BACK STREET CRAWLER (Bio)

Venez lire ou déposer ici vos biographies de musiciens ou de groupes, vos chroniques d'albums autres que l'album de la semaine.

BACK STREET CRAWLER (Bio)

Messagepar alcat01 » 05 Fév 2013, 23:05

Image

les principaux membres du groupe:

Paul Kossoff (guitar)
Tony Braunagel (drums)
Terry Wilson-Slesser (vocals)
Terry Wilson (bass guitar)
Mike Montgomery (keyboards, vocals)
John 'rabbit' Bundrick (keyboards, vocals) sur "2nd Street"

Tony Braunagel est né et a grandi à Houston, au Texas. À partir de l'âge de 15 ans sur un drumkit acheté à l'un de ses amis, Tony n'a pas tardé à se lancer dans les percussions, et ceci à l'époque de la scène pré-R & B. Branché à fond sur le Blues des pionniers tels que Lightnin' Hopkins, John Lee Hooker, Charles Brown, BB King, Otis Rush, Etta James, Buddy Guy, Koko Taylor ou Jimmie Reed, son jeu de batterie tout en groove et en douceur en fait un grand spécialiste, comme savent si bien le faire les Américains. En 1971, Tony quitte la scène musicale de New York et finalement attérit à Londres, où il passe une année comme batteur de studio pour Island Records .C'est là qu'il rencontre pour la première fois Paul Kossoff à l'occasion de l'enregistrement du disque solo de celui-ci: "Back Street Crawler".

Terry Slesser ou Terry Wilson-Slesser, (né Terence Slesser Arthur) est un chanteur de blues rock originaire de Newcastle, en Angleterre. C'est après certaines dates avec "Free" que la carrière de Terry décolla grâce aux efforts de son manager, Geoff Docherty qui a été très important en amenant Terry à la connaissance de Paul Kossoff avec qui il est devenu membre fondateur de Back Street Crawler. Terry et Koss étaient devenus des amis tellement proches qu'ils se mirent à écrire des chansons.

Image

Alors que ses ex-partenaires de Free ont confirmé leur succès avec Bad Company, Paul Kossoff semblait pouvoir faire de même en enregistrant un album solo, "Back Street Crawler" avec l'aide de certains musiciens de session en 1973.

Afin de défendre cet album sur scène et sous la pression médiatique, il forma un groupe autour de lui, également nommé Back Street Crawler.
Le groupe était composé de Paul Kossoff, évidemment à la guitare (1975-76); de Tony Braunagle à la batterie, de Terry Wilson-Slesser (ex-Beckett), au chant, de Mike Montgomery aux claviers et au chant (entre1975 et 76), et John Bundrick, également aux claviers et au chant (en 1976) et de Terry Wilson (ex-Speedy Keen) à la basse.

Image

C'est un de ces albums qui possède une énorme profondeur musicale et qui ne peut pas être écouté qu'une seule fois ou deux pour en découvrir toutes les qualités.
Terry Wilson-Slesser pourrait facilement être confondu avec Rodgers sur une si grande partie de l'album "The Band Plays On", par exemple sur la chanson "Jason Blue" ou "It's a Long Way to the Top".
La chanson "Jason Blue" fait l'effet d'une puissante potion, sans doute un des meilleurs morceaux ici qui pourrait s'intégrer parfaitement sur une station de radio de hits classiques. C'est l'une des six compositions de Mike Montgomery qui représente la force majeure sur cet album.
Montgomery a co-écrit deux autres chansons et chante sur "All the Girls Are Crazy" et "Survivor", en duo avec Terry Wilson-Slesser sur "New York, New York" (un morceau original de Mike Montgomery, pas l'air rendu célèbre par Liza Minelli et Frank Sinatra).

Sonner autant comme Bad Company et sur le même label est sans aucun doute un inconvénient, mais, malheureusement, la grande différence est que Back Street Crawler n'avait pas de tube qui ressorte de ce disque. Le style vocal de Mike Montgomery sur l'excellente chanson "Survivor" n'est pas aussi dur que celui de Terry Slesser, ni aussi commercial, dans le bon sens du terme.

"It's A Long Way Down to the Top" pourrait être du Bad Company jouant "Ready For Love", avec le riff et l'humeur, mais aussi de nombreuses références à ce groupe ne prennent pas en dehors du fait qu'il s'agit là d'un solide disque de blues-rock des années 70, avec une production au top, et beaucoup à offrir.

Slesser quitte le groupe après ce LP pour être remplacé par John "Rabbit" Bundrick au chant, qui rejoignit de la même manière Free quand ils avaient besoin de ses talents pour remplacer les désistements.
Enfin, le travail à la guitare de Koss semble avoir trouvé le parfait équilibre avec le chant de Terry Wilson-Slesser.

Juste pour l'anecdote, combien de groupes peuvent se targuer d'avoir eu deux gars nommés Terry Wilson en même temps?
Bien que le compositeur Mike Montgomery quitta le groupe en 1976, son remplacement par John "Rabbit" Bundrick contenta beaucoup de fans et Kossoff par la même occasion. Malheureusement, Paul Kossoff est mort la même année. Sa disparition n'a pas empêché le groupe de continuer sous le nom de "Crawler".

Image

"2nd Street", le deuxième LP est composé de ce qui a été enregistré en tournée dans de nombreux studios à travers les États-Unis. D'Electric Ladyland de New York à Sunset And Crystal sounds à LA avec beaucoup d'aide de WG Snuffy Walden, ainsi que les techniques de production de Glyn Johns.
Ce "2nd Street" devait être l'épitaphe de Paul Kossoff car le jeune guitariste est mort sur le vol de Los Angeles à New York le 19 Mars 1976. "Leaves In the Wind" (musique de Rabbit , paroles de Terry Slesser ou plutôt Dean Rutherford tel que noté sur l'album) est un hommage mérité au bien-aimé Koss comme l'est aussi "Blue Soul" (Musique et paroles de Terry Wilson ).

