BAKERLOO (Bio)

Venez lire ou déposer ici vos biographies de musiciens ou de groupes, vos chroniques d'albums autres que l'album de la semaine.

BAKERLOO (Bio)

Messagepar alcat01 » 05 Fév 2013, 22:55

Image

Bakerloo s'est initialement formé autour de 1968 sous le nom de 'Blues Bakerloo Line' dans les environs de Birmingham.
Le line-up était alors composé de Dave "Clem" Clempson à la guitare et au chant, de Terry Poole à la basse et de John Hinch à la batterie.

Au départ, ils se contentaient tout simplement de coller à leur set une grande partie de Blues, mais comme bon nombre des groupes novateurs de l'époque, ils se lassèrent vite de cette formule et ils commencèrent à expérimenter plus avant.

Image

Pour se faire, Ils commencèrent par attirer le futur manager de Black Sabbath, Jim Simpson, et un public assez important pour gagner un passage chez John Peel sur le show 'Top Gear' de la BBC Radio 1.
Toutefois, il y a eu un petit problème de batteurs, alors Hinch fut remplacé par une multitude de batteurs jusqu'à ce qu'ils trouvent finalement le bon batteur avec Keith Baker.

Image

http://www39.zippyshare.com/v/84171118/file.html
muro

Ils décident également d'abandonner le nom 'Blues Line' et ils deviennent Bakerloo tout court, et ils partent en tournée appelée "Big Bear Ffolly" (qui inspira la chanson de Bakerloo du même nom) avec d'autres groupes locaux, Tea and Symphony, Locomotive (un autre très innovant proto combo prog) et Earth, qui saura bien sûr évoluer plus tard massivement dans le très réussi Black Sabbath. I
ls tournent alors dans tout le pays, chaque groupe acquérant de plus en plus une expérience importante pour son avenir.

En effet, Bakerloo fournit le soutien, en temps que groupe d'ouverture, la nuit où Led Zeppelin fit ses débuts au Marquee Club le 18 Octobre 1968.
Le simple "'Driving Backwards' / 'Once Upon A Time" sort en Juillet et il est suivi par leur album éponyme en Décembre, lequel a été complété par le trompettiste de session Jerry Salisbury.

Image

http://www10.zippyshare.com/v/90380679/file.html
muro

Ils ont enregistré cet album avant d'avoir un contrat sous l'égide du légendaire producteur, décédé il y a peu, Gus Dudgeon, qui allait dès l'année suivante produire douze albums d'affilée pour Elton John, et là encore en fin de compte, Simpson obtient un accord avec le nouveau label 'progressive / Underground' Harvest Records, au milieu de l'année 1969, qui abritait, à l'époque des groupes comme Pink Floyd, Edgar Broughton Band et d'autres comme, par exemple, Tea And Symphony.

Bien que l'album ait reçu des critiques très enthousiastes et que le groupe attire un important public culte, les ventes sont plutôt faibles.
C'était une véritable honte, car il reste pourtant encore aujourd'hui un véritable album "progressif" de Blues, Jazz, Classic et Hard Rock.

Bakerloo offre un jazzy Power Blues passionnant, où la guitare tient évidemment la vedette.
Trois grands moments :"Bring it on home" (reprise de Willie Dixon), "Last blues" et les quinze minutes de "Son of moonshine".

Toutefois, les tensions internes perturbent malheureusement le groupe, et malgré quelques remaniements de line-up, en particulier avec le batteur de Rock coté qu'était Cozy Powell.
Ce line-up ne dure que peu de temps avant que Jon Hiseman, qui avait été impressionné par les prouesses à la guitare de Clempson, ne l'invite à rejoindre son légendaire combo de Jazz Rock Colosseum pour remplacer James Litherland.

Keith Baker rejoint alors Uriah Heep pour leur album classique "Salisbury" et Terry Poole joue sur les albums de Blues / Jazz Rock innovateur de Graham Bond de l'époque (par exemple l'album "We Put Our Magick On You"), avant de devenir un musicien de session recherché et respecté.

Quand Clemson les quitte en 1975, il commence par aider à l'enregistrement de l'album solo de Roger Daltrey intitulé "Ride A Rock Horse", puis il reste avec Colosseum pour deux ans et trois albums, et après leur séparation, il travaille avec les Hard Rockers de Humble Pie qui avaient un succès massif, pour prendre la relève de Peter Frampton, et plus tard avec Rough Diamond, avec l'ancien chanteur de Uriah Heep, David Byron, qui n'en avait pas.

Puis, enfin, il forme le groupe le plus éphémère qui soit, Champion.
Il continue de travailler avec une multitude d'artistes, et surtout, il rejoint de nouveau Colosseum à la fin des années 90.

Toutefois, les autres membres apparemment disparurent après les années 1970.
Pourtant, le seul et unique album de Bakerloo (un véritable objet de collection sous le format original de vinyle) est un classique beaucoup trop méconnu et il a beaucoup à offrir aux fans du genre.

Depuis lors, Clemson est devenu l'un des guitaristes de session les plus demandés, en collaboration avec des gens comme Cozy Powell, Tom Waits, Jack Bruce, Colin Blunstone, The Records et Finbar Furey, pour n'en citer que quelques-uns.

Bakerloo était un groupe véritablement progressif, et ils avaient rapidement acquis les expériences de groupes comme Cream, et dix ans après, il allait encore de l'avant en ajoutant des éléments de Jazz et de classique dans leur musique Blues Rock.
Compte tenu que l'album est sorti en 1969, il était loin devant le peloton, largement en avance sur son temps.

Pour la petite histoire, Bakerloo continua pendant un moment malgré le départ de Clem Clempson.
Le groupe se reforma, toujours sous le management de Jim Simpson (label de Big Bear Records et propriétaire de Ronnie Scott's Club à Birmingham) qui détenait (prétendument ) le nom du groupe.
George Northall jouait du saxophone avec le guitariste Adrian Ingram.
Leur musique avait un style plus jazzy que lorsque Clem Clempson était là.

Ils ont même fait quelques tournées en Angleterre et en Allemagne et ile ont joué à plusieurs reprises au Marquee Club de Londres ainsi qu'à la télévision Allemande.

Au moment où Northall décida de quitter le groupe, le groupe changea son nom en Hannibal et signa avec Chrysalis Records.

Sources: François Branchon, progarchives.com
Dernière édition par alcat01 le 16 Aoû 2016, 22:35, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5420
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Re: BAKERLOO (Bio)

Messagepar alcat01 » 27 Fév 2014, 21:38

mise à jour effectuée!
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5420
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise


Retourner vers Chroniques d’albums – Biographies

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron