Bio)
MessagePosté: Mar Juin 22, 2010 11:29 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Sep 12, 2007 2:04 am
Messages: 10151
Localisation: LYON
Belle bio! je ne savais pas que le groupe avait duré aussi longtemps : jusqu'au début des années 90 alors? mouaizz

je dirais plutôt 1978, avec l'appellation "Love"

ensuite, ce sont plus des musiciens de studio qui accompagnent Lee...

Il n'y a guère qu'au début des années 2000 où d'anciens compères rejoignent lee pour refaire des tournées.

_________________
viewtopic.php?f=3&t=7667


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: LOVE (Bio)
MessagePosté: Mer Juin 23, 2010 3:02 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 30, 2010 6:43 am
Messages: 3873
Ce DVD est un merveilleux témoignage et toute personne aimant Love se doit de le possèder!

Le live est en effet magnifique

_________________
Râlons ensemble:
"John Lennon est grand, RRRouliane est son prophète!"
"Marie France rules!"
"On peut diviser le forum en trois gros clans: les babas mollassons, les krautdarkwaveux et les popeux niais" - Winsterband


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: LOVE (Bio)
MessagePosté: Sam Fév 02, 2013 6:09 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Oct 23, 2012 1:51 am
Messages: 154
Mais Black Beauty est un album de Love ou d'Arthur Lee en solo?


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: LOVE (Bio)
MessagePosté: Sam Fév 02, 2013 8:07 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 30, 2011 3:44 pm
Messages: 241
Localisation: orsay , IDF
A noter que l'album "Black Beauty " ( jamais paru auparavant ) vient d'être édité via le label High Moon Records

Image



A+,

jeanmid

_________________
A+,



jeanmid


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
 Sujet du message: Re: LOVE (Bio)
MessagePosté: Sam Fév 02, 2013 8:31 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Oct 23, 2012 1:51 am
Messages: 154
Ah ok, je suis tombé dessus et j'en avais jamais entendu parlé, c'est pour ça que j'ai posé cette question.


Haut
 Profil Envoyer un message privé  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 6 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group. Color scheme by ColorizeIt!
Traduction par: phpBB-fr.com