Mon top
2014

Que faut-il retenir de 2014 sur le plan musical ? Avant tout que l'influence de la musique des années 60 et 70 sur la scène rock actuelle a été encore plus marquante qu'en 2013, ce qui nous laisse à penser que sonner comme un "vieux" groupe psyché de la West Coast ou prog comme jadis à Canterbury n'était pas juste un phénomène de mode passagère.

Voici mon top 10 des albums anglophones pour 2014, avec un morceau en streaming pour chacun d'entre eux.

Bonne écoute !

 

Mon top 10


.


1. Opeth
Pale Communion


L'annonce d'un nouvel album d'Opeth génère d'abord une crainte. Le groupe suédois va-t-il revenir à ses premières amours musicales, le death metal, ou s'en affranchir définitivement et s'imposer dans le monde du rock progressif mélodieux ? Dès les premières notes de Pale Communion, la réponse est là, rassurante. L'Opeth nouveau est le digne successeur du disque précédent, Heritage. La voix de Mikael Åkerfeldt épouse à merveille les huit morceaux lumineux et envoûtants mixés par l'exceptionnel Steven Wilson (Porcupine Tree, Blackfield). Opeth mérite la palme d'or du changement de cap le plus improbable et réussi.


Style : rock progressif

À écouter : Eternal Rains Will Come






.


2. Coogans Bluff
Gettin' Dizzy


C’est le coup de massue en pleine tronche qu’on n’a pas la chance de se ramasser souvent. Vous écoutez Gettin’ Dizzy pour la première fois, et paf ! Dès les trente premières secondes, vous voilà K.-O. Les gars de Coogans Bluff jouent et chantent tellement comme des Américains qu’on ne devinerait jamais qu’ils sont originaires d’Allemagne. Fondé en 2003, le groupe explore avec génie plusieurs courants musicaux des années 60 et 70. Une certaine presse appelait son style natural-heavy-kickass-blues-rock&roll-krautrock. Bien vu…

Style : rock psychédélique, blues rock, funk

À écouter : Her Tears

n s'e
n tape. Le charme opère toujours.



.


3. The Roaring 420s
What is psych ?


Oh ! On a déterré un vieux disque oublié d’un groupe de rock de Los Angeles gravé en 1968 ? Pas du tout ! Les riffs de guitare fusent certes avec le même panache qu’à la glorieuse époque de l’apogée du rock psyché, mais l’album date bel et bien de 2014. Et non, les membres de The Roaring 420s ne nous viennent pas de la Californie. Ce sont eux aussi des Allemands qui carburent au bon vieux rock des années 60. Rien, pourtant, ne laisse deviner leur origine.

Style : rock psychédélique, garage

À écouter : Bury my Burden






.


4. The Lone Crows
Dark Clouds


Originaire de Minneapolis, The Lone Crows est un jeune groupe fondé en 2011. Dark Clouds est le deuxième album de la formation. Ne se cachant pas de puiser leurs influences dans la musique des années 60 et 70, les musiciens avouent aimer combiner différents styles tels que le blues, le reggae, le heavy metal, le rock psyché et le stoner. Ce qui ne les prive pas de posséder une identité qui leur est propre. Cet opus de 2014 est une bien jolie baffe…

Style : blues rock

À écouter : Next Thing I Know






.
5. Linda Perhacs
The Soul of All Natural Things


En 1970, Linda grave son premier album, Parallelograms. Je m'auto-cite : "Un trésor folk intemporel aux arrangements audacieux, magnifié par la voix délicieusement aérienne de la chanteuse." Sa maison de disques ne cherche toutefois pas à promouvoir l'opus qui ne rencontre donc pas le succès mérité. Très déçue, Linda quitte la scène musicale. Arrive Internet des décennies plus tard. Un illustre inconnu balance Parallelograms sur la toile. L'album séduit une horde d'amateurs de folk, il finit par être réédité. Linda renoue avec le désir de chanter, d'enchanter, remonte sur scène et se voit offrir la chance de graver un deuxième disque qui sort 44 ans après le premier... Malgré le poids des années passées, sa voix n'a absolument rien perdu de son aérienne beauté. Elle est restée si fidèle à son style que The Soul of All Natural Things aurait fort bien pu sortir en 1972 et se fondre à merveille dans le paysage folk d'alors. J'avais réalisé une entrevue avec Linda Perhacs en 2007. À lire ici :