Le dernier concert de Back Street Crawler et Paul Kossoff était au Starwood Club à Los Angeles, le 3 Mars 1976, avec comme invités spéciaux Paul Rodgers et Simon Kirke du "premier amour" de Paul, le groupe Free.
Mais malgré la détérioration de la santé de Kossoff, qui échappe de justesse à la mort lorsque son coeur s'est arrêté de battre et qu'il a dû être relancé à Londres en 1975, il continua sur son chemin destructeur (c'était un junky).

Suite à la publication posthume de "Second Street" Les autres membres du groupe raccourcirent le nom du groupe en Crawler.
Dirigé par Ahmet Ertegun le président d'Atlantic Records, Back Street Crawler enregistrèrent donc deux albums pour Atlantic "The Band Plays On" et "2nd Street"avant le décès de Koss, qui mourut à bord d'un avion entre Los Angeles et New York, le 19 mars 1976, à la suite de problèmes au cœur consécutifs à sa dépendance à la drogue, à l'âge de 25 ans.

Aussi connu comme le claviériste de tournée pour les Who depuis la fin des années 70, John "Rabbit" Bundrick a également publié de nombreux disques solo, en plus de session de travail pour d'autres artistes. Né le Novembre 21, 1948, à Houston, Texas, Bundrick venait d'une famille très musicienne (sa mère jouait du piano, son père la basse, et ses frères divers autres instruments), conduisant tout naturellement à son apprentissage du piano à l'âge de sept ans .Quatre ans plus tard, Bundrick rejoint son père dans un groupe de country, et à l'âge de 15 ans, il est demandé comme musicien de session dans les studios d'enregistrement locaux de Houston . Après une carrière de collège ratée (Bundrick échoua tous ses sujets, sauf la musique), le jeune claviériste déménagea à Los Angeles, où il prit le surnom de "Rabbit" à cause de ses dents. Bundrick est finalement revenu à Houston, où il fut prêt régulièrement pour le travail de session une fois de plus, au cours de laquelle il se lia d'amitié avec le chanteur de pop-reggae Johnny Nash.

Après avoir vécu en Suède pendant une bonne période, Bundrick rejoint Nash à Londres, où il écrit plusieurs chansons pour lui et joue sur l'album de Nash (1972)"I Can See Clearly Now" qui a engendré un énorme tube avec ses soucis titre. Grâce à Nash, Bundrick rencontra Bob Marley, et a apporté ses talents de synthétiseur / clavier à Marley 1973 lpour la réalisation de "Catch a Fire". A la même époque, Bundrick a été invité à se joindre à un projet issu du British blues-rock cpie conforme de Free appelé Kossoff, Kirke, Tetsu, Rabbit qui a engendré un seul album avant de se séparer.(Il a écrit cinq morceaux de l'album).

Mais c'est grâce à ces projets que les perspectives pour de nouvelles sessions de travail semblent ouvertes pour Bundrick, comme il a joué sur des enregistrements de Sandy Denny, Andy Fairweather-Low, Jim Capaldi, Eric Burdon, Donovan, John Martyn, Silverhead, et Free (le dernier album du groupe brièvement réuni après la dissolution de Kossoff, Kirke, Tetsu et Rabbit).

Le début des années 70 a également vu Bundrick enregistrer ses premiers albums solo, en 1973, "Broken Arrows" et en 1974 "Dark Saloon", mais le travail de session a été son principal objectif, surtout après s'être fait un ami du guitariste compositeur des Who Pete Townshend pendant qu'il jouait sur son LP de 1977 en collaboration avec Ronnie Lane, "Rough Mix".

Bundrick alors accepta alors une invitation à se joindre aux hard rockers britanniques Crawler, mais malgré deux albums ("Crawler" en 1977's et en 1978 "Snake Rattle & Roll"), le passage de Bundrick dans le groupe se révéla infructueux.
Toutefois, en dépit du succès dans le Charts aux États-Unis avec leurs deux disques, "crawler" (CBS 1977) et "Snake Rattle and Roll" (CBS 1978) le groupe a constaté qu'ils n'étaient pas en mesure de se débarrasser de l'héritage de Kossoff et se séparent à la fin de 1978
Malheureusement, le groupe ayant subi la perte d'un très grand guitariste, Paul Kossoff, a quand même réussi à sortir un dernier album extraordinaire. Encouragé par la qualité que cet excellent groupe de musiciens pourrait produire, ils ont raccourci leur nom et produit deux jolis albums rock pour Epic Records aux États-Unis.

viewtopic.php?f=18&t=372

Totalement irremplaçable, le groupe a dû se réinventer lui-même et il l'a fait avec le recrutement du guitariste magique (ex-If) Geoff Whitehorn. (Continuant de jouer constamment comme l'aime Elkie Brooks / Paul Rodgers / Bad Company / Procol Harum, etc.).
Ce fut la fin d'un grand groupe. Après leur deuxième album, Crawler se sépara définitivement.

mes sources: Mark Brennan, rockmine, Greg Prato, site officiel Terry slesser, Joe Viglione
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5420
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise

Re: BACK STREET CRAWLER (Bio)

Messagepar alcat01 » 02 Mar 2014, 23:57

Bio mise à jour!
Avatar de l’utilisateur
alcat01
♪♪♪♪♪
 
Messages: 5420
Inscription: 03 Fév 2013, 18:25
Localisation: région Lyonnaise


Retourner vers Chroniques d’albums – Biographies

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité

cron