http://www.rock6070.com/VapeurMauve/Linda.pdf

Style : folk

À écouter : Freely






.
6. The Brew
Control


The Brew va son chemin depuis quelques années, snobé par les médias, élargissant toutefois toujours davantage son cercle de fans. Originaire d’Angleterre, le groupe donne de nombreux concerts notamment en Belgique et en Allemagne. À ses débuts, le vétéran Tim Smith officiait à titre de bassiste et chanteur, laissant au très jeune Jason Barwick le rôle de prodige de la guitare. Jason sut toutefois prouver qu’il a l’étoffe d’un grand chanteur de rock. C’est désormais sa voix puissante qui se fait entendre sur les derniers albums de la formation. Ce changement de rôles a permis à The Brew d’évoluer avec fougue et panache et de devenir l’un des meilleurs groupes actuels de blues rock teinté de psychédélisme.

Style : blues rock, hard rock, rock psychédélique

À écouter : Repeat






.
7. Piers Faccini & Vincent Segall
Songs Of Time Lost


Nick Drake est assurément l’une des influences majeures de Piers Faccini. C’est particulièrement audible sur la chanson proposée ici. Faccini poursuit son chemin artistique en restant fidèle au folk dont il enrichit le répertoire au fil de ses albums. Accompagné par l’excellent violoncelliste Vincent Segall tout au long de ce Songs Of Time Lost, il y chante en anglais, italien, créole tout en sachant rester parfaitement cohérent.

Style : folk

À écouter : A Half of Me






.
8. Beatsteaks
Beatsteaks


En 1996, lors d’un concert au cours duquel les membres des Sex Pistols se sont retrouvés, Beatsteaks s’est vu offrir la chance de monter sur scène avec eux. Le groupe n’existait alors que depuis un an. Il a fait bien du chemin depuis, gravant plusieurs disques et gagnant quelques distinctions, notamment aux MTV Europe Music Awards. La musique survitaminée des Beatsteaks est toutefois largement plus mélodieuse que celle des illustres ancêtres précités. Et là encore, même si tout laisse à croire qu’il s’agit d’une formation typiquement britannique, il n’en est rien. Les gaillards sont originaires de Berlin.

Style : punk rock

À écouter : A Real Paradise






.
9. Distance, Light & Sky
Casting Nets


La voix de Chantal Acda possède un doux voile de mélancolie qui nous rappelle quelque peu celle de Sandy Denny. Lorsqu’elle s’harmonise avec celle, plus ténébreuse, de Chris Eckman, l’envoûtement opère. Ce premier album de Distance, Light & Sky brille par sa sobriété et sa grande élégance.

Style : folk

À écouter : Son






.
10. Yasi
Yasi


À 12 ans, la jeune Yasi décide de devenir guitariste. Elle se prend de passion pour la musique de Steve Vai et apprend à jouer ses chansons. Elle balance le fruit de ses efforts sur YouTube. Vai tombe dessus et, séduit, l’invite à monter sur scène avec lui. Yasi n’a alors que 14 ans. Cette rencontre avec son idole consolide le sentiment que c’est la seule voie qu’elle veut suivre. Elle gagne une bourse qui lui permet de partir étudier au Berklee College of Music de Boston. Elle revient ensuite dans son pays natal, l’Allemagne, devient amie avec Steve, l’accompagne encore sur scène et enregistre son premier album. Celui présenté ici. Un disque d’une maturité artistique surprenante quand on sait que Yasi n’a aujourd’hui que 22 ans…

Style : blues rock

À écouter : Modern World




 

 Béatrice

 

 

Accueil   |  Contact